Subscribe: mnémoglyphes
http://jrfactor.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
contre  dans  des  est  les  mais  mueller  par  pas  pour  qui  ses  sncf  son  sont  sur  tous  tout  trump  une 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: mnémoglyphes

MNÉMOGLYPHES



bloguifications éclectiques depuis 2001



Updated: 2018-04-25T12:38:09.294+02:00

 



Ad hominem

2018-04-23T22:07:58.715+02:00

Je suis adhérent de LaREM et j’ai modestement milité pour l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République. Depuis cette élection je soutiens le président et son gouvernement. Je ne suis pas choqué par les critiques du parti LaREM, du président Macron ou du gouvernement et des décisions qui sont prises par celui-ci. Ces critiques sont normales et n’impliquent pas de jugement sur les personnes. Il n’y a pas lieu de s’offenser de désaccords politiques du moment qu’ils sont argumentés et de bonne foi. Je suis, par contre choqué quand je lis des invectives dirigées contre la personne du président Macron, contre les députés du groupe LaREM et plus encore contre les personnes qui adhèrent à LaREM et soutiennent l’action de ce gouvernement. Trop souvent l’insulte tient lieu de critique. Je n’ai aucune estime pour les gens qui m’insultent à travers mon engagement à LaREM et mon soutien au président de la République et à son action. Chaque attaque ad hominem contre les membres de LaREM (qu'on les appelle macronistes ou macronolâtres) est une attaque ad hominem contre moi.



Matin chagrin

2018-04-14T11:44:21.114+02:00



Je n'ai pas le matin joyeux, essentiellement il faut me ficher la paix jusqu'à ce que j'ai mangé et bu un café. Je suis grognon et je n'ai envie de parler à personne jusqu'à ce que j'ai remis mon taux de sucre (je suppose) à niveau.



Représailles

2018-04-14T11:38:37.342+02:00

Punition du régime syrien pour avoir utilisé du gaz de guerre pour tuer des civils. À quoi peut bien être utile de bombarder le régime syrien après les avoir prévenu via les Russes ? À les dissuader de recommencer ? J'en doute. Ce bombardement c'est de la communication, c'est tout. Toutefois je suis lâchement soulagé qu'il soit peu probable qu'on assiste à une escalade, sinon chez nous du moins au Moyen-Orient. Au point où on en est il n'est plus possible de contrer Assad. On aurait pu probablement le faire en 2013 lors de la première attaque au gaz Sarin, mais plus maintenant, il faudra se contenter d'attaques symboliques.



Mauvaise foi

2018-04-14T11:19:26.179+02:00

Je supporte mal la mauvaise foi et les mensonges de la politique, et cette semaine j'ai été servi, entre les pleurs des pauvres pourchassés de Notre-Dame-des-Landes et les grévistes de la SNCF (sans pouvoir oublier, hélas, les réactions complètement outrées des bouffeurs de curés au discours de Macron) ! Par exemple : les squatteurs de NDDL se sont plaints de brutalités policières alors qu'ils ont reçus les gendarmes mobiles avec des cocktails Molotovs, qu'ils ont tiré sur un hélicoptère de la gendarmerie avec un canon à grêle, et qu'il y a eu plus de blessés chez les moblos que chez les zadistes. En même temps les voilà qui raillent le grand nombre de gendarmes mobilisés pour déloger le petit nombre de zadistes "non armés" en faisant mine de ne pas se rendre compte que si les gendarmes étaient autant et s'ils ont mis trois jours à démanteler leurs taudis c'est justement parce qu'ils voulaient faire cette évacuation le plus délibérément possible en faisant le moins de dégâts personnels possible. Et bien sûr tous les ignorants gogos de gauchistes qui gobent ces mensonges et ces exagérations ! Quant à la grève de la SNCF elle va probablement s'enliser et bien sûr échouer, il y a de moins en moins de grévistes et de plus en plus de trains les jours de grève, et bientôt plus personne ne va en parler ! La CGT a une énorme responsabilité vis à vis des gens qu'elle a convaincu de faire grève pour des motifs politiques, en leur faisant miroiter le grand soir ! Ces gens, la CGT, la FI cherchent à renverser le résultat du suffrage universel simplement parce que celui-ci leur déplaît. C'est inadmissible.



