Subscribe: Informer autrement - Tag - 3 D
http://www.informer-autrement.fr/feed/tag/3%20D/atom
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
chez  dans  des  est  les  life  monde virtuel  mondes virtuels  mondes  par  pour  qui  sur  une  virtuel  virtuels 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Informer autrement - Tag - 3 D

Informer autrement - Mot-clé - 3 D



L'information est un droit, le web est son vecteur.



Updated: 2018-01-08T17:07:05+01:00

 



Actus mondes virtuels

2009-11-20T00:01:00+01:00

(image) Vu chez angezanetti.com. Une présentation de chiffres de fréquentation, de l’origine géographique des usagers de Second Life et de la progression des transactions financières. La France représente 5 % du nombre d’heures utilisateurs.

Vu chez canardvirtuel.com. Garmin Kawaguichi étudie aussi la fréquentation de l’univers Second Life. Une partie de la diminution constatée s’explique simplement (lutte contre les bots qui simulent de vrais avatars) mais un doute persiste sur un début de désaffection des utilisateurs.

Vu chez tapahont.info. Je vous en avais déjà parlé mais la béta est aujourd'hui disponible. Cette solution permet aux entreprises ou institutions de mettre l’univers virtuel Second Life sur leur propre serveur pour plus de confidentialité. La béta est vendue et installée par les « Golden Solution provider ». Un « market place » permet également d’aménager et de personnaliser les espaces.

Vu chez Virtualworldsnews.fr. Après le départ de Philip Linden, Mark Kingtom, nouveau grand patron de Linden Labs, annonce une version bridée de SL pour mobiles.

(image) Vu chez cafepedagogique.net. Pour en faire un lieu d’échange entre des élèves de BTS et leurs correspondants étrangers, l’académie d’Amiens a acquis un espace sur Second Life. Au cours d’une expérimentation de deux années, les élèves ont pu se déplacer dans différents lieux virtuels, y créer leurs avatars et rencontrer leurs correspondants.

Vu chez metalab3d.blogspot.com. L’Ecole nationale supérieure d’architecture de Marseille (ENSAM) s’est implanté dans Second Life. L’espace a été conçu pour prolonger les évènements qui ont lieu à l’école, pour constituer un cadre pour les expérimentations menées par les membres du laboratoire InsARTis et du master CCI portant sur l’utilisation de Second Life comme outil de conception, d’enseignement et de recherche en architecture.

Vu chez la-croix.com. La faculté de droit de Lyon 3, après celle de Nancy 2, dispose désormais d’un espace virtuel sur Second Life. Le campus virtuel est composé d’une plateforme d’accueil, d’un bâtiment pédagogique, d’une salle de travaux dirigés et d’un amphithéâtre doté de bornes où l’on peut télécharger les supports de cours laissés par les professeurs. Il est prévu qu’en janvier, il soit six fois plus grand.




Actus mondes virtuels

2009-10-12T12:42:00+02:00

(image) Vu chez silicon.fr. Second Life a dépassé le milliard d'heures de connexions depuis sa création, en 2003. Linden Lab annonce que 360 millions de dollars y ont été échangés en 2008. 1 250 messages instantanés sont envoyés toutes les secondes depuis 200 pays en 10 langues différentes. Quant aux superficies commercialisées, elles atteignent deux milliards de mètres carrés (en croissance de +19% depuis le premier trimestre 2009, 33% sur l'année).

Vu chez virtualworldnews.fr. Linden Lab prévoit de gros développements à l’international avec des contacts téléphoniques locaux et un bureau permanent pour l’Europe, qui va ouvrir à Amsterdam. Deux nouvelles langues sont disponibles (italien et portugais) ce qui porte à 15 au total le nombre de langues disponibles. 23 moyens de paiement différents sont maintenant possibles y compris l’euro. Une dizaine d’avatars avec un look “business” feront prochainement leur apparition pour satisfaire les utilisateurs souhaitant y exercer une partie de leur activité professionnelle. Les entreprises pourront bénéficier également d’un tunnel d’inscription spécifique (inscription et initiation). Linden Lab travaille actuellement sur la stabilité de la plateforme et ses performances. Ils envisageraient dans un futur proche une version plus légère du logiciel ainsi que la possibilité de consulter directement certains contenus dans un navigateur web.

Vu chez journaldunet.com. Linden Lab teste depuis plusieurs mois un monde virtuel destiné aux entreprises. Le service serait lancé officiellement le mois prochain. Moyennant une redevance annuelle, les entreprises pourraient accéder au monde virtuel de façon totalement sécurisée grâce à la protection de leur propre firewall. L’éditeur prévoirait aussi de vendre des biens virtuels pour enrichir l’univers virtuel des professionnels. http://www.journaldunet.com/ebusiness/breve/le-net/42268/second-life-va-lancer-un-monde-virtuel-pour-les-entreprises.shtml Vu chez atelier.fr. Selon Gartner, les collaborateurs créant des avatars dans les mondes virtuels doivent aussi veiller à ne pas véhiculer une mauvaise image de l’entreprise. D’après Gartner, les mondes virtuels étant de plus en plus utilisés pour le travail, il est important de sensibiliser les collaborateurs et de leur proposer d’adopter un avatar pour le travail et un autre pour les activités personnelles.




Actus mondes virtuels

2009-09-14T23:44:00+02:00

(image) Vu chez redact.hautetfort.com. Les mondes virtuels intéressent des acteurs de tous horizons. On apprend que l’Otan a lancé cet été un appel d’offres concernant le développement de mondes virtuels. Second Life fait partie des solutions retenues.

