Subscribe: Cahiers de civilisation espagnole contemporaine
http://ccec.revues.org/backend.html?format=rss092documents
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
aux  cette  ciudades  dans  des  dos  dossier  entre  est  frontière  les  l’anarchisme espagnol  mais  más  par  qui  sobre  sur les  sur  une 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Cahiers de civilisation espagnole contemporaine

Cahiers de civilisation espagnole contemporaine



Revue promouvant la production scientifique des chercheurs qui travaillent sur les sociétés et les cultures de l'Espagne contemporaine



 



Faire l’Europe

2017-07-26

Introduction

Dans leur dernier éditorial, les Cahiers de Civilisation espagnole contemporaine (CCEC) indiquaient les problèmes posés par le dossier « Constitution et ‘‘droit de décider’’ en Catalogne » composé de sept articles et « coordonné par Jorge Cagiao y Conde, membre de notre collectif de rédaction ». À l’occasion de ce dossier, la revue bilingue qui fête cette année ses dix ans s’offrait comme caisse de résonnance francophone pour une redite étendant le propos de El encaje constitucional del derecho a decidir. Un enfoque polémico (Madrid, Libros de la Catarata, 2016). De manière systématique, les contributions de cet ouvrage reprises et traduites dans le dossier « abondent dans un sens bien précis, à savoir la critique de la position du Tribunal constitutionnel et la défense et illustration juridique de ce que les tenants du nationalisme catalan appellent le ‘‘droit de décider’’«  (Manuelle Peloille).

L’éditorial de présentation indiquait également : « Le dossier concernant l...




Dinámicas globales y la formación de las elites liberales europeas: comparando los casos de Valladolid y Magdeburgo

2017-07-24

Introducción

Valladolid y Magdeburgo son dos ciudades que parecen estar lejos. Lo están en el espacio geográfico y también en el espacio mental de los europeos de hoy día. No resultan tampoco dos ciudades familiares ni atractivas para el turismo, ni suenan en las competiciones deportivas europeas. Si en el presente es así, en las narrativas sobre su pasado hay más de lo mismo. Las dinámicas históricas contemporáneas no han colocado a estas dos ciudades en el centro de ningún atractivo contexto historiográfico. Sus momentos históricos más llamativos se refieren a la baja edad media y la primera edad moderna, cuando ambas ciudades se convirtieron en centros urbanos de primer orden más allá del plano regional, quedando los siglos xix y xx, a priori, más desligados de dinámicas históricas más generales.

En mi tesis doctoral, defendida en el Instituto Universitario Europeo de Florencia en 2011, analicé los mecanismos de reproducción social de las elites urbanas a partir de una propuesta c...




Livres reçus

2017-07-24

Livres

Collectif, En el alba del anarquismo. Anselmo Lorenzo, 1914-2014, Palma de Mallorca Calumnia Edicions, 2017.

Maurice Agulhon, Política, imágenes, sociabilidades: de 1789 a 1989, Saragosse, Presses de l'Université, 2016.

Este libro reúne nueve trabajos del historiador francés seleccionados por Jordi Canal, precedidos de un sustancial prólogo del mismo (p. 7-45) y traducidos por Javier Ramón Solans.
Historiador de la penetración de los valores y símbolos del republicanismo en la sociedad francesa, a Maurice Agulhon se le «descubrió» en España hace unos treinta años a través del concepto de «sociabilidad», teorizado en uno de los textos recopilados aquí : «¿Es la sociabilidad un objeto de historia ?».
Unas sugerentes páginas introductorias al coloquio sobre el tema cuyas actas se pueden leer en Etienne François (dir.), Sociabilité et société bourgeoise en France, en Allemagne et en Suisse (1750-1850), París, Recherche sur les civilisations, 1986. Noción que fue el punto de partida d...




Frontière et résistances en Péninsule ibérique. La frontière luso-espagnole et les oppositions anti-salazariste et anti-franquiste (1926-1950)

2017-07-24

La frontière est un territoire particulier, aux contours souvent imprécis ou mouvants, parfois même objet de dispute. Le mot évoque à la fois une zone de contact, en général entre deux Etats, et l’identité hybride des populations qui vivent en bordure, modelée par les circulations et les contacts de part et d’autre mais aussi, souvent, par les conflits transfrontaliers et par la nécessité de se différencier de ces populations « autres » qui habitent de l’autre côté. La frontière renvoie également à la relation centre/périphérie, dans laquelle cette dernière surgit comme force centrifuge par rapport au centre et dont le résultat inévitable de la distance géographique est la distension des liens de contrôle de l’État. Cet espace frontalier est le produit d’interactions et de rétroactions, passées et présentes. Dans le cas hispano-portugais, la zone frontalière, c’est-à-dire le territoire qui se place en bordure de la ligne de démarcation et dont l’étendue peut être plus ou moins vaste...




Éditorial

2017-07-24

Ce numéro, tant par le dossier consacré à la frontière entre l'Espagne et le Portugal (raia) sous le salazarisme et le premier franquisme que par celui contenant le résumé de thèses soutenues à l'Institut Universitaire Européen de Florence, s'inscrit dans une dimension transdisciplinaire et transnationale, visant à dépasser le cadre des historiographies nationales. Un tel cadre, cependant, loin d'être étroit, supposait de fait la comparaison et l'établissement de liens, mais qui n'étaient pas nécessairement mis au premier plan. Ce qui a changé, c'est l'affichage de cette dimension. L'évolution de l'historiographie suit de près la redéfinition des cadres nationaux dans un contexte européen et global.