Tâches du matin

2018-04-03T17:09:41.524+02:00

Ici à la campagne la routine du matin c'est se lever, s'habiller, enfiler bottes et imperméable (en ce moment il pleut ou il bruine tous les jours ou plutôt tous les matins), sortir, ouvrir la cabane du poulailler, verser du grain dans la mangeoire des poules et de l'eau dans leur abreuvoir (l'eau est dans un arrosoir à côté de la cuvette qui sert d'abreuvoir, il faut remettre de l'eau dans l'arrosoir tous les trois jours environ, l'oie dispose d'une piscine privée dont il faut changer l'eau de temps en temps), refermer le poulailler (le poulailler se compose de trois enceintes concentriques : la cabane où les poules, le coq et l'oie sont enfermés la nuit, l'enceinte intérieure électrifiée où l'on enferme les poules quand on quitte la maison pour une certain temps, et l'enceinte principale, large, où la volaille s'ébat en semi-liberté), puis récupérer le chat dans sa cabane (le chat dort la nuit dans une cabane où a été aménagé un petit nid douillet dans un carton muni d'une couverture sur des bâches en plastique sur lesquelles a été placé un bac à chat qui ne sert pas à grand chose vu que le chat préfère généralement faire ses besoins sur la bâche en signe de protestation ou de sénilité -- mais pas tous les jours, dès fois il fait dans son bac, on ne sait pas pourquoi), (le chat aime qu'on le récupère le matin dans sa cabane pour l'emmener dans la maison dans les bras), (on ne le laisse pas dormir dans la maison la nuit parce qu'il a tendance à faire ses besoins un peu partout sauf dans son bac, et demander à sortir à cinq heures du matin et parce qu'il a été habitué dès son plus jeune âge à passer la nuit à l'extérieur de la maison, ce n'est pas un chat urbain), puis préparer le petit déjeuner du chat (un quart de boite de pâtée pour chat et quelques croquettes mélangées). Après ça les tâches du matin sont terminées et l'on peut passer à d'autres occupations.



Fake news society

2018-04-03T17:08:19.035+02:00

Nous sommes passés dans une réalité alternative. Je n'ai jamais vu une grève aussi mue par de faux motifs. Par exemple : la privatisation de la SNCF. Elle n'est pas envisagée par la réforme et de toute façon qui voudrait acheter une entreprise avec un tel déficit, qui est peuplée d'employés prêts à faire grève à la moindre tentative d'effleurer le statu-quo et qu'on ne peut pas virer ? Et pourtant je vois partout des "non à la privatisation". Autre exemple : l'abandon des "petites lignes". Benoît Hamon soutient la grève SNCF parce que fermer les petites lignes c'est accentuer les inégalités territoriales. Sauf que ces fermetures sont explicitement exclues de la réforme ... Et tout est à l'avenant. C'est bien d'une réalité alternative dont il est question. Je suis atterré.



Je ne comprends pas

2018-04-03T17:07:02.446+02:00

Je suis cheminot depuis 37 ans, cadre certes mais j'ai commencé à la base, et je ne ne comprends pas pourquoi mes collègues font grève cette fois-ci. Les autres fois ça pouvait se comprendre à la rigueur, il y avait des motifs, je n'ai jamais fait grève, mais je comprenais les motifs. Là, sérieusement je ne vois pas pourquoi ils se mettent en grève et aussi durement. On ne privatise pas la SNCF (on la fait changer de statut, d'EPIC elle va devenir une SA, mais ça ne change strictement rien tant que l'État reste le seul actionnaire); on garde le statut, seules les nouvelles embauches se feront en CDI ; on garde tous nos avantages sociaux et en particulier la retraite ; on garde toutes les "petites lignes" ; en cas de reprise (hypothétique) par une autre entreprise d'une ligne entière le personnel SNCF pourra passer à la nouvelle société en gardant tous ses avantages sociaux et son statut (et son salaire)... Franchement j'en suis même à penser que l'État ne va pas assez loin dans ses réformes de l'entreprise ! Donc je ne comprends pas pourquoi tant de collègues sont prêts à perdre au moins un jour de salaire pour une cause perdue d'avance (car si l'État cède sur cette réforme ça sera fini, plus aucune réforme ne sera possible !) et emmerder le monde avec autant d'enthousiasme !



