Subscribe: La Tunisie et moi....
http://latunisiedemichelle.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
années  dans  des  est  juifs  les  par  pour  qui  son  sur  synagogues tunisie  synagogues  tous les  tous  tunisie  une 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: La Tunisie et moi....

La Tunisie et moi....





Updated: 2017-07-31T10:09:43.944+02:00

 



Les Journées Sépharades du 27 janvier au 3 février 2013

2013-01-21T12:02:59.364+01:00

Les Journées Sépharades A la rencontre de toutes les Cultures Sépharades de Tunis à Izmir en passant par Oran . 15 associations y participent. Premier rendez-vous le 27 janvier 2013 à partir de 14 heures aux Salles Olympe de Gouge de la Mairie du 11ème 15, rue Merlin Paris 11éme.
 (image)    
Dans le cadre de ces journées, un concert à ne pas manquer le mercredi 30 janvier 2013 à 20 h
à l'auditorium de la mairie du XVIIème arrondissement. 
Réservation au centre RAMBAM 01 45 74 52 80




Enrico Macias

2013-01-21T13:14:07.248+01:00

 Enrico Macias. Belle émission, très touchante où pour la première fois, je pense, nous sommes entrés dans l'intimité d'une famille où les nouvelles générations portent en eux l'amour de l'Algérie et de la musique de leur père et grand-père...

Voir l'émission du 18 janvie [ ici ]

(image)






0 commentaires

2012-07-17T13:36:59.026+02:00


ÉD. CARTAGINOISERIES
Date de parution : Mars 2012
Prix de vente : 19 DT
Tunis, le 8 avril 2007, le printemps est frais cette année et je suis seul devant une feuille blanche. Mon prénom Georges m’a été donné par ma marraine Madame Lelouche en hommage au roi d’Angleterre et mon deuxième prénom « Saadani » qui veut dire le bienheureux, me vient de mon grand père paternel. Il me va comme gant. Je suis en effet d’une nature heureuse.
Une jeunesse heureuse à Tunis dans une famille juive traditionnelle.
Secondé par les souvenirs de son frère et de sa soeur, Georges, ou plutôt Saadani, déroule avec la même gourmandise tant les joies que les tristesses d’un temps passé. Parents, grands-parents, tantes, oncles, cousins, copains… reprennent vie dans cette époque où les Tunisiens, ensemble, mêlaient leur joie de vivre avec simplicité, complicité, humour et toujours… gourmandise. Malgré les années de guerre, l’occupation allemande, les bombardements… années qui sont longuement relatées ; malgré
les deuils ou les séparations dues aux événements qui dépassaient ceux-là même qui les subissaient…
Georges Chelly revendique sa “nature heureuse” pour nous faire participer aux fêtes juives dans le fameux quartier de La Fayette, aux étés à La Goulette, à la campagne dans les vergers… où dans tous les cas, l’essentiel est le “bon-manger”; et il nous en offre même des recettes !

Un témoignage rare sur les années 1940-1960 en Tunisie.
Georges Chelly, né en 1941 à Tunis, ingénieur Pont et chaussées au Ministère tunisien de l’Equipement et artiste-peintre, est à la retraite.

Pour commander [ici]



Tunisie...qu'as-tu fait de notre mémoire...

2012-07-14T17:44:41.302+02:00

Il y avait Angela mais aussi tous les autres...

allowFullScreen='true' webkitallowfullscreen='true' mozallowfullscreen='true' width='320' height='266' src='https://www.youtube.com/embed/oKFU5YQKJMQ?feature=player_embedded' FRAMEBORDER='0' />

Sinopsis : http://idemec.univ-provence.fr/IMG/pdf/MaisonAngela__5_Fr.pdf



Guy Narboni, un enfant d'alger...

2012-01-25T18:34:24.073+01:00

Guy Narboni...Je lui avais consacré un article en novembre 2008.

