Subscribe: Informer autrement - Tag - syndication - Commentaires
http://www.informer-autrement.fr/feed/tag/syndication/rss2/comments
Added By: Feedage Forager Feedage Grade A rated
Language: French
Tags:
bensi  christian bensi  dans  des  est  fils  information  internet  les  nos  nous  par  pas  pour  qui  sur  une  web 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Informer autrement - Tag - syndication - Commentaires

Informer autrement - Mot-clé - syndication - Commentaires



L'information est un droit, le web est son vecteur.



Published: Mon, 08 Jan 2018 17:07:05 +0100

 



Dernières nouvelles d’une réforme annoncée - Christian Bensi

Sun, 28 Oct 2007 23:56:52 +0100

Encourager les complémentarités pour mettre en place des plate-formes multiservices en tenant compte des compétences des professionnels, oui.

Mais regrouper l'ensemble des professionnels dans un service public de l'emploi élargi, c'est croire que l'orientation des plus jeunes est une affaire d'arithmétique. Une telle théorie montrerait vite ses limites.




Dernières nouvelles d’une réforme annoncée - Orientation

Sun, 28 Oct 2007 19:06:26 +0100

Je trouve que c'est une bonne idée de proposer une aide dans le contexte de l'emploi et plus uniquement à l'intérieur de l'éducation nationale.
Mais il est saisissant de lire ici que l'orientation finalement, ne serait pas l'objet d'un service particulier plus efficace, mais aggloméré à d'autres services. Un petit peu par les profs : qui voient leurs porte-feuilles de compétences largement enrichis ces temps-ci (après la garderie, l'information et puis si on a le temps, la formation ; cette observation non sans ironie voire cynisme). Un peu par les services de l'emploi...
Finalement, à vouloir centraliser, ne risque-t-on pas de perdre des compétences spécifiques ? En effet, accompagner l'orientation n'est, à mon sens, pas la même chose qu'accompagner un parcours vers l'emploi.




Un nouveau lecteur de fils RSS permettant la mutualisation - Christian Bensi

Wed, 11 Jul 2007 23:48:07 +0200

C'est parti.

Si tu veux faire ton commentaire ici après expérimentation, tu es le bienvenu.

Après ouverture de ton compte, tu disposeras de cinq invitations à ton tour.

Bonne découverte. (image)




Un nouveau lecteur de fils RSS permettant la mutualisation - buzzr

Wed, 11 Jul 2007 19:30:50 +0200

Bonjour,
Je suis intéressé pour recevoir une invitation à bubbletop s'il t'en reste une
Merci d'avance
buzzr




Mobilisons les passionnés d’Internet - Christian Bensi

Fri, 29 Jun 2007 00:27:59 +0200

Les EPN agissent déjà mais ce n'est pas suffisant, car un grand nombre d'utilisateurs ont le sentiment de maîtriser les outils alors que ce n'est pas forcément le cas.

Ceux-là ne se rendront pas forcément en EPN, il faut trouver d'autres formes de formation pour compléter le rôle des EPN.