Un quatrain

2018-04-03T17:06:08.095+02:00

Chaque jour le greffier sénile
Sur la bâche de protection
Laisse une crotte comme une île
Juste au milieu de sa miction.



Restons optimistes

2018-04-03T17:05:07.452+02:00





Bilan animalier

2018-04-03T17:02:49.173+02:00

Bilan d'une semaine à la campagne :
- deux pics épeiches
- quatre chardonnerets
- de nombreux moineaux
- de nombreuses mésanges à tête noire et mésanges bleues
- quatre verdiers
- deux tourterelles
- quatre merles
- deux geais
- au moins quatre bouvreuils
- quelques (je n'ai pas compté) rouge-gorges mâles
- deux lapins adultes
- deux chevreuils adultes
- une buse
- une chouette hulotte (pas vue mais entendu chanter)
- un rapace non identifié de la taille d'un faucon
- une souris
- les hirondelles, martinets, coucou, rouge-queues et autres migrateurs ne sont pas revenus dans nos contrées, pas encore.

Pour mémoire : vous avez peut-être remarqué que ce sont des espèces des champs proches des bois et c'est exactement le milieu dans lequel je me trouve, pour ma plus grande joie.



Les "petites" lignes

2018-03-19T18:24:49.191+01:00

Voilà typiquement le genre d'info plus ou moins mensongère qui circule. La SNCF n'envisage pas de fermer certaines lignes mais comme elle le fait déjà (sur la ligne Chinon - Tours que j'emprunte fréquemment, par exemple) de remplacer certains services de trains par des cars. Celui qui décide en dernier lieu c'est toujours l'autorité organisatrice (le Conseil Régional dans la plupart des cas), c'est lui qui paye la SNCF pour que les trains desservent ces lignes. La SNCF peut proposer de remplacer certains trains par des cars mais c'est l'autorité organisatrice (AO) qui décide. 

En outre, contrairement à ce que suggère le titre, la réforme ferroviaire engagée par le gouvernement n'a rien à voir avec les mesures proposées par la SNCF de remplacer des trains par des cars, mesures qui sont proposées aux AO depuis longtemps.

Pour donner un exemple de la rentabilité de certaines liaisons : j'ai pris il y a un mois environ le car pour aller de Chinon à Saint Pierre des Corps, (ce soir là et comme d'habitude le soir des jours de semaine, le train habituel était remplacé par un car), hé bien nous étions deux voyageurs dans le car ! Un client monté à Chinon et descendu à Azay-le-Rideau et moi. En plus, moi, je ne payais pas !! Est-ce bien raisonnable de maintenir une telle liaison ?



Je fatigue...

2018-03-19T18:20:48.049+01:00

Et c'est parti ! Propagande ahurissante tous azimuts contre la réforme de la SNCF, avec toujours les mêmes mensonges idiots : privatisation, abandon des "petites lignes", suppression du statut !

Alors NON, il n'y a pas de privatisation de la SNCF, d'ailleurs qui voudrait acheter une entreprise qui traîne un déficit abyssal et des employés invirables et qui se mettent en grève à la première occasion !

Alors NON, les lignes non rentables ne sont pas abandonnées, toutes sont subventionnées par les Conseils Régionaux et c'est ces Autorités Organisatrices qui décident.

Alors NON les cheminots ne perdront pas leur statut, seuls les nouveaux embauchés seront employés désormais au régime général.

Je fatigue...