Dans quelques mois, c'est la commémoration des 50 ans du départ des juifs, des chrétiens d'Algérie...La vidéo que j'ai réalisé illustre ce magnifique texte de Guy Narboni "El Djézaïr "...Il s'en est allé en 2008, le jour de la fête de la musique, ultime révérence...
Cette vidéo est dédié à sa femme, ses enfants, sa famille...mais aussi à tous les exilés...Merci à eux de m'avoir autorisée à la réaliser. Merci à eux de continuer à oeuvrer pour la mémoire de leur papa au talent immense...

allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/zgCSB9n6qV8" width="420">

(image)



J'avais presque 10 ans et je vivais à Tunis...

2011-12-24T15:14:52.159+01:00

Il y a tout dans la vidéo de mon ami Aldo, son texte lu d'une voix chaude et voluptueuse...La lumière d'or du soleil, son ardeur sensuelle jouant sur la blancheur éclatante des terrasses...Et la Mamma...si présente, réconfortante et enveloppante...
Préparez quelques mouchoirs... 
Voici son blog :  http://adrianoaldo.over-blog.fr/

allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/tNpYkKa4URY" width="560">



Les juifs dans l'orientalisme

2011-11-30T00:16:01.740+01:00

Théodore Chassériau
Juives d’Alger au balcon
1849 Musée du Louvre
© Daniel Arnaudet / Réunion des musées nationaux, Paris

Exposition du 7 mars au 8 juillet 2012 au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Au XIXe siècle, l’image que l’Occident se fait des musulmans orientaux est en étroite relation avec celle qu’il se fait des juifs. Les juifs d’Orient sont, en effet, souvent les premiers contacts dont les artistes européens disposent en Afrique du Nord, en Turquie ou au Moyen-Orient, devenant en quelque sorte, des passeurs d’Orient.

D’Eugène Delacroix à Théodore Chassériau, en passant par Gérôme, Tissot, Horace Vernet et de nombreux autres artistes, l’exposition retracera l’épopée de la représentation des juifs comme orientaux et tentera de définir précisément leur rôle dans le développement du dialogue, idéalisé ou au contraire impossible, entre Orient et Occident.



Yom Kippour...5772

2011-10-05T17:49:57.414+02:00


En habits de prières, ils prendront le chemin de sa maison et chants à l’unisson, ils imploreront ce D.ieu unique tout puissant…

De Jonas, ils se souviendront la lutte contre les erreurs pour devenir meilleurs…
C’est le miracle de ce Peuple pour qui le Pardon sera toujours grand…

"De Bachane, je ramènerai mon peuple des profondeurs de la mer..."

(image)  

Kol Nidre en Judéo-Tunisien

(object) (embed)






Albert Braitou-Sala

2011-09-24T19:13:56.446+02:00

 103 oeuvres du Peintre Albert Braitou-Sala, celui que l'on nommait le Peintre des années folles...Quel talent ! Je lui avais déjà consacré un article sur mes pages.
(image)



C'était notre Tunisie...

2011-09-17T13:43:39.809+02:00

Bande annonce
Témoignages sur la vie quotidienne en Tunisie
dans les années 50/60.
(object) (embed)






Albert Braïtou-Sala le peintre des années folles

2011-02-19T18:47:00.836+01:00

L'accueil sensationnel fait à ce tableau au Salon des Artistes Français en 1931, lui vaudra de faire la couverture de L’Illustration en France ainsi que celle du Woman's Journal aux Etats-Unis. Aujourd’hui Albert Braïtou-Sala est exposé dans les plus grands musées. Le portrait de Madame Olmazu, témoignage de la délicatesse et de l’élégance de la peinture de Braïtou-Sala, peut être considéré comme son chef-d’oeuvre.



