Subscribe: Wikipédia - Nouvelles pages [fr]
http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Special:Newpages&feed=rss
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
catégorie  des  elle  est  langue  les  math math  math  nom  par  pays  pour  ref  titre  une  {{lien web  {{lien 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Wikipédia - Nouvelles pages [fr]

Wikipédia - Nouvelles pages [fr]



Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.



Last Build Date: Thu, 14 Dec 2017 17:19:37 GMT

 



Lioré et Olivier LeO H-13

Thu, 14 Dec 2017 17:17:18 GMT

Gervaisjc : création de l'article {{Infobox Avion | nom = Lioré et Olivier H-13 | logo = | logo-taille = | image = | image-taille = | légende = | rôle = [[Hydravion]] de transport | constructeur = [[Lioré et Olivier]] | paysconstructeur = FRA | équipage = 2 | statut = retiré du service | premiervol = 1922 | miseenservice = | dateretrait = 1929 | premier_client = | principal_client = | investissement = | coût_unitaire = | production = 23 | commandes = | livraisons = | en_service = | dérivé_de = | variantes = | plan3vues = | plan3vues-taille = | longueur = 11.50 | envergure = 16.00 | hauteur = 3.70 | aire_alaire = 58.00 | masse_vide = 1.691 | masse_vide_exploitation = | masse_max_décollage = 2.564 | masse_max_atterrissage = | réservoirs = | passagers = 4 | fret = | moteurs = 2 [[Hispano-Suiza V8|Hispano-Suiza 8Aa]] de [[moteur V8|8 cylindres en V]] | poussée_unitaire = | puissance_unitaire = | puissance_unitaire_ch = 150 | régime = | poussée_totale = | puissance_totale = | puissance_totale_ch = | vitesse_croisière = | vitesse_croisière_mach = | vitesse_max = 160 | vitesse_max_mach = | altitude_vitesse_max = | autonomie = 400 | endurance = | altitude = | plafond = | vitesse_ascensionnelle = | charge_alaire = | rapport_poussée_poids = | puissance_massique = }} Le '''Lioré et Olivier H-13''' est un [[hydravion à coque]] commercial [[biplan]] réalisé en [[France]] durant l'[[Entre-deux-guerres]] par le constructeur aéronautique [[Lioré et Olivier]]{{Lien web|langue= fr|auteur1= Bruno Parmentier |titre= Lioré et Olivier LeO H-13 |url= https://www.aviafrance.com/liore-et-olivier-leo-h-13-aviation-france-626.htm |date= 13/12/1998 |site= aviafrance |consulté le= 13/12/2017}}.. == Conception == La conception du LeO H-13 commence, sous la direction de l’ingénieur Andrieu, en juillet 1922{{Lien web|langue=|auteur1= Gérard Hartmann |titre= Le premier hydravion de transport intercontinental était français |url= http://ghtn.free.fr/documents/Aviation/hydravion.pdf |date= |site= |consulté le= 13/12/2017}}. à [[Levallois-Perret]]. C’est le second [[hydravion à coque]] réalisé par la société Lioré et Olivier. De construction en bois{{lien web|auteur1= Gérard Hartmann|titre= Qui êtes-vous, Monsieur Asantchéeff ? |url= https://www.hydroretro.net/etudegh/asantcheeff.pdf |site= La coupe Schneider et hydravions anciens. Dossiers historiques hydravions et moteurs|date= |consulté le= 24/11/2017}}., il présente la particularité d’avoir une coque de toile « souple »{{Lien web|langue= fr|auteur1= |titre= Lioré et[...]



Sanyi

Thu, 14 Dec 2017 17:12:51 GMT

ContributorQ : /* Topographie */ Style. {{ébauche|Taïwan}} {{Infobox Localité | nom = Sanyi |image = Provincial Highway 13 through Sanyi.jpg |légende = Une rue de Sanyi. | pays = {{Taïwan}} | longitude = | latitude = |superficie = 69.3424 |division = [[Comté de Miaoli|Miaoli]] |nom division = [[Comté (République de Chine)|Comté]] |population = 16813 |année_pop = 2017 |site web = [http://www.sanyi.gov.tw Sanyi] }} '''Sanyi''' ({{chinois|t=三義鄉|p=Sānyì Xiāng}}) est une commune du [[comté de Miaoli]] située sur l'île de [[Taïwan]], en [[Asie de l'Est]]. == Géographie == === Situation === Sanyi est une commune rurale du sud du [[comté de Miaoli]], sur l'île de [[Taïwan]]. Elle s'étend sur une superficie de {{unité|69,3424 km 2}}, au sud-est de [[Miaoli]], capitale du comté{{Lien web|langue=zh+en|auteur institutionnel=Bureau des statistiques du {{lien|langue=en|trad=Ministry of the Interior (Taiwan)|fr=ministère de l'Intérieur}}|titre=Monthly bulletin of Interior statistics|sous-titre=1.7-鄉鎮市區人口及按都會區統計|traduction titre=Bulletin mensuel des statistiques du ministère de l'Intérieur : statistiques concernant la population des villes et des comtés |année=2017|mois=septembre|jour=19|url=http://sowf.moi.gov.tw/stat/month/list.htm|consulté le=14 décembre 2017}}.. == Topographie == La commune de Sanyi présente un relief montagneux recouvert d'une dense forêt naturelle plantée de nombreux [[camphrier]]s. La majorité des habitations est concentrée dans une [[Dépression (géographie)|dépression]] de la partie Ouest de la commune, le long d'une [[autoroute]] qui s'étire du nord au sud et de l'île, et relie [[Kaohsiung]] à [[Keelung]]{{Lien web|langue=en|auteur institutionnel=Gouvernement du [[comté de Miaoli]]|titre=Cities and Townships|traduction titre=Villes et communes de Miaoli|année=2017|mois=décembre|url=https://www.miaoli.gov.tw/eng/1-5-1.php?forewordID=21057|site=www.miaoli.gov.tw|consulté le=14 décembre 2017}}.. === Démographie === Au {{date-|1 janvier 2017}}, la commune de Sanyi comptait {{unité|16813 habitants}} ({{unité|242|{{hab.}}/km|2}}) dont 47,8 % de femmes. === Hydrographie === La limite Sud de la commune de Sanyi est formée par une section du [[Da'an (fleuve)|fleuve Da'an]], long de {{nobr|95,8 km}} et dont l'[[Embouchure (hydrologie)|embouchure]] est située, à [[Taichung]], au bord du [[détroit de Taïwan]], sur la côte Est de l'île de Taïwan{{Lien web|langue=en|auteur institutionnel=Water ressources agency|titre=Daan River|traduction titre=Le fleuve Da'an|année=2017|mois=décembre|url=http://eng.wra.gov.tw/7618/7664/7718/7719/7722/12706/|site=eng.wra.gov.tw|consulté le=14 décembre 2017}}.. == Histoire == Le {{date-|22 août 1981}}, un [[Boeing 737]] de la compagnie taïwanaise [[Far Eastern Air Transport]] s'écrase à Sanyi. La [[Accident aérien|catastrophe aérienne]] fait {{nobr|110 victimes}} : les six membres d'équipage et tous les passagers, dont la romancière [[Kuniko Mukōda]]{{Lien web|langue=en|auteur institutionnel=[[Associated Press]]|titre=Airliner that crashed in Taiwan, killing 110, had pressure snags|traduction titre=L'avion de ligne qui s'est écrasé à Taïwan, tuant 110, avait des problèmes de pressurisation|jour=23|mois=août|année=1981|url=http://www.nytimes.com/1981/08/23/world/airliner-that-crashed-in-taiwan-killing-110-had-pressure-snags.html|éditeur=[[The New York Times]]|consulté le=14 décembre 2017}}.. == Notes et références == {{Références}} == Voir aussi == === Articles connexes === * [[Taïwan]] * [[Comté de Miaoli]] === Liens externes === {{Autres projets|commons=Category:Sanyi Township, Miaoli County|commons titre=Sanyi}} * {{Site officiel|langue=zh|url=http://www.sanyi.gov.tw/|titre=Site o[...]



You Can't Buy Everything

Thu, 14 Dec 2017 17:12:26 GMT

BARBARE42 : création ébauche


{{ébauche|film américain}}
{{Infobox Cinéma (film)
| titre = You Can't Buy Everything
| langue du titre =
| image =
| légende =
| titre québécois =
| titre original =
| réalisation = [[Charles Reisner]]
| scénario = [[Dudley Nichols]]
[[Lamar Trotti]]
| acteur =
| production = [[Metro-Goldwyn-Mayer]]
| pays = {{États-Unis}}
| genre = [[Drame (cinéma)|drame]]
| durée =
| année de sortie = 1934
}}

'''''You Can't Buy Everything''''' est un [[Cinéma américain|film américain]] réalisé par [[Charles Reisner]], sorti en [[1934 au cinéma|1934]].

== Synopsis ==
{{...}}


== Fiche technique ==
* Titre : ''You Can't Buy Everything''
* Réalisation : [[Charles Reisner]]
* Scénario : [[Dudley Nichols]] et [[Lamar Trotti]]
* Photographie : [[Leonard Smith]]
* Montage : [[Ben Lewis]]
* Musique : [[William Axt]]
* Société de production : [[Metro-Goldwyn-Mayer]]
* Pays d'origine : [[États-Unis]]
* Format : Noir et blanc - [[Formats de projection|1,33:1]] - [[Monophonique|Mono]]
* Genre : [[Drame (cinéma)|drame]]
* Date de sortie : [[1934]]

== Distribution ==
* [[May Robson]] : Mrs. Hannah Bell
* [[Jean Parker]] : Elizabeth 'Beth' Burton Bell
* [[Lewis Stone]] : John Burton
* [[Mary Forbes]] : Kate Farley
* Reginald Mason : Dr. Lorimer
* [[William Bakewell]] : Donny 'Don' Bell
* Tad Alexander : Donny Bell enfant
* [[Walter Walker]] : Josiah Flagg
* [[Reginald Barlow]] : Mr. Tom Sparks
* [[Claude Gillingwater]] : Asa Cabot
* [[Bruce Bennett]] : l'employé de banque
* [[Walter Brennan]] : le vendeur de train
* [[Donald Douglas]] : Stagiaire de la clinique
* [[Forrester Harvey]] : le clochard dans le parc
* [[Samuel S. Hinds]] : Henry
* [[Kendall McComas]] : Freckled Boy
* [[Tom McGuire]] : Conducteur de train
* [[Lee Phelps]] : Employé du chemin de fer
* [[Dave Morris]]
* [[Robert Paige]]
* [[Bobby Dunn]]
* [[Phillips Smalley]]
* [[William Worthington]]

== Lien externe ==
* {{Imdb titre|id=0026015|titre=You Can't Buy Everything}}

{{Palette|Charles Reisner}}

{{portail|cinéma}}

[[Catégorie:Film sorti en 1934]]
[[Catégorie:Film américain]]
[[Catégorie:Film en noir et blanc]]
[[Catégorie:Film dramatique]]
[[Catégorie:Film de Metro-Goldwyn-Mayer]]



Kannemeyeria

Thu, 14 Dec 2017 17:12:14 GMT

91.160.218.139 : Nouvelle page : {{ébauche|reptile}} {{Taxobox début | animal | Kannemeyeria | Kannemeyeria.jpg | Reconstitution de Kannemeyeria. }} {{Taxobox | embranchement | Chordata }} {{Taxobox | classe |...


{{ébauche|reptile}}
{{Taxobox début | animal | Kannemeyeria | Kannemeyeria.jpg | Reconstitution de Kannemeyeria. }}
{{Taxobox | embranchement | Chordata }}
{{Taxobox | classe | Reptilia }}
{{Taxobox | sous-classe | Synapsida }}
{{Taxobox | ordre | Therapsida }}
{{Taxobox | sous-ordre | Anomodontia | éteint=oui }}
{{Taxobox | infra-ordre | Dicynodontia | éteint=oui }}
{{Taxobox | famille | Kannemeyeriidae | éteint=oui }}
{{Taxobox fin}}

Kannemeyeria était un grand [[dicynodonte]] de la famille [[Kannemeyeriidae]], l'un des premiers représentants de la famille, et donc l'un des premiers grands herbivores du [[Trias]]. Il vécut au cours de la dernière période du début et du début du Trias (de l'[[Olenekien]] tardif au Moyen [[Anisien]] ).



Les Chasseurs de monstres

Thu, 14 Dec 2017 17:10:56 GMT

46.231.36.211 :


'''Les Chasseurs de monstres''' (titre italien: Il Cacciatore di squali) est un film italien réalise par [[Enzo G. Castellari]] et sortì en 1979.



Ligne Sakurajima

Thu, 14 Dec 2017 17:09:09 GMT

Bmazerolles : Création de la page {{Unicode japonais}} {{Infobox Ligne ferroviaire | surtitre = | nomligne = {{Color box|#414fa3|P|white}} Ligne Sakurajima
(Ligne JR Yumesaki) | origine = [[gare de Nishikujō|Nishikujō]] | destination = Sakurajima | via = | via2 = | image = JRW series201 Yumesaki-Universal Wonderland.JPG | image-desc = Une automotrice série 201 sur la ligne Sakurajima | carte = | pays = Japon | villes = [[Osaka]] | mise en service = 1898 | mise en service2 = | réécartement = | réécartement2 = | électrification = | électrification2 = | fermeture = | fermeture2 = | concessionnaire1 = | dateconc1 = | concessionnaire2 = | dateconc2 = | concessionnaireact = | dateconcact = | longueur = 4.1 | écartement = 1067 | électrifié = oui | tension = 1500 | fréquence = cc | pente = | nombre de voies act = 2 | signalisation = | propriétaire = [[West Japan Railway Company|JR West]] | exploitants = [[West Japan Railway Company|JR West]]
[[Japan Freight Railway Company|JR Freight]] | trafic = | schéma = }} La {{japonais|'''ligne Sakurajima'''|桜島線|Sakurajima-sen}}, appelée également {{japonais|'''ligne JR Yumesaki'''|JRゆめ咲線|JR Yumesaki-sen}}, est une courte [[Ligne de chemin de fer|ligne ferroviaire]] exploitée par la [[West Japan Railway Company]] (JR West) au [[Japon]]. Elle relie la [[gare de Nishikujō]] à celle de Sakurajima à [[Osaka]]. La ligne dessert notamment le parc [[Universal Studios Japan]]. La ligne Sakurajima constitue la ligne P du [[Réseau urbain (Keihanshin)|réseau urbain]] de la JR West dans [[Keihanshin|l'agglomération d'Osaka-Kobe-Kyoto]]. == Histoire == La ligne Sakurajima correspond à la section entre Sakurajima et Nishikujō de l'ancienne ligne Nishinari, ouverte en 1898. Elle devient officiellement la ligne Sakurajima en 1961 lorsque le tronçon Nishikujō-Osaka est intégré à la [[ligne circulaire d'Osaka]]. Le {{date-|29 janvier 1940}}, le déraillement d'un train d'essence à Ajikawaguchi et l'incendie qui suivit fait 189 morts et 69 blessés. == Interconnexion == La ligne est interconnectée à Nishikujō avec la ligne circulaire d'Osaka. Les trains continuent généralement jusqu'à la [[gare de Tennōji]]. == Gares == La ligne comprend 4 gares. {|class="wikitable" rules="all" |- !style="border-bottom:solid 3px #414fa3;"| Numéro !style="border-bottom:solid 3px #414fa3;"| Gare !style="border-bottom:solid 3px #414fa3;"| Nom japonais !style="border-bottom:solid 3px #414fa3;" align=center|Distance
depuis Nishikujō
(km) !style="border-bottom:solid 3px #414fa3;"| Correspondances !style="border-bottom:solid 3px #414fa3;"| Arrondissement |- |JR-P14 |[[Gare de Nishikujō|Nishikujō]] |align=center|西九条 |align=center|0 |'''JR West''' : [[Ligne circulaire d'Osaka]] (interconnexion)
'''[[Hanshin Electric Railway|Hanshin]]''' : Namba |rowspan="4"|[[Konohana-ku|Konohana]] |- |JR-P15 |Ajikawaguchi |align=center|安治川口 |align=center|2,4 | |- |JR-P16 |Universal City |align=center|ユニバーサルシティ |align=center|3,2 | |- |JR-P17 |Sakurajima |align=center|桜島 |align=center|4,1 | |} == Notes et références == {{Références}} {{Traduction/Référence|en|Sakurajima Line|811375199}} == Voir aussi =[...]