Vu chez infobourg .fr. La revue en ligne e-Learning Papers a publié le bilan d’un projet pilote européen de Second Life pour des élèves de 13 à 17 ans. 149 participants (élèves et enseignants) ont été sélectionnés. Une île fermée et accessible uniquement aux participants a été créé. Un wiki et un forum complétait le projet. Les élèves ont organisé des débats, proposé des idées et organisé plusieurs activités. Cette action effectuée hors temps scolaire n’a intéressé qu’un quart des élèves.



Vu chez mondespersistants.com. Zindra est une zone qui a été mise en place sur SL pour permettre à des adultes de se livrer à leurs activités « érotico-sexuelles » en toute tranquillité et surtout sans risque de perturber d’éventuels mineurs en promenade à proximité. Certains mettent en doute l’efficacité du contrôle d’âge des avatars. Or, sur Zindra, il sera possible d’utiliser des avatars enfants pour simuler une vie familiale. Mais cela pourrait être aussi la porte ouverte à des pratiques pédophiles.

Vu chez canardvirtuel.com. Beaucoup s’interrogent sur l’évolution, en baisse, du nombre de connectés sur Second Life et sur les méthodes de calcul de Linden Labs.

Vu chez jeuxonline.info. Linden Lab a annoncé début juillet la mise en place d’un numéro vert pour joindre Linden Lab (au sujet de questions de facturation) depuis la France. Il s’agit du 0805.101.490

Vu chez territoire-digital.com. Il existe divers lieux sur SL qui proposent des objets gratuits, des vêtements principalement. Zéro Linden est l’un de ces lieux francophones qui vient de s’installer sur la sim Métaversel 146/222/22. L’accès est d’ores et déjà possible mais l’ouverture officielle est prévue fin septembre.




Actus mondes virtuels

2009-06-25T23:58:00+02:00

(image) Vu chez angezanetti.com, quelques chiffres concernant le monde virtuel Habbo : 132 millions de comptes ont été créés dans le monde dont 9 millions en France. Le site enregistre 11,8 millions de visiteurs uniques à travers le monde dont 1 million en France. L’âge moyen des utilisateurs de ce monde virtuel : 15 ans.

Vu chez vagabondages.org, l’annonce un peu tardive d’un forum des métiers en sciences de l’information qui s’est déroulé du 8 au 11 juin dernier. Il ne s’agit pas d’une initiative française mais elle démontre que ce type d’usage est possible sur les mondes virtuels.

Vu sur le blog du Metalab. Dans Second Life, sur l’Ile du Metalab3D, sera diffusée, en direct chaque semaine, le vendredi de 11 h à 12 h, l’émission « Place de la Toile » de France Culture. Certes, l’heure n’est pas propice pour ceux qui travaillent mais cette initiative permet une véritable interaction entre monde réel et monde virtuel.

Les auditeurs peuvent habituellement réagir à l’émission par le biais d’un outil de microblogging : Twitter. Grâce au système mis en place sur l’Ile du Métalab3D, les avatars, par le biais d’un bracelet spécial, peuvent envoyer des messages Twitter, via Second Life. Ils peuvent ainsi communiquer avec les avatars présents, suivre l’émission et consulter grâce à un affichage dans le monde virtuel, les messages envoyés sur Twitter. Le bracelet spécial a été mis au point par Hugobiwan Zolnir de la Bibliothèque Francophone et Ayiki.

Vu chez communitychest.com. Linden Labs a identifié une trentaine de prestataires dans le monde, avec lesquels il compte travailler aux évolutions futures de la plate-forme. Deux entreprises françaises ont été distinguées : Stontfield Inworld et Community Chest. Ces deux entreprises « gold solution provider » disposeront de canaux de communication privilégiés avec Linden Labs.

Vu chez virtualworldsnews.fr. Les premiers écrans de la future interface de Second Life ont été publiés ce mois de juin. Fred Cavazza nous montre une interface avec des intitulés plus simples, une barre d’adresse façon navigateur web, des onglets sur la droite pour accéder à des listes de lieux ou d’amis. Linden Labs est conscient de la difficulté que représente l’immersion dans ce monde pour les nouveaux arrivants. L’interface devrait simplifier l’accès des nouveaux utilisateurs.