Mobilisons les passionnés d’Internet - Philippe

Thu, 28 Jun 2007 12:25:17 +0200

L’article de Sandrine Szabo dit vrai, dans une certaine mesure… Pour ma part je vois aussi parfois dans l’abondance de termes nouveaux (web 2.0, rss, flux xml…) deux pièges à éviter : - La mauvaise manie et la parano des « techniciens et autres ingénieurs » qui pour préserver des savoirs en inventent parfois de nouveaux (et plus y’a de fonctionnalités plus c’est excitant… Et plus c’est complexe, mieux c’est…), - La propension non négligeable de certains intérêts commerciaux qui consistent à « vendre du web » en inventant de nouvelles modes et en relançant une dynamique mercantile… A ce titre le Web 2.0 est effectivement un bon exemple puisque il apporte en réalité rien de vraiment nouveau, et, est utilisé à mauvaise escient (je fais du web 2.0 donc mon site est le meilleur…), « Il faudra sans doute aussi accepter d’être un peu moins celui qui sait et un peu plus celui qui partage, qui écoute et qui explique » Oui tout à fait… Avec cette accélération technique permanente, les métiers de l’information sont décidément sur le front… Education populaire… Effectivement, notre métier c’est l’écoute, l’explication, le partage… Certains, par chance ou sensibilité personnelle, s’intéressent à la technique et sont disons « plus en phase » avec la réalité…D’autres doivent s’y mettre absolument, si ils ne veulent pas que l’écoute, l’explication et le partage soient oubliés au risque de tomber dans l’opposition systématique tel un résistant défenseur du « Revenons aux vraies valeurs… c’était mieux avant… »… au sujet des technologies de l’information et de la communication. Le web reste nouveau au regard de l’histoire et nous en sommes encore à l’époque de la description technique de l’appareil et de l’usage par des techniciens et des personnes qui considèrent que « plus c’est complexe, mieux c’est »… Oui emparons nous de ces outils, travaillons, informons autrement… Parce que je m’en fiche de savoir que tel ou tel site est en web 2.0… par contre dis moi comment tu vérifies l’information que tu diffuses ? est ce qu’elle est rédigée en fonction de la cible ?… Quel est le sens que tu donnes à ton travail ?… En tout cas le sujet fait réagir… La lecture des commentaires de l’article diffusé sur http://blog.profession-web.ch est très enrichissante… J’en citerais deux (vous retrouverez les auteurs sur le site) : « Pas vraiment d'accord avec ce point du vue, il existe sur le net des tas de tutoriaux sur des tas de sujets accessibles à tous...le problème n'est pas à sens unique... c'est aussi une question de responsabilité individuelle...Et l'auto formation est une nécessité absolue dans ce contexte ! » Complètement d’accord… et complètement pas d’accord J « Le web 2.0 n'existe pas. Ou, plutôt, c'est la couverture d'un régression informatique, basée sur une limitation des possibilités, et une diminution de la variabilité de pensée, par pré-formatage. Quelques exemples : - Blogs ? Sorte de sites Internet, dont la simplicité apparente provient d'une limitation dans le choix des outils utilisables. Pas de scripting, formats standardisés et peu évolutifs, difficultés d'intégration de nouveaux outils, architectures figées. Résultats : des milliers d'écrits non lus (et insipides). - RSS ? Un moyen de réplication d'information très automatisé, qui anihile tout esprit critique, supprime toute vérification (des sources). C'est la pensée unique robotisée. » Illustration de ce que je viens d’essayer de démontrer. Pour expliquer qu’il ne cautionne pas vraiment ces technologies il en rajoute en terminologie technique… parce que dans ce domaine la crédibilité c’est la technique… Et si les blogs étaient plus des outils de communication, des outils d’expression communautariste, identitaire… ? Moi ce qui me gêne[...]



Mobilisons les passionnés d’Internet - Christian Bensi

Thu, 28 Jun 2007 00:11:54 +0200

Chacun peut modestement contribuer à rendre le web plus accessible. Si on en fait une priorité, on peut y parvenir. C'est un travail au quotidien.




Mobilisons les passionnés d’Internet - Philippe Lestang

Wed, 27 Jun 2007 18:44:13 +0200

Oui, le problème est tout ce qu'il y a de plus réel! On est sidéré de voir que, même dans certains milieux où tout le monde communique par mel, la plupart ne savent faire sur Google que des recherches basiques (pas d'usage de guillemets etc), et n'utilisent le web qu'un peu au hasard et éventuellement - rarement - quand ils ont un besoin précis. Le RSS bien entendu, connaissent pas. Il y a donc ceux qui ont compris la révolution de l'information, et l'immense majorité des autres utilisateurs d'internet. Mais que faire ?? Comment convaincre que "mieux s'informer est possible, voire vital"?




L’usage des fils RSS va-t-il tuer nos sites Internet ? - Christian Bensi

Fri, 15 Jun 2007 22:24:51 +0200

Tout à fait. (image)




L’usage des fils RSS va-t-il tuer nos sites Internet ? - Philippe

Fri, 15 Jun 2007 14:46:13 +0200

Nous savons très bien que l'utilisation d'Internet pour s'informer est très particulière... Les internautes picorent les informations à droite et à gauche pour reconstruire une information très personnalisée.
A mon avis, le fait de ne pas savoir d'où vient l'information n'est pas spécifique aux fils rss et à l'exploitation de ces derniers parfois sans aucun respect (et je ne parle même pas d'argent) pour son auteur...
Tout en réaffirmant que "c'est un faux problème" puisque l'auteur en accepte le principe, je pense cependant que la solution passe encore une fois par la ré-appropriation des outils par les professionnels de l'information.
Les usages constatés sont dus au fait que le web est "adolescent" et que sa forme ainsi que son utilisation se construit par l'utilisateur dominant...(Ouffff !!! c'est tribal hé hé)...
Alors la solution, c'est de mon point de vue, de s'approprier l'outil, d'inscrire ces technologies dans nos pratiques et dans nos dossiers, de faire financer l'information avec pour argument que les professionnels apportent de la valeur ajoutée à la technologie.
La solution est technique dans le sens ou nous devons respecter une certaine éthique à notre porte pour "marquer nos différences"... En citant nos sources, en ne sélectionnant que ce que nous avons lu, en garantissant un "label qualité"...
A vrai dire que ce soit les fils rss ou autres, il faut, un moment, un instant que l'utilisateur en consultant une donnée diffusée par un professionnel de l'information se dise : "Je sais que c'est de la qualité, je le vois..."
Et après tout votre question sur les fils RSS ne fait que ré-émerger fortement l'éternelle question du financement public de nos activités... Sauf que les technologies de l'information sont tellement compliqués pour nos financeurs qu'ils n'y voient qu'un argument pour nous dire : "l'information avec Internet est partout, vous ne servez plus à rien...". Il faut donc expliquer encore plus, car il est plus que jamais important de faire comprendre que nous ne sommes pas que de simples assembleurs de données mais que s'informer correctement c'est avoir eu l'occasion "d'apprendre" à s'informer... L'éducation à l'information, le discernement, le libre arbitre, la qualification de ce que nous lisons... Voilà ce que nous faisons. Et les fils RSS, de mon point de vue, ne font que renforçer l'évidence et l'intérêt de nos métiers.