Saison 3 de Chicago Med

Thu, 14 Dec 2017 17:08:36 GMT

Dydouuxx93 : Nouvelle page : {{Titre mis en forme|Saison 3 de ''{{Langue|en|Chicago Med}}''}} {{Infobox Saison de série télévisée | nom = Saison 3 de ''{{Langue|en|Chicago Med}}'' | image = Chicago-m... {{Titre mis en forme|Saison 3 de ''{{Langue|en|Chicago Med}}''}} {{Infobox Saison de série télévisée | nom = Saison 3 de ''{{Langue|en|Chicago Med}}'' | image = Chicago-med-55a6e7e8a11f6.png | légende = Logo de la série. | série = {{Langue|en|[[Chicago Med]]}} | pays = {{États-Unis}} | chaine = [[National Broadcasting Company|NBC]] | première diffusion = {{date|21 novembre 2017|à la télévision}} | dernière diffusion = | nombre épisodes = 20 | saison précédente = [[Saison 2 de Chicago Med|Saison 2]] | saison suivante = Saison 4 | liste des épisodes = }} Cet article présente le '''guide des épisodes''' de la '''troisième saison''' de la [[série télévisée]] américaine '''''{{Langue|en|[[Chicago Med]]}}'''''. Cette saison contiendra 20 épisodes. http://www.hollywoodreporter.com/live-feed/chicago-med-season-3-malcolm-mcdowell-guest-star-1049641 == Généralités == * Aux [[États-Unis]], elle est diffusée depuis le {{date|21 novembre 2017|à la télévision}} sur le réseau [[National Broadcasting Company|NBC]]. * Au [[Canada]], la saison automnale a été diffusée 24 heures en avance sur le réseau [[Global Television Network|Global]] afin de prioriser la diffusion en simultané de la série ''[[Pitch (série télévisée)|{{Langue|en|Pitch}}]]'' avec le réseau Fox. Par la suite, elle est diffusée en simultané. == Production == === Castings === Après avoir fait ses débuts dans la saison 2 en tant que Dr. Ava Bekker, Norma Kuhling reviendra dans un rôle récurrent pour la saison 3. Michel Gill devrait apparaître dans plusieurs épisodes comme Bob Haywood, le père de Reese ([[Rachel DiPillo]]) séparé, qui est admis à l'hôpital en tant que patient. https://www.hollywoodreporter.com/live-feed/chicago-med-season-3-michel-gill-recur-1058601 Le 22 novembre, il est annoncé qu'[[Arden Cho]] se joindrait à la distribution dans un rôle récurrent en tant que Emily Choi, la sœur adoptive d'Ethan ([[Brian Tee]]) http://tvline.com/2017/11/22/chicago-med-casts-arden-cho-ethans-sister-season-3/. == Distribution == === Acteurs principaux === * [[S. Epatha Merkerson]] {{doublage|VF=Virginie Emane}} : Sharon Goodwin, la directrice du ''Chicago Medical Center'' * [[Colin Donnell]] {{doublage|VF=Olivier Chauvel}} : {{Dr|Connor Rhodes}}, un [[Pédiatrie|chirurgien]] traumatologiste/cardiothoracique * [[Oliver Platt]] {{doublage|VF=Yann Guillemot}} : {{Dr|Daniel Charles}}, chef de [[psychiatrie]] * [[Nick Gehlfuss]] {{doublage|VF=Didier Cherbuy}} : {{Dr|William « Will » Halstead}}, chirurgien et frère du détective Jay Halstead * [[Yaya DaCosta]] {{Doublage|VF=Stéphanie Hédin}} : April Sexton, une [[Infirmier|infirmière]] * [[Brian Tee]] {{doublage|VF=Sylvain Agaësse}} : {{Dr|Ethan Choi}}, urgentiste, un ancien médecin de l'Armée * [[Torrey DeVitto]] {{Doublage|VF=Véronique Desmadryl}} : {{Dr|Natalie Manning}}, une [[Pédiatrie|pédiatre]] * [[Rachel DiPillo]] {{doublage|VF=Delphine Rivière}} : {{Dr|Sarah Reese}}, une stagiaire d'urgence, qui sort juste de l'école de médecine * [[Marlyne Barrett]] {{doublage|VF=Emmanuelle Rivière}} : Maggie Lockwood, chef des [[Infirmier|infirmières]] des urgences * Norma Kuhling {{doublage|VF=Beretta Barbara}} : Dr. Ava Bekker, un [[Pédiatrie|chirurgien]] traumatologiste/cardiothoracique === Acteurs récurrents et invités === * [[Ato Essandoh]] : {{Dr|Isidore Latham}}, chef des chirurgien cardiothoracique * Roland Buck III {{doublage|VF= Adrien Larmande}} : {{Dr|Noah Sexton}}, frère d'April et étudiant en médecine * [[Mekia Cox]] : Dr. Robyn Charles * [[Eddie Jemison]] {{doublage|VF= P[...]



Étangs et landes de Haute-Lusace

Thu, 14 Dec 2017 17:05:05 GMT

L'engoulevent : /* Subdivisions */ {{ébauche|Saxe|Géographie}} {{Infobox Région naturelle | nom = Étangs et landes de Haute-Lusace | image = Biosphärenreservat Oberlausitzer Heide- und Teichlandschaft - Ochsenteich.jpg | image taille = | légende = L'Ochsenteich | pays = [[Allemagne]] | subdivision1 = [[Saxe (Land)|Saxe]] | lien subdivision1 = Land (Allemagne) | subdivision2 = | lien subdivision2 = | subdivision3 = | lien subdivision3 = | subdivision4 = | lien subdivision4 = | villes = | capitale = | km² = 970 | géologie = | relief = [[Plaine]], [[Marécage]] | faune = | flore = | production = | nbcommunes = | population = | date pop = | régions voisines = | pays loi LOADDT = | espaces connexes = | classement = | carte = | carte taille = | carte légende = | latitude = 51.35 | longitude = 14.5 | géolocalisation = Saxe/Allemagne }} La région des '''Étangs et landes de Haute-Lusace''' ''(Oberlausitzer Heide- und Teichgebiet)'' est un [[macrogéochore]] dans l'est de la [[Saxe (Land)|Saxe]] en [[Allemagne]]. Il s'étend sur une largeur de 60 km de la ligne [[Wittichenau]]-[[Kamenz]] jusqu'à la rivière [[Neisse (rivière)|Neiße]]. == Subdivisions == Le macrogéochore des ''Étangs et landes de Haute-Lusace'' est divisé en mésogéchores eux-mêmes divisés en microgéochores * Hoyerswerdaer Elsteraue ** Neudorfer Elster-Aue, Aueninsel Neuwiese, Stadt [[Hoyerswerda]], Auenterrasse Bergen * Kamenz-Neschwitzer Auen und Terrassen ** Rachlauer Talsand-Platte, Koblenz-Caminauer Schotterinsel-Niederung, Aue der Schwarzen Elster, Schönauer Sand-Platte, Ralbitz-Naußlitzer Altmoränen-Platte, Königswarthaer Schwarzwasser-Tal, Lasker Klosterwasser-Tal * Großdubrauer Flachrücken und Terrassen ** Großdubrauer Rücken, Aue der Kleinen Spree bei Milkel, Königswarthaer Talsand-Terrasse, Hahnenberg-Moränenkomplex, Luppaer Senke, Steinitzer Talsand-Terrasse, Eichberg-Gebiet, Wesseler Auen-Terrasse, Oppitzer Talsand-Terrasse * Uhyster Heideland ** Talsand-Terrasse Driewitz-Milkeler Heiden, Mönauer Niederung, Dünenzug Sächsische Heiden, Caminaberg-Platte * Klixer Niederung ** Quatitzer Spreetal-Weitung, Guttauer Teichgebiet, Klixer Spree-Aue, [[Talsperre Bautzen]], Baruther Becken * Daubaner Teich- und Heideland ** Heidegebiet Forst Fischbach und Forst Zimpel, Reichwalder Talsand-Terrasse, Halbendorfer Spree-Tal, Klittener Moor- und Teichgebiet, Ruhethaler Talsand-Terrasse, Dürrbach-Klein Radischer Heide- und Teichgebiet, Warthaer Heide und Daubaner Wald, Commerauer Talsand-Platte, Reichwalder Aue des Schwarzen Schöps * Mückaer Heideland ** Dünengebiet Neudorfer und Mückaer Heide, Krebaer Heide- und Teichgebiet, Mücka-Sproitzer Aue des Schwarzen Schöps, Baruth-Mückaer Heiden * Hügelland der Hohen Dubrau ** Weigersdorfer Altmoränen-Platte, Thränaer Altmoränen-Platte, Dubrauker Sand-Hügelgebiet, Wiesaer Platte, Förstgen-Kollmer Altmoränen-Platte, Daubaner Sand-Platte, Grauwacke-Hügelgebiet Hohe Dubrau, Jänkendorfer Aue des Schwarzen Schöps, Sand-Platte am Oberwald, Diehsaer Altmoränen-Platte, Gebelziger Tertiärton-Platte, Grauwacke-Rücken bei Kollm, Schafberg-Rücken, Thiemendorfer Hügelgebiet * Nieskyer Moränenland ** Moholzer Tertiärton-Platte, Ödernitzer Platte, Moränen-Hügelgebiet Moholzer und Neuhofer Forst, Trebuser Altmoränen-Platte, [[Talsperre Quitzdorf]], Moränen-Hügelgebiet Große und Stannewischer Heide, Nieskyer Moränen-Hügelgebiet, Moränen-Hügelgebiet bei Uhsmannsdorf, Spreehammer-Nieskyer Talmulde * Rothenburger Auen- und Heideland ** Mückenhainer Terrassen-Platte, Kodersdorfer Platte, Heide- und [...]



Cléomantis de Cleitor

Thu, 14 Dec 2017 16:59:46 GMT

Cédric Boissière : Création ébauche


{{ébauche|athlète|Grèce antique}}
{{infobox biographie2|image=Panathenaic amphora Kleophrades Louvre F277.jpg|taille image=210x300px|légende=Coureurs de [[Stadion (course à pied)|stadion]]
Amphore panathénaïque à figures noires, vers 500 av. J.-C.
Peintre de Cléophradès (Louvre G65)|alt=Vase noir et rouge, avec des hommes nus courant}}
'''Cléomantis de Cleitor''' ({{lang-grc|Κλεόμαντις Κλειτόριος}}) est un [[Jeux olympiques antiques|vainqueur olympique]] originaire de la [[Polis|cité]] de [[Cleitor]].

Il remporta la course à pied du [[Stadion (course à pied)|stadion]] d'une longueur d'un [[stade]] (environ {{unité|192|m}}) lors des {{111e}} [[Jeux olympiques antiques|Jeux olympiques]], en [[336 av. J.-C.]]

== Sources ==
* {{DioBib}} (XVI, 91, 1).
* [[Eusèbe de Césarée]], ''[[Chronique (Eusèbe de Césarée)|Chronique]]'', Livre I, 70-82. [http://www.attalus.org/translate/eusebius2.html Lire en ligne].
* {{ouvrage|langue=en |prénom1=David |nom1=Matz |titre=Greek and Roman Sport |sous-titre=A Dictionnary of Athletes and Events from the Eighth Century B. C. to the Third Century A. D. |éditeur= [[McFarland & Company]] |lieu=[[Jefferson (Caroline du Nord)|Jefferson]] et [[Londres]] |année=1991 |pages totales=169 |isbn=0-89950-558-9}}

== Notes et références ==
{{Références|colonnes=2}}

{{Succession/Début}}
{{Succession/Ligne|couleur1=white|couleur3=white|iconeG=Olive-wreath-10.jpg
|nom=[[Stadion (course à pied)|Vainqueur du stadion]]
|avant=[[Anticlès d'Athènes]]
|après= [[Grilos de Chalcis]] ou [[Eurylas de Chalcis]]
|période=[[336 av. J.-C.]]}}
{{Succession/Fin}}

{{Portail|athlétisme|Grèce antique}}

[[Catégorie:Personnalité de la Grèce antique]]
[[Catégorie:Sportif de l'Antiquité]]
[[Catégorie:Sportif aux Jeux olympiques antiques]]
[[Catégorie:Vainqueur du stadion aux Jeux olympiques antiques]]
[[Catégorie:Personnalité de l'Athènes antique]]



Phyllanthus caesiifolius

Thu, 14 Dec 2017 16:57:29 GMT

Dispree : Ajout rapide de {{portail}} : + botanique


Phyllanthus caesiifolius est une plante du [[Cameroun]].

== Habitat et distribution ==
Phyllanthus caesiifolius est une plante terrestre qui pousse dans les forêts montagnardes de l'ouest du Cameroun dur les montagnes Bakossi {{Lien web|titre=Phyllanthus caesiifolius|url=http://www.iucnredlist.org/details/45455/0|site=www.iucnredlist.org|consulté le=2017-12-14}}.

== Conservation ==
À cause de la destruction de la forêt due à l'expansion de l'agriculture, Phyllanthus caesiifolius est une plante classée en danger critique.

== Classification ==
Phyllanthus caesiifolius appartient à la famille des [[Phyllanthaceae]] et au genres des [[Phyllanthus (plante)|Phyllanthus]]{{Lien web|titre=Tropicos {{!}} Name - Phyllanthus caesiifolius Petra Hoffm. & Cheek|url=http://www.tropicos.org/name/50254608|site=www.tropicos.org|consulté le=2017-12-14}}.

== Autres articles Wikipédia ==
https://www.wikidata.org/wiki/Q5230155

https://en.wikipedia.org/wiki/Phyllanthus_caesiifolius

http://www.wikiwand.com/en/Phyllanthus_caesiifolius

== Références ==


{{Portail|plantes du Cameroun|botanique}}



Autorité spirituelle et pouvoir temporel

Thu, 14 Dec 2017 16:56:32 GMT

Gatti fabien1 : {{Infobox Livre | titre = Autorité spirituelle et pouvoir temporel| auteur = [[René Guénon]]| préface = | directeur = | genre = Ésotérisme| pays = France| lieuparution = Paris| éditeur = Vrin| collection = | dateparution = 1929| image = | légende = | dessinateur = | artiste_couverture = | série = | type_média = | pages = | isbn = 2-85-707-142-6 | précédent = | suivant = }} '''''Autorité spirituelle et pouvoir temporel''''' est un livre de [[René Guénon]] paru en [[1929]]. Il y expliqua sa vision des relations entre l'autorité spirituelle, représentée par la [[papauté]] en Occident, et la politique. Ce livre fut publié suite aux tensions entre l'[[Action française]] et l'[[Église catholique]]. Guénon prit position pour cette dernière et écrivit que toutes les déviations, en particulier celle menant au monde moderne, prennent leur origine dans la révolte des guerriers contre l'autorité spirituelle des prêtres. == Contenu du livre == {{article principal|René Guénon}} Le point d'orgue de la collaboration de Guénon avec ces milieux internationalistes de la revue ''Vers l'Unité'' fut la publication d'''Autorité spirituelle et pouvoir temporel'' en 1929 chez J. Vrin{{harvsp|id=Accart|texte=X. Accart: ''Le renversement des clartés''|p=58}}. Le livre était d'actualité. En effet l'« entente cordiale L'expression est de Jacques Maritain, {{harvsp|id=Gattegno|texte=D. Gattegno: ''René Guénon: qui suis-je?''|p=59}} » entre les néo-thomistes et l'Action française s'était brisée. Déjà, des tensions entre l'universalisme catholique de Maritain et la défense de l'Occident et de la latinité de Massis étaient apparues dès 1924. Ce qui explique, en partie, pourquoi ''La défense de l'Occident'', qui se présentait comme une réponse à ''Orient et Occident'' de Guénon, fut publiée trois années plus tard : Maritain avait retardé sa publication{{harvsp|id=Accart|texte=X. Accart: ''Le renversement des clartés''|p=95}}. Mais l'agnosticisme affiché par certains leadeurs de l'Action française et surtout de Charles Maurras conduisit à la condamnation de l'[[Action française]] par la Papauté en 1926{{harvsp|id=Chacornac|texte=P. Chacornac: ''La vie simple''|p=87}}. La tension augmenta, l'Église cherchant à obliger tous les catholiques français à quitter ce mouvement auxquel certains étaient très attachés même dans le haut clergé, pour atteindre son paroxysme au moment de la publication du livre{{harvsp|id=LaurantLE|texte=J.-P. Laurant: ''Les enjeux d'une lecture''|p=158}}. Malgré ses nombreuses déceptions avec les catholiques, Guénon prit nettement position pour l'Église catholique. Il écrivit dans ce livre {{début citation}} Au moyen âge, il y avait, pour tout l’Occident, une unité réelle, fondée sur des bases d’ordre proprement traditionnel, qui était celle de la « Chrétienté » ; lorsque furent formées ces unités secondaires, d’ordre purement politique, c’est-à-dire temporel et non plus spirituel, que sont les nations, cette grande unité de l’Occident fut irrémédiablement brisée, et l’existence effective de la « Chrétienté » prit fin. Les nations, qui ne sont que les fragments dispersés de l’ancienne «[...]



Musée des migrations d'Adélaïde

Thu, 14 Dec 2017 16:55:14 GMT

TheStandard :


{{Infobox Musée}}
Le '''musée des migrations d'Adelaïde''' ou '''Migration Museum''' est un musée d'histoire sociale situé à [[Adélaïde (Australie)|Adélaïde]], en [[Australie-Méridionale]].