Actus Mondes virtuels

2009-05-25T23:05:00+02:00

Second Life et les mondes virtuels nous livrent quelques nouveautés bien concrètes. Elles concernent l'utilisation de la voix, la simulation du mouvement pour les personnes handicapées, l'aide aux personnes en détresse... Côté éducation et culture : un projet de collège virtuel et la présence du CNRS sur Second Life. Donner de la voix Vu sur metaverse3d.com. Chaque mois, 700 000 utilisateurs sur Second Life utilisent le tchat vocal plus d’un milliard de minutes par mois. 96 % des régions dans ce monde virtuel proposent le tchat vocal. Linden Lab a décider de proposer davantage de services en matière de voix. C’est ainsi qu’il est prévu : • d’assigner aux résidants de Second Life un numéro de téléphone permettant à leurs amis et partenaires de les appeler directement d’une ligne fixe, d’un mobile ou de tout autre service de VoIP ; • de fournir une extension permettant aux résidants de personnaliser leur voix via l’achat d’une voix féminine, d’un annonceur sportif, d’un présentateur radio. C’était une demande qui était apparue dès le début de l’annonce de la voix dans l’univers virtuel ; • la possibilité pour les résidants d’envoyer des SMS vers tout téléphone hors du monde virtuel ; • d’enregistrer leurs conversations pour réutilisation ultérieure. Intéressant par exemple pour des formations. Le camping, c'est fini ! Vu chez france3d.org. Certains utilisateurs de Second Life se procurent de la monnaie virtuelle (linden dollars) en étant simplement présents sur certains espaces. On appelle ces avatars des campeurs. Si leur présence est rémunérée, c’est parce qu’elle crédite d’un fort trafic les lieux où ils s’installent. Un trafic important sur un espace permet à ce dernier d’être affiché dans les premiers résultats du moteur de recherche. C’est donc un excellent moyen pour augmenter la fréquentation du lieu. Linden Labs vient de décider de lutter contre cette tricherie. Le camping devrait donc vivre ses derniers moments. Une part de la tradition dans ce monde virtuel disparaît à cette occasion. Second Life se professionnalise, jour après jour. Le virtuel pour dépasser le handicap Vu chez virtuelnews.com. Virtual Ability vient d’être désigné co-lauréat d’un prix délivré par Linden Labs. Virtual Ability aide les personnes handicapées à se servir d’avatars pour faire du parachutisme, aller à la pêche, faire de la randonnée, voler, danser, etc. Un des responsables de l’entreprise, David Ludwig explique : « C’est une expérience incroyable d’aider quelqu’un qui ne pourra plus jamais marcher dans la vie réelle à sauter sur un trampoline virtuel. » Aider celles qui n'osent pas toujours parler... Vu chez france3d.org. La FEDEF (Femmes en détresse entraide féminine) est une association implantée dans Second Life. L’implantation dans SL a pour objet d’aider des victimes qui pourraient être réticentes à rencontrer un interlocuteur en présentiel. C’est une possibilité pour elles de préserver leur anonymat avant de décider d’aller plus loin dans leur démarche. Un collège cantalou virtuel Vu sur actualitte.com. Le Conseil général du Cantal vient de décider la création d’un collège virtuel sur Second Life. Il est également prévu que des échanges entre les élèves du Cantal et ceux d’autres pays soient organisés sur ce monde virtuel. Un espace pour la culture scientifique Vu sur cnrs.fr. Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ouvre la Maison de l’astroparticule sur Second Life. La Maison de l’astroparticule permet aux visiteurs de découvrir des expériences d’astrophysique, d’assister à des conférences, etc. Le 14 mai dernier l’inauguration de la maison avait été organisée à l’occasion de la retransmission du lancement du satellite Plank par Ariane 5. [...]



Actus Mondes virtuels

2009-05-05T23:17:00+02:00

Vu chez France 3D. La Caisse primaire d’assurance maladie des Hauts-de-Seine a décidé de prendre un espace sur Second Life. Malheureusement la visite est courte. Quelques rares panneaux d’affichage ont la prétention d’informer le public. L’article annonce une plateforme de conférence. A suivre donc pour voir si l’expérience dépasse la seule opération de communication.

Vu chez canardvirtuel.com. Rares étaient les francophones qui ne connaissaient pas Gaïa ou Area 51 sur Second Life. J’y ai moi-même pas mal séjourné et amené des groupes. C’était un lieu d’entraide et de conseil pour tous les adeptes de la langue française. La fermeture de ces deux régions avait été annoncée fin avril. La coopération française devait trouver un autre lieu. Elle pourra désormais vous accueillir ici.

Vu chez veillepedagogique.blog.lemonde.fr. L’usage des jeux électroniques en éducation s’intensifie. En entrant en interaction avec la pédagogie traditionnelle, ces outils favorisent à coup sûr le travail collaboratif. Un rapport de synthèse de 55 pages ayant pour titre : « Quels usages pour les jeux électroniques en classe » est disponible ici. Des études de cas portant sur plusieurs pays européens y figurent.




Actus Mondes virtuels

2009-04-07T00:47:00+02:00

Vu chez virtuelnews.com. Mark Kingdon, le PDG de Linden Labs, a donné les chiffres clés de l’activité de Second Life. Le nombre d’utilisateurs actifs a progressé de 25 % depuis septembre 2008. Il estime à 70 000 le nombre d'utilisateurs actifs connectés simultanément à chaque instant dans le monde virtuel. Les entreprises recourent de plus en plus à SL, considéré comme un forum bon marché pour organiser des réunions.

Vu chez territoire-digital.com. Linden Labs travaille à une solution permettant à une entreprise d’accéder à Second Life sous la protection de son propre firewall. Cela permettrait une meilleure confidentialité. David Castera (Stonfield InWorld) pense qu’il serait dommage de ne proposer dans cette formule que l’équivalent du monde actuel . Il pourrait être utile d’augmenter la capacité d’accueil (nombre d’avatars simultanément présents), de permettre le partage de documents… Une première version, dite alpha, est en cours d’expérimentation.

Vu chez secondlifegrid.net. On sait à quel point IBM s’intéresse aux mondes virtuels et plus précisément à Second Life. Dans ce PDF, il est expliqué comment IBM a organisé une conférence et une assemblée générale annuelle dans ce monde virtuel. L’environnement avait été sécurisé par Linden Labs. IBM a pu organiser son assemblée générale pour le cinquième du coût d’une assemblée en présentiel. Mais on peut regretter dans cette présentation, l’absence d’un véritable bilan des inévitables points faibles d’une telle procédure, les points forts ayant été par contre largement développés.

Vu chez Ange Zanetti. Le 27 mars dernier Mark Kingdon, le PDG de Linden Labs, était à Paris. Linden Labs considère qu’il faut améliorer le premier contact avec Second Life car ceux qui « survivent » à la complexité du monde virtuel ne sont pas très nombreux. Mark Kington propose de canaliser les utilisateurs différents vers des chemins différents, par exemple orienter les français vers le site en fr, les universitaires vers la section éducation, etc.