Mes deux centimes sur la réforme de la SNCF

2018-03-18T20:20:17.050+01:00

La réforme ne change rien pour les agents SNCF. Il ne s'agit même pas d'une privatisation, ni d'un abandon de certaines lignes régionales déficitaires. Le sacro-saint statut est préservé pour les agents mais les futurs embauches se feront hors statut. A terme donc le statut disparaîtra. Je ne sais pas si les syndicats auront moins de pouvoir à ce moment là mais c'est bien possible et il est possible que ça soit ce qui les inquiète. Je crois que les syndicats de cheminots, dans cette affaire, craignent, en ne s'opposant pas, de perdre une légitimité déjà très entamée, et qu'ils sont profondément opposés par principe à une modification du statu-quo.

Il y a un problème pourtant dont on parle peu : si une ligne régionale est passée à une compagnie concurrente privée (dans l'avenir ces lignes seront ouvertes à la concurrence et les autorités organisatrices (les Régions) pourront attribuer le marché à une compagnie ferroviaire autre que la SNCF), les agents (conducteurs, contrôleurs) seront obligatoirement repris par la nouvelle compagnie, mais à quel statut ?

Quant à la privatisation elle n'est pas envisagée par la réforme. Mais bien sûr s'il y a passage d'une ligne à la concurrence il y aura une privatisation de fait de cette ligne et reprise des agents dans une société privée.

Je crois que c'est cela qui inquiète le plus les cheminots concernés. Toutefois la résistance, par principe, au changement et la propagande mensongère éhontée des syndicats (en particulier la CGT et SUD) y font beaucoup.



Crise aux États-Unis

2018-03-18T14:56:53.944+01:00

Beaucoup de commentateurs pensent que Trump s'apprête à virer le procureur spécial Mueller. Les tweets de Trump, hier soir et cette nuit, semblent confirmer cette hypothèse. Le limogeage de McCabe (ex directeur adjoint du FBI), le passage de Comey dans des shows télévisés pour promouvoir son livre à paraître dans un mois, les réquisitions récentes de Mueller sur les affaires de l'entreprise Trump et le rapport de la commission du Congrès innocentant Trump de collusion avec les Russes sont des événements qui, combinés, peuvent décider Trump à limoger Mueller.  En outre il y a une purge en cours au sein du Cabinet (Tillerson, McMasters, peut-être même Kelly).

Si Trump vire Mueller les démissions vont probablement s'enchaîner en cascade et provoquer une crise majeure aux États-Unis.

La tactique de Trump pour justifier l'éventuel limogeage de Mueller est de déclarer et faire croire que tous ceux qui lui cherchent des ennuis sont des ennemis politiques qui complotent pour le faire tomber alors qu'il n'a rien fait d'illégal et que l'enquête de Mueller est "une chasse aux sorcières". Ainsi Comey est un menteur (c'est Fox News qui le dit !) et a protégé Hillary Clinton tout en organisant des fuites mensongères dans la presse hostile à Trump. McCabe est corrompu par les Démocrates qui ont donné de l'argent pour la campagne électorale de sa femme. Il n'y a que des Démocrates dans l'équipe du procureur spécial Mueller. Rosenstein (le numéro deux du Ministère de la justice et celui qui a désigné Mueller) est un ennemi politique, et ainsi de suite... Pour virer Mueller, Trump a besoin de faire sauter Rosenstein, (Session, le Ministre de la justice, s'est auto-désisté dans l'Affaire russe), faire passer Rosenstein pour un ennemi politique est essentiel.

Rosenstein est le verrou, Trump a techniquement besoin de lui pour limoger Mueller, mais en faisant passer Rosenstein pour un comploteur acharné à sa perte Trump justifie le fait qu'il va probablement virer Rosenstein et, après ça , virer Mueller. Il en a le droit.



