Subscribe: jeunesse : une désespérante mise au courant
http://troisnyx-officiel.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: jeunesse : une désespérante mise au courant

jeux de rythme.



l’histoire d’une jeune passionnée de batterie.



Updated: 2014-10-05T10:05:40.939+08:00

 



La semaine de l'anglais

2010-02-19T14:42:39.721+08:00

(image)
Enfin, nous avons enfin fait des préparations pour la semaine de l’anglais à l’université !

OK, ça sert plutôt à encourager les gens de parler couramment, sans hésiter, et surtout sans fautes de grammaire. Alors moi et plusieurs autres étudiants avons formé le Comité aujourd’hui et on dirait que ça marche ! ^_^ Nous prévoyons ces activités à la dernière semaine du mois prochain.

On a prévu quelques activités pour la semaine… telles que des débats, de l’élocution, des pièces de théâtre…… même un concours de chant ! Mais pour l’instant je vais surveiller toutes les activités pour voir si on va tout avoir. Je me charge de la promotion et des choses techniques (manier l’ordinateur, préparer la musique de fond, essayer les micros…). Je suis excitée !

Au même temps il faut que je n’oublie pas mes études…


Le texte sur l’image : Brickfields Asia College English Week. Speak up, Be Heard. C'est moi qui l'ai faite !






Drôle d’examen, partie 2 : Pourquoi la morale ?

2009-10-14T08:42:59.664+08:00

J’avais dit dans Partie 1 que la morale est l’un des sujets requis pour le SPM.Vous direz que j’ai un poil sur la main, que je n’aime pas étudier, et oui, c’est vrai. Mais j’ai une telle haine pour la morale, je veux que ce sujet soit aboli.Pour la morale, il y a une épreuve écrite et un projet (où on doit rendre service à la communauté et en parler/écrire).Vous trouverez incroyable que nous avons des livres de texte pour ce sujet. Tout d’abord, pourquoi y a-t-il des livres de texte ? Si ce sujet sert vraiment à augmenter notre moral et développer des valeurs, on ne peut pas les apprendre d’un livre de texte. Nous devons les pratiquer. Pourtant, je ne vois vraiment pas la pratique parmi nos élèves. Le projet est aussi inutile : parce que notre temps est très limité, la plupart des élèves posent pour la caméra simplement pour prouver que « nous étions là, nous avons fait ça, vous ne pouvez plus vous en douter ». Ils ne font rien pour aider l’organisation qu’ils prétendent aider. C’est la malhonnêteté, voilà ! C’est aussi injuste, parce que quelqu’un qui n’a pas de valeurs, mais qui étudie durement, peut récolter un A pour l’épreuve écrite. À quoi sert un A pour la morale si les élèves n’ont pas du tout de valeurs ?Ensuite, à chacun, son point de vue. Chaque élève a une manière différente pour expliquer une certaine vertu. L’honnêteté, par exemple. Pourtant, le système d’éducation ne respecte vraiment pas ce fait. Au lieu de nous donner la liberté de nous exprimer, nous devons mémoriser CHAQUE MOT de la définition de chaque vertu (selon le livre du texte), et pour quoi ? Ça restreint la créativité des élèves, leur compétence pour penser de manière critique. Grâce à la morale, grosse faute de notre système d’éducation, nous devenons des robots, programmés à écrire les mêmes mots dans chaque épreuve. (Puis les examinateurs ne seront-ils pas ennuyés ?)Une autre chose qui m’attriste, c’est qu’on ne parle pas des exemples moraux du monde : Martin Luther King, Robert Badinter, Mère Teresa, entre autres. On ne nous donne pas l’inspiration pour agir et changer la situation. Si la morale ne peut pas nous faire agir, elle n’a pas de fonction. Parce que si la Ministère de l’Éducation dit incessamment que les jeunes sont l’espoir du monde entier, et si nous n’agissons pas, ça veut simplement dire que les plans pour développer les valeurs des jeunes ne sont que des échecs.Finalement, nous avons beaucoup trop de sujets à étudier. Cela applique surtout aux élèves qui apprennent les SVT/SES (je les ai étudiées au lycée). Nos précieuses heures, qu’on aurait passées pour se concentrer aux sujets clés comme les maths et les SVT/SES, sont perdues simplement parce qu’on étudie la morale. Lorsque j’ai été en cinquième, j’ai passé huit heures par semaine pour mémoriser les définitions et les mots clés des vertus. Et pour rien, en fait. Aujourd’hui, deux ans après la fin de mes années scolaires, je trouve que les définitions/mots clés ne servent à rien.Je ne vais rien dire pour conclure mon argument. Essayez de trouver les bonnes qualités de ce sujet ; peut-être on va débattre. Mais si vous n’arrivez pas à en trouver, vous comprenez bel et bien qu’on doit fermer (et possiblement brûler) les livres de texte pour la morale.À suivre :Partie 3 : C’est pour ça que nous ne nous appelons pas locuteurs du malais[...]



