Subscribe: Les tentatives de TataLélène
http://tatalelene.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
avec  dans  des  est pas  est  les  mais  mon  même  oui  par  pas  pour  qui  sont  tout  très  une  vous  ça 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Les tentatives de TataLélène

TTC : Toutes Tentatives Confondues



Ici, je cause, je cause !... de tout, de rien, de point de croix, de bouquins, de balades, de musique, de cuisine (banale, et rarement, tant mieux pour vous)... et où je râle parfois (QUI A DIT "SOUVENT" ?!?!) !



Updated: 2015-09-16T18:00:08.869+02:00

 



Glows in the dark

2013-01-19T18:55:55.862+01:00

Alors alors... Toujours avec mon Kobo Glo, pour comparer sans éclairage :


et avec !
Les deux cas sont très agréables, on et très proche du vrai papier dans le premier cas, vous ne trouvez pas ?



Eh bien par exemple

2013-01-16T08:32:15.842+01:00

Pour les amateurs de SF et fantasy, les éditions Bragelonne et leurs soeurs Milady (Bit Lit principalement) et Castelmore (plutôt orienté "Young Adults") font une méga promo : 100 livres par jour à 99 centimes pendant 3 jours : vendredi, samedi et dimanche prochain.

En images :
 
Je n'ai pas d'actions chez eux, mais je trouve que ces éditeurs ont du redonner une belle impulsion à ces "sous-genres" parfois un peu méprisés. Ils sont très dynamiques, en pointe sur le numérique.... ah, si les éditeurs de "litt. géné" numérisaient autant et avec un tel respect du lecteur côté prix et qualité du fiichier (je suis un peu amère car nombre de titres de littérature générale sont plus chers en fichier qu'en édition papier poche... Cela devrait évoluer mais c'est looooong) !

Bon, et puis vous faites ce que vous voulez, hein... J'ai fait la tentatrice !!!




On bascule dans la modernité ?

2013-01-13T15:43:29.874+01:00

Voici mon cadeau de Noël :
Quoi ? Quelle banalité, un carnet M0leskine... Pfff.... Non, regardez bien le logo en bas à gauche...

Eh oui ! Il s'agit d'une...
Liseuse numérique !

Cher et Tendre en a une depuis Noël 2011 et est vraiment enthousiaste à son propos. Il m'a donc proposé de m'offrir ça.
Je dois dire que mon enthousiasme était beaucoup plus modéré que le sien. Je l'ai vu se battre avec des problèmes logiciels, je trouve les fichiers numériques encore un peu chers (nombre d'entre eux sont en effet plus chers que l'édition papier "poche"), il y a encore trop de DRM à mon goût sur les fichiers.
Mais bon, je n'étais pas totalement réfractaire et pour une fois qu'il avait une idée que je n'avais pas soufflée (héhéhé !)... Je n'allais pas faire la fine bouche. et pourquoi pas après tout !!!

A l'usage, la chose s’avère plutôt pratique : c'est léger, il y a la lumière --car, oui, j'ai choisi un modèle éclairé (attention, contrairement à ce qui est écrit un peu partout, ce n'est pas du rétroéclairage : l'écran est éclairé par les côtés)--, on met plein de bouquins dedans (et mon rêve est de vider mes bibliothèques "physiques" de la plupart des livres de poche qui les remplissent), finalement l'aspect logiciel n'est pas si terrible... Mais il faut être bon utilisateur de l'informatique quand même !
Ce qui me dérange le plus, c'est la gestion des fichiers avec DRM : il faut un logiciel pour les gérer spécifiquement, et comme j'utilise un autre logiciel (assez similaire à iTunes, ce qui fait que je ne suis pas trop perdue) pour transférer les livres, c'est un peu lourd à l'usage.

J'ai choisi un étui qui s'ouvre comme un livre parce qu'après quelques jours d'utilisation, j'ai constaté que j'avais tendance à me crisper sur la liseuse : là, ma main est beaucoup plus détendue.
Nous avons choisi cette marque (K0b0, distribuée par la FN4C), parce qu'on n'est pas liés au revendeur à qui nous l'avons achetée (contrairement à sa concurrente frontale) et qu'on peut acheter des fichiers à peu près partout.

Alors maintenant, je guette les promos des éditeurs, car il y en a, mais il faut surveiller !