== Objet du musée et historique ==
[[File:Migration Museum, Adelaide - former Destitute Asylum building.JPG|vignette|gauche|alt=former Destitute Asylum building|L'ancien Destitute Asylum]]
Il traite de l'histoire de l'immigration et de l'établissement en Australie-Méridionale et maintient une collection d'œuvres permanentes et tournantes. Fondé à l'initiative du gouvernement de l'État en 1983, avec l'ouverture du musée en 1986, ce musée est le plus ancien musée de ce genre en Australie. Il vise à promouvoir la diversité culturelle et le multiculturalisme, qu'il définit comme incluant des aspects de l'ethnicité, la classe, le sexe, l'âge et la région{{lien web | langue=en | url=http://www.multiculturalaustralia.edu.au/doc/migrationmus_1.pdf | titre=Aims of the Migration Museum, Adelaide | site=multiculturalaustralia.edu.au }}.

== Localisation ==
Le site est situé sur l'avenue Kintore entre la State Library of South Australia (bibliothèque publique d'Australie-Méridionale), le [[South Australian Museum]] (ou Musée d'AZustralie-Méridionale) et l'[[Université d'Adélaïde]].

Le bâtiment est inclus au sein d'un complexe de bâtiments coloniaux en pierre bleue autour d'une cour, comprenant aussi l'ancien Destitute Asylums (1850-1918), un lieu où était parqué les sans-abris de la ville (hommes, femmes et enfants), hors de la vue des nantis{{ouvrage | langue=fr | titre=Australie | page=256 | éditeur=[[National Geographic]] | année=2014}}. Avant cela, le site était l'emplacement de la «Native School», qui visait à éduquer les enfants autochtones.

== Références ==
{{Références}}

{{Portail|musées|Australie}}

[[Catégorie:Musée en Australie]]
[[Catégorie:Musée fondé en 1983]]



Lilian Marijnissen

Thu, 14 Dec 2017 16:44:32 GMT

Wwikix :


{{infobox Biographie2}}
'''Lilian Marijnissen''', né le {{date|11|juillet|1985}} à [[Oss]], est un [[femme politique]] [[Pays-Bas|néerlandaise]] membre du [[Parti socialiste (Pays-Bas)|Parti socialiste]] (SP), dont elle est la chef politique depuis le [[13 décembre]] [[2017]]. Représentante à la ''[[Tweede Kamer]]'', elle est présidente du groupe parlementaire socialiste depuis la même date.

Elle a étudié de la science politique à l'[[Université Radboud de Nimègue]] et à l'[[Université d'Amsterdam]].

De 2003 à 2016 elle a été membre du conseil municipal d'Oss.

En 2017, elle est élu représentante à la [[seconde Chambre des États généraux]].

Lilian Marijnissen est une fille de [[Jan Marijnissen]], ancien chef politique du SP.

== Références ==
* {{nl}} [https://www.parlement.com/id/vk72k15w6ceu/l_m_c_lilian_marijnissen Biographie de Lilian Marijnisen sur le site néerlandais Parlement & Politiek]

{{Portail|Pays-Bas|politique}}

{{DEFAULTSORT:Marijnissen, Lilian}}
[[Catégorie:Personnalité du Parti socialiste (Pays-Bas)]]
[[Catégorie:Membre de la Seconde Chambre des États généraux]]
[[Catégorie:Syndicaliste néerlandais]]
[[Catégorie:Naissance en juillet 1985]]
[[Catégorie:Naissance à Oss]]



Tournoi d'échecs de Munich 1942

Thu, 14 Dec 2017 16:42:28 GMT

Cbigorgne : Nouvelle page : Le '''tournoi d'échecs de Munich 1942''' s'est déroulé du 14 au 26 septembre 1942. Surnommé le ''Championnat européen'' (''Europameisterschaft''), il est organisé à Muni...


Le '''tournoi d'échecs de Munich 1942''' s'est déroulé du 14 au 26 septembre 1942. Surnommé le ''Championnat européen'' (''Europameisterschaft''), il est organisé à [[Munich]] ([[Allemagne]]). Cependant, un certain nombre de joueurs ne purent y participer en raison de la [[Seconde Guerre mondiale]], et les [[Nazisme|nazis]] exclurent les joueurs juifs. Ce tournoi fut remporté par Alexandre Alekhine (France) devant Paul Keres (Estonie) et Efim Bogoljubov (Allemagne).

== Tournoi principal ==
{{colonnes|taille=40|1=
Le classement final est le suivant :

* 1. [[Alexandre Alekhine]] (France) 8,5 / 11,
* 2. [[Paul Keres]] (Estonie) 7,5,
* 3-5. 7 points :
** [[Efim Bogoljubov]] (Allemagne),
** [[Kurt Richter]] (Allemagne),
** [[Jan Foltys]] ([[Protectorat de Bohême-Moravie]])
* 6. [[Gedeon Barcza]] (Hongrie) 5,5,
* 7. [[Klaus Junge]] (Allemagne) 5,
* 8. [[Ludwig Rellstab (joueur d'échecs)|Ludwig Rellstab]] (Allemagne) 4,5,
* 9-10. 4 points :
**[[Gösta Stoltz]] (Suède)
** Ivan Vladimir Rohaček (Slovaquie),
* 11. Mario Napolitano (Italie) 3,5,
* 12. [[Braslav Rabar]] (Croatie) 2,5.

== Tournoi de qualification ==
Voici le classement du tournoi de qualification associé (''Wertungsturnier'') :

* 1. [[Gösta Danielsson]] (Suède) 8 / 11,
* 2. [[József Szily]] (Hongrie) 7,
* 3-5.
** [[Géza Füster]] (Hongrie),
** [[Federico Norcia]] (Italie),
** {{lien|trad=Hans Müller (chess player)|fr=Hans Müller (joueur d'échecs)|texte=Hans Müller}} (Allemagne) 6,5,
* 6. [[Vincenzo Nestler]] (Italie) 6,
* 7-8
**. Sergiu Samarian (Roumanie)
** Alexander Tsvetkov (Bulgarie) 5,5,
* 9. Mladen Šubarić (Croatie) 5,
* 10. [[Carl Ahues]] (Allemagne) 4,5,
* 11. Charles Roele (Pays Bas) 4,
* 12. Olof Kinnmark (Suède) 1.
}}
== Bibliographie ==
* Anthony Gillam, ''1st European championship Munich 1942'', The Chess Player, Nottingham 2001, ISBN 1-901034-46-1

{{Portail|échecs|années 1940|Munich}}

[[Catégorie:1942]]
[[Catégorie:Tournoi d'échecs en Allemagne|Munich]]
[[Catégorie:Histoire du jeu d'échecs]]



Cornelia Bakker

Thu, 14 Dec 2017 16:40:04 GMT

Selligpau : création


{{ébauche|athlète néerlandaise}}
{{Infobox Biographie2}}

'''Cornelia Johanna Marretje Bakker''' dit '''Corrie Bakker''' (née le {{Date|15|juin|1945}} à [[Utrecht]]) est une [[Athlétisme|athlète]] [[Pays-Bas|néerlandaise]], spécialiste des épreuves de [[Sprint (athlétisme)|sprint]].

== Biographie ==
Elle se classe quatrième du [[relais 4 × 100 mètres]] des [[Relais 4 × 100 mètres féminin aux Jeux olympiques d'été de 1968 (athlétisme)|Jeux olympiques de 1968]], à [[Mexico]], en compagnie de [[Wilma van den Berg]], [[Mieke Sterk]] et [[Geertruida Hennipman]]{{en}} {{Lien web|url=http://www.sports-reference.com/olympics/summer/1968/ATH/womens-4-x-100-metres-relay.html Compte-rendu de l'épreuve] sur sports-reference.com|titre=Athletics at the 1968 Ciudad de Mexico Summer Games:Women's 4 x 100 metres Relay|site=sports-reference.com|consulté le=14 décembre 2017}}. Lors des séries, l'équipe néerlandaise avait égalé le [[Record du monde du relais 4 × 100 mètres|record du monde]] en {{Heure|||43|4}}.

== Références ==
{{Références}}

== Liens externes ==
* {{Bases sport}}

{{Portail|athlétisme|Pays-Bas}}

{{DEFAULTSORT:Bakker, Cornelia}}

[[Catégorie:Athlète néerlandaise]]
[[Catégorie:Coureuse de 100 mètres]]
[[Catégorie:Athlète (femme) aux Jeux olympiques d'été de 1968]]
[[Catégorie:Détentrice d'un record du monde d'athlétisme]]
[[Catégorie:Naissance en juin 1945]]
[[Catégorie:Naissance à Utrecht]]



Geertruida Hennipman

Thu, 14 Dec 2017 16:37:03 GMT

Selligpau : création


{{ébauche|athlète néerlandaise}}
{{Infobox Biographie2}}

'''Geertruida Hennipman''' dit '''Truus Hennipman''' (née le {{Date|15|juin|1943}} à [[Amsterdam]]) est une [[Athlétisme|athlète]] [[Pays-Bas|néerlandaise]], spécialiste des épreuves de [[Sprint (athlétisme)|sprint]].

== Biographie ==
Elle se classe quatrième du [[relais 4 × 100 mètres]] des [[Relais 4 × 100 mètres féminin aux Jeux olympiques d'été de 1968 (athlétisme)|Jeux olympiques de 1968]], à [[Mexico]], en compagnie de [[Wilma van den Berg]], [[Mieke Sterk]] et [[Cornelia Bakker]]{{en}} {{Lien web|url=http://www.sports-reference.com/olympics/summer/1968/ATH/womens-4-x-100-metres-relay.html Compte-rendu de l'épreuve] sur sports-reference.com|titre=Athletics at the 1968 Ciudad de Mexico Summer Games:Women's 4 x 100 metres Relay|site=sports-reference.com|consulté le=14 décembre 2017}}. Lors des séries, l'équipe néerlandaise avait égalé le [[Record du monde du relais 4 × 100 mètres|record du monde]] en {{Heure|||43|4}}.

== Références ==
{{Références}}

== Liens externes ==
* {{Bases sport}}

{{Portail|athlétisme|Pays-Bas}}

{{DEFAULTSORT:Hennipman, Geertruida}}

[[Catégorie:Athlète néerlandaise]]
[[Catégorie:Coureuse de 100 mètres]]
[[Catégorie:Athlète (femme) aux Jeux olympiques d'été de 1968]]
[[Catégorie:Détentrice d'un record du monde d'athlétisme]]
[[Catégorie:Naissance en juin 1943]]
[[Catégorie:Naissance à Amsterdam]]



Paix d'Andrinople

Thu, 14 Dec 2017 16:37:00 GMT

RobokoBot : Ajout d’une virgule entre plusieurs références.


{{Voir homonymes|Traité d'Andrinople}}

La '''paix d'Andrinople''' est signée le {{date|17|février|1568}} entre [[Sélim II]] de l'[[Empire ottoman]] et [[Maximilien II de Habsbourg|Maximilien II d'Autriche]]{{Ouvrage|langue=Français|auteur1=Jean-Paul Duviols|titre=Charles Quint et la monarchie universelle|passage=p. 33|lieu=|éditeur=Presses Paris Sorbonne|date=2001|pages totales=288|isbn=978-2-840-50189-3|lire en ligne=https://books.google.fr/books?id=xxaE-7YvJHkC&pg=PA33&lpg=PA33&dq=paix+d'andrinople+1568&source=bl&ots=sJS_14N7qb&sig=lehd5DLHx3_xSG2THXACNh3BgLg&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjlr4646onYAhXFWxQKHbGJCGIQ6AEIPDAD#v=onepage&q=paix%20d'andrinople%201568&f=false}}. Ce traité met fin à l'[[Guerres austro-turques|ultime guerre]] menée par [[Soliman le Magnifique]] en [[1566]] contre le [[Saint-Empire romain germanique|Saint Empire romain germanique]] et au cours de laquelle il trouve la mort.

Cette paix maintient le tribut annuel de 30 000 florins que l'Empereur d'Autriche doit verser aux Ottomans et instaure l'autonomie de la [[principauté de Transylvanie]]{{,}}{{Article|langue=Français|auteur1=István Czigány|titre=Tradition et modernité dans les affaires militaires du royaume de Hongrie aux xvie et xviie siècles|périodique=Stratégique - Institut de Stratégie Comparée|date=2009|issn=0224-0424|lire en ligne=https://www.cairn.info/revue-strategique-2009-1-page-179.htm|pages=pp. 179-186}}{{,}}{{Ouvrage|langue=Français|auteur1=Jean Bérenger|titre=Guerres et paix en Europe centrale aux époques moderne et contemporaine: mélanges d'histoire des relations internationales offerts à Jean Bérenger|passage=p. 312|lieu=|éditeur=Presses Paris Sorbonne|date=2003|pages totales=662|isbn=978-2-840-50258-6|lire en ligne=https://books.google.fr/books?id=FkQUWZEqppoC&pg=RA2-PA312&lpg=RA2-PA312&dq=paix+d'andrinople+1568&source=bl&ots=IHg2I_E-aO&sig=XlBxw1sFPetGoRg58bWruEOyhTU&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjlr4646onYAhXFWxQKHbGJCGIQ6AEITDAH#v=onepage&q=paix%20d'andrinople%201568&f=false}}. Le Prince élu par la [[Diète (politique)|Diète]] transylvaine reçoit dorénavant l'investiture du sultan ottoman auquel il paye un tribut.

== Notes et références ==
{{Références}}

{{portail|histoire|Saint-Empire romain germanique|Empire ottoman|relations internationales|paix}}

[[Catégorie:Traité de paix]]
[[Catégorie:Guerre austro-turque]]
[[Catégorie:Traité ottoman]]
[[Catégorie:Traité du Saint-Empire]]
[[Catégorie:Histoire de la Transylvanie]]
[[Catégorie:1568]]
[[Catégorie:Edirne]]
[[Catégorie:Histoire militaire de l'Empire ottoman]]



The Chief (film)

Thu, 14 Dec 2017 16:34:23 GMT

BARBARE42 : /* Distribution */


{{ébauche|film américain}}
{{Infobox Cinéma (film)
| titre = The Chief
| langue du titre =
| image =
| légende =
| titre québécois =
| titre original =
| réalisation = [[Charles Reisner]]
| scénario = [[Robert E. Hopkins]]
[[Arthur Caesar]]
| acteur =
| production = [[Metro-Goldwyn-Mayer]]
| pays = {{États-Unis}}
| genre = [[comédie]]
| durée =
| année de sortie = 1933
}}

'''''The Chief''''' est un [[Cinéma américain|film américain]] réalisé par [[Charles Reisner]], sorti en [[1933 au cinéma|1933]].

== Synopsis ==
{{...}}


== Fiche technique ==
* Titre : ''The Chief''
* Réalisation : [[Charles Reisner]]
* Scénario : [[Robert E. Hopkins]] et [[Arthur Caesar]]
* Photographie : Edward Paul
* Montage : [[William S. Gray]]
* Société de production : [[Metro-Goldwyn-Mayer]]
* Pays d'origine : [[États-Unis]]
* Format : Noir et blanc - [[Formats de projection|1,37:1]] - [[Monophonique|Mono]]
* Genre : [[comédie]]
* Date de sortie : [[1933]]

== Distribution ==
* [[Ed Wynn]] : Henry Summers
* [[Charles "Chic" Sale]] : Oncle Joe
* [[Dorothy Mackaill]] : Dixie Dean
* [[Mickey Rooney]] : Willie
* [[William 'Stage' Boyd]] : Dan 'Danny' O'Rourke
* [[Effie Ellsler]] : Ma Summers
* [[C. Henry Gordon]] : Paul Clayton
* [[Bradley Page]] : Dapper Dan
* [[Purnell Pratt]] : Al Morgan
* [[George Givot]] : Marchant de vêtements
* [[Tom Wilson]] : Blink
* [[Nat Pendleton]] : Big Mike
* [[Lee Phelps]] : Tim
* [[Charles Sellon]] : Chef des pompiers
* [[Tom McGuire]] : Capitaine des pompiers
* [[George Magrill]] : Pompier
* [[Sam McDaniel]] : Cireur
* [[Graham McNamee]] : Lui-même
* [[Carl Stockdale]] : Éditeur
* [[Greta Meyer]] : la mère de la petite Heinie
* [[Frank O'Connor]] : le client voulant un chapeau
* [[Syd Saylor]] : l'homme effrayé
* [[Luis Alberni]]
* [[Heinie Conklin]]
* [[Jim Farley]]
* [[Arthur Hoyt]]

== Lien externe ==
* {{Imdb titre|id=0023886|titre=The Chief}}

{{Palette|Charles Reisner}}

{{portail|cinéma américain}}

{{DEFAULTSORT:Chief, the}}
[[Catégorie:Film américain sorti en 1933]]
[[Catégorie:Film américain en noir et blanc]]
[[Catégorie:Comédie américaine]]
[[Catégorie:Film de Metro-Goldwyn-Mayer]]



Mieke Sterk

Thu, 14 Dec 2017 16:31:03 GMT

Selligpau : /* Liens externes */


{{ébauche|athlète néerlandaise}}
{{Infobox Biographie2}}

'''Mieke Sterk''' (née le {{Date|5|janvier|1946}} à [[Haarlem]]) est une [[Athlétisme|athlète]] [[Pays-Bas|néerlandaise]], spécialiste des épreuves de [[Sprint (athlétisme)|sprint]].