Vu chez b-r-ent.com. Pour comprendre l’émergence des communautés virtuelles, vous trouverez ci-dessous une vidéo de 36 minutes. Elle a été filmée lors d’une conférence organisée par la société civile des auteurs multimedia (SCAM) le 1er avril 2009. Une approche historique et la question du droit d’auteur dans le cyberespace sont notamment abordées.




Actus Mondes virtuels

2009-03-13T21:55:00+01:00

Contenu adulte de Second Life : des directives en préparation

Vu chez Gromike Borelly. Plusieurs polémiques ont eu lieu par le passé sur les contenus dit “adultes” dans Second Life. Jusqu’à présent Linden Lab se contentait de répondre que Second Life était destiné strictement aux majeurs. Les choses sont en train d’évoluer. Bientôt une signalisation particulière devra indiquer la présence sur les parcelles de contenus « adultes. » Linden Lab engage un dialogue avec sa communauté et prendra des directives finales dans quelques semaines suite au feedback général.

Réalité virtuelle : on interagit d'abord avec sa proximité

Vu chez Atelier.fr. Les participants aux univers numériques ne profitent pas de l'abolissement des distances : ils préfèrent interagir avec leurs voisins géographiques. Une étude coordonné par Nashir Contractor estime qu'un univers de ce type est "sous de nombreuses formes un microcosme de notre existence". La preuve viendrait du fait que les joueurs habitant à moins de dix kilomètres les uns des autres ont cinq fois plus chance d'être partenaires que ceux qui habitent à cent kilomètres.

Manifestation sur les mondes virtuels persistants

(image) Dans le cadre du lancement de la fête de l'internet en France, à la Galerie de la Cité des sciences et de l'industrie de Paris et dans Second Life à la bibliothèque Francophone auront lieu samedi 14 mars de 12h30 à 19h une manifestation sur le thème : Mondes virtuels persistants : pour quoi faire ?

Au programme :

  • Les mondes virtuels, c'est quoi ?
  • Exemples d'alternatives à Second Life : Opensim et Solipsis.on.
  • Business et mondes virtuels.
  • Culture et création.
  • Découverte de la bibliothèque francophone de SL, du metavers et du projet Prospectic.
  • Enseignement et e-learning en mondes virtuels.

Plus de détails ici.






Actus Second Life

2009-02-12T00:35:00+01:00

(image) Une conférence à la Bibliothèque francophone, sur Second Life, le 15 février

Après la présentation du réseau Apprendre 2.0, le 5 février dernier, qui a fait l’objet d’une vidéo, la Bibliothèque francophone accueillera le 15 février prochain à 21h30 une conférence de Yann Leroux qui traitera de l’utilisation psychothérapeutique des jeux vidéos. Yann Leroux est psychologue clinicien et psychanalyste. Il étudie la dynamique des relations en ligne et en particulier les similitudes de comportement de groupe dans les environnements numériques (forums, réseaux sociaux, jeux en ligne…).

Alors qu’on parle beaucoup de risque d’addiction pour les no-life, cette intervention permettra de considérer comment ces nouveaux environnements peuvent aider à soigner.

Apprendre l’allemand sur Second Life

Vu sur le blog de Redact. Sur l’Ile du Gœthe Institut, à dates fixes, des professeurs de langue maternelle allemande donnent rendez-vous à vos avatars. Les cours se veulent ludiques. Les avatars germanophiles peuvent donc assister à des cours gratuits ou aller discuter au café virtuel du campus.

Une grande école lilloise sur Second Life

Vu sur Métalab 3D. HEI (Hautes études d’ingénieurs) va installer son département informatique à Euratechnologies, le 15 février prochain. Mais cette implantation physique va être précédée d’une implantation virtuelle sur Euratechno. L’école prévoit des conférences, des formations et réunions de travail. Les étudiants d’HEI pourront accéder à leurs cours dans l’environnement virtuel et les télécharger.

Un kit de développement des univers virtuels

AMD Fondation lance un kit de développement d’univers virtuels. Les associations pourront ainsi mettre au point des jeux à orientation sociale. C’est un moyen pour traiter les grandes problématiques sociales et environnementales. Le but est aussi de donner aux jeunes qui participeront à l'élaboration d'un tel jeu des compétences informatiques et de développement.

Pour en savoir plus, l’article de atelier.fr.




En direct de Second Life

2009-01-30T00:14:00+01:00

Vu chez Hélène Zuili. Linden Labs annonce les chiffres de la fréquentation de Second Life pour 2008. Une progression régulière de trimestre en trimestre et au total + 61 % en 1 an. Le volume d'échanges financiers a augmenté de 33 %. L'achat de terres par les résidents a progressé de 82 %. En décembre 2008, 433 000 résidents ont dépensé de l'argent dans Second Life. Linden Labs annonce que 63 % des résidents ont entre 25 et 44 ans. Ce dernier chiffre mérite d’être relativisé : personne n'est obligé de donner son âge réel en s’inscrivant.

Un article de gamepro.fr signale que le commerce de biens virtuels est aujourd'hui estimé à 1,5 milliards de dollars au niveau mondial. Second Life représente 360 millions. Tout le reste échappe au contrôle des éditeurs (achats de services, d'armes, de pièces d'or) pour progresser plus vite dans les jeux.

(image) Vu chez David Castera qui, par le biais de Stonfield in World, soutient ce projet. Handicap Life a été inauguré mercredi 28 janvier sur Second Life. Le projet date de novembre 2008. Un lieu qui permet à la fois d’informer, de rencontrer, d’échanger, de collaborer, de mettre en situation, de promouvoir, de rassembler les acteurs et services médico-sociaux, les associations, les organismes d’insertion professionnelle.

