Subscribe: Comments for Le peuple des connecteurs
http://blog.tcrouzet.com/comments/feed/
Added By: Feedage Forager Feedage Grade A rated
Language: French
Tags:
avec  comment  dans  des  donc  elaine  est  les  mais  numérique  par  pas  pour les  pour  qui  sur  thierry crouzet  une 
Rate this Feed
Rating: 3 starRating: 3 starRating: 3 starRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Comments for Le peuple des connecteurs

Comments for Thierry Crouzet



Par un auteur expert de rien. Lire: Résistants, J'ai débranché, Ératosthène, Le geste qui sauve, La mécanique du texte, La quatrième théorie…



Last Build Date: Wed, 11 Apr 2018 17:57:52 +0000

 



Comment on Elaine Herzberg : enquête à distance by Thierry Crouzet

Wed, 11 Apr 2018 17:57:52 +0000

Si j'ai le courage, je relancerai… mais j'ai d'autres projets sur le feu et probablement je n'en aurai pas le temps avant des mois, mais peut-être que ça sera mieux.



Comment on Elaine Herzberg : enquête à distance by Ohm

Wed, 11 Apr 2018 17:24:32 +0000

Salut Thierry. Je suis avec intérêt ta conviction que la mort d'Elaine Herzberg est potentiellement un événement majeur. Je me permets un commentaire car ça ne m'étonne pas vraiment que tu n'obtiennes aucune réponse à tes sollicitations auprès de la famille et des amis d'Elaine. Ce sont des Américains et il faut malheureusement souvent en faire des tonnes dans le mélodramatique : dire à quel point la mort de d'Elaine t'a bouleversé, compatir à leur douleur, comprendre qu'ils doivent déjà être très sollicités en ces temps difficiles, etc. avant d'expliquer ta démarche. Les trois quarts sur eux et Elaine, et à la fin un tout petit peu sur toi et ce que tu veux. Je pense que ça fonctionnerait un peu mieux avec la culture américaine. C'est juste un avis en passant. Merci pour tes articles, à bientôt.



Comment on La littérature numérique est morte by Eawen

Sun, 01 Apr 2018 11:56:28 +0000

Une note plutôt intéressante. Je suis d'accord avec l'idée que c'est très réducteur pour les écrits d'auteurs "numériques" d'être réduits à leur simple mode de diffusion. Souvent, la littérature qui ne passe pas par les canaux éditoriaux classiques est toutefois peu considérée, d'où, sans doute en partie, le désintérêt pour le texte lui-même. Mais tous les auteurs sont différents. Avec le numérique, le statut d'auteur s'ouvre à des personnes d'horizons très différents. Ils n'ont parfois même pas la fibre littéraire et écrivent que pour rendre un message qui leur est cher. Je ne pense donc pas qu'on puisse vraiment créer un "courant littéraire numérique" avec l'étude des textes, puisque chaque auteur se publiant via ce biais a ces propres références, est issu d'un background qui lui est propre, écrit dans un genre, un style issu de ses propres lectures. Ils s'inscrivent peut-être dans un courant, mais sans doute pas dans un espèce de courant global du "numérique" qui est beaucoup trop multiple pour être regroupé ainsi. D'où, je pense, le fait que la recherche ne s'intéresse finalement pas tant au contenu qu'au point commun qui les relie tous : le mode de diffusion (le numérique, donc). Personnellement, pour ce que j'ai lu provenant de "littérature numérique", les deux grosses différences dans la création des textes est le retour à l'écriture épisodique et l'interaction avec les lecteurs. Notez, je lis surtout des fanfictions, donc c'est sans doute un univers à part en soi, mais le fait d'écrire en publiant chapitre par chapitre oblige l'écrivain de condenser l'action pour qu'à chaque parution, l'intérêt pour l’œuvre ne soit pas perdu. Ce qui change la manière d'écrire un roman. En outre, certains auteurs (pas tous, heureusement), demande l'avis aux lecteurs, intègrent parfois leurs demandes dans le récit (ce qui m'horripile, personnellement, mais ce n'est que mon avis) et donc l’œuvre construite, dans ce cas extrême-là, devient l’œuvre d'une collectivité avec un artisan prenant requête. La façon d'écrire et de se diffuser a de fait de l'influence sur l'écriture. Le numérique ouvre des possibilités (le dialogue plus direct avec les lecteurs, malgré les travers que j'ai donné en exemple, notamment) que l'auteur manuscript n'avait pas. Elle a des conséquences dans l'écriture (la publication "directe" qui peut limiter la rétrospection pré-publication sur l'oeuvre, par exemple). Et cela a été vrai pour chaque changement de matériel d'écriture : quand la machine à écrire a commencé à se développer, cela a tué les accents sur les majuscules dans les livres (les machines n'en ayant pas), cela a permis d'avoir une copie "au propre" à faire par l'auteur, seul, et donc de revenir en cours de réécriture sur le manuscrit, etc. Je ne pense donc pas que l'analyse du moyen d'écriture soit non pertinente. Cependant, je suis d'accord pour dire qu'il ne faut pas se limiter qu'à celle-ci. Les auteurs diffusés via le numérique se doivent d'être étudiés pour leur texte, pour ainsi dégager un ou plusieurs courants littéraires ou pour les intégrer dans ceux existants. Reste que la grande barrière pour un chercheur reste la foissonnance. Il est plus "facile" de se limiter à un échantillon fourni par les éditeurs traditionnels pour étudier la littérature que d'aller chercher dans les tréfonds d'internet en espérant trouver TOUS les auteurs du numérique et essayer de les étudier. La visibilité offerte par le net est réduite car elle l'offre à tous le monde. D'où la première approche, qui est de voir comment cela se diffuse, comment trouver le [...]



Comment on La littérature numérique est morte by Torres Michel

Fri, 30 Mar 2018 11:31:03 +0000

D'accord.



Comment on Qui était Elaine Herzberg ? by Thierry Crouzet

Sat, 24 Mar 2018 11:32:59 +0000

J'en sais rien encore, mais j'entrevois une possibilité… donc j'essaie de suivre en direct et autant noter quelque part ce que je trouve.



Comment on Qui était Elaine Herzberg ? by Michèle

Sat, 24 Mar 2018 11:18:37 +0000

C'est parti pour une nouvelle ? Un livre ?



Comment on Pour la première fois un robot tue un humain by Thierry Crouzet

Fri, 23 Mar 2018 08:22:43 +0000

Exactement, en plus Elaine sur une photo a la même coupe que Sarah Connor -)



Comment on Pour la première fois un robot tue un humain by Michèle

Fri, 23 Mar 2018 08:15:55 +0000

C'est Terminator.



Comment on L’auto-publication pour les nuls by Thierry Crouzet

Thu, 22 Mar 2018 14:03:40 +0000

Mon prochain truc publié… sera du jeu de rôle ;-)



Comment on L’auto-publication pour les nuls by Stéphane Gallay

Wed, 21 Mar 2018 15:07:37 +0000

Je soupçonne que je suis plus dilettante que toi dans le domaine de l'écriture, aussi. ;) Mon dernier projet était un JDR écrit à quatre mains, avec une équipe de relecture, et on l'a écrit sur Google Docs... (Hurlements d'horreur dans le lointain.)