J'oubliais !

2013-01-06T17:13:19.587+01:00

Que cette année 2013 soit pour vous une belle année, avec joies et bonheurs petits et grands.



Euh......

2013-01-01T11:03:47.915+01:00

Il faut croire que prendre un congé formation pour préparer un concours..... Ça prend du temps....
Alors voilà : je n'ai plus le temps de rien (à part de travailler) et ce qui en pâtit en premier est bien évidemment ce blog.
Je le regrette et comme aujourd'hui c'est un jour de bonnes résolutions, euh... Non finalement !
Mais disons que je vais essayer de faire revivre ce lieu !

Résumé de mes aventures de 2012 : beaucoup de boulot. Deux classes fantastiques en Seconde et en Terminale, des premières L et ES (eh oui, on leur inflige de la physique, mais rassurez-vous, le programme est bien fait) vraiment sympa, et puis depuis septembre donc non seulement mes révisions mais aussi des cours et TP puisque je me suis inscrite à l'ENS Lyon en prépa agreg interne. Erreur ou pas ? Je n'arrive pas a le savoir mais j'y ai en tout cas rencontré des personnes formidables. Au final je travaille tout le temps. Comme dit une de mes camarades d'infortune (nous sommes 4 dans l'académie, et un autre vient d'une académie voisine, grande mais moins peuplée) « Qu'est-ce que ça serait bien tout ça, sans le concours au bout ! »

Voilà voilà.... Je ne vous cache pas que j'ai encore envie de causer ici mais... On va prendre le temps !

À très bientôt j'espère.



Internet, c'est fabuleux, les smartphones aussi

2012-02-27T14:23:44.903+01:00

Je ne vous ai pas raconté la mirifique histoire de la fille (moi) qui a rendez-vous au restau avec des amis avant un spectacle, et qui pour aller plus vite, envoie la carte (oui, carte courte mais sympa, je vous dirai où c'est si ça vous intéresse --enfin c'est à Saint-Étienne, déjà, ça calme hein ;-) )) par iMessage, reçoit la commande par retour, la passe, de telle sorte que les amis sont arrivés à table en même temps que les plats ? Eh bien c'est fait. Voilà pourquoi j'aime mon smartphone à la Pomme (j'en aurais un autre, ce serait pareil d'ailleurs, mais il se trouve que j'ai une pomme électronique dans la poche et voilà :-) ) !Mais j'ai une autre histoire à vous raconter.Une du genre "ça faisait longtemps qu'on n'avait pas eu d'histoires avec nos appareils électroniques de visualisation", j'ai nommé décodeurs multiples/lecteurs variés/télés...Or donc, nous avons un lecteur-graveur de DVDs (à droit, le coupable), depuis quelque temps déjà d'ailleurs.Récemment, la fantaisie a pris à ce lecteur de refuser de s'ouvrir quand il ne contient pas de disque.La première fois, j'ai délicatement tapoté le capot de l'engin qui a fini par s'ouvrir.Mais hier soir, sans doute la crise d’adolescence (oui, parce que depuis qu'on l'a, il doit être adolescent : les appareils électroniques, c'est comme les chats, faut multiplier l'âge par 7, non ?), môssieu était en pleine rébellion et refusait ca-té-go-ri-que-ment d'ouvrir son tiroir. Et pas de petit-trou-par-lequel-on-peut-passer-un-trombone, comme sur tout ordinateur qui se respecte. Vous dites ? Ce n'est pas un ordinateur ? C'est pas faux. N'empêche qu'il pourrait y avoir un petit-trou-par-lequel-on-peut-passer-un-trombone !Mais reprenons.Munie de mon smartphone pommé, j'accède à Internet (Non mais que croyez-vous --j’ai hésité à écrire "vous croyez quoi" mais vous auriez pu penser que j'avais 13 ans, alors bon...--, on va pas remonter à l'étage, redémarrer un ordinateur pour ça !), je tape la référence du lecteur, avec le code de l'erreur. Ni une, ni deux, deuxième lien, bonne réponse. L'article que j'ai trouvé indique deux méthodes : celle de la "brute-force-attack" qui consiste à donner des baffes conséquentes à l'appareil, et la deuxième qui consiste à retourner l'appareil et à farfouiller dedans avec un tournevis (tiens d'ailleurs, c'est peut-être un petit-trou-par-lequel-on-peut-passer-un-trombone-tournevis ?).Devinez quelle méthode j'ai appliquée ? Oui. Je le reconnais. Je pratique parfois la force brute. Et ça a marché !!!Si vous voulez vous instruire, c'est par ici et c'est en anglais !J'admets toutefois bien volontiers que je m'en serais sortie sans partir en Safari (pour les béotiens, c'est le navigateur de la pomme), mais c'est quand même pratique ces bêtes-là. Non ?Que voulions-nous regarder ? Et qu'avons-nous regardé ? Les deux premiers épisodes de la première saison de "Breaking Bad". Excellente série que je regrette d'avoir tant traîné à regarder ! Mais c'est une autre histoire...[...]