Second Life permet aux personnes victimes d’un handicap de communiquer avec des personnes valides, plus facilement que dans le monde réel. Vous pouvez en savoir plus sur le blog de son créateur : Sirin Peccable, qui parle de ses projets ici. Le sim est atteignable à cette adresse.

Vu sur le blog de Florence Meichel. La bibliothèque francophone accueillera le 5 février à 21h30 une présentation du réseau Apprendre 2.0. Il s’agit d’un réseau francophone d'échange de savoirs et de pratiques visant à apprendre à apprendre via, entre autre, l'intégration des TIC ! Il compte aujourd'hui plus de 530 membres. On peut consulter les travaux, les réflexions et les outils de formation du réseau ici.




Une invitation pour les avatars de Second Life

2009-01-11T22:24:00+01:00

(image) Les 24 et 25 janvier 2009 aura lieu sur Second Life un barcamp. Plus précisément, cette rencontre se tiendra sur l’île du Métalab. Cette vidéo vous présente les lieux et montre si nécessaire que l’espace disponible sera largement suffisant pour tous nous accueillir.

Tout est parti d’une idée lancée par Mascottus Phlox en octobre 2008 sur son blog et qui avait tout de suite entraîné une adhésion large.

Des présentations et des débats auront lieu. Le tout se déroule exclusivement sur Second Life, par le biais des avatars. C’est la première fois, à ma connaissance, qu’un barcamp SL est organisé sans présentiel. Si ce barcamp se déroule avec succès, ce sera la démonstration qu’une rencontre peut se faire avec profit dans un monde virtuel.

Cette manifestation est présentée avec des détails par Hugobiwan Zolnir, sur son blog.




En direct de Second Life

2009-01-09T00:46:00+01:00

(image) Mon avatar Kik Basevi donne régulièrement des infos sur Second Life au sein d’un compte Jaïku. Celui-ci était affiché dans une fenêtre à droite du blog. Les news précédentes sont toujours disponibles ici. A partir de cette semaine, l’actualité de Second Life sera disponible dans cette rubrique.

Fontys, un campus pour les enseignants néerlandais

C’est l’INRP qui nous parle de Fontys, une expérimentation présentée récemment par Paul Dirckx, professeur à Heidoven, aux Pays-Bas. Ce campus a été créé sur Second Life. Il a pour objet de compléter la formation des futurs enseignants néerlandais et de développer le travail collaboratif. Les avatars communiquent par la voix et interagissent très facilement.

Les chercheurs de domaines différents ne se côtoient pas forcément pour mettre en commun leurs conclusions, souvent par faute de temps et d’argent. Cela devient possible grâce à l’utilisation du monde virtuel.

IBM propose un dispositif pour les non-voyants

IBM met à la disposition des non-voyants un prototype d’interface de navigation utilisable dans Second Life. L’objectif à terme est que cette interface puisse interagir avec l’ensemble des mondes virtuels accessibles actuellement. L’application décrit en mode texte l’environnement de l’avatar, texte lisible par l’interface de l’utilisateur final. A suivre…

Linden Labs tente d’amadouer les utilisateurs de SL

Les univers de Second Life sont installés sur des simulateurs (sims) fournis par Linden Labs, propriétaire de SL. Il existait jusqu’à présent les sims traditionnels, très rentables, et les openspaces qui coutaient moins chers et qui l’étaient beaucoup moins. Seule différence entre les deux : le propriétaire disposait de moins d’éléments de construction (prims) sur les openspaces.

Constatant le vif intérêt que remportaient les openspaces, Linden Labs, inquiet de voir diminuer ses rentrées financières, décida d’augmenter considérablement la tarification des openspaces. Un très vif désaccord des utilisateurs s’ensuivit (manifestations, pétitions, etc.)

Linden Labs revoit sa copie. Les openspaces retrouvent leur tarification d’origine mais leur capacité de construction se trouve très fortement diminuée et le nombre d’avatars pouvant être simultanément présents sur ces openspaces diminuent encore. Mais Linden Labs pourra placer plus d’openspaces sur ces serveurs et retrouvera ainsi sa rentabilité.

Mais il y a une innovation : les homesteads qui permettent à Linden Labs d’augmenter ses tarifs en fournissant à l’utilisateur de meilleures capacités de construction mais un nombre d’avatars présents qui reste faible.

Pas bien sûr que ces solutions compliquées séduisent les passionnés !

Pour en savoir plus




Rencontres Inop 2008 : une réussite

2008-10-02T00:21:00+02:00

(image) La manifestation intitulée « Rencontres de l'innovation publique (Inop) » s’est déroulée les 23 et 24 septembre dernier à Nantes. Le principal partenaire est la région Pays de la Loire. Cette région se situe au premier rang des régions françaises pour le taux de foyers connectés à Internet et au deuxième rang pour le nombre de foyers connectés en haut débit.

Mon sentiment sur l'édition 2008 est très positif. Les thèmes des conférences et des tables rondes étaient pertinents et les aspects pratiques n'étaient pas négligés : une gestion efficace des repas a permis de ne pas empiéter sur les temps de travail, une connexion Wifi très disponible donnait un véritable confort aux congressistes. J'ai eu beaucoup de plaisir à intervenir pour la table ronde H « Représentation 3D et mondes virtuels », animée par Hugues Aubin. Merci à Hugues !