== Biographie ==
Elle se classe quatrième du [[relais 4 × 100 mètres]] des [[Relais 4 × 100 mètres féminin aux Jeux olympiques d'été de 1968 (athlétisme)|Jeux olympiques de 1968]], à [[Mexico]], en compagnie de [[Wilma van den Berg]], [[Geertruida Hennipman]] et [[Cornelia Bakker]]{{en}} {{Lien web|url=http://www.sports-reference.com/olympics/summer/1968/ATH/womens-4-x-100-metres-relay.html Compte-rendu de l'épreuve] sur sports-reference.com|titre=Athletics at the 1968 Ciudad de Mexico Summer Games:Women's 4 x 100 metres Relay|site=sports-reference.com|consulté le=14 décembre 2017}}. Lors des séries, l'équipe néerlandaise avait égalé le [[Record du monde du relais 4 × 100 mètres|record du monde]] en {{Heure|||43|4}}.

Elle termine cinquième du 60 m haies lors des [[Championnats d'Europe d'athlétisme en salle 1970|championnats d'Europe en salle de 1970]] et troisième de l'[[heptathlon]] lors des [[Athlétisme à l'Universiade d'été de 1970|Universiade d'été de 1970]].

== Références ==
{{Références}}

== Liens externes ==
* {{Bases sport}}

{{Portail|athlétisme|Politique|Pays-Bas}}

{{DEFAULTSORT:Sterk, Mieke}}

[[Catégorie:Athlète néerlandaise]]
[[Catégorie:Coureuse de 100 mètres]]
[[Catégorie:Athlète (femme) aux Jeux olympiques d'été de 1968]]
[[Catégorie:Détentrice d'un record du monde d'athlétisme]]
[[Catégorie:Personnalité du Parti travailliste (Pays-Bas)]]
[[Catégorie:Membre de la Seconde Chambre des États généraux]]
[[Catégorie:Naissance en janvier 1946]]
[[Catégorie:Naissance à Haarlem]]



Sabicea urbaniana

Thu, 14 Dec 2017 16:30:44 GMT

Dispree : Ajout rapide de {{portail}} : + botanique


Sabicea urbaniana est une plante du [[Cameroun]].

== Description ==
Sabicea urbaniana est un arbrisseau d'une hauteur de 20 cm avec des fleurs blanches densément groupées qui poussent sur les vieux bois{{Lien web|titre=Sabicea urbaniana Wernham {{!}} Plants of the World Online {{!}} Kew Science|url=http://powo.science.kew.org/taxon/urn:lsid:ipni.org:names:765966-1|site=powo.science.kew.org|consulté le=2017-12-14}}.

== Habitat et distribution ==
Sabicea urbaniana est une plante native des îles du [[golfe de Guinée]].

== Classification ==
Sabicea urbaniana appartient à la famille des [[Rubiaceae]] et au genre des [[Sabicea]]{{Lien web|nom1=CJB|prénom1=CJB, DSIC, Cyrille Chatelain -|titre=CJB - African plant database - Detail|url=http://www.ville-ge.ch/musinfo/bd/cjb/africa/details.php?langue=an&id=183343|site=www.ville-ge.ch|consulté le=2017-12-14}}.

== Autres articles Wikipédia ==
https://sv.wikipedia.org/wiki/Sabicea_urbaniana

== Références ==


{{Portail|plantes du Cameroun|botanique}}



Élisabeth Chaplin

Thu, 14 Dec 2017 16:26:02 GMT

DDupard : mouvement général {{Infobox Biographie2}} '''Élisabeth Chaplin''' (17 octobre 1890, [[Fontainebleau]], France - 28 janvier 1982, [[Fiesole]], Italie) est une artiste peintre [[Postimpressionnisme|post-impressionniste]] franco-toscane.
Elle est connue pour ses portraits et ses paysages [[Toscane|toscans]], dont la plupart se trouvent dans la collection de la Galerie d'Art Moderne du [[Palais Pitti]] à [[Florence]]. Deux de ses autoportraits apparaissent dans la collection du [[Corridor de Vasari]]. == Biographie == Chaplin vient d'une famille de peintres et de sculpteurs. Sa mère Marguerite de Bavier-Chauffour, était poète et sculpteur. Son oncle [[Charles Chaplin (peintre)|Charles Chaplin]], d'origine anglaise était peintre et graveur et avait dirigé des cours d'art pour femmes dans son atelier parmi lesquelles [[Mary Cassatt]] et [[Louise Jopling]][http://www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_2001_num_79_4_7145_t1_1530_0000_2 Persée, Bullock (Α.), ed. Lafamiglia Chaplin. Storia di un'epoca; compte-rendu, Jodogne Pierre: Revue belge de Philologie et d'Histoire, Année 2001, 79-4 pp.1530-1532 ] . En 1900, la famille s'installe en Italie, d'abord dans la région du [[Piémont]], puis à [[Savone]] en [[Ligurie]]. C'est là qu'elle commence à s'initier à la peinture. Lorsque la famille Chaplin s'installe à la Villa Rossi de [[Fiesole]] en 1905, elle visite l'atelier de [[Francesco Gioli]] et rencontre le peintre [[Giovanni Fattori]]. Les visites de Chaplin au [[Musée des Offices]] ont été décisives. Elle y apprend en copiant les classiques. De 1905 à 1908, elle peint ses premières grandes toiles et en 1910 son ''Portrait de famille'' remporte une médaille d'or de la Société des Beaux-Arts de Florence . En 1916, elle s'installe avec sa famille à [[Rome]], où elle demeurera jusqu'en 1922. Elle y rencontre le peintre et graveur français [[Albert Besnard]] (1849-1934), qui avait été nommé en 1913 directeur de la [[Villa Médicis]] à Rome. Il devient l'un de ses mentors. En 1914 , elle participe à la [[Biennale de Venise]] et en 1922 au [[Salon de peinture et de sculpture|Salon de Paris]]. Elle se lie d'amitié avec l'écrivain [[André Gide]] et suit le peintre [[Maurice Denis]], du mouvement [[Nabi (peinture)|Nabi]], qu'elle avait rencontré à Florence en 1912 De 1922 à 1930, Chaplin vit à la Villa ''Il Treppiede'' avec sa mère et sa compagne Ida Capecchi. Son neveu Robert Chaplin, jeune artiste prometteur, vit avec elles de 1927 jusqu'à sa mort en 1937{{en}}[http://www.800artstudio.com/en-paintings-for-sale/artists-on-catalogue/elisabeth-chaplin/ 800 Art Studio]. Chaplin réalise de nombreux portraits et fresques à cette époque. Elle fréquente les peintres Giovanni Fattori et [[Luigi Gioli]], Francesco Gioli ainsi que le collectionneur Bernard Bereson. Du milieu des années 1930 jusqu'au début des années 1950, Chaplin vit à Paris. Elle reçoit des commandes pour la réalisation de tapisseries décoratives comme pour l'École Professionelle de Metz, (1936-37) et de fresques murales pour les églises parisiennes de Notre-Dame-du Salut et du [[Église du Saint-Esprit de Paris| Saint-Esprit]]. En 1937, elle remporte une médaille d'or à l'Exposition internationale de Paris . Au début des années 1950, elle retourne définitivement à la Villa ''Il Treppiede'' à Fiesole où elle a continué à peindre des paysages et des portraits jusqu'à sa mort en 1982



Trichogamie

Thu, 14 Dec 2017 16:23:42 GMT

TED : ± Catégorie:Reproduction->Catégorie:Reproduction végétale


La '''trichogamie''' est un mode de fécondation chez certaines algues et Champignons.

== Principe de la trichogamie. ==
Lors d'une trichogamie, l'organe de reproduction femelle, [[gamétophyte]], garde en lui le [[gamète]] qu'il produit. Il émet aussi un poil appelé trichogyne. Lorsque l'individu femelle rencontre l'individu mâle, le gamète mâle se colle sur ce trichogyne et il y a fusion des cytoplasmes. À ce moment là, le matériel reproducteur mâle (noyaux haploïdes) traverse ce tube et vient s'apparier avec les noyaux femelles mais sans fusion des noyaux{{Lien web|langue=fr-FR|titre=Trichogamie : définition|url=http://www.aquaportail.com/definition-1086-trichogamie.html|site=AquaPortail|consulté le=2016-03-20}}. Il y a donc création de [[wikt:dicaryon|dicaryons]]. Ce qui mène, après [[sporulation]] et [[germination]], à la formation d'un individu dicaryotique, c'est à dire d'un individus dont certaines cellules ont deux noyaux. Celui ci subit des [[mitoses]], devient un tétrasporophyte, c'est à dire un individu dont certaines cellules ont quatre noyaux, libère des [[spores]]. Ces spores subissent la [[méiose]] afin qu'après germination, ils donnent à nouveau des individus haploïdes, dont toutes les cellules ne comportent qu'un noyau.

De par le nombre d'individus nécessaires afin que cette plante ou ce champignon réalise son [[cycle de vie (biologie)|cycle de vie]], on dit que le cycle est haplo-diplophasique trigénétique{{Lien web|titre="Comment les algues se reproduisent-elles?(5)"|url=http://manuel.gonzales.free.fr/pages/reproduction5.html|site=manuel.gonzales.free.fr|consulté le=2016-03-20}}.

== Espèces concernées. ==
Chez les Champignons : les [[Ascomycètes]] soit les [https://www.universalis.fr/encyclopedie/ascomycetes/2-systematique/ Plectomycètes] et les [[Hyménoascomycètes]].{{Lien web|langue=|nom1=Universalis|prénom1=Encyclopædia|titre=Universalis|url=https://www.universalis.fr/recherche/q/trichogamie/|site=www.universalis-edu.com|date=|consulté le=2017-12-08}}

Chez les Algues : les ''[[Rhodophyta]]'' (ou Rhodophytes).

== Notes et références ==


{{Portail|mycologie|biologie marine}}

[[Catégorie:Reproduction végétale]]



Nordenskiöldbreen

Thu, 14 Dec 2017 16:22:32 GMT

Enrevseluj :


{{Ébauche|glaciologie|Arctique}}
{{Infobox Glacier
| nom=Nordenskiöldbreen
| image=Nordensjoldbreen (Svalbard).jpg
| légende=Vue du glacier à partir du {{Lien|Billefjorden|lang=en}}
| carte=
| latitude=78.666667
| longitude=17.166667
| pays={{Norvège}}
| région=[[Svalbard]]
| lien région=
| subdivision=
| lien subdivision=
| massif=
| type=
| vallée=
| rivière=
| longueur=25
| longueur année=
| superficie=
| superficie année=
| altitude=459
| altitude année=
| vitesse=
| vitesse année=
| géolocalisation=Svalbard
}}
Le '''Nordenskiöldbreen''' est un [[glacier]] du [[Spitzberg]].

Il a été nommé en l'honneur d'[[Adolf Erik Nordenskiöld]].

== Géographie ==

Il est situé entre le {{Lien|Dickson Land|lang=en}} et le {{Lien|Bünsow Land|lang=en}} et s'étend vers le sud-ouest sur {{unité|25|km}} de longueur pour une largeur de {{unité|11|km}}[https://mapcarta.com/17804740 ''mapcarta.com''].

== Notes et références ==
{{Références}}

== Liens externes ==
{{commonscat}}

{{Portail|Arctique|Norvège}}

[[Catégorie:Glacier]]
[[Catégorie:Spitzberg]]
[[Catégorie:Svalbard]]



Décès en 1445

Thu, 14 Dec 2017 16:13:56 GMT

Sg7438 : création (projet Éphémérides)


{{Article principal|1445}}
{{Article connexe|Naissance en 1445}}
{{Chronologie décès par année|1445}}

[[Image:Oswald von Wolkenstein 2.jpg|vignette|[[Oswald von Wolkenstein]], mort en 1445.]]

Cette page dresse une liste de personnalités mortes au cours de l'année '''[[1445]]''' :

* [[9 janvier]] : [[Antonio Correr]], cardinal italien.
* [[7 février]] : [[Bertrand de Rosmadec]], [[Évêque de Quimper|évêque de Cornouaille]].
* [[19 février]] : [[Éléonore d'Aragon (1402-1445)|Éléonore d'Aragon]], [[Liste des souverains consorts de Portugal|reine consort de Portugal]].
* [[24 février]] : [[Niccolò Tedeschi]], [[pseudo-cardinal]] italien.
* [[12 mars]] : [[Jean Jacques de Montferrat]], [[marquisat de Montferrat|marquis de Montferrat]].
* [[19 mars]] : [[Radegonde de France]], princesse française, fille aînée du roi [[Charles VII de France]] et de [[Marie d'Anjou]].
* [[7 avril]] : [[Louis VIII de Bavière]], [[Liste des ducs de Bavière|duc de Bavière]].
* [[19 juin]] : [[Louis Badat]], [[Liste des évêques de Nice|évêque de Nice]].
* [[24 juin]] : [[Annibale Ier Bentivoglio|Annibale {{Ier}} Bentivoglio]], militaire et un [[condottiere]] [[italie]]n, seigneur de Bologne.
* [[15 juillet]] : [[Jeanne Beaufort (1404-1445)|Jeanne Beaufort]], épouse du roi [[Jacques Ier d'Écosse|Jacques {{Ier}} d'Écosse]].
* [[2 août]] : [[Oswald von Wolkenstein]], poète autrichien.
* [[3 août|3]] ou [[11 août]] : [[Alberto Alberti (cardinal)|Alberto Alberti]], cardinal italien.
* [[16 août]] : [[Marguerite d'Écosse (1424-1445)|Marguerite d'Écosse]], princesse écossaise devenue [[dauphine de France]].
* [[9 octobre]] : [[Gerardo Landriani Capitani]], cardinal italien.


* [[Louis d'Anjou-Commercy]], marquis de Pont-à-Mousson et seigneur de [[seigneurie de Commercy|Commercy-Château-Bas]].
* [[Marie d'Aragon (1396-1445)|Marie d'Aragon]], reine de [[Castille]].
* [[Jacques de Cafran]], homme d'État chypriote.
* [[Louis de Glandevès]], [[évêque de Vence]], puis de [[évêque de Marseille|Marseille]].
* [[Hugues de Teissiac]], [[Liste des évêques de Vaison|évêque de Vaison]].
* [[Jean de Trévilles]], abbé picard, devenu évêque de [[Trévilles]].
* [[Muhammad Juki]], prince [[Timourides|timouride]].
* [[Nijō Motonori]], poète japonais et noble de cour (''[[kugyō]]'') de l'[[époque de Muromachi]].
* [[Jean Vivien]], [[Liste des évêques de Nevers|évêque de Nevers]].
* [[Konrad Witz]], peintre suisse.
* [[Yi Ye]], diplomate [[corée]]n de la période de [[Joseon]].


== Notes et références ==
{{Références}}

== Liens externes ==
{{Autres projets | commons =Category:1445 deaths}}
* {{Lien web |langue= |titre=L'année 1445|url=http://data.bnf.fr/date/1445/ |date= |site=data.bnf.fr|consulté le=14 décembre 2017}}.

== Crédit d'auteurs ==
{{Crédit d'auteurs|interne|1445}}

{{Portail|Moyen Âge tardif}}

[[Catégorie:1445]]
[[Catégorie:Décès en 1445|*]]
[[Catégorie:Décès au XIVe siècle]]



James B. Saxe

Thu, 14 Dec 2017 16:11:19 GMT

Vers75 : '''James Benjamin Saxe''' est un [[Informatique théorique|informaticien théoricien]] américain, spécialiste en [[Analyse d'algorithme|analyse des algorithmes]], spécification et [[Vérification formelle|vérification]], et qui a travaillé longtemps au Centre de recherche de [[Digital Equipment Corporation|DEC]]{{refm|wwsrc}} et ses successeurs, le centre de recherche de [[Compaq]] et le centre de recherche de [[Hewlett-Packard]] {{Lien|HP Labs}}, toujours situés à [[Palo Alto]]. == Études == Lauréat des {{Lien|trad=United States of America Mathematical Olympiad|fr=Olympiades mathématiques des États-Unis}}{{refm|union}}, Saxe participe, quand il est étudiant au [[Union College]], à la {{Lien|William Lowell Putnam Mathematical Competition}} et, en tant que l'un des cinq premiers classés, il obtient une bourse Putnam{{refm|putnam}}. Il est diplômé due Union College en 1976{{refm|union}} et obtient un [[Ph. D.]] en 1985 à l'[[Université Carnegie-Mellon]], sous la supervision de [[Jon Louis Bentley]], avec une thèse intitulée {{Citation étrangère|langue=en|Decomposable Searching Problems and Circuit Optimization by Retiming: Two Studies in General Transformation on Computational Structures}}{{refm|mgp}}. == Travaux == Saxe est connu pour ses contribution en [[démonstration automatique de théorèmes]]{{refm|DNS}}, [[Circuit booléen#Classes de complexité|complexité des circuits]]{{refm|FSS}}, conception de [[Circuit synchrone|circuits synchrones]] et [[Synchronisation (multitâches)|''retiming'']]{{refm|LS}}, [[réseau informatique|réseaux informatiques]]{{refm|AOS}}, et [[analyse statique de programmes|static program analysis]]{{refm|FLL}}. Ses travaux théoriques se situent principalement dans la période 1980-2000. De cette époque date aussi l'article sur le [[Master theorem]]{{refm|BHS}} dont il est l'un des trois coauteurs, avec Jon Bentley et [[Dorothea Blostein]]. L'article sur l'analyse statique de programme Java de 2002 au colloque PDLI ({{Lien|Programming Language Design and Implementation}}) dont il ex coauteur a obtenu le prix de l’article le plus influent (Most Influential PLDI Paper Award) en 2012{{refm|mi}}. == Publications (sélection) == *{{article|id= BHS| last1 = Bentley | first1 = Jon Louis | author1-link = Jon Bentley (computer scientist) | last2 = Haken | first2 = Dorothea | author2-link = Dorothea Blostein | last3 = Saxe | first3 = James B. | date = September 1980 | doi = 10.1145/1008861.1008865 | issue = 3 | journal = [[Special Interest Group on Algorithms and Computation Theory|ACM SIGACT News]] | pages = 36–44 | title = A general method for solving divide-and-conquer recurrences | volume = 12}} *{{article|id= FSS | last1 = Furst | first1 = Merrick | last2 = Saxe | first2 = James B. | last3 = Sipser | first3 = Michael | author3-link = Michael Sipser | doi = 10.1007/BF01744431 | issue = 1 | journal = Mathematical Systems Theory | mr = 738749 | pages = 13–27 | title = Parity, circuits, and the polynomial-time hierarchy | volume = 17 | year = 1984}} *{{article|id= LS | last1 = Leiserson | first1 = Charles E. | author1-link = Charles E. Leiserson | last2 = Saxe | first2 = James B. | doi = 10.1007/BF01759032 | issue = 1 | journal = [[Algorithmica]] | mr = 1079368 | pages = 5–35 | title = Retiming synchronous circuitry | volume = 6 | year = 1991}} *{{article|id= AOS | last1 = Anderson | first1 = Thomas E.[...]