Drôle d’examen, partie 1 : Parce que l’examen approche…

2009-10-05T23:46:34.370+08:00

J’ai voulu en écrire quelque chose.Notre système d’éducation est un peu compliqué. Tellement différent, on dirait. Je vais devoir l’expliquer avant de commencer cet article…OK. Commençons avec l’école primaire. Les élèves commencent à l’âge de sept ans – Year 1 – 6 – et puis, à la sixième année (c’est-à-dire à l’âge de 12 ans) on doit passer un examen pour pouvoir continuer. On l’appelle l’UPSR (Ujian Pencapaian Sekolah Rendah = Test de compétence pour l’école primaire). Pour l’UPSR, on est requis de passer quatre sujets – le malais, l’anglais, les mathématiques et la science (générale).Puis après l’UPSR, il y a les études secondaires. Et contrairement à la France, le collège et le lycée ne sont pas séparés. On l’appellerait plutôt l’école secondaire. Nous ne suivons pas la séquence de septième, sixième, cinquième etc. – c’est renversé. On va à la première généralement à l’âge de 13 ans. Alors, première, deuxième, troisième – en troisième, il y a un autre examen – le PMR (Penilaian Menengah Rendah = Évaluation (d’études) secondaires bases). Sept sujets sont requis pour le PMR – le malais, l’anglais, les maths, la science (générale), l’histoire, la géographie et… quoi encore ? (je ne me souviens plus… désolée… -_-")Puis quatrième, cinquième – en cinquième, il y a UN AUTRE EXAMEN (oui, y’en a marre !) – le SPM (Sijil Pelajaran Malaysia = Certificat d’études malaisiennes). Cinq sujets sont obligatoires – le malais, l’anglais, les maths, l’histoire et la morale. Mais pour recevoir une bourse ou pour entrer dans l’université, ces cinq sujets ne suffiront pas. Il faut aussi d’autres sujets, selon la prédilection de l’élève. Le nombre général de sujets dans chaque école est entre huit et dix.Pourtant, en MY, il y a une nouvelle théorie qui s’est posée : si on a plus de sujets, et plus de notes A, c’est beaucoup mieux ! Mais on aura sûrement marre de s’entourer des livres au jour le jour, n’est-ce pas… ? Alors enfin, au début de cette année, la Ministère de l’Éducation a enfin limité le nombre de sujets au SPM à dix.Puis, la sixième base (qui prend une année) et la sixième haute (qui prend six mois). Après la sixième, on passe le STPM (Sijil Tinggi Pelajaran Malaysia = Certificat de haute éducation malaisienne – oui, je sais, c’est plutôt littéral) ou les A-Levels – tous les deux sont équivalents au bac français. Parce que le niveau de difficulté de l’examen est si haut, nous n’osons pas étudier plus que cinq sujets. Un maximum de cinq ! L’étudiant moyen prendrait trois sujets – le minimum.Ma cousine et quelques amis vont passer le PMR mercredi le 7 octobre, et j’espère qu’ils ont bien préparé.Mais personnellement, je trouve qu’il y a beaucoup trop d’examens. Moi je suis entrée à l’école primaire en 1998 et j’ai fini l’école en 2007 (j’ai sauté une année, alors j’ai passé dix ans à l’école. La plupart de mes autres amis passaient onze ans). Et tout au long de ces dix ans, il y avait des examens tous les deux ou trois mois, puis l’évaluation mi-terme et finale pour chaque année, puis les UPSR, PMR et SPM…… Déjà que j’avais du mal à étudier ! Même mes parents ont souffert – surtout ma mère, parce qu’elle m’aidait avec les préparations CHAQUE ANNÉE et elle voulait toujours me voir réussir.Un examen est une évaluation des compétences. Pas une course, pas un concours pour voir qui peut récolter le plus de notes A. Chaque A est important, sans doute, parce qu’il peut déterminer si l’élève est compétent. Mais ça doit être un A de qualité. Pourtant, tant que j’aie été à l’école, ce n’était pas la situation.Quand l’examen approchait, tous les élèves – et je dis TOUS LES ÉLÈVES – se sont assis à la maison et ils se sont entourés des livres, des brouillons… Ils ne faisaien[...]



Parce que personne ne comprend : Partie II

2009-10-01T09:26:13.488+08:00

Chaque fois je vois au moins un clip d’un concert – de n’importe quel concert contemporain – je pleure.

Parce que je souhaite prendre ma place sur la scène un jour.

Mais voyons… je ne suis pas si chanceuse. Tant que les jeunes titans en musique – Alizée et Lisa – ont été guidées par la même personne (qui n’est autre que Mylène Farmer), je suis mon seul guide. Maman était mon guide avant, et partager ma passion pour la musique avec elle, ça me rendait heureuse. Mais aujourd’hui elle n’est plus là… Et parfois je me demande si je ne me trompe pas…

Je pleure. Je prie. Je demande aux amis. Je ne trouve aucune solution.

Je me suis toujours aperçue comme ça (vous pouvez l’appeler une comparaison, si vous voulez) : Alizée est plus âgée que moi. Lisa est plus jeune de moi. Entre elles il y a une différence de quatorze ans. Moi, j’ai dix-huit ans et je me trouve… au milieu. Les deux chanteuses ont déjà eu leur chance à être célèbre. Je veux être la prochaine.

Pourtant, pour une Malaisienne, je rêve immense. Parfois, je dois admettre, je suis si confiante, à tel point que je peux me voir avec un prix en main. On n’aime pas ça. Je souhaite toujours que l’on comprenne, mais est-ce qu’on comprend vraiment ? Puis, je fais partie des « autres gens », ceux qui n’ont apparemment pas la voix et le potentiel d’unir le peuple, et je dois travailler trois fois plus durement que quelques autres pour me faire un nom. Je dis honnêtement, pour quelqu’un comme moi, être reconnu dans son pays natal, c’est demander trop.

Maman avait cru que mon domaine de préférence, c’est la musique. Mais qu’est-ce que je vais faire à cette trentaine de brouillons sonores ? Et mes idées alors ? Pour l’instant je ne vois que le noir. Il n’y a aucune opportunité. J’en ai marre d’attendre. Je n’aime pas attendre le bon moment pour rendre ma famille fière. Pour moi, n’importe quel moment est le bon moment.

Je veux commencer maintenant.

Pff, je rêve. Je ne peux jamais commencer.

Je fais de la musique et je chante aux quatre murs de ma chambre, et c’est tout ce qui arrive au jour le jour.

Oui. C’est ma sombre destinée.