Comme d'ordinaire, je vous livre un certain nombre d'affirmations entendues sur Inop :

  • Les Français considèrent l’information comme un risque, les Anglo-saxons comme une chance.
  • Les élus ne s'investissent pas suffisamment dans le domaine de l'Internet et connaissent mal les outils.
  • Deux mondes qui s'opposent dans les collectivités locales/les services publics : les services communication et ceux qui ont en charge de diffuser de l'information.
  • La question des flux RSS pose aussi la question de l'origine de l'information, de l’endroit où elle est diffusée et de sa fiabilité.
  • Pour proposer des services pratiques adaptés aux besoins de la population, il faut établir le profil des usagers. Jusqu'où aller ? Les élus devront trancher. Cela pose la question de la confiance par rapport à ce qu'on va faire des données du citoyen, que ce soit un « opérateur » public ou privé.
  • Les « univers Netvibes » permettent de structurer autrement l'information pour la rendre plus accessible pour le public.
  • Beaucoup d'expérimentations ont lieu en matière de multidiffusion de l'information mais la collecte d’information est moins valorisée.
  • La mise en place de flux RSS doit être fortement développée mais… combien de personnes connaissent et utilisent réellement les flux RSS ?
  • L’usage des téléphones mobiles se développe énormément, puces RFID et cartes sans contact également.
  • On constate une inflation de cartographies, disponible en lecture et écriture, support de la création de nouveaux services.
  • L'usager doit garder la possibilité d'accepter ou de refuser le contenu informatif qui lui est proposé sur son portable.
  • Les acteurs doivent se mobiliser pour produire des contenus numériques.
  • Les visio-guichets sont de plus en plus plébiscités dans le secteur rural mais l'aspect financier reste un frein au développement de ces services.
  • Ouvrir des services dans les mondes virtuels, c’est intéressant si cela crée de la valeur ajoutée. Cela peut-être intéressant pour permettre à des personnes éloignées de suivre le discours d’un orateur mais à condition que ces personnes puissent aussi poser leurs questions à un avatar qui symbolise l’orateur.
  • Créer un service d’information dans un monde virtuel, c’est bien si on veut assurer un service en dehors des horaires d’ouverture de la structure, cela n’a aucun intérêt si cela fonctionne aux horaires habituels…

Deux jours bien remplis. Un grand merci à Paul et à Christelle. A bientôt… pour l’édition 2009 !




Incontournable INOP 2008

2008-09-16T00:13:00+02:00

(image) La 3ème édition des Rencontres de l’Innovation publique et de l’administration électronique (INOP 2008) aura lieu les 23 et 24 septembre au Palais des congrès à Nantes. Le thème cette année : « Construire ensemble la modernisation des services publics locaux ».

Il y a toujours un risque d’essoufflement sur ce type de rencontres...

J’avais donc particulièrement apprécié la démarche de Paul Guédon, l’organisateur de la manifestation, qui avait envoyé un questionnaire aux participants des éditions précédentes pour les appeler à faire des propositions. Le programme définitif 2008 tient compte de ces suggestions, ce qui n’est pas si fréquent et mérite donc d’être mentionné.

J’aurai par ailleurs le plaisir d’intervenir le 24 septembre sur la table ronde H, à l’invitation d’Hugues Aubin. Hugues Aubin est Chargé de mission "Technologies de l'Information et de la Communication" pour la ville de Rennes et à l’origine de la Bibliothèque francophone sur Second Life. La table ronde est consacrée aux représentations 3D et aux mondes virtuels quant à leur utilisation par le service public. Bien que le contenu de l’atelier ne soit pas encore figé, on peut imaginer que celui-ci se déroulera en simultané dans la Cité des congrès à Nantes et dans le métalab3D au sein de Second Life.

J’ai prévu par ailleurs d’assister aux ateliers et tables rondes thématiques suivantes : les flux d’information (RSS) dans le secteur public, la modernisation de la gestion de l’information (structurée et non structurée) dans les organisations publiques, nouveaux services communicants dans les territoires (il s’agit encore ici de délivrance d’informations), la participation citoyenne à l’ère du web 2, l’organisation des visio-guichets.

Le programme complet d’INOP 2008 et les renseignements pratiques sont disponibles ici.

Les frais de participation sont inchangés par rapport à 2007, à savoir 90 euros pour une journée et 145 euros pour les deux jours. Pour les personnes habitant les Pays de la Loire, ils sont totalement pris en charge par le Conseil Régional.




Les univers 3D en plein essor

2008-09-01T23:07:00+02:00

(image) Beaucoup d’actualités ont concerné les mondes virtuels durant cette période de vacances. De nombreux usages d’Internet sont à prévoir au sein de ses environnement 3D, qui permettent de simuler la réalité. Voici un rapide tour d’horizon de ce qui s’en est dit cet été.

Les responsables de Second Life commencent à déployer des serveurs qui utilisent la plateforme de développement open source Mono. Avec Mono, les scripts s’exécuteraient beaucoup plus vite. L’article affirme même que sur certains calculs d’animation extrêmement complexes, les scripts s’exécuteraient jusqu’à 220 fois plus vite. Quand on connaît la lenteur de SL les soirs d’affluence, c’est une excellente nouvelle.

Open Sim est un projet open source qui vise à reproduire l’univers Second Life mais sans les contraintes imposées par l’éditeur de Second Life (Linden lab). On peut penser qu’avec Open Sim, chacun pourra faire héberger son propre environnement compatible Second Life mais en gardant le contrôle du serveur qui le gère. Une avancée considérable si elle se concrétise !

VR-WEAR va lancer en partenariat avec Second Life une technologie qui va permettre de détecter les mouvements de visage de l’internaute pour les appliquer à son avatar. Cette technologie est pour l’instant limitée au fait de dire oui ou non. Mais cette technologie est vraiment prometteuse.