L’usage des fils RSS va-t-il tuer nos sites Internet ? - Christian Bensi

Fri, 15 Jun 2007 14:07:18 +0200

Je craints exactement ce que vous signalez sur la deuxième partie de votre commentaire.

A force de considérer que la recherche et la mise à disposition d'information est gratuite, on risque de ne plus pouvoir informer en prenant le temps de vérifier l'info, faute de "rémunération suffisante". Toutes les manipulations deviennent alors possibles.

Il est essentiel de réfléchir à ces nouveaux formats. Je pense objectivement, bien que n'étant pas un expert, que des solutions techniques peuvent être trouvées.




L’usage des fils RSS va-t-il tuer nos sites Internet ? - philippe

Fri, 15 Jun 2007 11:56:30 +0200

La création d'un fil rss est a priori volontaire... La mise à disposition pour d'autres sites également... Je ne vois donc pas en quoi l'auteur ne maîtrise pas la destination de son contenu...
Il est vrai que ce système est très opaque sur Internet (notamment la troisième voie), que cela pose la question du financement du créateur d'information, du rédacteur, de l'auteur... Vous parlez de conséquences ? lesquelles ? vos craintes ?... pour envisager des solutions avec la même grille de lecture




Apport des technologies de l’information et de la communication - Christian Bensi

Wed, 04 Apr 2007 13:52:32 +0200

Des échanges oui, mais sur des thèmes. Pour éviter le "n'importe quoi", type : je profite de l'espace pour mettre en cause mon employeur ou autres plaisanteries du style.

Faut-il envisager un espace public ouvert à tous (genre forum "où vont les cops" des conseillers d'orientation psychologues) ayant pour conséquence l'utilisation massive de l'anonymat.

Je ne sais. Mais un tel espace nécessite beaucoup de vigilence et énormément de temps disponible pour celui qui le gère.

Le CIDJ, oui... ou une personne avec beaucoup de temps disponible (image)




Apport des technologies de l’information et de la communication - Michele Casu

Wed, 04 Apr 2007 11:03:45 +0200

Merci à Paul Guédon pour cet excellent article qui permet de donner des pistes de travail et de réflexion au réseau IJ. Votre article conforte l'ambition posée par notre structure depuis 4 ans: devenir un lieu ressources sur le web ET sur la ville.Grâce à votre contribution , nous allons faire en sorte que l'identité I.J. soit encore plus repérée sur notre site. En ce qui concerne le réseau des professionnels , je pense qu'il manque une plateforme d'échanges via internet . C'est un besoin que nous avons ressenti souvent pour nos nouveaux projets . Qui pourrait s'en charger, le CIDJ , initiatives locale ? ...




La version française de newsgator ne sera plus accessible à compter du 28 mars - Christian Bensi

Tue, 27 Mar 2007 00:14:25 +0200

Il semble que cela ne toucherait que la version française suite à un partenariat avec VNU qui s'arrêterait.

L'adresse qu'ils fournissent pour la béta est une adresse qui dépend de la version américaine https://www.newsgator.com/ngs/si.as...

Pourquoi envoyer dès lors vers la béta alors qu'ils disposent de tous les éléments pour récupérer les flux dans la version américaine, je l'ignore.

Peut-être manquent-ils de béta-testeurs ! (image)




La version française de newsgator ne sera plus accessible à compter du 28 mars - Philippe Lestang

Mon, 26 Mar 2007 10:59:48 +0200

Il s'agit si je comprends bien de la version *française*. J'utilise depuis des années la version US http://www.newsgator.com/ et je suppose que elle n'est pas touchée...




Les évolutions considérables d'Internet - Christian Bensi

Fri, 23 Mar 2007 00:04:17 +0100

Pour les nuls en anglais, la punition est terrible : obligation de lire les billets de ce blog pendant une durée d'un moins un an afin de compenser le manque à gagner (image)




Les évolutions considérables d'Internet - Nathalie S.

Thu, 22 Mar 2007 16:35:16 +0100

d'accord, et pour "Nuls en Anglais", y'a la traduction ?

Sérieux j'ai pas compris grand chose...... et surement pas l'intérêt du Web .2