Sur la terre des libres/Audace

2009-07-18T17:58:33.638+08:00

Sur la terre des libres, le soleil se lève
Un rêve et une quête s’achèvent
Je ferme ce livre pour en ouvrir des neufs
À cet endroit je dis adieu


Sur la terre y’a que des ténèbres
Des êtres qui respirent dans le noir
Et si vraiment le ciel est fait des rêves
Le ciel appartiendra à moi
Dans ces enfers je crie ton nom
Dans ces enfers je prie
Laisse-moi respirer, rester en vie

REFRAIN I :
Je te prie, Dieu, donne-moi l’audace
Renforce mon cœur pour affronter ces craintes
Je te prie, Dieu, donne-moi l’audace
Car j’ai besoin de me lever et leur dire
Je n’vais pas perdre

Les jours commencent et les nuits terminent
Mais je souffre lentement dans le noir
Je pars d’ici et je détermine
Mon destin et mon avenir à moi
Ces yeux sont lourds
Mon cœur est lourd
Et ces oreilles sont sourdes
Mais ils s’ouvrent avec un souffle de puissance

REFRAIN II :
Je te prie, Dieu, donne-moi l’audace
Relève mon cœur et fais ouvrir mes oreilles
Je te prie, aide-moi à trouver ma place
Car j’ai besoin de ne pas perdre ce jeu
Surtout pas maintenant

Ces rêves m’appartiennent
Cette histoire est la mienne
Je veux me retrouver
En face du monde entier
Un être puissant
(aux refrains I et II)



J’ai eu l’idée pour la musique il y a longtemps, mais quand je suis partie de KL j’arrivais avec seulement trois lignes. Maintenant j’ai une chanson entière !



Sur la terre des libres

2009-07-18T17:52:01.517+08:00

Sur la terre des libres, le soleil se lève
Et là-haut j’aperçois des rêves
Au plus profond des terrains verts
Je viens avec un esprit ouvert

Et sur la terre des libres, je regarde le ciel
Je me dis que la vie est belle
Le vent, la pluie, la froideur d’la nuit
Vont pas m’affaiblir, je trouve ma place ici

Lentement j’avance, j’affronte mon destin
Je souhaite oublier mon chagrin
Et affronter mes craintes, retrouver des âmes sœurs
Plonger au plus profond du cœur



Informations sur la chanson à venir…




Ma liste de rêves ? Et ce n'est pas encore fini !

2009-10-01T21:33:08.542+08:00

1. Être une bonne personne et une bonne chrétienne2. Devenir chanteuse célèbre3. Réussir mon diplôme en droit4. Faire gagner les Braves Réalisé5. Devenir la Meilleure Apprentie Réalisé6. Pénétrer le marché francophone (musique, bien sûr)7. Avoir un centre d’enregistrement : la Maison TNÉ8. Transformer le Carnet en film/jeu9. Écrire « Les Histoires Duchemin » et les transformer en films/jeux10. Réussir le C211. Participer dans la Fête de la Musique, au moins une fois12. Faire le Projet Rêver (ceci est un projet d’unir les jeunes des différentes ethnies)13. Faire le projet « Patriotism and Gift-Giving » (détails à venir)14. Faire le projet « Charité : A Christmas Album »15. Avoir un ordinateur portable personnel16. Enregistrer mes propres mp3 et les diffuser en lighe17. Avoir une merveilleuse famille18. Voir les gens s’aimer19. Pouvoir les émouvoir avec ma musique ^_^20. Pouvoir lire la Bible complètement (pour l’instant il y a des pages manquées)21. Jouer à chaque jeu Kingdom Hearts22. Acquérir les versions françaises des jeux Kingdom Hearts23. Devenir bureaucrate sur Wikia (réalisé pour Kingdom Hearts Fanon Wiki)24. Visiter la France et vivre à la française25. Visiter l’endroit d’origine et mes ancêtres – Panjab26. Voir ma famille unie27. Être doubleuse d’un personnage principal (soit dans mes jeux, soit dans des jeux Square-Enix/Ubisoft/je ne sais quoi)28. Bien jouer de la guitare, de la batterie et de la basse29. Créer un ensemble de percussion30. Visiter chaque pays dans le monde31. Visiter la Terre Sacrée32. Rencontrer le Pape33. Apprendre le chinois, l’espagnol, le japonais, le panjabi et le tamoul34. Utiliser une arme Réalisé, j’avais utilisé un M1635. Être propriétaire d’une Keyblade (Chaîne Royale, Tendre Promessse, Two Across ou bien Fatalis)36. Avoir une fête au Kingdom Hearts avec une glace sucrée-salée, avec un gâteau à l’orange en forme d’un fruit Paopou et un jeu au Re:Chain of Memories37. Écrire des chansons, gagner des prix pour mon travail38. Trouver un gentil et aimant mari39. Avoir un mariage à l’église, à la française avec des éléments indiens (oh, je rêve immense !)40. Être aimée et acceptée pour ce que je suis41. Bien cuisiner42. Écrire un livre de recettes43. Travailler avec l’ONU, aller autour du monde44. Chanter aux côtés de Mylène Farmer, Zazie, Alizée, Axel Bauer et Pascal Obispo :) (ça serait rêver immense, je sais)45. Chanter aux côtés d’Enya, Dolly Parton, David Archuleta, Taylor Swift et Vanessa Amorosi46. Apprendre l’anglais à des enfants, tout comme ma mère l’avait fait =)47. Acheter un pair de baguettes Vic Firth signées (ou les acquérir)48. Apprendre le français à quelqu’un49. Avoir un domaine personnalisé en ligne (j’en ai absolument marre d’utiliser « .blogspot.com/ »)50. Écrire des paroles touchantes comme celles de Zazie51. Colorer mes cheveux (peut-être ça serait trop)52. Avoir une confortable maison53. Être arrangeuse officielle des chansons pour un chœur (notamment Ressonnant Inc.)54. Réaliser le projet « Nous sommes tous enfants » (détails à venir)55. Faire de la batterie aux côtés de Phil Collins et Neil Peart dans le Hall of Fame56. Faire des courtes vidéos avec des personnages originaux57. Utiliser mes dessins du passé en tant que couvertures de mes livres/albums/dessins des sites58. Créer mon propre dessert, quoi qu’il soit59. Écrire quelques bons contrats (comme je serai bientôt avocate)60. Maintenir un poids de 58 kg RéaliséVoilà. On pourrait dire que je rêve immense. Que je tire des plans sur la comète. Mais c’est bien moi. En classe j’ai fermé les yeux et je me suis imaginée 1) devant une grande audience, en train de faire de la batterie, en train de transpirer, 2) en train de recevoir le prix – la Révélation française de l[...]