On a beaucoup parlé de Lively, une initiative de Google. Fred Cavazza qualifie Lively de tchat en 3D. Et je partage tout à fait son avis. On ne peut en aucun cas comparer Lively avec Second Life. En fait vous n’avez pas accès à un univers comme dans SL, mais à une pièce que vous pouvez « un peu » décorer à votre envie. Et bien sûr, vous pouvez costumer votre avatar. La « room » que vous avez décoré peut être affichée sur votre site Internet ou blog. Elle est également accessible à partir de la fenêtre de votre navigateur.

Ci-dessous, voici une vidéo qui illustre assez bien Lively.


(object)


La vidéo de 7 minutes présentée dans cet autre billet illustre un grand nombre de mondes virtuels. Parmi les cinquante présentés, on peut citer HiPiHI, Google Lively, Habbo Hotel, There.com, Second Life, Barbie online... Gary Hayes, auteur de la vidéo, rappelle cependant que la plupart de ces mondes virtuels sont lourds à télécharger et nécessite un PC puissant.

Les mondes virtuels sont à n’en pas douter l’avenir du web mais de nombreux progrès restent à faire pour en simplifier l’usage.




Informer dans un monde virtuel : des pistes de réflexion

2008-06-27T00:23:00+02:00

Les mondes 3D représentent un vrai potentiel pour les professionnels qui travaillent avec des jeunes. Je vais parler ici de Second Life parce que c’est sans doute aujourd’hui un des mondes qui préfigurent le mieux ce que pourrait être le futur des mondes virtuels. De nombreuses initiatives y sont prises tous les jours et un grand nombre d’institutions s’y intéressent. La folie de début 2007 où Second Life faisait la une de la presse est passée. Une gestion plus prudente des opportunités est aujourd’hui de rigueur. Cet univers ne mérite sans doute pas de lourds investissements financiers mais il est pertinent d’y tenter des expérimentations pour préparer l’avenir. Inventer des usages de service public dans Second Life nécessite une réflexion préalable, des conseils de ceux qui connaissent cet environnement. Ceux qui tentent de plaquer le réel à l’identique dans SL échouent généralement. Un monde virtuel permet bien des usages. Un des usages les plus simples est sans doute la réunion de travail avec beaucoup de participants éloignés géographiquement, avec par exemple intervention d’orateurs. La diffusion de diaporama dans Second Life est largement maîtrisée. Rappelons par ailleurs que SL permet d’utiliser la voix et pas seulement le chat texte. On peut aussi y organiser des salons virtuels. Ces salons sont surtout pertinents s’ils jouent la complémentarité avec une manifestation qui se passe simultanément en RL (real life). Des personnes éloignées géographiquement peuvent participer à la manifestation à moindre frais. Je n’aurai pas l’aplomb de comparer une manifestation en RL avec une manifestation sur SL, mais il m’est arrivé de participer à des expériences sur SL particulièrement bluffantes. Je pense notamment aux initiatives d’Hugobiwan Zolnir, à l’origine de la Bibliothèque francophone, et qui réalise avec quelques uns de ses amis des expériences sur Second Life tout à fait étonnantes. Inventer des usages de services publics dans un monde virtuel n’est pas chose aisée. Certaines questions méritent d’être posées : Peut-on penser que quelqu’un va se connecter sur Second Life pour obtenir une réponse à ses questions alors qu’il lui suffirait de téléphoner à un organisme pour obtenir l’information ? Oui, si on lui propose des choses différentes, des compléments à ce qu’il peut obtenir dans la vraie vie. Pour les nouveaux utilisateurs, l’inscription est laborieuse, les premiers pas dans ce monde virtuel sont difficiles. Il faut apprendre à manœuvrer son avatar (ce petit personnage sur l’écran qui représente une partie de vous-même). Apprendre à « marcher droit » ou à monter un escalier n’est pas évident, si voler est assez simple, atterrir peut être complexe mais cette maladresse du débutant est plutôt distrayante. Peut-on faciliter les démarches d’inscription des nouveaux utilisateurs ? Oui, dans un espace public numérique, on peut mettre à disposition une flotte d’avatars, prêts à être pris en main. C’est aussi un moyen pour permettre à des jeunes de se familiariser avec ce monde virtuel avant de faire leur propre inscription. Pour tous ceux qui souhaiteraient tenter des expériences en matière de service public, sachez qu’un laboratoire a vu le jour, fin 2007. Il s’agit de Métalab 3D. C’est une initiative d’Artesi, un organisme qui a pour mission de promouvoir l’usage des technologies de l’information dans les collectivités locales. Si vous avez l’idée d’une expérience à réaliser en monde virtuel, n’hésit[...]



Métalab 3D en vidéo

2007-12-11T00:54:00+01:00

A plusieurs reprises, j’ai eu l’occasion de vous parler de Métalab 3D, un sim implanté dans le monde virtuel Second Life. C’est une initiative d’Artesi qui réunit des responsables de projet TIC au sein de collectivités territoriales, de plusieurs grandes écoles, de l’université Paris Descartes et du Centre information jeunesse Essonne. Le MetaLab 3D est un laboratoire, collectif et public, qui vise à coordonner et à accompagner la dynamique d'action territoriale en mutualisant les différentes initiatives. Le but est de créer un lieu d’exploration et d'expérimentation pour imaginer et réaliser les usages des territoires physiques dans les univers persistants.

Et bien, je suis en mesure aujourd’hui de vous présenter Métalab 3D car une vidéo de présentation des équipements a été mise en ligne ce lundi.