Libéralisme

2018-03-17T18:13:05.671+01:00

Lu sur Facebook : "l'ultra-libéralisme est aussi une dictature". Comment des mots comme "libéralisme" et "dictature" ont pu être vidés de leurs sens par les adversaires du libéralisme ? Comment peut-on juger que le gouvernement actuel de la France est "ultra-libéral", alors que nous vivons dans une social-démocratie classique qui n'a rien, mais rien du tout, d'ultra-libéral ou de (horresco referens) libertarien ? Comment a-t-on pu transformer une doctrine qui prône la plus grande liberté individuelle possible en une idéologie où seule la coercition relaie le pouvoir ? Comment en est on venu à établir une équivalence entre un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime et une doctrine qui affirme « la garantie des droits individuels contre l'autorité arbitraire d'un gouvernement ou contre la pression des groupes particuliers » ?



Paris, 17 mars 2018

2018-03-17T18:08:59.322+01:00





Meltdown

2018-03-07T13:58:30.898+01:00

Spectacle absolument sidérant sur MSNBC dans l'émission d'Ari Melber (The Beat with Ari Melber) : deux anciens procureurs fédéraux, consultants pour l'émission, essayent de persuader Sam Nunberg (ex stratège de la campagne de Trump) d'aller témoigner devant le grand jury de Robert Mueller et l'intéressé complètement dans son trip : "ils veulent que je témoigne contre Roger Stone, qui est mon père, mon mentor..." , super énervé, en rage, répétant sans cesse la même chose.

Ari Melber (lui-même un ex-avocat, maintenant journaliste, spécialisé en droit constitutionnel américain) est resté sur le sujet pendant quasiment une demie heure sans lancer la pub, ce qui exceptionnel, et à la fin ils ont, semble-t-il, réussi à persuader le type d'aller témoigner ! En direct-live !

allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/2M3KxSCLeZQ" width="560">





Mélenchonite

2018-03-07T13:55:16.134+01:00

La FI et son leader ne supportent pas la critique ni les attaques, eux ne se gênent pas pourtant pour vouer aux gémonies tous ceux qui ne sont pas eux-mêmes. Les journalistes de la presse "mainstream" sont tous au service des oligarques, et ainsi de suite... A les entendre les adversaires de la FI devraient accepter toutes ces insanités avec le sourire et sans piper mot, supporter les insultes et les éclats de M. Mélenchon sans lui répondre. Pauvres petits que ses adversaires harcèlent ! Tout ceci montre à quel point l'idéologie FI est essentiellement totalitaire.



Spielberg aime les contre-jours

2018-02-19T22:46:32.689+01:00

allowfullscreen="" frameborder="0" height="347" mozallowfullscreen="" src="https://player.vimeo.com/video/254227552" webkitallowfullscreen="" width="640">

A voir cette compilation de scènes de ses films, il apparaît que Steven Spielberg utilise souvent les contre-jours, ou bien les silhouettes se détachant devant une source lumineuse.



Game Changer

2018-02-10T16:46:53.609+01:00

This is interesting as we learned today that Israel carried out a ‘large-scale attack’ in Syria after an Israeli jet crashes under antiaircraft fire and that an Iranian drone was shot down by an Israeli attack helicopter. The shot down Israeli aircraft was a F16.

Why Israel's New F-35 Stealth Fighters Are a Game-Changer (National Interest)

Something changed in the region last December, when Israel declared its first squadron of F-35s operational. Numerically, the change seemed minor. The Israeli Air Force's (IAF) 140 ("Golden Eagle") Squadron has just nine F-35I Adir aircraft, scheduled to grow to fifty over the next three years. That's a small number compared to the roughly 300 F-15s, F-15Es and F-16s currently operated by the IAF.

But the significance of Israel's F-35s is more than numbers. First, there is the simple qualitative advantage. Nationalists and propagandists can argue the merits of the F-35 versus the latest Russian MiG and Sukhoi fighters. What matters here is that neither Iran nor Syria are likely to get the most advanced Russian fighters or antiaircraft missiles (it took Iran ten years before it received Russian S-300 long-range anti-aircraft missiles in 2017). The F-35 is superior to Iran's collection of F-14, MiG-29s, and F-4 Phantoms, Syria's MiG-29s and Egypt's F-16s. There is a remote possibility that Israeli F-35s could confront Russian Su-35s (which Russia claims scared off U.S. F-22s) over Syria. But otherwise, Israel has and will continue to have the most advanced combat aircraft in the region.