J’ai trouvé une défense envers ceux qui me disent « Occupe-toi de ta compagnie tout d’abord »

2009-07-19T17:02:32.300+08:00

Si votre ami est indien et vous êtes malais, par exemple, est-ce que vous allez l’abandonner parce qu’il est d’une autre ethnie ? Si votre cousine, qui est très proche à vous, habite à Ipoh et vous à Miri, est-ce que vous allez lui dire vous n’allez pas l’aider parce que vous venez des états différents ? Même cas ici : mes amis sont des compagnies différentes, mais je les aime du fond de mon cœur. En fin de compte, même si les compagnies se battent entre elles pour remporter le prix, ce sont mes amis qui rendent mon cœur plus puissant. Mes amis sont mon pouvoir ! C’est un exemple d’une amitié sans frontières, et je souhaite la cultiver.

Le climax de cette amitié arrivera… espérons… à la réalisation du Projet Rêver.

En ce moment les enseignants en train d’examiner les chambres des apprentis, une à une, pour trouver s’il y a des cigarettes, de la drogue, etc., etc., etc. C’était un choc pour nous : on ne savait pas quand ils le feraient. Au même moment, nous écoutons de la musique, nous chantons, et comme d’habitude, nous tirons des ennuis !

Oh non. Cela a dû arriver lorsque j’écris. Il n’y a pas d’électricité. Tout comme je l’avais dit il y a quelques mois. C’est là où la tension commence……



Tiens mes mains (ou, des mots d'encouragement)

2009-07-20T11:14:19.645+08:00

Je n’peux pas comprendre ce que tu sens
Je peux pas lire ton cœur
Mais j’attends le jour où nous marchons ensemble
Qu’importe ta douleur

REFRAIN :
Tiens mes mains, prends alors tes pas
Va sur la voie de la victoire
Lève le cœur, lève alors tes bras
Elle sera la tienne alors, la voie vers la gloire !

Je n’peux pas comprendre ce que dit ton esprit
Je n’vois pas pourquoi tu pleures
Mais sous le soleil ou bien sous la pluie
Faisons alors nos preuves


J’ai écrit ces mots quand j’ai été attristée par quelques amis. Là, dans le terrain bituminé je me suis entraînée la marche en pas. J’ai pu tout faire, sauf…… marcher. Et lorsque j’essayais de faire de mon mieux, ces « amis », ils m’ont abuse avec leurs mots. En fin de compte, après dix essais, leurs mots étaient trop pour moi.

Je peux tolérer une ou deux heures de soleil. Une ou deux heures de transpiration. Peut-être beaucoup plus. 60 push-ups sur la route chaude. Le supplice physique. Je tolère. Mais quant à l’émotion, c’est encore faible, surtout quand j’ai été grièvement attristée par la mort de ma mère. Pour 11 jours j’ai essayé de ne pas pleurer, malgré leurs mots. Aujourd’hui, je me suis éclatée en sanglots. Je me sentais… comme je ne pouvais pas continuer. C’est en buvant du Milo, en pleurant, que j’ai pensé à Lui et que j’ai écrit cette chanson. Chaque fois je la chante, je me sens comme quelqu’un est près de moi – un ami que Dieu a envoyé. Et ça me donne de l’espoir. Quand j’ai marché en pas sur le pavé toute seule, j’ai chanté le refrain et je me sentais comme Jésus tenait mes mains et m’aidait à avancer ; droite, gauche, et droite encore. Je me sentais comme quelqu’un battait le tambour pour lever mon esprit, pour m’aider à suivre le rythme.

Si bientôt je peux vraiment marcher en pas, ça sera une vraie bénédiction. Une preuve de ma puissance interne. Gloire au Seigneur !



NOTRE DRAPEAU A GAGNÉ !

2009-07-18T17:14:16.391+08:00

(image) Dans cette image : troisnyx* avec le drapeau des Braves.

C’est la première fois qu’on morde à la victoire. J’espère qu’on peut lui mordre à dents pleine vers la fin du Service National.

En avant, Bravo ! Le drapeau bleu sera la preuve de notre fidélité ! Et surtout, merci beaucoup Jésus de nous avoir aidé ! Qu’est-ce qu’on ferait sans toi, vraiment ?

J’ai pas envie de manger. J’ai envie de jouer du tambour, au moins : il y a des rythmes dans ma tête et je voudrais faire danser/faire marcher les autres, ici, maintenant. Je ne peux même pas battre mon oreiller la nuit…



En avant, Bravo Team, nous allons !

2009-07-18T17:01:32.695+08:00

(image)
Le drapeau est finalement retouché et prêt à utiliser.
Comme promis, j’ai réussi de capturer quelques images… j’ai aussi parlé à toi, l’ami que je viens de connaître. Quelle joue de pouvoir écouter ta voix encore une fois ! Quelle joie aussi d’entendre de mon père, et de le souhaiter mes meilleurs vœux pour cette Fête des Pères !

Aujourd’hui n’ayant pas d’activité, j’ai beaucoup plus de temps pour me faire des nouveaux amis. Et on échange des numéros de téléphone…
*Note : Personne n’était là pour m’aider à colorer le drapeau. OK, peut-être j’exagère. Quelques amis m’aidaient. Mais la plupart du boulot était le mien. J’ai transpiré, j’ai pleuré et j’ai saigné en faisant ce drapeau, et j’en suis fière !