Heilsgeschichte

Thu, 14 Dec 2017 16:06:37 GMT

Manacore : /* Introduction */


{{en cours}}
{{titre en italique}}
La '''''Heilsgeschichte''''' (« histoire du salut ») est un concept de la [[théologie chrétienne]] qui met en exergue l'action [[salut (théologie)|salvatrice]] de Dieu dans le cours de l'histoire et donne à [[Jésus-Christ]] le rôle central dans la [[rédemption]].

[[Catégorie:Sotériologie]]

[[en:Salvation History]]



Mercer (automobile)

Thu, 14 Dec 2017 16:06:03 GMT

Nhhi :


{{Infobox Société
| nom = Mercer
| logo = Mercer-motor_1917_logo.jpg
| légende image = Logo de Mercer en 1917.
| slogan =
| forme juridique =
| action =
| date de création = {{date|||1909}}
| date de disparition = {{date|||1925}}
| dates-clés =
| fondateur =
| personnages-clés =
| drapeau =
| siège (ville) = [[New Britain (Connecticut)]]
| siège (pays) = Etats-Unis
| direction actuelle =
| Présidents = (seule la propriété P488 est utilisée !)
| Directeurs =
| secteurs d'activités = [[Automobile]]
| produits = [[Automobile]]
| société mère =
| société sœur =
| filiales =
| actionnaires =
}}
'''Mercer''' était un constructeur automobile [[Etats-Unis|américain]] de 1909 à 1925.

== Références ==
{{Références}}



Watkins Island

Thu, 14 Dec 2017 16:02:42 GMT

Enrevseluj : + Catégorie:Île de l'Antarctique


{{Ébauche|îles|Antarctique}}
{{Infobox Île
| nom=Watkins Island
| nom2=
| code_langue=en
| image=Ant-pen-map-Biscoe.PNG
| légende=Localisation de l'archipel
| pays1=Antarctique
| archipel=[[Îles Biscoe]]
| localisation=[[Océan Antarctique]]
| latitude=-66.366667
| longitude=-67.083333
| superficie=
| côtes=
| nombre_d'îles=
| îles_principales=
| point_culminant=
| altitude=
| île_du_point_culminant=
| géologie=
| statut=
| pays1_lien_subdivision1=
| pays1_subdivision1=
| pays1_nom_subdivision1=
| pays1_lien_subdivision2=
| pays1_subdivision2=
| pays1_nom_subdivision2=
| pays1_lien_subdivision3=
| pays1_subdivision3=
| pays1_nom_subdivision3=
| population=
| date_population=
| gentilé=
| ville=
| découverte=
| fuseau_horaire=
| web=
| catégorie=
| géolocalisation=Antarctique
}}
'''Watkins Island''' est une île de l'[[Antarctique]], une des [[îles Biscoe]].

== Géographie ==

Elle s'étend sur {{unité|8|km}} de longueur pour une largeur d'environ {{unité|5|km}}.

== Histoire ==

Elle a été cartographiée pour la première fois lors de l'[[Expéditions polaires françaises|exploration polaire]] de [[Jean-Baptiste Charcot]] (1903-1905) puis par l'[[expédition British Graham Land]] (1934-1937) qui lui attribue le nom de [[Ejnar Mikkelsen]]. Pour éviter une confusion avec les {{Lien|Mikkelsen Islands|lang=en}}, l'[[UK Antarctic Place-Names Committee]] recommande en 1952 de changer son nom. Elle est alors baptisée en hommage à {{Lien|Gino Watkins|lang=en}} qui avait dirigé en 1930-1931 la {{Lien|British Arctic Air Route Expedition|lang=en}}[https://data.aad.gov.au/aadc/gaz/display_name.cfm?gaz_id=106465 Historique].

== Notes et références ==
{{Références}}

== Voir aussi ==
* [[Île sub-antarctique]]

{{Portail|îles|Antarctique}}

[[Catégorie:Île de l'Antarctique]]



Robinier du square René-Viviani

Thu, 14 Dec 2017 16:00:13 GMT

Tangopaso : /* Histoire */ {{Infobox Arbre remarquable | nom = Robinier du square René-Viviani | image = Robinier St-Julien-le-Pauvre.jpg | taille image = | légende = | latitude = 48.852193 | longitude = 2.347325 | pays = {{France}} | subdivision1 = [[Île-de-France]] | lien subdivision1 = Région | subdivision2 = [[Seine]] | lien subdivision2 = Département | subdivision3 = [[Paris]] | lien subdivision3 = Commune | espèce = [[Robinia pseudoacacia]] | hauteur = {{unité|15|m}} | circonférence = | volume = | tunnel = | intérêt = | âge = {{unité|415|ans}} | mort = | aire protégée = | classement = | géolocalisation = 5e arrondissement de Paris/Paris }} Le '''Robinier du square René-Viviani''' est un [[arbre remarquable]] français situé dans le [[square René-Viviani]] à [[Paris]]. C'est le plus vieil arbre de Paris http://www.acacia-robinier.be/Premier_robinier_Paris_Jean_Robin_1601.html . == Histoire == Source :
Ce ''[[Robinia pseudoacacia|Robinier faux-acacia]]'' (appelé communément à tort ''acacia'') a été semé en 1601 ou 1602 par le botaniste français [[Jean Robin (botaniste)|Jean Robin]] (1550-1629). C'est ce botaniste du roi qui a donné son nom au genre. Il avait semé plusieurs sujets à Paris dont un en 1601 [[place Dauphine]] (aujourd'hui disparu). Un autre fut semé par son fils Vespasien Robin (1579-1662) au [[Jardin des Plantes de Paris|Jardin des Plantes]] en 1636 (toujours présent). Les graines, en provenance des montagnes des [[Appalaches]], lui avaient été offertes par le naturaliste britannique [[John Tradescant l'Ancien]] (1570-1638) == Description == Source :
L'arbre atteint une hauteur de 15 m (alors qu'en général les robiniers ne dépassent pas 10 m). Le poids du feuillage a fait incliner le tronc et des supports en béton ont été construit pour soutenir l'arbre. Le tronc a été frappé par la foudre. Pendant de longues années, l'arbre a été recouvert par du lierre pour masquer ces supports en béton. Mais pour ne pas risquer d'étouffer l'arbre, le lierre a été retiré en 2016. En 2010, une margelle circulaire a été construite autour de l'arbre. Elle sert à la fois de protection (en délimitant un périmètre protégé et recouvert de broyat pour permettre au sol de respirer autour de l'arbre) et de lieu de repos puiqu'elle comporte un banc circulaire. La margelle est composée d'un tressage en chataignier selon une méthode qui date du au moyen âge. De nombreux rejets poussent au printemps dans l'espace à l'intérieur de cette margelle et sont otés chaque année. Image:Robinier (Paris 2014) 02.jpg|Le robinier envahi par le lierre. Image:Robinier St-Julien-le-Pauvre trunk.jpg|Le tronc avec des traces de frappe par la foudre. == Notes et référen[...]



Maréchal des logis-chef (Gendarmerie française)

Thu, 14 Dec 2017 15:58:47 GMT

Loick7695 : /* Aujourd'hui */ {{Infobox Grade | nom = Maréchal des logis-chef | image = Mdc gd.svg | image2 = Mdc gm.svg | taille image = 200 | taille image2 = 200 | création = 1797 | armée = {{drapeau|France}} [[Gendarmerie nationale française|Gendarmerie nationale]] | statut = [[Sous-officier]] | désignation = Chef | abréviation = MDC | appellation = | code OTAN = OR-6 | équivalence = [[Sergent-chef]]
[[Premier maître]] | ancien nom = Chef de brigade de 2{{nde}} classe (1918-1925) }} Le '''maréchal des logis-chef''' est un grade de sous-officier utilisé au sein de la [[Gendarmerie nationale française|Gendarmerie nationale]]. Il correspond au grade de sergent-chef ou de [[Premier maître|premier maître]] dans les autres forces armées. Il est le supérieur direct du Gendarme (ou maréchal des logis dans le CSTAGN) et est subordonné à l'[[Adjudant#France|Adjudant]]. ==Histoire== La loi du 25 pluviôse an V (13 février 1797) réorganise la Gendarmerie nationale et crée le grade de maréchal des logis-chef au sein de l'Institution.{{lien web||url=http://lecahiertoulousain.free.fr/Textes/loi_an_5.html|titre=Loi du 25 pluviôse an V|site=Le cahier toulousain|consulté le=14 décembre 2017}} Les galons de manches étaient déjà composés de trois chevrons. Fin 1918, les grades de Brigadier, Maréchal-des-logis, Maréchal des logis-chef, [[Adjudant]] et [[Adjudant-chef]] prennent l'appellation de [[Chef de brigade|Chefs de brigade]] ({{1re}} à {{4e}} classe et Hors classe). Ces appellations sont finalement supprimées en 1925 au profit des anciennes dénomination, mais les grades de Brigadier et Maréchal-des-logis disparaissent également de la hiérarchisation de la Gendarmerie{{ouvrage|prénom1=Pierre|nom1=Montagnon|titre=Histoire de la Gendarmerie|sous-titre=|éditeur=Pygmalion|volume=|année=novembre 2014|pages totales=|passage=|isbn=|lire en ligne=}}. Depuis cette date, le maréchal des logis-chef est le supérieur direct du gendarme. ==Aujourd'hui== === Unités opérationnelles === [[Fichier:Notre-Dame et Quais (4472162754).jpg|vignette|Gendarme adjoint volontaire (à gauche) et Maréchal des logis-chef (à droite) de la Garde Républicaine.]] Tout gendarme de carrière, ayant au moins 4 ans d'ancienneté dans leur grade, peuvent accéder au grade de [[maréchal des logis-chef]] (MDC) s'il a réussi l'examen d'[[Officier de police judiciaire]] (OPJ - pour les gendarmes départementaux) ou le diplôme d'arme (DA - pour les gendarmes mobiles et les gardes républicains). Les gendarmes n'ayant aucun des deux diplômes peuvent également prétendre au grade de chef après 15 ans d'ancienneté de service{{lien web||url=https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000019483753|titre=Décret n° 2008-952 du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des sous-officiers de gendarmerie |site=Legifrance|consulté le=01 octobre 2017}}. Le maréchal des logis-chef peut ensuite être promu au grade d'adjudant après deux ans d'ancienneté à son grade. === Unité de soutien === Après deux ans de grade, la maréchal des logis ''de carrière'', du [...]



Oji-cri (langue)

Thu, 14 Dec 2017 15:54:03 GMT

Amqui : Nouvelle page : {{Autre4|la langue|le peuple autochtone|Oji-Cris}} {{Infobox Langue |nom =Oji-cri |nomnatif = |parlée =au |pays =Canada |région... {{Autre4|la langue|le peuple autochtone|Oji-Cris}} {{Infobox Langue |nom =Oji-cri |nomnatif = |parlée =au |pays =[[Canada]] |région =[[Ontario]], [[Manitoba]] |locuteurs ={{formatnum:10500}} (2001){{Lien web |langue=en |titre=Ojibwa, Severn |site=[[Ethnologue]] |url=http://www.ethnologue.com/18/language/ojs/ |consulté le=14 décembre 2017}}. |typologie ={{Langue polysynthétique}} |couleurfamille =skyblue |famille ={{Hiérarchie|algonquien central|oji-cri}} |langueofficielle= |officielle = |académie = |iso1 = |iso2 = |iso3 =ojs |iso5 = |ietf = |type = |étendue = |échantillon = |nomfamille = |auteur = |naissance = |période = |mort = |languefille = |typelangueconstruite= }} L''''oji-cri''', également appelé '''ojibwé severn''' ou '''ojibwé du Nord''', (''ᐊᓂᐦᔑᓂᓃᒧᐏᐣ'' ou ''Anishininiimowin'' en oji-cri) est une langue parleé par les [[Oji-Cris]], un peuple [[Nord-Amérindiens|nord-amérindien]] situé dans le [[Nord de l'Ontario]] et au [[Manitoba]] au [[Canada]] descendant de mariages historiques entre les [[Cris]] au nord et les [[Ojibwés]] au sud. Ainsi, il s'agit d'une langue qui est proche de l'[[Ojibwé (langue)|ojibwé]], mais avec des influences du [[Cri (langue)|cri]]. Elle fait partie de la [[Famille de langues|famille linguistique]] des [[langues algonquiennes]], elle-même faisant partie de la famille des [[langues algiques]]. Elle est parfois considérée comme étant un dialecte de l'ojibwé. La langue oji-cri se divise elle-même en deux dialectes principaux : celui de la région de Big Trout et de la région de Deer Lake. Le dialecte de Big Trout se divise à nouveau entre le Big Trout de l'Ouest et le Big Trout de l'Est. Les différences entre les dialectes sont mineures{{Ouvrage |langue=en |auteur=J. Randolph Valentine |titre=Ojibwe Dialect Relationships (PhD dissertation) |éditeur=University of Texas |année=1994 |lieu=Austin (Texas)}}.. L'oji-cri était l'une des six langues autochtones au Canada qui a montré une augmentation du nombre de locuteurs lors du [[Recensement du Canada de 2001|recensement de 2001]] par rapport à celui de [[Recensement du Canada de 1996|1996]]{{Lien web |titre=Peuples autochtones du Canada |site=[[Statistique Canada]] |url=http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Analytic/companion/abor/canada_f.cfm |consulté le=14 décembre 2017}}.. == Notes et références == {{Traduction/référence|en|Oji-Cree language|787399062}} {{Références}} == Annexes == === Articles connexes === * [[Oji-Cris]] * [[Ojibwé (langue)|Ojibwé]] * [[Cri (langue)|Cri]] * [[Langues algonquiennes]] * [[Langues algiques]] * [[Peuples algonquiens]] === Lien externe === * {{en}} [http://www.ethnologue.com/18/language/ojs/ Ojibwa, Severn] sur [[Ethnologue]] {{Palette L[...]



Famille Országh

Thu, 14 Dec 2017 15:49:00 GMT

Petitpeton :


{{Infobox Famille noble
| nom=Országh
| blason=COA Gúthi Országh.png
| blasonnement=
| devise=
| familles=Clan [[Gutkeled]]
| branches=
| période={{s-|XV}}-{{s-|XVI}}
| origine=
| allégeance={{Royaume de Hongrie}}
{{Autriche-Hongrie}}
| fiefs=
| vassaux=
| château=
| fonc. civiles=
| fonc. militaires=
| fonc. ecclésia=
| récomp. civiles=
| récomp. militaires=
| montres=
| réformation=
| honneurs=
| autres=
}}
'''Országh''' de Gúth (en [[hongrois]] : ''gúthi Országh'') est le patronyme d'une ancienne famille de la [[noblesse hongroise]].

==Origines==
La famille Országh est issue du clan [[Gutkeled]]. Elle remonte à '''Gáspár Guthi''', père du suivant Mihály.