J'ai craqué !

2012-02-26T11:45:42.860+01:00

C'est une chose d'obtenir un congé formation de 6 mois pour dans 6 mois, c'en est une autre d'ingurgiter les programmes de Maths Sup ET Maths Spé pendant ces 6 mois.
En bref : si je ne commence pas maintenant, je ne finirai pas (haha !).

J'ai des livres de prépa à la maison, pas très anciens MAIS... Les programmes ont changé. J'ai pointé les items des nouveaux programmes, j'ai identifié les chapitres dans mes livres, mais bon, aller chercher le chap 2 dans le tome 5 puis le 4 du tome 3, ça se fait, mais c'est pénible... Et surtout, l'approche a changé.
Soucis de riche ? Oui, un peu, oui, beaucoup même !!!
Mais du coup, après avoir hésité une bonne dizaine de jours, j'ai décidé d'acheter deux livres de Sup ! Ça devrait m'occuper quelques soirées, non ?

Comment ? Pour la Spé ? On verra après ! Pourquoi ???



Je n'ai pas vu le temps passer - et une micro-nouvelle

2012-02-17T11:43:14.329+01:00

Chaque année, on le sait bien, la période entre les vacances de Noël et celles d'hiver est épuisante : les vacances de Noël ne sont pas reposantes ni pour les élèves ni pour nous. Cette année, en plus, elles tombaient vraiment tôt dans le mois de décembre, ce qui a posé des problèmes d'organisation à pas mal de monde ! Et puis j'ai été malade quasiment en continu de mi-décembre à mi-janvier, donc j'ai eu une reprise difficile car j'étais vraiment très fatiguée... Mais bref, avant qu'on me reproche d'avoir des vacances, MOI, je vais passer à autre chose.Nous (les fonctionnaires dans leur ensemble) avons droit, dans notre vie professionnelle, à douze mois (oui, 12) de formation payée (pas tout le salaire, je vous rassure tout de suite) pour préparer un concours, une reconversion, etc... Obtenir ce congé de formation n'est, d'après les syndicats, pas vraiment facile, en tout cas il faut plusieurs demandes pour l'obtenir. Du coup, poussée par une collègue qui en faisait la demande aussi, j'ai monté mon dossier sans grand espoir, torchant vite fait --l'après-midi même du dernier jour où il fallait renvoyer la demande-- une lettre de motivation... dont je ne suis pas certaine qu'elle ait été lue.Je me dois d'ouvrir une parenthèse ici. Non, c'est pas nouveau, vous savez bien que même si je n'écris plus trop ici, je ne change pas !Un mardi matin de Janvier, au plus fort de la vague de froid, il faisait 15 °C dans ma salle de classe (sachant que le lycée date des années 80, que les huisseries sont des huisseries alu donc voilées, que les vitres sont en simple vitrage et que la structure du tout est en béton, ça me semble plutôt honnête comme températures, compte-tenu du froid (d'été) polaire qui régnait dehors, -15 °C). J'avais une journée complète à faire le même TP : j'ai en effet choisi de prendre, en plus de mes Terminales Scientifiques, les premières "Littéraire" et "Économique et Sociale" qui ont un examen en fin d'année, un programme plutôt sympa et le sont aussi ; et pour des raisons pratiques, les séances sont toutes le même jour.Dans ce TP il faut utiliser une espèce de tuyau en verre (une pipette, ça sert à prélever des volumes précis de liquide), qu'on équipe d'un système d'aspiration (on n'a plus le droit d'aspirer avec la bouche, on se demande bien pourquoi ;-) ), appelé pipeteur. Oui, j'ai fini de faire ma prof, mais c'est nécessaire à la compréhension de la suite.Pour avoir une bonne aspiration, on enfonce la pipette dans le pipeteur, ni trop ni trop peu. Comme c'est, hum, TRÈS simple à expliquer à des élèves pour qui manipuler est un calvaire et qui sont tétanisés à l'idée de faire de la chimie (c'est pas de leur faute, hein, c'est comme ça, et j'essaie de les détendre un maximum !), généralement je leur montre. C'est un geste que je pratique très souvent, mais voilà, le froid sans doute avait rendu les parties en caoutchouc du pipeteur plus rigides et.... Clac ! La pipette se casse en plusieurs morceaux et me coupe assez nettement l'intérieur de la main.Je reste bien stoïque (ne jamais paniquer devant les élèves :-) ), je dis "Oh, je crois que je me suis coupée"... Je me rince, beaucoup et longuement. Mais finalement je leur dis "je crois qu'il faut que j'aille à l'infirmerie"... Ben oui, une coupure de plus d'1 cm, profonde de 2-3 mm, c'est impressionnant et on se demande s'il ne faut pas recoudre. Pas de chance (j'avais confié mes élèves), l'infirmière était absente... Je reviens donc, trouve un pansement, me l'applique et finis mon cours comme ça.Ma matinée, devrais-je dire. en changeant régulièrement le pansementBref je mange, et comme je n'avais pas cours avant 16 h, je décide d'aller montrer ça à un pharmacien (tout le monde me disait d'aller à la clinique toute proche pour me faire recoudre !) qui me recommande d[...]