Le dernier drapeau à être complété : Delta

2009-09-15T22:32:40.450+08:00

Pardonnez mon français (surtout parce qu’il y a des fautes grammaticales !) J’ai pris cette vidéo lorsque mes amies de la compagnie Delta étaient en train de peindre leur drapeau.



allowFullScreen='true' webkitallowfullscreen='true' mozallowfullscreen='true' width='320' height='266' src='https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dwSx2jpfj476gtPzOdc2XVPInNPM6M0T0pVWIvmUBtYVaXfVEf2FvOZ9o85AaC0231-rzI5l48cV1SH2b_Oig' class='b-hbp-video b-uploaded' FRAMEBORDER='0' />



RESPECT ! ^_^ Je crie vos noms partout

2009-07-18T17:18:07.911+08:00

Malgré les gros mots, la colère et le souillage de mes mains, à mes amis, MERCI ^_^ mais quand même, MERCI BEAUCOUP de m’avoir aidé ! Je ne sais pas vous donner une récompense, faible que je suis… mais toutes ces heures passées avec le peint, ça me rend très heureuse. Même si pour la plupart de temps j’ai travaillé seule…… Aujourd’hui le drapeau est complet, et l’enseignant des Braves, Maître Simon, a déjà pris la première photo !



Première marche en pas

2009-07-20T09:54:13.190+08:00


« Tu sais, tu dois devenir commandante de l’armée un jour. »

Ce sont les mots de mon professeur de français d’il y a deux ans. Aujourd’hui, je ne suis pas commandante de l’armée, mais je suis commandante de mon équipe – les Braves ! Encore une fois je mets en priorité ma haute voix. Et je suis ravie d’annoncer que pour la première fois, le petit déjeuner est agréable !

Mais la seule chose que je veux noter aujourd’hui, c’est les mots de Maître Simon :

« T’as mangé du porc tous ces jours-là ? »

Ces mots sont-ils dirigés à une non-musulmane ? Qu’importe, c’est encore dérogatoire. Pas d’acclamations alors pour notre petit Service National.

De ne pas avoir reçu mes pantalons de combat hier, je suis allée au comptoir de logistiques et je les ai reçus (taille 32). Puis j’ai fainéanté… et à 9h30 le commandant du camp (cette fois, il est de l’armée) nous a expliqué les règles du camp. Et puis les membres du Comité de Discipline sont de l’armée… X_X J’ai l’impression que je ne vais pas aimer ce qui m’attend !

113h50. Déjà quatres personnes m’ont prié à dessiner sur leurs cahiers. Je l’ai fait avec plaisir, mais je n’ai pas pu totalement m’exprimer. Le commandant du Service National avait vu le dessin incomplet de mes amis du
wiki Kingdom Hearts et je crois qu’il en était très reconnaissant… :-)
(image)
Dans cette image : le dessin complet. Cliquez pour lire le message au-dessous de l'image.



#rappelonsnous que...

2009-06-06T22:49:00.465+08:00

Si vous utilisez Twitter, je veux que vous m’aidiez à commencer une topique :

#rappelonsnous
Ça vient évidemment du mot « rappelons-nous ». J’utilise ce mot clé chaque fois je voudrais faire rappeler quelque chose à tout le monde. Cela pourrait être une fête, une cause, ou simplement une pensée. Voici des exemples :

Aujourd'hui ou pas aujourd'hui ? nous avons tous le droit de faire un choix. #rappelonsnous

#rappelonsnous que tant que nous sommes tristes, nous pleurons tous seuls.

Nous souffrons tous. #rappelonsnous

Mes condoléances a tous ceux qui ont perdu des membres de leurs familles/leurs amis à bord l’A330 Air France... #rappelonsnous

#Rappelonsnous que tout est possible quand on le veut vraiment.


Compris ? ;-)

J’ai commencé à diffuser le mot clé #rappelonsnous sur Twitter parce que je viens de réaliser que…

…parce que je viens de réaliser que je viens d’un coin presque inconnu du monde. Et je voudrais faire un changement – un humble changement.

P.S. Envie de me twitter ? Suivez-moi ici !



Hommage à Dumas (père) : une idée qui venait à l’esprit

2009-05-25T10:49:34.195+08:00

Avec toi
On traverse des rues
On traverse des rêves
On saute sur les nues
On traverse des fleuves
Des esprits levés
Des torchons en main
Tu nous as donnés
Des mots souverains
On va sur les dunes
Des corps bien giflés
On y passe des lunes
Trouvant de la vie
Jour après jour
Nuit après nuit
On trouve de l’amour…
REFRAIN :
Dans tes mots immortels
Moi j’aperçois
Des hommes qui sourirent
Et fondent en larmes
Dans tes mots immortels
Moi j’aperçois
L’obscurcissement d’un cœur, d’une âme


Quelqu’un peut m’aider à continuer ce texte ? En ce moment, j’ai déjà écrit et enregistré la musique (avec mon portable, alors ce n’est vraiment pas clair du tout). Et le titre que j’ai à l’esprit maintenant, c’est « Obscurcissement ».