==Membres notables==
*'''Mihály Országh''' (†1482), [[palatin de Hongrie]] (1458) sous [[Matthias Ier de Hongrie|Mátyás]].
*'''László I Országh''' ([[floruit|''fl.'']] 1484-1493), grand maître de la [[cavalerie]] (''főlovászmester'').
*'''László II Országh''' (†1544), [[főispán]] de [[Nógrád]] et de [[Heves (ancien comitat)|Heves]].
*'''János III Országh''' (†1536), [[évêque]] de [[Szerém]] et [[Vác]].
*'''Imre III Országh''', [[maître des portes]] du royaume. Frère du suivant.
*'''Ferenc Országh''' (''fl.'' 1522), maître des [[huissier]]s (''főkomornok''). Frère du suivant.
*{{Lien|fr=Kristóf Országh|lang=hu|trad=Országh Kristóf|texte='''Kristóf Országh'''}} (1535–1567), főispán de Nógrád, [[Grand échanson (Hongrie)|grand échanson]] puis [[juge suprême du Royaume de Hongrie]] (1567). Epoux de la comtesse Ilona [[Famille Zrinski|Zrínyi]], fille du comte [[Nikola Šubić Zrinski|Miklós IV Zrínyi]], [[ban (titre)|ban]] de [[Croatie]] puis [[maître du trésor]], il est le dernier membre mâle de la famille Országh de Gúth.


==Liens, sources==
*[[Iván Nagy (historien)|Iván Nagy]]: ''Magyarország családai'', Budapest
*Samu Borovszky: ''Heves és Szatmár vármegye''

{{Palette Familles nobles hongroises}}
{{Portail|Hongrie}}

{{DEFAULTSORT:Orszagh, famille}}



Variété finslérienne

Thu, 14 Dec 2017 15:43:59 GMT

Enrevseluj : xpatrol : À wikifier {{À wikifier|date=décembre 2017}} En [[mathématiques]], et en particulier en [[géométrie]] la notion de [[Longueur d'un arc|longueurs d'un arc]] joue un rôle important. Il est fortement lié à la notion de [[Tangente (géométrie)|tangente]] et de [[Courbe|vitesse d'une courbe]]. Une variété finslerienne (ou variété de Finsler) est une [[variété différentielle]] admettant sur ses [[Espace tangent|espaces tangents]] une [[norme faible]] permettant de mesurer la longueur des arcs. == Définitions et exemples élémentaires == === Définition === Une variété finslérienne C^kest la donnée d'une [[variété différentielle]] lisse M et en chaque point m de M d'une fonction F(m,\cdot) à valeurs rélles sur l'[[espace tangent]] T_mM, telle que # En tout point m de la variété M, F(m,\cdot) est une [[norme faible]], c'est-à-dire qu'elle satifait les propriétés suivantes #* (Positivité) Elle est positive, i.e, pour tout vecteur \forall v \in T_mM, F(m,v)\geqslant0 ; #* (Séparation) Elle est définie au sens où \forall v\in T_mM,F(m,v)=0 \iff v=0; #* (Homogénéité positive) Pour tout nombre '''réel positif''' t, et pour tout vecteur v de T_mM, F(m,tv)=t\cdot F(m,v); #* (Inégalité triangulaire) Pour tout couple de vecteurs v et w de T_mM, F(m,v+w)\leqslant F(m,v)+F(m,w), # Pour tout [[Champ de vecteurs|champs de vecteurs]] Xde M la fonction m \mapsto F_m(X_m) est de régularité C^k. La fonction F est appelée ''métrique de Finsler,'' et on dit que la variété est munie d'une ''structure finslerienne.'' Si la [[norme faible]] est une norme, c'est-à-dire que pour tout vecteur v de T_mM on a F(m,-v)=F(m,v), on dit alors que la métrique est ''reversible''. ==== Remarques ==== Une defintion restrictive consiste à remplacer l'inégalité triangulaire par la [[convexité quadratique]] de F, c'est-à-dire à exiger que le hessien de F^2 soit défini positif. Par hessien on entend la forme bilinéaire suivante,
g_{m,v}(V,W)=\frac12 \frac{\partial^2}{\partial s \partial t} \bigr[F^2(m,v+sV+tW)\bigl]\Bigg|_{s,t=0} \forall v,V,W \in T_mM.
Une autre manière de parler de la convexité quadratique revient à dire que le sous ensemble convexe B_F(m)=\{ v\in T_mM\mid F(m,V)\leqslant 1\} , appelé '''boule unité''' de F au point m, admet en chaque point de son bord u[...]



Ferme en pans de bois du Mesnil-Mauger

Thu, 14 Dec 2017 15:43:32 GMT

Pradigue :


{{ébauche|Manche|Monuments historiques}}
{{Infobox Monument
| nom =
| nom local =
| image =
| légende =
| latitude =
| longitude =
| référence =
| pays =
| région =
| subdivision = [[Région Normandie|Normandie]]
| intitulé subdivision = [[Région française|Région]]
| subdivision2 = [[Calvados (département)|Calvados]]
| intitulé subdivision2 = [[Département français|Département]]
| commune =
| intitulé commune = [[Commune (France)|Commune]]
| style =
| type =
| architecte =
| hauteur =
| date de construction =
| propriétaire = Propriété privée
| destination initiale = Habitation
| destination actuelle =
| classement =
| site =
| géolocalisation = Calvados
}}
La '''Ferme en pans de bois du Mesnil-Mauger''' , est une maison du [[Le Mesnil-Mauger|Mesnil-Mauger]].

== Localisation ==

Elle est située à 200 m de la gare au [[Le Mesnil-Mauger|Mesnil-Mauger]]

== Histoire ==

La ferme a été inscrite aux [[Monument historique (France)|monuments historiques]] par un [[Arrêté en France|arrêté]] du {{date|11|octobre|1930}}{{Mérimée| PA00111542 }}..

== Architecture ==

{{Média externe
|image1 =[http://tourisme.aidewindows.net/images/le-mesnil-mauger-DSC02155-800.jpg Vue extérieure de l'édifice]
|image2 =[http://tourisme.aidewindows.net/images/le-mesnil-mauger-DSC02154-800.jpg Vue extérieure de l'édifice]
}}

{{Autres projets
| commons = Category: Ferme en pans de bois, Le Mesnil-Mauger
| commons titre = Ferme en pans de bois, Le Mesnil-Mauger
}}

== Références ==
{{Références}}

== Voir aussi ==
=== Article connexe ===
* [[Liste des monuments historiques du Calvados]]

===Liens externes ===
*

=== Bibliographie ===
*

{{Portail|Monuments historiques|Calvados}}

[[Catégorie:Monument historique dans le Calvados]]
[[Catégorie:Monument historique inscrit en 1930]]



Oji-cri

Thu, 14 Dec 2017 15:37:15 GMT

Amqui : Nouvelle page : {{homonymie}} '''Oji-cri''' peut faire référence à : * le peuple des Oji-Cris, un peuple nord-amérindiens * la langue oji-crie,...


{{homonymie}}

'''Oji-cri''' peut faire référence à :
* le peuple des [[Oji-Cris]], un peuple [[Nord-Amérindiens|nord-amérindiens]]
* la langue [[Oji-cri (langue)|oji-crie]], la langue des [[Oji-Cris]]



Rhodoferax fermentans

Thu, 14 Dec 2017 15:37:05 GMT

Mathy Smith : Nouvelle page : {{Taxobox début|bactérie|''Rhodoferax fermentans''}} {{Taxobox|embranchement|Proteobacteria}} {{Taxobox|classe|Beta Proteobacteria}} {{Taxobox|ordre|Burkholderiales}} {{Taxobox|... {{Taxobox début|bactérie|''Rhodoferax fermentans''}} {{Taxobox|embranchement|Proteobacteria}} {{Taxobox|classe|Beta Proteobacteria}} {{Taxobox|ordre|Burkholderiales}} {{Taxobox|famille|Comamonadaceae}} {{Taxobox|genre|Rhodoferax}} {{Taxobox taxon|bactérie|espèce|Rhodoferax fermentans|Hiraishi et al, 1992}} {{Taxobox fin}} '''''Rhodoferax fermentans''''' est une [[bactérie]] [[Mixotrophie|mixotrophe]], du [[Genre (biologie)|genre]] ''Rhodoferax'' du [[Embranchement (biologie)|phylum]] des [[Proteobacteria]]. Elle a été découverte en 1992 par l'équipe de recherche japonaise de A. Hiraishi{{Article|langue=en|prénom1=Akira|nom1=Hiraishi|prénom2=Yasuo|nom2=Hoshino|prénom3=Toshio|nom3=Satoh|titre=Rhodoferax fermentans gen. nov., sp. nov., a phototrophic purple nonsulfur bacterium previously referred to as the “Rhodocyclus gelatinosus-like” group|périodique=Archives of Microbiology|volume=155|numéro=4|date=1991-03-01|issn=0302-8933|issn2=1432-072X|doi=10.1007/BF00243451|lire en ligne=https://link.springer.com/article/10.1007/BF00243451|consulté le=2017-12-14|pages=330–336}}. == Étymologie == Le nom de genre ''Rhodoferax'' vient du [[Grec ancien|grec]] ''rhodon'', "la rose", du [[latin]] ''ferax'', "fertile", et du [[néolatin]] ''Rhodoferax'', qui signifie "rouge et fertile"{{Lien web|nom1=Parte|prénom1=A.C.|titre=Rhodoferax|url=http://www.bacterio.net/rhodoferax.html|site=www.bacterio.net|consulté le=2017-12-14}}. Le nom d'espèce ''fermentans'' vient du même mot latin qui signifie "qui fermente". == Morphologie et physiologie == Les cellules de ''Rhodoferax fermentans'' ont une forme de bâtonnet courbe, ont un diamètre de 0,6 à 0,9 µm et possèdent un [[flagelle]] polaire qui leur confère leur [[motilité]]. Ce sont des bactéries à [[Gram négatif]] qui présentent une couleur brun pêche en culture due aux [[Pigment biologique|pigments]] que sont la [[bactériochlorophylle]] ''a'' et les [[Caroténoïde|caroténoïdes]]. La souche-type est appelée ''Rhodoferax fermentans'' JCM 7819 et son [[taux de GC]] est de 60% en moyenne. Cette bactérie est capable de se développer par [[photosynthèse]], [[respiration aérobie]] ou encore [[fermentation]]. La [[Type trophique|photoorganotrophie]] avec [[métabolisme]] de [[Composé organique|composés organiques]] variés en tant que [[source de carbone]] constitue son mode de croissance préférentiel. Elle a besoin de [[Vitamine B1|thiamine]] et de [[Vitamine B8|biotine]] pour se développer, et utilise comme source d'azote des [[Ammonium quaternaire|sels d'ammonium]] et du [[Acide glutamique|glutamate]]. Le temps de doublement moyen est de 3,35 h en respiration aérobie sur du [[Milieu de culture|milieu]] MYCA, et 1 à 2 h de pl[...]



Look Who's Laughing

Thu, 14 Dec 2017 15:36:52 GMT

Christian Muir : création de la page {{Ébauche|film américain}} {{Titre en italique|en}} {{Infobox Cinéma (film) | titre = {{Lang|en|Look Who's Laughing}} | langue du titre = | image = | légende = | titre québécois = | titre original = | réalisation = [[Allan Dwan]] | scénario = [[James V. Kern]] | acteur = [[Edgar Bergen]]
{{Lien|lang=en|trad=Jim Jordan (actor)|fr=Jim Jordan (acteur)|texte=Jim Jordan}} | production = [[RKO Radio Pictures]] | pays = {{USA}} | genre = [[Comédie (film)|Comédie]] | durée = 79 minutes | année de sortie = 1941 }} '''''{{Lang|en|Look Who's Laughing}}''''' est un [[Cinéma américain|film américain]] réalisé par [[Allan Dwan]], sorti en [[1941 au cinéma|1941]]. == Synopsis == Une star de la radio se trouve mêlé malgré lui à des tractations liées à l'implantation d'une usine d'aéronautique. == Fiche technique == * Titre original : ''{{lang|en|Look Who's Laughing}}'' * Réalisation : [[Allan Dwan]] * Scénario : [[James V. Kern]] * Direction artistique : [[Van Nest Polglase]] * Costumes : [[Edward Stevenson]] * Photographie : [[Frank Redman]] * Son : [[John L. Cass]] * Montage : [[Sherman Todd]] * Production : [[Allan Dwan]] * Société de production : [[RKO Radio Pictures]] * Société de distribution : [[RKO Radio Pictures]] * Pays d'origine : {{USA}} * Langue originale : [[anglais]] * Format : [[Noir et blanc#Cinéma|Noir et blanc]] — [[Format de pellicule photographique|35 mm]] — [[Format d'image|1,37:1]] — [[Monophonique|son mono]] * Genre : [[Comédie (film)|Comédie]] * Durée : 79 minutes * Dates de sortie : [[États-Unis]] : {{date|21|11|1941|au cinéma}} == Distribution == * [[Edgar Bergen]] : Edgar Bergen et sa marionnette Charlie McCarthy * {{Lien|lang=en|trad=Jim Jordan (actor)|fr=Jim Jordan (acteur)|texte=Jim Jordan}} : Fibber McGee * {{Lien|Marian Driscoll Jordan}} : Molly McGee * [[Lucille Ball]] : Julie Patterson ==Accueil== * Ce film fut le plus rentable de la RKO en 1941, et son succès poussa le studio à engager d'autres personnalités issues de la radioSelon une note sur le site de l'AFI (Cf. lien externe). == Liens externes == * {{imdb titre|id=0033850}} * {{afi titre|id=26789}} == Notes et références == {{Références}} {{Portail|cinéma américain|années 1940}} {{DEFAULTSORT:Look who's laughing}} [[Catégorie:Film américain sorti en 1941]] [[Catégorie:Film américain en noir et blanc]] [[Catégorie:Comédie américaine]] [[Catégorie:Film réalisé par Allan Dwan]] [[Catégorie:Film de RKO Pictures]] [[Catégorie:Film en anglais]][...]



Hans Conzelmann

Thu, 14 Dec 2017 15:32:16 GMT

Manacore : /* Liens externes */


{{en cours}}
'''Hans Conzelmann''', né le 27 octobre 1915 à Tailfingen ([[Bade-Wurtemberg]]) et mort le 20 juin 1989 à [[Göttingen]], est un [[bibliste]] et [[théologien]] [[protestant]] allemand, spécialiste du [[Nouveau Testament]], en particulier de l'[[Évangile selon Luc]]. En [[exégèse biblique]], Conzelmann occupe une place majeure dans le domaine de la ''[[Redaktionsgeschichte]]'' (« critique de la rédaction »). Il est également le créateur du concept de ''[[Heilsgeschichte]]'' (« histoire du salut »).

== Biographie ==

== Publications ==

== Notes et références ==
{{Références}}

== Liens externes ==
* {{Autorité}}

{{palette|Exégèse du Nouveau Testament}}

{{DEFAULTSORT:Conzelmann, Hans}}
[[Catégorie:Bibliste]]
[[Catégorie:Théologien protestant]]



Traité d'Andrinople (1713)

Thu, 14 Dec 2017 15:29:21 GMT

Caravanemarine : ajout ref et homonymes {{Voir homonymes|Traité d'Andrinople}} {{Confusion|texte=Voir aussi la [[paix d'Andrinople]] signée le [[17 février]] [[1568]] entre l'[[Empire ottoman]] et [[Maximilien II du Saint-Empire|Maximilien II d'Autriche]] et le [[Traité d'Andrinople (1829)|traité d'Andrinople]] conclu en [[1829]] entre l'[[Empire ottoman]] et [[Pierre Ier de Russie|Pierre I{{er}} de Russie]]}} Le '''traité d'Andrinople''' fut signé le {{date|24|juin|1713}} à [[Andrinople]] entre la [[Tsarat de Russie|Russie]] et l'[[Empire ottoman]]{{Ouvrage|langue=Français|auteur1=Christophe Koch|titre=Histoire abrégée des traités de paix entre les puissances de l'Europe depuis la paix de Westphalie, Volume 4|passage=p. 564|lieu=|éditeur=Meline, Cans et Compagnie|date=1838|pages totales=|isbn=|lire en ligne=https://books.google.fr/books?id=JBeIjMr17RIC&pg=PA564&lpg=PA564&dq=trait%C3%A9+d'andrinople+1713&source=bl&ots=vOiMjX-EQk&sig=5yaMo2LSvuR7jMsvOTOGgOgcHgQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwimltqv3YnYAhUHtxQKHahjC38Q6AEIQDAE#v=onepage&q=trait%C3%A9%20d'andrinople%201713&f=false}}. Il confirme le [[traité de Fălciu]] signé deux ans plus tôt, mettant fin à la [[guerre russo-turque de 1710-1711]] et ajoute les dispositions suivantes : * La frontière entre la [[Samara (Volga)|Samara]] et l'Orel est partagée en deux portions égales. * [[Azov]] est restituée aux Ottomans{{Ouvrage|langue=Français|auteur1=Roger Portal|titre=Pierre le Grand|passage=p. 61|lieu=|éditeur=Editions Complexe|date=1990|pages totales=308|isbn=978-2-870-27355-5|lire en ligne=https://books.google.fr/books?id=mEwQU5r1ORMC&pg=PA61&lpg=PA61&dq=trait%C3%A9+d'andrinople+1713&source=bl&ots=U3ugFe33FG&sig=5-Z4lD995uYo93mdAx0jlpm0x-c&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwimltqv3YnYAhUHtxQKHahjC38Q6AEISzAH#v=onepage&q=trait%C3%A9%20d'andrinople%201713&f=false}}{{Ouvrage|langue=Français|auteur1=Jean-Pierre Bois|titre=De la paix des rois à l'ordre des empereurs (1714-1815)|passage=|lieu=|éditeur=Points|date=|pages totales=512|isbn=978-2-757-83978-2|lire en ligne=https://books.google.fr/books?id=Bm_4AgAAQBAJ&pg=PT23&lpg=PT23&dq=trait%C3%A9+d'andrinople+1713&source=bl&ots=-Yhx8lDXMc&sig=2VoaBKE9oPFDJiEZa1424jboNG0&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwimltqv3YnYAhUHtxQKHahjC38Q6AEITjAI#v=onepage&q=trait%C3%A9%20d'andrinople%201713&f=false}}. * Toute incursion, offense ou violence est proscrite entre les sujets de la Russie et ceux de l'Empire ottoman. * Les russes doivent rester extérieurs à tous les conflits opposant les [[Calmouques]] aux peuples de la [[Crimée]]. * Les prétentions des [[Tatars]] envers le royaume de Russie sont renvoyées à plus tard Oji-Crees