CCCP

2011-12-28T21:04:33.713+01:00

C'est le titre d'un très beau livre de Frédéric Chaubin, aux éditions Taschen. Titre en forme de clin d'oeil bien évidemment ! Ici, ces lettres signifient "Cosmic Communist Constructions Photographed".

Il s'agit ici d'un livre d'archi, d'un livre de photo, d'un livre d'histoire récente (certains bâtiments ont été détruits depuis les photos) oui, tout cela à la fois. Moi qui lis rarement "à fond" les textes introductifs, je me suis surprise ce matin à commencer en diagonale, pour finir totalement plongée dedans.

Les photos sont de grande qualité, très "neutres", ou plutôt "objectives" (sans jeu de mots ;-) ) : en particulier, les lieux sont toujours déserts... On a envie de refaire le chemin suivi par le photographe...
Le livre est grand et lourd... Un peu comme tous ces bâtiments ! Mais un vrai bonheur de lecture !



...

2011-12-25T10:19:50.408+01:00

Parce que c'est juste le jour
Parce que j'adore aller sur la plage en hiver
Parce que tout le monde fait ça (mais en été)
Parce que j'aime aller à contre-courant !
Eh bien tout est dit, non ?



Le Livre de Dave

2011-11-30T10:51:03.130+01:00

Will Self, Points PocheJ'ai acheté ce livre car il était signalé par une étiquette "coup de cœur" chez un des libraires de ma ville. Il est rare que cela m'influence, mais la 4ème de couverture (que j'ai ensuite amèrement regrettée d'avoir lue) a été l'élément déclencheur de mon achat.C'est l'histoire d'un chauffeur de taxi Londonien (je pense d'ailleurs que les lieux de l'action parleront plus à un lecteur connaissant Londres que ce qu'ils m'ont parlé à moi), un gagne-petit, un qui a du mal, qui a une vie pas forcément facile, qui n'est pas forcément sympathique d'ailleurs, mais c'est notre héros.C'est aussi l'histoire d'une communauté (et même d'un pays) dans le futur, après l'ère du "Made in China" et la grande inondation, à structure médiévale, avec des règles très strictes de vie (pas de cohabitation entre les hommes et les femmes, les enfants sont en alternance avec les papas et avec les mamans, ...), une façon de parler très étrange (un anglais très déformé, un accent cockney à couper au couteau --je parlerai de la traduction après !), tout cela régi par une religion absurde qui impose de réciter des itinéraires avec "points de passage" (dans Londres évidemment). Dans la petite communauté qui nous intéresse, il y a des animaux étranges, attachants comme tout, avec l'intelligence d'un petit enfant, les "motos", issus (on l'apprend dans les toutes premières pages) de la recherche biotechnologique.Le livre est construit en alternant les chapitres "contemporains" et ceux se déroulant dans le futur.La lecture en est très déroutante pour plusieurs raisons :Les chapitres ne se suivent pas de façon chronologique, il faut arriver à rassembler et relier les informationsDans les chapitres d'anticipation, le vocabulaire est vraiment très particulier ; il m'a fallu 20 pages pour découvrir le glossaire en fin d'ouvrage, mais j'avoue que je m'amusais assez