(object)




Flash infos

2007-11-22T09:11:00+01:00

A Lille, le 29 novembre prochain, aura lieu la manifestation Net 2007. Celle-ci aura pour thème : « Réel…virtuel, les nouveaux enjeux ».On y parlera réalité augmentée et virtualité augmentée, enjeux du virtuel pour la formation, etc. Mon attention a été plus particulièrement attirée par l’atelier 5 de l’après-midi : « Pseudos, avatars…, comment gérer les milliards d’identités virtuelles. » Le programme complet est disponible ici. Une partie de la manifestation se déroulera simultanément sur Second Life sur le sim Métalab 3D que je vous ai déjà présenté, accessible à cette adresse.

Mise à jour : autres sources d'informations (voir les commentaires) :

Le blog de Net 2007 qui informera en live du congrès ainsi qu'un groupe Facebook

Lire la suite




Ce sim dans Second Life est à vous

2007-11-14T01:17:00+01:00

Un projet a vu le jour récemment dans Second Life. Il s’agit de Métalab 3D. C’est une initiative d’Artesi, un organisme qui a pour mission de promouvoir l’usage des technologies de l’information dans les collectivités locales. Deux réunions ont déjà eu lieu avec des responsables de projet TIC au sein de collectivités territoriales, de plusieurs grandes écoles, de l’université Paris Descartes et du Centre information jeunesse Essonne. Le sim Métalab 3D est un laboratoire. Il est question ici de mutualiser, de réfléchir ensemble et de mettre en place des actions destinées au grand public. Sur Métalab, on trouve une zone centrale avec des équipements : le grand hall, le Sénat, une zone de détente, une grande scène et une petite. Il est possible de retransmettre de la vidéo en direct ou enregistrée préalablement. En périphérie, on trouve des parcelles de terrain pour y monter des expérimentations plus modestes. Le sim peut accueillir environ 60 personnes simultanément sans problème. J’imagine que cette opportunité pourrait favoriser la mise en place d’une opération inter-réseaux d’information des jeunes. Mutualiser les compétences, les énergies, les imaginations pour proposer collectivement quelque chose de dynamique dans un monde virtuel. J’ai créé en avril dernier le groupe « info-orient jeunes ». Tous ceux qui ont fait une visite virtuelle de Second Life avec moi y sont inscrits. Ce groupe permettra d’échanger. Professionnels de l’information ou de l’orientation des jeunes du secteur public, parapublic ou associatif qui pourraient être intéressés pour construire un projet, cette invitation vous concerne. Que vous soyez documentaliste, conseiller(ère), animateur(trice) multimédia en EPN, informateur(trice) jeunesse ou enseignant(e), n’hésitez pas à rejoindre « info-orient jeunes ». Pour participer à ce groupe si vous n’y êtes pas inscrit, il vous suffit de laisser un commentaire ci-dessous ou de m’envoyer un mail. Si vous ne connaissez pas Second Life, sachez que vous n’êtes pas seul(e) et que d’autres membres du groupe et moi-même pourront vous aider. La première rencontre aura lieu sur Second Life. Dates et modalités seront diffusées par messagerie aux membres du groupe. J’aurai l’occasion de vous présenter en détail les équipements du sim Métalab, nous parlerons de nos envies et ceux qui le souhaiteront pourront participer à un petit temps de formation animé par Ramallo Yalin que plusieurs d’entre vous ont déjà rencontrée. A très bientôt. [...]



Enfin de l’interactivité sur Second life

2007-10-06T23:40:00+02:00

(image) (image) (image)

Après Lannemezan et Vandoeuvre-les-Nancy, c’est au tour d’Issy-les moulineaux d’ouvrir ses portes dans Second Life.

La ville a profité du Forum Mondial de l’e-Démocratie, qui se tenait au Palais des Sports de la ville, les 3 et 4 octobre, pour lancer la représentation virtuelle de sa mairie.

Ma première impression en arrivant, vendredi dernier, est très mitigée. Certes, le bâtiment est gigantesque mais la 3D n’est pas extraordinaire. Les fleurs sont « collés » sur le mur de la mairie, mur qui ressemble à du carton pâte. L’espace est désespérément vide. Comme il est très grand, cela ajoute à l’impression générale de désolation. Alors que pour Lannemezan et Vandoeuvre, les bâtiments partagent avec d’autres occupants l’espace disponible, Issy occupe avec son prestataire, Netvizio, l’intégralité de la Sim.



Je vais repartir quand je remarque devant la mairie une borne. Je « touch » la borne, qui me propose immédiatement de poser ma question, le service concerné me répondra dans quelques instants. Ce matin là, il est 9 h, je n’obtiendrai pas de réponse à ma question, une personne me répond qu’elle est en démonstration et me propose de reprendre contact dans 30 minutes, ce que je ne ferai pas.

Impossible bien évidemment d’en vouloir à l’équipe, elle est à ce moment-là en plein forum. Mais nous voilà ENFIN sur de l’interactif. La borne assure un vrai accueil et n’oblige pas un agent de la mairie à rester figé derrière son avatar dans l’attente d’une question. La personne compétente est avertie par SMS et par e-mail et peut immédiatement se connecter dans Second Life pour répondre à la question posée.

J’ai eu la conviction que les choses allaient prendre forme très vite en me téléportant cet après-midi. Le lieu était déjà moins désert : photos sur les murs, espace d’accueil avec fauteuils et table basse, bulletin municipal, rideaux devant les portes donnant un peu de chaleur à l’ensemble.

J’aurai bien évidemment l’occasion de vous reparler de l’évolution du projet. Il s’inscrit également dans l’opération Métalab 3D lancée par Artesi Ile de France, à laquelle j’ai le plaisir d’être associé.

Le communiqué de presse de la commune est là. Pour ceux qui ont téléchargé le programme, la mairie est ici.