Thu, 14 Dec 2017 15:29:07 GMT

HerculeBot : [Bot] : transformation de liens avec le modèle {{Lien}} en lien interne, suite à la création de l'article correspondant {{Ébauche|Nord-Amérindiens}} {{Infobox Groupe ethnique | nom=Oji-Cris | image=ChiefRobertFiddler.jpg | légende=Le chef [[Robert Fiddler]], signataire du [[Traité no 5]] | region1={{Canada}} | pop1= | date1= | ref1= | region2= | pop2= | date2= | ref2= | poptot= | datetot= | reftot= | origine= | langue=[[Oji-cri]], [[anglais]] | religion= | groupe lié=[[Ojibwés]], [[Cris]] | carte=Anishinaabe-Anishinini Distribution Map.svg }} Les '''Oji-Cris''' sont un [[Nord-Amérindiens|peuple autochtone]] d'[[Amérique du Nord]]. Ils habitent au [[Canada]] dans les [[Provinces et territoires du Canada|provinces]] de l'[[Ontario]] et du [[Manitoba]] entre la [[rivière Missinaibi]] dans le [[Nord-Est de l'Ontario]] à l'est et le [[lac Winnipeg]] à l'ouest. Ils sont des descendants de mariages historiques entre les [[Ojibwés]] et les [[Cris]], mais sont généralement considérés comme étant une nation distincte de ces deux groupes parents. En fait, ils résidents principalement dans une zone de transition entre les Ojibwés au sud et les Cris au nord. Historiquement, les Oji-Cris étaient identifiés comme étant des Cris par les [[Gouvernement du Canada|gouvernements canadien]] et [[Gouvernement du Royaume-Uni|britannique]] puisqu'ils s'identifiaient eux-mêmes comme faisant partie des {{Lien|langue=en|fr=Swampy Cree}}s. Traditionnellement, ils étaient appelés « ''Noopiming-ininiwag'' » (« peuple des Bois ») ou « ''Ajijaakoons'' » (« Petite Grue ») par les Ojibwés. Leur [[endonyme]] en oji-cri est « ''Anishinaabe'' » (« Humain originel »). La langue et la culture des Oji-Cris est un mélange de traditions ojibwées et cries. La langue oji-crie, appelée « ''Anishinaabemowin'' », est plus près de l'[[Ojibwé (langue)|ojibwé]] structurellement, mais sa tradition littéraire ressemble davantage au [[Cri (langue)|cri]]. Il y a environ {{Unité|12600|locuteurs}} d'oji-cri en 2006{{Lien web |titre=Recensement du Canada de 2006 : Tableaux thématiques : connaissance de diverses langues (147), groupes d'âge (17A) et sexe (3) pour la population, pour le Canada, les provinces, les territoires, les régions métropolitaines de recensement et les agglomérations de recensement, Recensement de 2006 - Données-échantillon (20 %) |url=http://www12.statcan.ca/census-recensement/2006/dp-pd/tbt/Rp-fra.cfm?LANG=F&APATH=3&DETAIL=0&DIM=0&FL=A&FREE=0&GC=0&GID=0&GK=0&GRP=1&PID=89189&PRID=0&PTYPE=88971,97154&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Temporal=2006&THEME=70&VID=0&VNAMEE=&VNAMEF=&D1=0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 |site=[[Statistique Canada]] |consulté le=14 décembre 2017}}.. == Notes et références == {{Traduction/référence|en|Oji-Cree|787399051}} {{Références}} == Annexes == {{Autres projets |Commons=Categor[...]



Carter c. Canada (Procureur général)

Thu, 14 Dec 2017 14:58:43 GMT

Amqui : typo {{Titre mis en forme|''Carter c. Canada (Procureur général)''}} {{Ébauche|droit|Canada}} {{Infobox Décision de la Cour suprême du Canada |nom = Carter c. Canada (Procureur général) |image = |légende image = |taille image = |titre complet = Lee Carter, Hollis Johnson, William Shoichet, Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique et Gloria Taylor contre Procureur général du Canada |références = Carter ''c''. Canada (Procureur général), 2015 CSC 5, [2015] 1 R.C.S. 331 |date = {{Date-|6|février|2015}} |décision = {{Lien |langue=en |trad=By the Court decisions of the Supreme Court of Canada |fr=Décisions par la Cour de la Cour suprême du Canada |texte=Par la Cour}} |per curiam = |unanime = |unanime appui = |majorité = |majorité appui = |concurrence = |concurrence appui = |dissidence = |dissidence appui = |dissidence 2 = |dissidence appui 2 = |dissidence 3 = |dissidence appui 3 = |appliqué dans = |renversé par = |url = [https://scc-csc.lexum.com/scc-csc/scc-csc/fr/item/14637/index.do?alternatelocale=fr Texte intégral] }} '''''Carter c. Canada (Procureur général)''''' est une décision de la [[Cour suprême du Canada]], prise unanimement le {{Date-|6|février|2015}}, où une disposition du [[Code criminel (Canada)|Code criminel]] interdisant l'[[aide au suicide]] a été rendue illégale, rendant ainsi légal, pour des personnes adultes qui sont aptes mentalement et souffrant de manière intolérable et persistante d'obtenir l'aide d'un physicien pour mourir. Cette décision fait suite à un procès intenté par plusieurs partis, incluant la famille de Lee Carter, une femme souffrant de [[Canal lombaire étroit|sténose du canal vertébral]] dégénératif, et Gloria Taylor, une femme souffrant de [[sclérose latérale amyotrophique]], qui affirmaient que l'interdiction de l'aide au suicide était contraire à la [[Charte canadienne des droits et libertés]]. Cette décision a renversé la décision de la même cour de 1993 dans l'affaire ''[[Rodriguez c. Colombie-Britannique (Procureur général)]]'' qui avait maintenu l'interdiction de l'aide au suicide. La cour a suspendu son jugement pour {{Unité|12|mois}}, faisant ainsi en sorte qu'elle prenne effet en 2016, afin de donner assez de temps au [[Gouvernement du Canada|gouvernement fédéral]] d'amender ses lois. En janvier 2016, la cour a accordé une extension de quatre mois à cette suspension afin de donner assez de temps au gouvernement nouvellement élu du [[Parti libéral du Canada]] de consulter la population canadienne et d'amender ses lois. Comme mesure intérimaire, la Cour suprême du Canada a donné le droit aux cours provinciales d'approuver des applications pour l'[[euthanasie]] jusqu'à ce que la nouvelle loi soit adoptée. == Contexte == En 1972, le [[...]



ZooCube

Thu, 14 Dec 2017 14:57:57 GMT

FR : Nouvelle page : {{ébauche|jeu vidéo}} {{Infobox Jeu vidéo | titre = ZooCube | langue du titre = en | image = | éditeur = Acclaim Entertainment | développeur...


{{ébauche|jeu vidéo}}

{{Infobox Jeu vidéo
| titre = ZooCube
| langue du titre = en
| image =
| éditeur = [[Acclaim Entertainment]]
| développeur = PuzzleKings
[[Graphic State]] '''(GBA)'''
| concepteur =
| début du projet =
| date = '''GameCube'''
[[Amérique du Nord|AN]] {{date|5|mai|2002|en jeu vidéo}}
[[Europe|EUR]] {{date|30|août|2002|en jeu vidéo}}
'''Game Boy Advance'''
[[Amérique du Nord|AN]] {{date|14|mai|2002|en jeu vidéo}}
[[Europe|EUR]] {{date|23|août|2002|en jeu vidéo}}
'''Téléphone mobile'''
{{date|20|septembre|2004|en jeu vidéo}}
'''PlayStation 2'''
[[Europe|EUR]] {{date|21|juillet|2006|en jeu vidéo}}
| licence =
| version =
| genre = [[Jeu de puzzle|Puzzle]]
| mode = [[Solo (jeu vidéo)|Solo]], [[multijoueur]]
| plate-forme = {{Plates-formes|CONS=[[GameCube]], [[PlayStation 2]]|PORT=[[Game Boy Advance]]|TEL=[[J2ME]], [[BREW]]}}
| média =
| contrôle =
| langue =
| évaluation =
}}

'''''ZooCube''''' est un [[jeu vidéo]] de [[Jeu de puzzle|puzzle]] développé par PuzzleKings et édité par [[Acclaim Entertainment]], sorti en [[2002 en jeu vidéo|2002]] sur [[GameCube]], [[PlayStation 2]] et [[Game Boy Advance]].

== Système de jeu ==
{{...}}

== Accueil ==
*[[Jeuxvideo.com]] : 12/20 (GC)pilou, ''[http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00002331_test.htm Test du jeu ZooCube (GC)]'', 23 août 2002, [[Jeuxvideo.com]]. - 14/20 (GBA)pilou, ''[http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00002294_test.htm Test du jeu ZooCube (GBA)]'', 2 août 2002, [[Jeuxvideo.com]].

== Notes et références ==


{{portail|jeu vidéo}}

[[Catégorie:Jeu vidéo sorti en 2002]]
[[Catégorie:Jeu GameCube]]
[[Catégorie:Jeu PlayStation 2]]
[[Catégorie:Jeu Game Boy Advance]]
[[Catégorie:Jeu sur téléphone mobile]]
[[Catégorie:Jeu de puzzle]]
[[Catégorie:Jeu vidéo développé au Royaume-Uni]]
[[Catégorie:Jeu Acclaim Entertainment]]



Mini Marcos

Thu, 14 Dec 2017 14:49:32 GMT

Akela NDE : Traduction depuis EN (Avec retrait de passages incohérents) {{Infobox Automobile | nom = Mini Marcos | autres noms = Mini Jem, Taylorspeed Jem | image = Nationale oldtimerdag Zandvoort 2010, 1967 MARCO S MINI MARCOS MKIII, AM-95-48 pic2.JPG | taille image = | légende = Mini Marcos Mk3 | marque = [[Marcos (automobile)|Marcos]] | pays de la marque = GBR | années de production = [[1965]] - [[1970]]
[[1974]] - [[1981]]
[[1991]] - [[1996]]
Depuis [[2005]] | production = | classe = [[Voiture de sport]] | usine = | énergie = Essence | moteurs = BMC A-series | position = Transversal avant | cylindrée = 850 à {{formatnum:1275}} | puissance = 34 | norme puissance = DIN | puissance2 = | couple = {{unité|6.0852|kg/m}} à {{unité|2900|tr/min}} | transmission = Traction | boîte de vitesses = Manuelle | poids = 476 | vitesse = | accélération = | autonomie = | consommation = | consommation2 = | CO2 = | carrosseries = [[Coupé (type de carrosserie)|Coupé]] | plate-forme = [[Mini (1959-2000)|Mini]] | structure = | Cx = | suspension = | direction = À crémaillère | freins = | longueur = 3454 | largeur = 1422 | hauteur = | empattement = 2007 | voie avant = | voie arrière = | coffre = | note Euro NCAP = | année test = | modèle précédent = | modèle suivant = }} La '''Mini Marcos''' est une [[automobile]] [[Voiture de sport|sportive]] basée sur la [[Mini (1959-2000)|Mini]], construite entre [[1965]] et [[1970]] par le [[Constructeur automobile|constructeur]] [[Royaume-Uni|britannique]] [[Marcos (automobile)|Marcos]], de [[1974]] à [[1981]] par {{lang|en|D & H Fibreglass Techniques}}, et de nouveau par Marcos de [[1991]] à [[1996]]. == Développement == La Mini Marcos est vendue comme [[kit car]], avec une structure [[Monocoque (structure)|monocoque]] en [[plastique à renfort de verre|fibre de verre]], à construire sur un train roulant et un [[Châssis (automobile)|châssis]] de [[Mini (1959-2000)|Mini]]. [[Fichier:Mini Marcos Mk. IV in Morges 2012.jpg|left|vignette|Mini Marcos Mark IV de 1974.]] Durant sa production, elle connaît cinq versions différentes. La version {{unité|[[Mark (modèle)|Mark]]|II}} comporte des fenêtres coulissantes, et un support de [[plaque d'immatriculation]] modifié. Une porte de coffre est proposée en option sur la {{unité|Mark|III}}, et des fenêtres abaissables sont[...]



Une affaire privée (film, 2017)

Thu, 14 Dec 2017 14:48:22 GMT

Cpalp : ± Catégorie:Adaptation d'une œuvre littéraire au cinéma->Catégorie:Adaptation d'un roman au cinéma {{ébauche|film italien}} {{Titre en italique}} '''''Une affaire personnelle''''' (titre original : ''Una questione privata'') est un [[cinéma italien|film italien]] de [[Paolo et Vittorio Taviani]], sorti en [[2017 au cinéma|2017]] et adapté du récit homonyme dû à [[Beppe Fenoglio]]. == Synopsis == En toile de fond : [[1943]]. La [[Résistance en Italie pendant la Seconde Guerre mondiale|Résistance italienne]] dans les [[Langhe]], collines arides du sud du [[Piémont]]. Milton, jeune étudiant devenu résistant, traverse au cours d'une mission la résidence habitée jadis par Fulvia, une adolescente [[Turin|turinoise]] déplacée maintenant à [[Alba (Italie)|Alba]], et dont il est follement épris. La gardienne lui fait visiter, à nouveau, les lieux et lui apprend que Giorgio Clerici, un de ses plus proches amis, rendait de fréquentes visites à la jeune femme. Désireux d'en savoir plus, Milton tente de rejoindre Giorgio qui opère dans un maquis voisin. Mais ce dernier vient justement d'être capturé par les [[fascisme|fascistes]] et son exécution paraît imminente. Seul un échange de prisonniers serait en mesure de le sauver... et de débrouiller les interrogations de Milton. == Fiche technique == * Titre original : ''Una questione privata'' * Réalisation : [[Paolo et Vittorio Taviani]] * Scénario : P. et V. Taviani, d'après le récit homonyme de [[Beppe Fenoglio]]''Una questione privata'' a été publié, chez [[Garzanti]], à titre posthume en avril [[1963]], deux mois après le décès de l'écrivain piémontais Beppe Fenoglio (1922-1963). En [[France]], le récit a été traduit et édité chez [[Gallimard]] en mai [[1978]] (trad. Nino Frank et J.-C. Zancarini). * Photographie : {{Lien|fr=Simone Zampagni|lang=it|trad=Simone Zampagni}} - Couleur * Musique : {{Lien|fr=Giuliano Taviani|lang=it|trad=Giuliano Taviani}}, Carmelo Travia * Son : Andrea Giannetta, Gianfranco Tortora * Montage : {{Lien|fr=Roberto Perpignani|lang=it|trad=Roberto Perpignani}} * Décors : Emita Frigato * Costumes : {{Lien|fr=Lina Nerli Taviani|lang=it|trad=Lina Nerli Taviani}} * Production : Stemal Enterntainment, MiBAC * Pays d'origine : {{Italie}} * Genre : [[Drame (cinéma)|Drame]], [[Film de guerre|Guerre]] * Durée : 84 minutes * Dates de sortie : ** {{date|8|septembre|2017}} au [[Festival international du film de Toronto]] ** [[Italie]] : {{date|1|novembre|2017}} == Distribution == * [[Luca Marinelli]] : Milton * Valentina Bellè : Fulvia * [[Anna Ferruzzo]] : la gardienne * [[Lorenzo Richelmy]] : Giorgio * Luca Cesa : Jack * Lorenzo Demaria : Radiosa Aurora * {{Lien|fr=Giulio Beranek|lang=it|trad=Giulio Beranek}} : Ivàn == Références == {{Portail|Cinéma italien|années 2010}} {{DEFAULTSORT:Une affai[...]