Pourquoi obscurcissement ? Bon, j’avais écrit un « prototype » de cette chanson – le refrain seulement – et l’une des lignes que j’ai bien voulu garder, c’était :

– L’obscurcissement d’un cœur, d’une âme

J’ai envie de la mettre dans le refrain (et je crois que c’est la seule ligne venant du prototype que je vais garder), mais en ce moment, je manque des mots… Et je ne suis pas parolière, mais plutôt, compositrice ! Si j’arrive à compléter cette chanson (et je ne sais pas si je peux la compléter avant le 16 juin), je vais essayer d’enregistrer un brouillon sonore. Espérons que ce serait bientôt complet…

P.S. J’arrive pas à croire que c’est mon centième article ^_^




Un (nouveau) texte pour célébrer les enfants

2009-03-30T23:27:04.300+08:00

J’ai voulu participer dans le concours « Chansons Sans Frontières » mais je n’étais pas prête. En tout cas, j’essayerai l’année prochaine…Je viens d’avoir une idée pour des paroles. Où bien, un dialogue entre un enfant et une jeune fille. J’ai repris quelques mots de mon dernier texte, « Nous sommes tous enfants », parce que je voulais jouer avec cette idée : on retrouve un enfant, parmi des milliers d’enfants sur la rue, qui a besoin d’être aimé.Oh, et essayez de retrouver la chanson « The Promised Land », de l’album Final Fantasy VII : Advent Children - quel beau morceau pour les voix ! Lorsque vous lisez ces mots, écoutez le morceau. Et dites-moi ce que vous sentez.L’enfant :Ferme les yeux et pense à nous.Nous, qui crions au fond de ces enfers.Nous, qui avons besoin d’un sourire.Nous, qui avons été maltraités.Les enfants partout, ils ont besoin d’une main à tendre.Entends-tu ce qu’ils disent ?Devons-nous t’émouvoir ainsi avec nos pleurs ?La jeune :Fiston, je sais cet endroit est ténébreux.Mais toi et les autres enfants, vous n’êtes pas seuls.L’enfant :Où trouver des traces d’espoir ? Des traces lumineuses ?Des cœurs qui radient dans le néant ?La jeune :Commence avec mon cœur, mon petit.Je vais te donner de l’espoir.L’enfant :Est-ce que je peux te faire confiance ?La jeune :Essaie.Parce que nous sommes tous enfants,habitants de ce monde entier.Nous sommes tous enfants,qui se servent d’une chance à vivre.Si la vie ne te favorise pas,je te tendrai la main.Et je t’élèverai comme la mienne.Parce que ce monde ne serait rien sans toi,Et toi, sans moi.L’enfant :Ferme les yeux et pense à nous.Personne ne voit les larmes qui coulent sur nos joues.Y a-t-il quelqu’un qui va nous nourrir ?Encore moins quelqu’un qui va nous mettre à l’abri ?Nous nous accrochons au destin.Et nous n’en savons plus rien.Devons-nous t’émouvoir ainsi avec nos pleurs ?La jeune :Je ne peux pas peut-être te comprendre, mais mon cœur est avec toi.Ton innocence m’aidera à comprendre.L’enfant :Est-ce qu’on va nous laisser périr ?Peut-être qu’ils n’ont pas pitié de nous.La jeune :Laisse-moi te retenir.Je vais te donner de l’espoir.L’enfant :Est-ce que je peux te faire confiance ?La jeune :Essaie.Parce que nous sommes tous enfants,habitants de ce monde entier.Nous sommes tous enfants,qui se servent d’une chance à vivre.Si la vie ne te favorise pas,je te tendrai la main.Et je t’élèverai comme la mienne.Parce que ce monde ne serait rien sans toi,Et toi, sans moi.[...]



Je suis crucifiée (à mettre à jour)

2009-03-10T16:41:34.723+08:00

Tout d’abord, avant que je commence à écrire cet article… je te remercie, Seigneur, de m’avoir donné une très fidèle amie.

Vu que personne n’est là pour passer sur, encore moins lire cet article, j’adresse cet article à toi, la plate-forme que j’utilise en ce moment – toi, le récipient de toutes mes émotions, de toutes mes pensées.

Dès que ma mère ait passé, personne n’a été là pour me parler, pour visualiser tout ce qui brouille dans ma tête, pour m’aider à idéaliser la vie. Je fais ma confession à toi, et Jésus est là pour témoigner et comprendre tout ce que j’écris.

Sache alors que quand j’avais sept ans, et alors que mon père ne pouvait pas chercher un travail à Kuala Lumpur, il a cherché un travail à Singapour, où il a été mieux payé. Et il y était pour dix ans. Ma mère était à la maison avec moi, et elle est devenue ma meilleure amie. On a partagé beaucoup de choses – les évènements à l’école, la passion pour la musique, tout. Et chaque nuit, elle était là pour me prendre dans ses bras. Quant à mon père, la plupart des jours il n’était pas à la maison – il revenait le week-end.

En août dernier, elle a été prise de force de moi. Elle n’est plus là. Sache alors qu’elle était l’humaine que j’aimais plus que tout. Aujourd’hui, mon père est revenu à KL pour travailler, mais à quoi bon ? Il revient tard à la maison, et même si je m’assure qu’il m’aime, et même s’il me l’assure, je n’ai pas l’opportunité de parler avec lui. Il s’endormit très tôt parce que le lendemain, il va devoir se réveiller tôt. Et puisque personne n’est là pour me parler, pour m’aider à vivre au jour le jour, je souffre chaque jour. Dès que 2005, tu étais un moyen pour communiquer des idées et informer les autres des évènements ; aujourd’hui tu es devenu récipient de mes pleurs.

Tu es un moyen pour exprimer des regrets, des joies, et malgré le fait que je mentionne des noms tu sais je n’ai rien fait de mal. Le texte sur tes pages veut dire beaucoup de choses. Le seul problème, c’est que tu es mal compris. S’il y a les mots « je te pardonne », personne ne lit ces mots. Pourtant, s’il y a des noms, on me prévient que je vais bientôt être incluse dans une dispute à la cour.

Et c’est ce qui m’est arrivé aujourd’hui. J’ai un haut regard pour eux, je les regarde en tant que mes amis, et même si j’ai mentionné quelque chose sur mon blog, j’ai enfin pardonné la personne qui m’a offensé. Pourtant, j’ai mentionné trois autres noms – et ils sont offensés – et ils n’ont pas la gentillesse de me pardonner. Ils m’ont exclue de leur groupe.

Ça me brise le cœur, mais je vais devoir le dire : je les regarde en tant que mes amis.