Synagogues de Tunisie

2011-02-02T12:36:50.210+01:00


A écouter l'excellente émission d'Abdelwahab Meddeb sur France Culture. Cliquez sur le lien bleu. 
Synagogues en terre d’islam (le cas de la Tunisie)





Synagogues de Tunisie

2011-02-02T13:56:30.356+01:00

Voyage à travers toutes les synagogues de Tunisie, ce livre restitue l’histoire et les traditions religieuses d’une communauté qui, en symbiose avec la culture arabe, a hautement affirmé son identité et laisse un patrimoine exceptionnel à découvrir.
.
(image)
Cliquez sur le lien bleu
Véritable guide et mémorial des synagogues de Tunisie, dont il dresse l'inventaire complet à travers 700 photos, plans et documents, ce livre est le fruit d'un parcours de sept ans, à la fois retour vers l'enfance, ponctué d'innombrables découvertes, et première étude systématique d'un tel ensemble en terre d'Islam, une centaine d'édifices dont 70 encore sur le terrain.
Restituant l'histoire et la culture religieuse de ces communautés qui s'épanouirent, du XVIIe siècle aux années 1950, dans une symbiose que même le protectorat français ne put rompre, un voyage d'une extraordinaire diversité mène le lecteur du Nord, marqué par la modernité et la monumentalité à Tunis ou Bizerte, au Sud où les oasis, les montagnes et l'île de Djerba offrent des exemples fascinants  d'architecture traditionnelle, troglodytes de Matmata, villages juifs de Djerba recélant plus de vingt synagogues, en passant par celles qui demeurent cachées dans les médinas de Kairouan, Sousse ou Nabeul...
Ce livre s'attache au regard porté sur ces synagogues et leurs fidèles, depuis les premiers voyageurs jusqu'à aujourd'hui, à l'heure d'une inéluctable patrimonialisation de ces édifices souvent abandonnés ou réaffectés, et apporte la connaissance préalable à toute sauvegarde et mise en valeur.



Les larmes de l'espoir...

2011-01-28T19:59:45.386+01:00

J’ai mouillé mes yeux des larmes de la révolte, de la peur puis de l’espoir…
Aujourd'hui est un si beau matin...je goutte avec vous à l'ivresse des parfums de la liberté... La liberté est fragile mais je sais que tous les enfants de Tunisie veilleront...
(image)


" Je crois, pour ma part, que l’idée de révolution ne retrouvera sa grandeur et son efficacité qu’à partir du moment où elle mettra au centre de son élan la passion irréductible de la liberté. " Albert Camus



A tous les jasmins...

2011-01-19T14:47:03.872+01:00

" Le prix de la liberté c'est la vigilance éternelle " Thomas Jefferson
(image)
 



La Révolution des Jasmins...

2011-01-19T14:51:18.326+01:00

Eugène Delacroix - La liberté guidant le peuple

Une page blanche s’est ouverte…mettez-y les plus belles lignes... mettez-y toute la ferveur pour ce beau pays en bleu et blanc qui regarde la mer…mettez-y toute la détermination pour que personne ne vous vole cette victoire, c’est la votre et ce n’est pas rien…

Une pensée émue à toutes les familles qui sont dans le deuil aujourd'hui.

(image)  



De la révolte à la révolution...

2011-01-19T10:34:11.973+01:00

« la révolte est le fait de l'homme informé, qui possède la conscience de ses droits... conscience de plus en plus élargie que l'espèce humaine prend d'elle-même au cours de son aventure »

Albert Camus

Dans l'esprit de Camus, il y a une distinction entre révolte et révolution.  
C'est pourquoi la révolte tue des hommes, il y a un sursaut, on est réprimé et c'est tout... alors que la révolution détruit à la fois des hommes et des principes...
(image)  



Le caroubier

2010-12-07T11:14:52.830+01:00

 La photo provient de ce site
qui vaut le détour pour de magnifiques photos d'antan.

Combien j'aime cette écriture...

"Au mois de septembre, les caroubiers mettent une odeur d'amour sur toute l'Algérie, et c'est comme si la terre entière reposait après s'être donnée au soleil, son ventre tout mouillé d'une semence au parfum d'amandes."
Albert Camus - Carnets 



Les lumieres de Hannoucah...

2010-11-29T17:45:44.763+01:00

Que ces lumières inondent le coeur des hommes...
 Bonnes fêtes !

