Subscribe: Commentaires pour le blog jeu de casino en ligne
http://www.miss-casino.net/?feed=comments-rss2
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
casino  contre les  contre  des opérateurs  des  droit  jeu  jeux d’argent  jeux  les  ligne  opérateurs  par  parier  pour  pétition 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Commentaires pour le blog jeu de casino en ligne

Commentaires pour CASINO, jeu de casino en ligne



miss casino est le blog des casinos et jeux en ligne



Last Build Date: Fri, 13 Nov 2009 11:51:56 +0000

 



Commentaires sur Tranchant déclare la guerre aux casinos en ligne par Segoviano L.

Fri, 13 Nov 2009 11:51:56 +0000

L’ouverture des jeux d’argent et de hasard en ligne en France signe la fin du monopole de quelques opérateurs, introduit plus de concurrence et renforce la lutte contre les jeux d’argent illégaux. La décision s’inscrit dans le contexte européen afin de garantir la compatibilité de la législation des États Membres avec le droit communautaire concernant la libre circulation des services. Cependant, de nombreux amendements approuvés par les parlementaires français (cf. l’interdiction du betting exchange pour des motifs plus que contestables) sont clairement discriminatoires à l’encontre des opérateurs européens. L'initiative "right2bet" (le "droit de parier") cherche à lutter contre les monopoles d'Etat en matière de jeux d'argent. La campagne prend notamment la forme d'une pétition, dont les signataires réclament "le droit d'utiliser Internet pour parier dans n'importe quel pays de l'Union européenne et le droit de choisir des sites de jeu établis par des opérateurs agrées partout en Europe". Sur le site www.right2bet.fr il est possible de signer la pétition pour que les citoyens de l'UE puissent parier librement, quel que soit leur état membre de résidence. Les organisateurs de la pétition comptent atteindre un million de signatures, leur permettant, en vertu du traité de Lisbonne, de présenter leurs requêtes à la Commission Européenne