Personne ne peut remplacer ma mère. Mais si j’ai quelqu’un avec qui je peux partager mes secrets, mes pensées, mes douleurs…… je serai heureuse. Au moins j’ai une amie qui parle avec moi, même après ces malheurs successifs. Je serai bientôt au bout de mon rouleau.

Et toi, la pauvre plate-forme……… pour pouvoir accepter mes pensées, mes mots, sans émotion ou réaction… j’ai pitié pour toi. Si jamais t’étais une véritable personne, et pas un système…



Scènes mis au hasard

2009-03-07T00:03:36.172+08:00

Mon cours de littérature vient de terminer et là, je me trouve encore devant l’écran, encore besoin de taper quelque chose. Je veux être isolée devant l’écran (peut-être une ou deux amies peuvent s’asseoir près de moi, mais c’est tout…). Il y a beaucoup de monde et je vais devoir écrire mes pensées ici cette fois (pas dans mon blog anglais, parce que je veux que mes efforts restent privés cette fois).

Après tous ces vendredis d’enfer, aujourd’hui je n’ai pas envie d’aller au cours de droit de tort. Hier soir j’ai raconté à mon père les ennuis, les troubles du cours de droit de tort. Ce n’est pas que je n’aime ni le professeur ni le sujet (le prof de droit de tort, c’est une femme très gentille)… c’est que je n’aime pas la manière dont elle nous apprend. Nous progressons trop lentement, et je ne l’aime surtout pas quand elle écrit et ne dit rien, et ensuite, elle nous explique en manière lente. Ce que doit vraiment être des cas sont enfin, pour nous, des histoires à dormir débout, et nous le détestons quand elle commence une phrase avec « Maaaaaaiiiiiiiis néeeeeeeaaaaannnnmooooiiiiiiinnnnnns…. » (Oui, je sais les mots « mais » et « néanmoins » ne vont pas ensemble…)

Eh bien, bientôt je vais me libérer de cet enfer.

Au fait, je n’arrivais pas à m’asseoir devant l’écran hier parce que j’étais vraiment trop fatiguée après les cours – pour à peine une semaine je n’ai pas assez dormi car j’ai du travailler une autre présentation pour mon cours de business. Alors après revenir chez moi à 19h, dîner à 20h… je suis allée au lit à 20h45 et je me suis réveillée douze heures plus tard.


_________________________________________


Pendant que j’aie travaillé la présentation, je pensais à ces mots :

Au secours, je me noie
Tu me revois, tout solitaire


Je chantais ces deux lignes dans la salle de bains. Sans arrêt. La musique me venait naturellement. Je chantais, en do dièse mineur, mot après mot en succession rapide. Là, quand mon corps commençait à être mouillé par les gouttes d’eau chaude, je m’imaginais en train de me noyer. J’imaginais la musique. C’était là. Et je chantais encore. « Au secours, je me noie. » Peu après j’essayais de continuer mais je me bloquais. Même avec mon stylo préféré en main, je ne pouvais rien écrire.

Je sais je vais devoir utiliser ces deux lignes dans une chanson. Peut-être dans un refrain. Mais tout d’abord, quelle chanson ? D’après ce que j’ai chanté, je crois qu’elle parlera de l’amour, le besoin d’être aimé. Que sera le titre ? Le seul mot qui vient à l’esprit, c’est « noyau ». Non..... « noyage », c'est mieux. Je me noie. Bon, pourquoi pas. Comment l’écrire en manière fleurie, en manière plus poétique ?...

Au secours, je me noie.




Question de langue

2009-03-05T00:34:31.382+08:00

Je me sens… plutôt découragée.

Si je rencontre les examinateurs qui m’ont fait passer le DALF C1 en novembre dernier (et je sais je vais les rencontrer), je vais devoir leur dire que même après le C1, je me sens plutôt découragée.

Avec mon niveau actuel de français j’ai essayé de contribuer au
wiki Kingdom Hearts, qui vient d’être créé. Au fait, Kingdom Hearts c’est l’un de mes jeux préférés. Parce que je contribuais activement au wiki Kingdom Hearts en anglais, et parce que je parle français, je tentais de faire quelque chose en français. Avec aucune idée, aucune expérience de la version française du jeu (je ne connais que la version anglaise), j’essayais de traduire et remettre toutes les informations du wiki anglais au wiki français.

Avant de contribuer, j’ai mis une note sur
ma page :

Bon tout d’abord je vais devoir améliorer mon français, alors pardon si je parle en manière simpliste. Je n’ai que cinq ans de français – et je ne lis pas assez ! Je dois admettre, tout traduire [du wiki KH en anglais] et tout mettre sur ce wiki, c’est un travail Herculéen…

Certes, jusque là j’ai traduit en manière simpliste. Et chaque fois l’administrateur retouche l’article et utilise une langue plus soutenue, je m’étonne. Et peu après, je reçois une note sur ma page de discussions (ça vient de l’administrateur et le créateur du wiki) – et je commence à être un peu humiliée par ma maîtrise de la langue.

Là, je vais devoir réviser l’entier livre de grammaire. Et améliorer mon lexique. Je vais le faire. Il est temps de ne plus écrire des choses simplistes ou incompréhensibles. Je peux y arriver. J’en suis confiante.



Je rêve, plus et encore

2009-02-26T23:58:56.087+08:00

Au fond du cœur, j’ai un rêve de recevoir des prix, des acclamations pour mon travail.
J’ai un rêve d’améliorer la qualité de la musique en Malaisie et au monde entier.
Mais surtout, j’ai un rêve de pouvoir aider les infortunés avec ma musique.
Et d’émouvoir ceux qui m’écoutent.

Chaque nuit avant de dormir je prie… pour que ces rêves soient réalisés.
Je sais, je crois, qu’il y a quelqu’un qui m’écoute de là-haut.