Pilgrimage at the Kumano Kodo

2018-02-09T21:00:08.003+01:00

The Kumano Kodo is a trail winding through a forest south of Osaka and Kyoto.
One of the reasons the trek feels otherworldly—you might walk through the woods for an entire day without seeing another person. It is a stark contrast from the crowds of tourists hiking Mount Fuji, nearly 300 miles away.

It’s impossible to forget the Shinto origins of this route when every couple hundred yards is another crumbling stone deity or Oji shrine. From moss-covered stones forming makeshift stairs on the mountainside to wooden bridges smooth with decades of use, not much has changed on the trail. There are early recorded visits to this region by Emperor Uda (907) and Emperor Kazan (986 and 987) but the Kumano Kodo pilgrimage became more broadly popular in the 11th century.

The pilgrimage centers around the Three Grand Shrines: Kumano Hongu Taisha, Kumano Nachi Taisha, and Kumano Hayatama Taisha. The Nachi Taisha Grand Shrine epitomizes Kumano’s distinct synthesis of nature and temple. Long before the shrine was constructed, this area was already considered holy because pilgrims came to worship at Nachi Falls, one of Japan’s most famous waterfalls. The Grand Shrine and Seiganto-ji, a three-story red pagoda, were subsequently built to give these pilgrims houses of worship.

(image)
The Seigantoji Pagoda, with the Nachi-no-taki waterfall as a backdrop.



The White Darkness

2018-02-10T16:56:14.642+01:00

David Grann has a new story in The New Yorker, absolutely awesome, about Henry Worsley on his path to retrace Ernest Shackleton's footsteps in the Antarctic.

By the middle of January, 2016, he had travelled more than eight hundred miles, and virtually every part of him was in agony. His arms and legs throbbed. His back ached. His feet were blistered and his toenails were discolored. His fingers had started to become numb with frostbite. In his diary, he wrote, “Am worried about my fingers—one tip of little finger already gone and all others very sore.” One of his front teeth had broken off, and the wind whistled through the gap. He had lost some forty pounds, and he became fixated on his favorite foods, listing them for his broadcast listeners: “Fish pie, brown bread, double cream, steaks and chips, more chips, smoked salmon, baked potato, eggs, rice pudding, Dairy Milk chocolate, tomatoes, bananas, apples, anchovies, Shredded Wheat, Weetabix, brown sugar, peanut butter, honey, toast, pasta, pizza and pizza. Ahhhhh!”

He was on the verge of collapse. Yet he was never one to give up, and adhered to the S.A.S.’s unofficial motto, “Always a little further”—a line from James Elroy Flecker’s 1913 poem “The Golden Journey to Samarkand.” The motto was painted on the front of Worsley’s sled, and he murmured it to himself like a mantra: “Always a little further . . . a little further.”

He had just reached the summit of the Titan Dome and was beginning to descend, the force of gravity propelling him toward his destination, which was only about a hundred miles away. He was so close to what he liked to call a “rendezvous with history.” Yet how much farther could he press on before the cold consumed him? He had studied with devotion the decision-making of Shackleton, whose ability to escape mortal danger was legendary, and who had famously saved the life of his entire crew when an expedition went awry. Whenever Worsley faced a perilous situation—and he was now in more peril than he’d ever been—he asked himself one question: What would Shacks do?

Unfortunately Worsley never made it. He was forced, by exhaustion and ill health, to call for help 30 miles from his journey's intended end. Rescued and flown to a hospital in Punta Arenas, in the Patagonia region of southern Chile, he was given a diagnosis of peritonitis, and died. He was 55.

He had previously led two expeditions in the Antarctic (in 2008 and 2011) on the footsteps of his hero Ernest Shackleton.