à essayer de deviner le sens des mots déformés.L'écriture en elle-même est complexe, avec des digressions nombreuses.Cependant, après quelques pages, on se laisse prendre, d'abord à essayer de comprendre ce qui arrive, ensuite à recouper les informations : tout prend un sens (si on n'a pas lu la 4ème de couverture, une fois de plus) vers le milieu du livre, voire en toute fin pour certains événements (sauf la genèse des "motos").J'ai eu parfois besoin de me reporter, pour la chronologie, au sommaire (les titres de chapitres sont datés), mais ce livre complètement étrange m'a beaucoup plu.Je me suis surtout attachée aux personnages d'Antonë Böm et de Carl Devush, deux membres de cette petite communauté rurale qui la quittent pour une quête dont je ne veux pas révéler la teneur, mais qui crée un parallèle singulier avec l'histoire se déroulant dans notre monde "contemporain".Derrière tout cela, il n'y a peut-être rien, mais il me semble qu'on peut y voir une critique des religions interprétées à la lettre.Si je vous ai tenté(e), jetez quand même un œil à l'intérieur, je ne suis pas certaine que tout le monde aime. La traduction maintenant. Pas forcément exceptionnelle (des tournures directement anglophones m'ont un peu agacée) mais il faut quand même reconnaître que le traducteur a un sacré mérite ! Il y a des passages en argot complet, en retranscription de langage parlé, avec des noms de lieux déformés, bref, pas facile tout ça ! Allez, pour la peine on va citer son nom : il s'appelle Robert Davreu.[...]



En trois coups de cuillère à pot

2011-11-12T16:08:57.289+01:00

Nous avons, au fond du jardin, planté il y a bien longtemps (enfin, toutes proportions gardées, parce que nous ne sonnes dans cette maison que depuis 1999 !) une vigne. Cette année était une année à fruits, même ici et même derrière les cerisiers (on ne réfléchit pas toujours, quand on plante des arbres pas très grands !!!). Ainsi avons-nous eu pas mal de raisin. Comme il n'était pas très mûr en septembre, nous avons décidé d'attendre quelques semaines de plus (perdu pour perdu...).
Hier, Cher et Tendre en a ramassé pas loin de 5 kg (à vue de nez), mais, comment dire, il n'était pas vraiment excellent à proprement parler : manquant de sucre, doté d'une peau ferme et épaisse (pour ne pas dire... Dure !), agrémenté de pépins pour le moins volumineux.... Seuls avantages : il a quand même du goût ET il est plus que bio ! Bio-issime Mesdames et Messieurs !
On n'allait pas le jeter, quand même !!!
J'ai donc rapidement écumé la Toile Mondiale (j'aime les métaphores-clichesques) et, après avoir hésité à en faire du vin (normalement c'est interdit, msieu-dames, mais j'imagine que pour 2 litres de piquette personne ne nous ennuierait !), nous avons opté pour la gelée.
On dirait bien toutefois que le robot, que j'ai voulu utiliser en centrifugeuse, a rendu l'âme, paix à icelle !!!
Mais voilà 6 pots de bien sympathique gelée, non ?



Ne serait-il pas temps...

2011-10-29T22:36:40.573+02:00

Que je le termine ???