(image)



Ma premiere video sur Youtube

2010-11-27T15:04:30.709+01:00

 Un méli-mélo de quelques phrases de mes textes, photos et tableaux.

(object) (embed)

(image)



Femmes de Tunisie...

2010-11-22T14:02:38.359+01:00

 Le voile dans tous ses états...avec Bourguiba.


    retrouver ce média sur www.ina.fr



Fille du soleil...

2010-11-10T10:27:46.212+01:00

(image) Composition photo personnelle

Je suis une fille du soleil...je n'aime pas quand l'été s'arrête...le gris évince les bleus du ciel...je ne suis jamais prête...

(image)



Pepe...Si tu savais...

2010-11-10T13:43:21.986+01:00

Je remets ce texte déjà publié ici en 2007.
J'aurais tant besoin de lui aujourd'hui...

(image)
A mon grand-père…

Je te revois à l’heure de la sieste
allongé sur ton banc de bois dans la « skiffa ».

Je revois ton béret noir que tu ne quittais pas
et ta belle moustache que je venais taquiner.

Je revois les étoiles qui brillaient dans tes yeux
quand nous arrivions du pays de là-bas.

Je revois les étoiles qui brillaient dans mes yeux
quand tu me bénissais de tes sages paroles.

Je revois encore l’espièglerie dans ton regard
ta bonne humeur, ton sourire et tes égards.

J’entends ces quelques mots de français
que tu prononçais tout fier de l’avoir fait.

J’entends mes rires quand tu parlais comme ça
et de te répondre, « mais non Pépé, c’est pas ça ».

Je ressens encore tes baisers sur mon front
et la force que tu m’insufflais par ce geste divin.

Je te revois emplir la maison de tous les délices
des vergers alentours et ce n’était jamais assez

J’entends tes pas la nuit vers la porte qui cogne
et servir les fêtards avinés en manque de breuvage.

Tu n’avais pas le savoir des livres appris à l’école
mais tu avais tous les livres réunis dans ton coeur.

Et je ressens comme une sourde colère d’avoir été
privée de toi, contrainte de quitter ma maison
pour le pays de là-bas…

Quand tu es arrivé au bout de la route de ta vie,
j'ai senti le vide, le froid et ce qui me réchauffe un peu
aujourd’hui c’est ce merveilleux souvenir de Toi…


(image)




Tunisie : exposition et débat sur la Shoah

2010-11-30T10:42:12.538+01:00

(image) Le Figaro du 1-2-2010
Tunisie : exposition et débat sur la Shoah
Un colloque sur le thème "témoignage et mémoire: l'extermination des juifs d'Europe" s'est ouvert aujourd'hui à Tunis dans le cadre d'un projet de l'ONU contre le négationnisme.
Une exposition dédiée à Primo Levi et des lectures en français, italien et arabe d'extraits de "Si c'est un homme", le livre récit de cet écrivain juif italien rescapé de l'holocauste, ont inauguré le colloque de deux jours, à l'initiative de l'Institut français de coopération.
Des débats sont au programme avec la participation de M'hamed Hassine Fantar, professeur titulaire de la "Chaire Ben Ali pour le dialogue des civilisations et des religions", de l'universitaire Annie Dayan Rosenman et du "chasseur de nazis" Serge Klarsfeld.
Mardi, "Mémoires d'enfants" le documentaire de Bô Gaultier de Kermoal sera projeté en présence du réalisateur et de professeurs ayant organisé un voyage d'élèves au camp d'Auschwitz.
Cet événement s'inscrit dans le cadre du Projet Aladin lancé en mars dernier par l'Unesco à Paris et présenté à Tunis par l'ambassadeur de France Jacques Andreani
Visant à rendre disponibles en arabe, en farsi et en turc des informations et des livres sur l'Holocauste et les relations judéo-musulmanes, ce projet est parrainé notamment par l'ancien président français Jacques Chirac, l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder et le prince Hassan de Jordanie, oncle du roi Abdallah II.