P.S. J’annule le projet « Charité » pour le moment. Il est la récession – personne ne veut travailler avec moi gratuitement pour aider les pauvres. On a besoin d’argent pour donner aux pauvres, aux infortunés ; on a besoin d’argent pour payer les membres qui participent, et moi je n’ai pas de fonds ! Mon point de vue qu’il y a des gens qui sont prêts à travailler comme moi, c’est plutôt idéal – mais le monde, c’est laid, et je vais devoir me conformer à ses habitudes. Dans mon blog anglais, troisnyx* officiel, j’ai dit que je vais recommencer ce projet quand je travaille. Mais je n’ai vraiment plus d’espoir………………… Peut-être, prier que mon rêve d’être chanteuse, c’est demander trop… chose que Dieu lui-même déteste.



Une belle journée, une semaine pourrie

2009-02-20T20:22:21.461+08:00

Les êtres vivants disent que la vie est laide.
Et ils disent aussi que la vie est belle seulement si on arrive au bout de la vie, au bout du souffle. Je ne vais peut-être pas réfuter ce qu’ils disent…

Tout ça commençait samedi matin, quand je me suis réveillée et j’ai découvert que mon oreille gauche était bloquée. Dimanche, je suis allée à la banque avec ma cousine pour payer les factures, mais je trouvais que les machines ne fonctionnaient pas.

De vendredi soir à dimanche soir j’ai travaillé un projet pour mon cours de business, et j’ai récupéré des données de tous les membres de mon équipe… sauf un. Et j’ai dû le chasser. Je l’ai téléphoné, je lui ai envoyé des e-mails, mais il ne m’a pas répondu. J’étais vraiment inquiète, car je suis le leader, et si quelque chose ne va pas, on me tiendra responsable. J’ai dû soumettre la présentation lundi matin, mais je n’ai pas pu. J’ai tout expliqué au prof de business (et il pensait que j’étais rude), voilà.

Enfin, lundi SOIR à 11h, il m’a envoyé ses données. J’ai rempli les espaces dans les diapositives. Je n’avais pas assez de repos.

Le lendemain, quand j’étais en route à l’université, j’ai eu un accident de voiture. Stressée, fatiguée et partiellement sourde, je suis enfin arrivée à l’université. J’ai soumis les données à mon prof de business, et il m’a engueulé pour une soumission tardive. Avant que j’aie pu lui expliquer que ce n’était pas de ma faute (j’ai dû chasser un élève qui a totalement oublié ses devoirs), il m’a coupé le sifflet……

J’ai pleuré, bien sûr, j’ai pleuré. Ce n’est pas que je n’ai pas mis un effort. Mon père peut déjà le remarquer. Mes yeux sont maintenant enfoncés dans mon visage parce que je manque du repos. Je ne savais pas ce que je devais faire. J’ai voulu engueuler l’élève qui a soumis ses devoirs lundi à 11h du soir, mais je n’ai pas pu.

Et quand je suis revenue à la maison ce jour-là, il tombait des hallebardes, il y avait des éclats, et l’ascenseur chez moi tombait en panne (chaque fois il y a de la pluie, des éclats et du tonnerre, l’ascenseur tombe en panne). J’ai dû monter à pied, quatorze étages, et j’étais presque morte de fatigue.

Avec tous ces malheurs successifs, comment ne pas éclater en sanglots ? Comment ne pas crier ? Je suis déjà au bout de mon rouleau. Si cela indique que la vie ne fait que commencer, la vie peut bien m’attendre… la vie peut bien me dévorer.

J’ai vraiment besoin de récupérer mon ouïe. J’ai un concert dimanche après-midi et j’ai besoin de faire quelques enregistrements dimanche matin. Et je ne me suis pas encore entraînée (et je ne peux pas, parce que mes oreilles sont encore bloquées).



Belle journée !

2009-02-17T17:35:08.025+08:00

Je vais devoir partir faire une présentation pour mon cours de business. Bon, j’espère que tout va bien……….

Merci Seigneur, tout allait bien.


J’ai enfin pu réunir les membres de mon équipe et on a enfin pu faire la présentation pour notre projet de business. Et on a eu la meilleure note en classe ! Trop d’la classe !!

Mais pour être honnête, j’ai perdu ma patience des nombreuses fois en faisant ce projet. Tout d’abord j’ai dû chasser deux autres élèves pour leurs réponses. J’ai dû soumettre le projet hier matin ; elle m’a envoyé ses données hier SOIR ! Et hier matin quelqu’un m’a accusé de poster des messages d’amour sur mon blog. Plus tard j’ai dû aller payer les factures et les machines n’ont pas fonctionné. Énervée, je suis montée à la classe ou se trouvait mon professeur de business, et j’étais tellement déçue quand elle m’a dit que je n’ai pas pu soumettre le projet. Et là, j’ai perdu ma patience…… encore.

Je n’ai pas dû le faire, et je suis vraiment désolée pour ce que j’ai fait.

Eh bien, je suis heureuse – plutôt chanceuse – que l’on a coopéré avec moi et on a pu remettre une bonne présentation, malgré mes gros défauts. Groupe 2, si jamais vous lisez cet article-ci, je vous remercie pour un bon travail.



Cette fois je ne rêve pas

2009-02-15T22:48:45.521+08:00

J’ai une liste de procès pour l’album de Noël, « Charité ». Considérons que nous serons le 16 février, et le temps presse. Je vais devoir :

A. Recruter des membres
B. Arranger les chants
C. Recruter encore plus de membres
D. Organiser des réunions
E. Obtenir les équipements, les instruments etc.
F. Chercher des sponsors
G. Entraîner les membres
H. Enregistrer la musique
I. Enregistrer les voix
J. Dessiner les couvertures
K. Imprimer les couvertures
L. Trouver un moyen de distribuer les albums complets
M. et enfin, les vendre !


Et tout doit être complété avant le 10 décembre ; sinon, il sera déjà trop tard...