Drôles de vacances

2011-10-28T16:51:14.333+02:00

Des vacances sans Cher et Tendre, parti soutenir et aider sa famille dans un moment bien difficile.
Des vacances où on fait un peu n'importe quoi, du coup !
J'essaie de broder (je reprends le "Générations de Brodeuses"), mais j'ai un problème de vue et je dois prendre rendez-vous chez mon ophtalmo...
Je lis, j'ai enfin terminé la trilogie des Zombies de David Wellington, qui n'est décevante à aucun moment.
Je corrige des copies, mon organisation personnelle étant chamboulée par l'événement dont je parle un peu au début du billet.
Albertine fait du latin avec un ami prof de lettres classiques, sans rechigner et avec bonheur. et en plus, il est content !
Zoé joue aux Pokemon, ça a été la croix et la bannière hier pour aller en chercher un, offert par un magazine, sur le Net.
Des photos ? Non, pas trop.... Ça me manque mais je n'en fais pas : logique, non ?

Mais bon. J'ai un problème.
Pas un grave problème, mais quand même un problème.
Je lis lentement maintenant. C'est sans doute lié à mon souci de vision de près (oui, je sais, on appelle ça la presbytie, même que je suis presbyte --en un mot... eh oui !), mais du coup, quand je lis un livre, j'en achète deux.
A moins que cela ne s'appelle de la voracité.
Avoir les yeux plus gros que le ventre (et pourtant, le mien n'est pas mal !).
L'envie. C'est pas beau l'envie !

Et ensuite, se pose le problème du "dépilage". C'est comme dans les calculatrices, il y a :
  • la Notation Polonaise Inversée (RPN, pour les anglophones distingués... et sans doute fort nombreux qui me lisent) ; c'est du LIFO : Last In First Out, qui consiste à se précipiter sur le livre qu'on vient d'acheter et qui est donc le dernier arrivé dans la pile ;
  • Et le truc "normal" ; c'est du FIFO, First In First Out, qui consiste à être raisonnable et à lire le bouquin le plus ancien de la pile.
Vous dépilez (J'ai écrit "vous dépilez", pas "vous vous épilez", hein, soyez rassuré(e)s : ce blog n'est pas brutalement devenu un blog de mode !) comment, vous ? Et moi ? Comment me conseillez-vous de dépiler ?



La trilogie Berlinoise

2011-09-21T18:11:33.469+02:00

Philip Kerr, Livre de Poche.
Ce n'est pas un livre que j'ai lu, non, non, non ! mais trois à la suite. Ben oui, c'est bien ça une trilogie ! Mais d'habitude, il est vrai que je fais des pauses au milieu, histoire de ne pas me dégoûter du style, des tics d'écriture, des petites manies récurrentes, de l'auteur.

Le Livre de Poche a réédité trois livres, des polars, de Philip Kerr donc, en un seul volume, qui était vendu cet été (pour 11,50 €, ce qui n'est pas très cher, sachant que chacun des bouquins comporte plus de 300 pages) dans une sorte de mini-coffret avec un marque-page (et qui connaît ma passion pour les marque-pages comprendra que cela a pratiquement été la raison de mon achat... enfin presque !). Il s'agit de L’Été de Cristal, La Pâle Figure et Un Requiem Allemand.
Ces trois livres se déroulent "autour" de la Deuxième Guerre Mondiale, dans l'Allemagne hitlérienne de 1936 à 1938 et, pour le dernier, dans l’Allemagne, et aussi l'Autriche, vaincues, en 1947. Ce sont des polars, des romans noirs, plutôt bien troussés, avec des traits d'humour qui détendent l'atmosphère parfois un peu pesante. Notre héros est détective privé (enfin, dans le deuxième livre, il est réintégré dans la police Allemande) et mène donc trois enquêtes bien distinctes, toutes complexes, avec des ramifications et des implications parfois surprenantes.

Je ne sais pas s'il y a des erreurs historiques, c'est probable (les puristes en trouvent toujours), mais tout de même : le contexte historique est plutôt bien décrit, et je trouve que l'atmosphère de ces années est bien rendue. Et tout cela reste bien noir, parfois un peu violent, mais très prenant, et, pour une fois, assez bien traduit (de l'anglais, car en réalité l'auteur est américain !).

Vous vous doutez évidemment que j'ai bien aimé puisque j'ai lu les trois d'un coup ! Oui, j'ai bien aimé et même si les livres ne sont pas récents (le dernier a été publié en France en 1991), j'ai apprécié de les découvrir. Alors oui, il y a des tics de langage et des petites manies récurrentes... mais l'ensemble est trop plaisant à lire pour qu'on se lasse... Même si je n'en aurais peut-être pas lu 4 !