Falcon Heavy

2018-02-09T13:12:03.235+01:00

Yesterday, Elon Musk's SpaceX launched Falcon Heavy test flight. It was very impressive.

allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/wbSwFU6tY1c?rel=0&showinfo=0" width="560">

Launching a Tesla roadster into space was a stunt but a good one. You'll have to get the allusion to the opening scene of Heavy Metal, a movie from 1981.

The boosters reentry was pretty impressive too and very very cool.

allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/YHB6-wDvQOA?rel=0&showinfo=0" width="560">



Panne

2018-01-29T12:59:29.518+01:00

Ce matin panne d'électricité dite "de secteur" pendant deux heures. Habiter tout près d'une centrale nucléaire et ne pas avoir d'électricité c'est cocasse ! Tout le hameau semble inhabité ! Tout est étrangement silencieux. Je sonne chez les voisins pour savoir si eux non plus n'ont plus de jus et bien sûr les sonnettes ne fonctionnent pas. Il semble n'y avoir personne nulle part. Je finis par toquer à la porte d'une maison éloignée, le propriétaire m'annonce très gentiment que c'est bien une panne "de secteur". Mon téléphone cellulaire est à plat. Le téléphone fixe ne fonctionne plus quand l'électricité est coupée. Bien sûr pas d'Internet. Plus de bouilloire pour me faire un café. Bon, faisons chauffer de l'eau, nous avons encore du gaz. Mais il faut utiliser une allumette pour allumer le gaz ! Où sont les allumettes ? Je me fais chauffer de l'eau et j'ouvre un livre en papier (en papier !). Je sirote mon café et tout d'un coup les bruits familiers reviennent (la chaudière, le frigo, et même les voisins qui semblent soudain se réanimer (bruit d'une tronçonneuse)).


Je suis aux fins fonds de la cambrousse, mais tout près d'une centrale nucléaire dont je peux voir à l'ouest le panache permanent de vapeur de ses tours de refroidissement et je me rends compte que si l’électricité est coupée plus rien ne fonctionne dans la maison, et quand je dis rien c'est strictement rien. C'est assez étrange quand on y pense ! Bon l'électricité est revenue après deux heures de coupure, ne vous inquiétez pas. Les poules picorent, l'oie cancane, les moutons bêlent, le chat roupille et le voisin a sorti sa tronçonneuse.



Conduct unbecoming

2018-01-03T15:01:33.099+01:00

On peut se poser la question : est-ce que Trump ne serait pas en train de perdre les pédales mentalement ? A lire ses tweets d'hier et d'aujourd'hui on n'a pas du tout l'impression d'avoir affaire à un homme doté de toutes ses capacités mentales. On a beau savoir que ses tweets sont destinés à ses partisans pour les mobiliser et les galvaniser, on se demande si l'on n'a pas là la preuve de sa déraison.
Tout d'abord il menace de couper les fonds versés aux Palestiniens depuis les accords d'Oslo au prétexte que les Palestiniens refusent de céder complètement Jérusalem à Israël et refusent de considérer que la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël serait le point de départ des négociations de paix. Et encore plus, Trump semble déclarer que TOUTE la ville de Jérusalem est à Israël, alors que jusqu'à maintenant toutes les parties prenantes étaient pour un partage de cette ville.

Le tweet de Trump à Kim Jong Un ("j'ai un plus gros bouton nucléaire que toi") est grotesque et complètement injustifié au moment même où KJU déclare que ses armes nucléaires sont uniquement défensives.

Le tweet dans lequel il suggère que c'est grâce à son action qu'il n'y a pas eu d'accidents d'avions civils fatals en 2017 n'est pas moins infantile et ridicule.
Enfin aujourd'hui le tweet dans lequel il déclare organiser un Prix du pire media de "fake news" est incroyable de la part d'un Président sensé être le garant de la Constitution et du premier amendement de celle-ci !

Bref, Trump devrait être destitué pour conduite incompatible avec les fonctions de président des États-Unis (si un tel motif existait).