Notre appel aux lecteurs afin de recueillir des résumés de thèses a été entendu : outre le compendium des travaux en vue de l'habilitation à diriger des recherches de Jesús Alonso Carballés sur la politique des monuments en l'honneur des victimes de la Guerre Civile et du franquisme au Pa...




Editorial

2017-07-24

Esta entrega, tanto por el dossier dedicado a la frontera entre España y Portugal bajo Salazar y el primer franquismo como por el que reúne compendios de tesis defendidas en el Instituto Universitario Europeo de Florencia, se inscribe en una dimensión transdisciplinaria y transnacional, que apunta a superar el marco de las historiografías nacionales. Tal marco, sin embargo, no dejaba de suponer la comparación y el establecimiento de vínculos, pero que no necesariamente figuraban en primer plano. El cambio reside, pues, en la visibilidad de esta dimensión, la historiografía siguiendo de cerca la redefinición de los marcos nacionales en un contexto europeo y global.

Fue oída nuestra llamada al acopio de resúmenes de tesis, por lo que agradecemos a los que contribuyeron: Jesús Alonso Carballés nos propone un resumen de sus trabajos para la acreditacióa a cátedra sobre la política monumental en honor a las víctimas de la Guerra Civil y del franquismo en el País Vasco; por otra parte, Rom...




La ira anticlerical de mayo de 1931. Religión, política y propaganda

2017-07-24

El incendio de edificios religiosos en Madrid y otras ciudades españolas durante los días 10 y 11 de mayo de 1931, no causa pérdida de vidas del clero pero provoca una catarsis en el gobierno republicano. La acción de grupos de incontrolados implicados en lo ocurrido ocasiona el primer choque entre los miembros del Ejecutivo sobre el uso de la fuerza pública. Los opositores a la política republicana se ven obligados a un posicionamiento, entre ellos, la Iglesia Católica. A partir de ese momento, se definen las líneas propagandísticas del Gobierno y sus oponentes hasta el golpe militar de 1936.




À propos de La démocratie espagnole

2017-07-24

L’ouvrage se compose de quinze chapitres signés par dix-huit auteurs différents. Il est assorti d’une bibliographie conséquente et d’un index des noms propres qui contribuent à lui donner cette couleur d’ouvrage didactique qu’il revendique.

Les auteurs représentent un panel assez large d’universitaires espagnols (9), français (6) et États-uniens (3). Cette diversité toute relative est réduite quand on s’intéresse aux spécialités de chacun. Les intervenants dans leur grande majorité sont spécialistes en sciences politiques, un seul, Stéphane Michonneau, actuellement professeur à l’Université Lille-iii, est historien de l’Espagne et un autre, Jordi Caïs, est sociologue et enseigne à l’UAB. Nous savons que la mise en route d’un ouvrage collectif et le choix des auteurs est un phénomène relativement contingent qui dépend souvent des réseaux et des liens qui peuvent unir certains universitaires, mais il est remarquable, à ce stade, que des approches plus larges aient été ignorées. Ceci n’...




« Lobisomens »

2017-07-24

I

Os lobisomens dormem ao relento
Deitados com os lobos sobre a terra.
Ao largo pairam os pregões de guerra,
Nos arbustos queimados geme o vento.
E sonham… (Oh ! sonhar…
O pensamento
Dói. E aquela luta que os desterra
Longe dos seus, o coração encerra
O mundo todo, todo o sofrimento.)
Eles descansam ao luar gelado
Sobre os capotes, a clavina ao lado,
Mas o coração vela ao vento agreste.
E despertam de noite em sobressalto,
Abrem os olhos, põem-se a pé num salto
E fogem na garupa do Nordeste !

II

Sofrem a fome e o gêlo da nortada
E o desespero e a dor dos pés feridos,
Sòmente a serra escuta os seus gemidos
No relembrar da companheira amada.
Trazem a barba intonsa e enfarinhada
De neve e os seus cabelos tão compridos
Cheios de pó. Nos dedos ressequidos
A espingarda sempre carregada !
Surgem aqui e ali, pelas quebradas,
Se os esmagam, mais são e mais viris,
Conhecem o terreno, de tal arte.
Que o cerco é vão.
Mais fortes que as ciladas,
Somem-se como pássaros subtis
Para surgir de novo em toda a parte !

José Terra...




Anarquismo y utopía. Bakunin y la revolución social en España (1868-1936)

2017-07-24

La continuité du modèle bakouniniste dans l’anarchisme espagnol

Le titre et le sous-titre du livre de Antonio Elorza annoncent une interprétation de toute la période classique de l’anarchisme espagnol, depuis sa formation, au début du « sexenio », jusqu’à la guerre civile. Avec une relation particulière entre Bakounine et la « révolution sociale », celle-ci peut autant être un projet qu’un processus social et politique, ils semblent attribuer un rôle plus décisif aux implications idéologiques dans la trajectoire du courant libertaire qu’aux contextes ou aux mouvements d’ordre social et politique dans lesquels il s’est inscrit. Lorsque l’auteur a interrogé dans de très nombreux travaux antérieurs la plupart des occurrences de l’anarchisme espagnol il a sans doute analysé avec une très grande exigence leurs élaborations idéologiques mais il a insisté tout autant sur les spécificités des transformations sociales du pays et sur les perceptions politiques souvent plus réticentes qu’ailleu...