Faites des gosses (1)

2011-09-11T15:31:40.832+02:00

Vous vous souvenez probablement que j'ai deux enfants. Deux a-do-ra-bles fillettes qui ne se disputent jamais, qui ne crient jamais, qui rangent leur chambre à la perfection.
Pardon ? On me souffle dans l'oreillette qu'ici c'est un blog de la vraie vie, pas de la vie rêvée. Ah. Bon. Ben... oubliez le début alors. Enfin non. Pas le début : mes filles, on les oublie difficilement ! Disons... La deuxième phrase.

Mais revenons à nos moutons.

Vous savez quoi ? ("Noooooonnn", dites-vous derrière vos écrans, les yeux écarquillés par la curiosité et l'impatience de savoir)
Eh bien voilà : C'est qu'à force d'être petites, les deux terreurs des bacs à sable ont atteint l'âge où elles peuvent être toutes les deux assises à l'avant de la voiture. Enfin, sur le siège passager, s'entend, pas sur le capot. A force d'être petites, y'en a une qui rentre en cinquième (dommage que je n'aie pas eu le temps l'année dernière, j'avais plein de bricoles à vous raconter...) et l'autre en CM2. A force d'être petites, y'en a une qui mesure 7 cm (selon la Police, sinon c'est 6 cm quand je mesure moi-même) de moins que moi. En hauteur, hein, pas en diamètre !

Mais revenons à nos moutons.

L'autre jour, à table avec leur père, a.k.a. Cher et Tendre (Dieu seul sait où j'étais encore... L'année dernière c'était un leitmotiv "Dites, j'étais où tel soir déjà ?"...), bref, à table avec leur pôpa chéri d'amûûûûr (je peux d'ailleurs vous dire que ça change, en 6ème, ces histoires... Pauvret... Il le savait, prévenu qu'il avait été par ses collègues, mais c'est pas pareil quand ça arrive en vrai !), donc, disais-je, à table avec leur papounet, voilà que la conversation roule (c'est le mot) sur le thème "à 18 ans j'aurai une voiture".
Albertine (l'aînée, faut que je le rappelle parce que ça fait siiiii longtemps que je n'en ai pas parlé ici que moi-même j'avais des doutes) dit à sa sœur, après plusieurs minutes de discussions : "oh de toutes façons, je passerai le code avant toi [NDLR : damned, c'est dans moins de 4 ans c't'affaire !] je ferai la conduite accompagnée avant toi, et j'aurai une voiture avant toi !". Mais sa sœur (Zoé, remember ?) de la regarder froidement et de lui dire "Non. C'est moi qui aurai la voiture avant toi, et tu sais pourquoi ? Parce que je serai toujours leur gros bébé !"
Albertine en est restée sans voix (ce qui a fait des vacances à son pôpa) d'indignation et de surprise !!!

Faites des gosses !!!




Euh....

2011-09-04T19:05:01.412+02:00

Je suis toutonteuze.
Vraimentonteuze.

Rien depuis le 18 avril. alors que je suis allée en vacances dans le Morvan, que j'ai visité des tas de choses, lu des livres (aussi), brodé plein de trucs (euh, ça, non, pas vraiment), cuisiné des petits plats, vu plein de pièces de théâtre. Bref... j'aurais eu plein de choses à partager avec vous. J'ai honte.

L'année scolaire qui s'est terminée en Juin (en réalité, mi-juillet pour moi, car j'ai été convoquée au bac, mais c'était fort intéressant, et c'est mon boulot aussi, donc je ne m'en plains pas) s'est révélée épuisante à de nombreux titres.
Je n'avais pas trop le cœur à rire, ayant le nez dans le guidon, et sacrifiant de nombreux weekends sur l'autel du dieu travail (en plus des journées dont je vous assure qu'elles étaient vraiment remplies de boulot aussi), donc pas le cœur à vous raconter des histoires minuscules.
J'ai ensuite eu beaucoup de mal à me sentir en vacances (c'est bien la première fois...) et Dieu sait si les vacances d'été de ces privilégiés de profs sont longues (mais je rassure les envieux, il semble que ça ne devrait plus durer...), et voilà que la reprise est déjà là !!!