Kamra

Thu, 14 Dec 2017 14:46:38 GMT

Guillaume70 : {{Ébauche|ville du Pakistan}} {{Infobox Ville | nom = Kamra | autres noms = | statut = 4 | blason = | drapeau = | image = | taille image = | légende = | pays = Pakistan | division = [[Pendjab (Pakistan)|Pendjab]] | nom de division = [[Provinces et territoires du Pakistan|Province]] | division2 = [[District d'Attock]] | nom de division2 = [[Districts du Pakistan|District]] | maire = | mandat maire = | autorité = | titre autorité = | cp = | gentilé = | latitude = 33/51/N | longitude = 72/24/E | altitude = | population = 36189 | année_pop = est. [[2009]] | superficie = | population agglomération = | année_pop agglomération = | superficie agglomération = | carte = Pakistan | position = | taille carte = | géolocdual = | sites touristiques = | divers = | nom divers = | url = | nom site2 = | url2 = }} '''Kamra''' (en [[ourdou]] : ''' کامرہ''') est une ville [[Pakistan|pakistanaise]] située dans le [[district d'Attock]], dans la province du [[Pendjab (Pakistan)|Pendjab]]. La population s'élevait à {{formatnum:37131}} habitants d’après le recensement de 1998. En 2009, la population était estimée à {{formatnum:36189}} habitants selon une projection{{en}} [http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://world-gazetteer.com/wg.php?x=%26men=gcis%26lng=en%26des=wg%26geo=-172%26srt=npan%26col=abcdefghinoq%26msz=1500%26pt=c%26va=%26srt=pnan&title=Statistique%20sur%20les%20plus%20grandes%20villes%20du%20Pakistan Pakistan: largest cities and towns and statistics of their population], ''World Gazetteer''. Consulté le 24 mars 2012.. La ville est notamment connue pour abriter la base Minhas de la ''[[Force aérienne pakistanaise|Pakistan Air Force]]''. Dans le contexte du [[conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan]], elle a été l'objet de plusieurs attaques de la part des [[Tehreek-e-Taliban Pakistan|talibans pakistanais]]. Elle est en effet stratégique de par son emplacement à proximité de la province de [[Khyber Pakhtunkhwa]], zone de conflit{{en}} [https://tribune.com.pk/story/627459/kamra-airbase-attack-court-martial-against-3-paf-officers-begins/ Kamra airbase attack: Court martial against 3 PAF officers begins] sur ''The Express Tribune'', le 5 novembre 2013. == [...]



The Mayor

Thu, 14 Dec 2017 14:44:04 GMT

Iniți : /* Production */ {{Infobox Série télévisée | type = [[Série télévisée]] | titre = | langue du titre = anglais | image = Themayor2.png | upright = | légende = | titre original = | titre original non latin = | translittération = | autres titres francophones = | genre = [[Comédie]] | créateur = Jeremy Bronson | producteur = Jeremy Bronson
[[Daveed Diggs]]
Dylan Clark
James Griffiths
Scott Stuber
Jamie Tarses | acteur = Brandon Micheal Hall
[[Lea Michele]]
[[Yvette Nicole Brown]] | musique = | pays = [[États-Unis]] | chaîne = [[American Broadcasting Company|ABC]] | nb saisons = 1 | nb épisodes = 9 | durée = 22 minutes | début = 3 octobre 2017 | fin = | site web = {{url|abc.go.com/shows/the-mayor}} | précédente = | suivante = | format = }} '''''The Mayor''''' est une [[sitcom]] américaine, créée par Jeremy Bronson. Elle est produite par [[ABC Studios]], avec Jeremy Bronson en tant que [[Show runner|showrunner]]. Son premier épisode est diffusée sur [[American Broadcasting Company|ABC]] le 3 octobre 2017{{Lien web|nom1=Otterson|prénom1=Joe|titre=ABC Sets Fall Premiere Dates for Marvel's 'Inhumans', Daveed Diggs' 'The Mayor'|url=http://variety.com/2017/tv/news/abc-fall-premiere-dates-2017-2018-season-1202504532|série=[[Variety]]|site=[[Variety]]|date=July 24, 2017|consulté le=November 14, 2017}}.{{,}}{{Lien web|nom1=Andreeva|prénom1=Nellie|titre='The Mayor' Comedy, Shondaland's 'For the People', 'The Crossing' & 'The Gospel Of Kevin' Get ABC Series Orders|url=http://deadline.com/2017/05/the-mayor-comedy-shondalands-for-the-people-the-crossing-the-gospel-of-kevin-gabc-series-orders-1202090534/|série=[[Deadline.com]]|site=[[Deadline.com]]|date=May 11, 2017|consulté le=September 24, 2017}}.. == Résumé == Courtney Rose, un chanteur de [[hip-hop]] sans grand succès, se porte candidat au poste de maire de sa ville natale en [[Californie]], Fort Gris, afin de promouvoir sa carrière musicale. Les vrais problèmes commencent lorsque, de façon inattendue, il remporte l'élection. == Distribution == === Acteurs principaux === * Brandon Michael Hall : Courtney Rose, rappeur et nouveau maire de Fort Gris, en Californie. * [[Lea Michele]] : Valentina Barella dite  Val : ancien[...]



Cherwell Software

Thu, 14 Dec 2017 14:39:13 GMT

Like tears in rain : Nouvelle page : {{Ébauche|entreprise américaine}} {{Infobox Entreprise}} '''Cherwell Software''' est un éditeur de logiciel basé à Colorado Springs, au Colorado. Elle est fondée e...


{{Ébauche|entreprise américaine}}
{{Infobox Entreprise}}

'''Cherwell Software''' est un éditeur de logiciel basé à [[Colorado Springs]], au [[Colorado]].

Elle est fondée en 2004 par Vance Brown, Arlen S. Feldman et Timothy G. Pfeifer.

Elle est notamment connue pour son [[logiciel de gestion des services d'assistance]].

== Liens externes ==
* {{Site officiel|en|http://www.cherwell.com}}

{{Portail|entreprises|informatique|Colorado}}

[[Catégorie:Éditeur de logiciel ayant son siège aux États-Unis]]
[[Catégorie:Entreprise fondée en 2004]]



École internationale La Garenne

Thu, 14 Dec 2017 14:38:54 GMT

Enrevseluj : xpatrol : À wikifier {{À wikifier|date=décembre 2017}} {{pub}} Fondée en 1947, [https://www.la-garenne.ch/en/ l’école internationale La Garenne] est située à Chesières, dans le canton de Vaud en Suisse. Elle accueille des élèves venant du monde entier, possède un internat haut de gamme et dispense un enseignement bilingue français-anglais pour les enfants âgés de 4 à 14 ans. == Historique == * 1947 fondation d’une maison pour enfants par Mlles Cabousset et L’Eplattenier. « Les journées sont partagées entre les leçons, promenades, cures d’air, gymnastique, jeux ou sport, etc. La nourriture, toujours de premier choix, est préparée avec soin. Les enfants écrivent chaque semaine à leurs parents et les directrices s’engagent à joindre à leur missive, les renseignements sur le comportement physique et moral de l’enfant. » * 1966 Mr et Mme de Lattre reprennent la direction de l’école et fondent la section anglaise et agrandissent la maison existante. * 1980 Mr et Mme Patrice Méan deviennent propriétaires et directeur de l’école. Ils continuent de déployer l’école au niveau international en modernisant les bâtiments et le développement de l’éducation anglophone. * 2004 Mr et Mme Christophe et Clare Méan * Depuis 2008 Mr et Mme Grégory et Céline Méan. * 2010 Agrandissement du terrain avec l’achat des parcelles avoisinantes * 2012 Construction du bâtiment « Académia » doté de la technologie d’enseignement de pointe. * 2014 Rénovation du bâtiment « La Garenne » * 2015 Construction du bâtiment « Beau site » pour l’internat ainsi qu’une salle de sport et de danse. * 2018 Salle omnisport. == Philosophie de l'école == L’école internationale La Garenne se veut dispenser une éducation inspirée de l’expression de Winston Churchill « Never, Never, Never give up ! »{{Lien web|nom1=Positive Catalyst|titre=Winston Churchill 1941 Harrow Hall "Never Never Never Give In" Speech|url=https://www.youtube.com/watch?v=CMdZVAeaOVw|date=2016-07-15|consulté le=2017-12-14}}. Dans le cadre d’une ambiance familiale et internationale, les élèves sont formés aussi bien au niveau académique qu’au niveau artistique et sportif afin « de les stimuler à être curieux, créatifs, indépendants, critiques et prêts pour les efforts individuels »{{Lien web|langue=En|titre=La Garenne Philosophy and History|url=https://www.la-garenne.ch/en/home/philosophy-history|site=www.la-garenne-ch|date=2017|consulté le=14.12.2017}}. == Cursus == L’enseignement est international et prépare à trois différents niveaux : jusqu’à 6 ans avec l’International Primary Curriculum, de 7 à 9 avec l’International Middle Year Curricul[...]



Sur la piste des vigilants

Thu, 14 Dec 2017 14:37:43 GMT

Christian Muir : création de la page {{Ébauche|film américain}} {{Titre en italique}} {{Infobox Cinéma (film) | titre = Sur la piste des vigilants | langue du titre = | image = | légende = | titre québécois = | titre original = {{Lang|en|Trail of the Vigilantes}} | réalisation = [[Allan Dwan]] | scénario = {{Lien|Harold Shumate}}
{{Lien|Edward E. Paramore Jr.}} | acteur = [[Franchot Tone]]
[[Warren William]] | production = [[Universal Pictures]] | pays = {{USA}} | genre = [[Western]] | durée = 75 minutes | année de sortie = 1940 }} '''''Sur la piste des vigilants''''' ''({{Lang|en|Trail of the Vigilantes}})'' est un [[Cinéma américain|film américain]] réalisé par [[Allan Dwan]], sorti en [[1940 au cinéma|1940]]. == Synopsis == Tim Mason, un agent du gouvernement, est envoyé sous couverture dans l'[[Ouest américain|Ouest]]. Il arrive sous l'identité de "Kansas" dans la ville frontière de Peaceful Valley pour enquêter sur le meurtre d'un journaliste. Il se mêle d'une bagarre entre le Shérif Korley et ses adjoints, d'une part, et les cowboys Swanee et Meadows. Il prend le parti de ces derniers, mais la bagarre s'arrête lorsqu'interviennent John Thornton, le patron de Swanee, et Mark Dawson, à la tête d'une association de propriétaires de bétail. Swanee et Meadows convainquent Thornton d'engager Kansas et un autre cowboy, Bolo. Arrivés au ranch, Kansas rencontre Barbara, la fille de Thornton, qui tombe immédiatement amoureuse de lui. Kansas apprend que les ranchers qui refusent la protection de l'assiciation sont victimes de vols. Il soupçonne alors Dawson et se rend à son bureau, où il trouve un livre de comptes qui prouve la culpabilité de Dawson. Finalement, il arrive à faire arrêter ce dernier et s'installe en ville pour épouser Barbara. == Fiche technique == * Titre original : ''{{lang|en|Trail of the Vigilantes}}'' * Titre français : ''Sur la piste des vigilants'' * Réalisation : [[Allan Dwan]] * Scénario : {{Lien|Harold Shumate}}, {{Lien|Edward E. Paramore Jr.}} * Direction artistique : {{Lien|Jack Otterson}} * Décors : [[Russell A. Gausman]] * Costumes : [[Vera West]] * Photographie : [[Joseph Valentine]], [[Milton Krasner]] * Son : [[Bernard B. Brown]] * Montage : [[Edward Curtiss]] * Production : [[Allan Dwan]] * Société de production : [[Universal Pictures]] * Société de distribution : [[Universal Pictures]] * Pays d'origine : {{USA}} * Langue originale : [[anglais]] * Format : [[Noir et blanc#Cinéma|Noir et blanc]] — [[Format de pellic[...]



Djédefrê en quartzite

Thu, 14 Dec 2017 14:34:09 GMT

Néfermaât :


{{Infobox Art
}}
La '''tête de Djédefrê en quartzite''' est le fragment d'une ancienne [[statue]] égyptienne du [[pharaon]] [[Djédefrê]] ([[XXVIe siècle av. J.-C.|2566]]-2558 av J.C. environ) de la {{IVe dynastie égyptienne}}{{Article|lire en ligne=http://www.louvre.fr/en/oeuvre-notices/head-sphinx-king-djedefre}}, successeur de [[Khéops]] et prédécesseur de [[Khéphren]]{{Lien web|url=http://www.touregypt.net/featurestories/djedefre.htm}}. À en juger par le profil de la tête, la statue complète devait être un [[Sphinx (mythologie grecque)|sphinx]]{{Référence Harvard sans parenthèses|Schulz, Seidel 2004|p. 77.}}. Elle est conservée au [[musée du Louvre]] à Paris. 

== Description ==
Djedefrê a eu un règne bref et peu connu ; il n'a pas construit sa pyramide sur le plateau de [[Gizeh]], près de [[Pyramide de Khéops|celle de Khéops]], mais à quelques kilomètres au nord, à [[Abou Rawash]]. Quand cette tête a été découverte par l'[[Institut français d'archéologie orientale]], au début du {{s-|XX}}, elle gisait au milieu d'innombrables débris de sculptures, parmi les ruines du temple funéraire attenant à la pyramide de Djédefrê.

Il est possible qu'il ne s'agisse pas d'un fidèle portrait du souverain. La tête de Djédefrê portait une couronne qui, à l'arrière du cou, suggère qu'elle devait se joindre à l'arrière à un [[lion]] couché : il est donc conclu que l'ensemble de la statue était un sphinx. Ce sphinx, attribué au règne de Djédefrê, serait parmi les plus anciens de l'[[Histoire de l'Égypte antique|histoire de l'Égypte]] : le [[Sphinx de Gizeh|Grand Sphinx de Gizeh]] est généralement attribuée au règne de Khéphren, le frère et successeur de Djédefrê{{Lien web|url=https://www.khanacademy.org/humanities/ancient-art-civilizations/egypt-art/predynastic-old-kingdom/a/old-kingdom-pyramid-of-khafre-and-the-great-sphinx}}{{,}}{{Lien web|url=http://www.aeraweb.org/projects/sphinx/}}.

== Notes et références ==
{{références}}

== Bibliographie ==
* {{Ouvrage|isbn=9-783833-111075}}

{{Palette |Arts de l'Égypte antique}}
{{Portail |Égypte antique |Histoire de l'art |Musée du Louvre}}

[[Catégorie:Index égyptologique]]
[[Catégorie:Sculpture funéraire]]
[[Catégorie:Antiquité égyptienne]]
[[Catégorie:Département des antiquités égyptiennes du Louvre]]
[[Catégorie:Statue de l'Égypte antique]]



Any Given Day

Thu, 14 Dec 2017 14:32:26 GMT

Lvcvlvs : /* Notes et références */ doublon {{Infobox Musique (artiste) | charte = groupe | nom = Any Given Day | image = Any Given Day - Reload Festival 2017 00.jpg | upright = | légende = Le groupe Any Given Day pendant le Reload Festival, à [[Twistringen]], le {{date-|25 août 2017}}. | genre = [[Metalcore]] et [[djent]] | années actives = Depuis [[2012 en musique|2012]] | label = | site web = {{URL|https://anygivenday.eu/}} | logo = | pays d'origine = {{Allemagne}} | membres actuels = Denis Diehl,
Andy Posdziech,
Dennis ter Schmitten,
Michael Golinski
et Raphael Altmann | ex membres = }} '''Any Given Day''' est un [[groupe de musique|groupe]] de [[Metalcore]] [[Allemagne|allemand]] fondé le {{date-|1er janvier 2012}} à [[Gelsenkirchen]]{{lien web |lang=de |auteur=Dominik Winter |titre=Any Given Day - My Longest Way Home |site=Metal Hammer |date=1er septembre 2014 |url=https://www.metal-hammer.de/reviews/any-given-day-my-longest-way-home/ }}., une ville industrielle de la [[Ruhr (région)|Ruhr]]. == Composition == Le groupe est composé de Denis Diehl, le chanteur, Andy Posdziech et Dennis ter Schmitten les guitaristes, Michael Golinski le bassiste, ainsi que Raphael Altmann le batteur. Ils ont tous joué dans d'autres groupes avant de former Any Given Day. File:Any Given Day Munich 2016 (1 von 13).jpg|Dennis Diehl. File:Any Given Day Munich 2016 (12 von 13).jpg|Michael Golinski. File:Any Given Day Munich 2016 (2 von 13).jpg|Dennis ter Schmitten. == Historique == Après plusieurs changements de noms, le groupe a enfin trouvé son nom définitif qui sera Any Given Day. Ce nom est leur interprétation du ''{{lang|lat|[[carpe diem]]}}''{{lien web |lang=de |url=http://dearly-demented.de/portfolio/any-given-day-im-interview/ |titre=Interview d'Andy |site=http://dearly-demented.de }}., en effet le nom ''{{lang|en|Any Given Day}}'' signifie en anglais « chaque jour donné ». En octobre 2012, le groupe a sorti son premier album appelé ''Any Given Day'', avec seulement trois titres. En 2014, ces trois chansons ont été ré-enregistrées et ajoutées à l'album ''My longest way home'' édité chez [[Redfield Records]]{{lien web |url=http://www.spirit-of-metal.com/album-groupe-Any_Given_Day-nom_album-My_Longest_Way_Home-l-fr.html |titre=My Longest Way Home |site=http://www.spirit-of-metal.com }}.. Avec cet album ils ont été numéro 28 du [[GfK Ente[...]