Pour continuer à parler boulot, la reprise d'ailleurs ne me réjouit guère. Je me suis trouvée "éjectée" (par les instances dirigeantes, pas par les collègues) d'une équipe pédagogique de Seconde qui "tournait" vraiment bien l'année dernière sous un prétexte que j'estime fallacieux, et j'en deviens parano, puisque j'ai l'impression qu'il s'agit d'une sanction déguisée (mais dont, bien évidemment, sinon ça ne serait pas drôle, j'ignore le motif). Je vis très mal cette mésaventure, d'autant que l'on m'a, en plus, imposé de prendre un niveau que je ne souhaitais pas prendre, en me laissant entendre que les compensations seraient là (sous-entendu, la participation à cette équipe pédagogique), et en tenant un tout autre discours (mais ça, je l'ai appris à la prérentrée) à certains collègues.
Cela dit, ce n'est pas très grave. Ce n'est que pour une année scolaire et Juillet 2012 sera (trop) vite là !

Comme à tout début d'année qui se respecte, je vais prendre de bonnes résolutions. Enfin, au moins une. Celle de ne pas vous abandonner aussi longtemps par exemple !!!

Je remercie beaucoup cellezéceux qui sont passés de temps en temps, je suis désolée de vous avoir pareillement abandonnés !
A bientôt....



La Maison Carrée à Nîmes

2011-04-18T15:26:24.990+02:00

Nîmoise d'origine, je reviens régulièrement dans cette ville où j'ai de la famille.Depuis que nous attendions ça : la Maison Carrée sans échafaudages !!!Et là, stupéfaction : j'ai redécouvert un lieu qui était presque de mon quotidien.J'ai fait 100 photos.La moitié avec un 28 mm (donc comme un 45 mm pour les anciens du 24x36) à mise au point manuelle, l'autre avec un 135 mm autofocus de grande qualité (et de très grand confort d'utilisation). Les deux ne m'appartenant (hélas :-) ) pas !Un fronton ouvragé (en face, l'inscription supposée, reconstituée d'après les... trous dans la pierre ! Je ne l'ai pas photographiée).Des colonnes bien alignées aux sommets finement taillés.Et sous l'avancée du toit.... des sculptures d'une finesse impressionnante aussi !Quelques détails ?Haut du frontispiceDes lions, des feuilles, des fleurs ! Partout, le regard ne sait où se poser.En face, il y a un musée d'art contemporain plutôt agréable, avec une architecture de Norman Foster. Le bâtiment est très vitré et le monument romain s'y reflète :Et pour finir, une vue qui représente vraiment Nîmes pour moi :Oui nous avons eu beau temps, il faisait chaud même, c'était très agréable, il y avait du monde dans les rues et pas de mistral ce qui n'est pas une mince affaire !Toutes les photos sont cliquables mais très compressées.[...]



Macarons pour les nuls

2011-03-27T15:37:58.176+02:00

Je veux parler des whoopies, ces nouveaux petits gâteaux à la mode, ceux qu'on nous présente comme "le gâteau-qui-va-supplanter-le-cupcake".
De quoi s'agit-il ? Ce sont deux gâteaux un peu tendres, ronds, qui forment un sandwich avec une garniture de ganache ou de crème.
Des macarons ? Pas exactement, car, même si je n'ai pas (encore) essayé de faire des macarons, leur mise en œuvre me semble moins délicate. La pâte est prête très rapidement, quant à la garniture.... Là j'ai fait dans le simplissime !
Pour la pâte, j'ai pris la recette dans "Elle à Table" de novembre-décembre 2010. Cliquez, tout y est.
Pour la garniture ? Même source. J'ai fait chauffer un marshmallow par whoopie, 15 secondes au microondes (c'est rigolo : ça gonfle !), et hop, en sandwich.

Préparation des biscuits à la poche à douille :

Ils sont un tantinet trop serrés (je ne montre pas ceux qui étaient vraiment trop serrés) :

Après insertion du marshmallow :

Verdict ce soir, on va les goûter chez un ami !



Le petit chat est mort...

2011-03-14T22:05:44.630+01:00

Ce chaton a eu un accident, il a fait une "fausse route".
On gardera le souvenir d'un petit pépère joueur, câlin et drôle.



Lyon

2011-03-05T11:07:46.350+01:00

Hier nous sommes allés à Lyon.
Il faisait beau. Pas très chaud le matin, mais beau !
Pour cellezéceux qui ne connaissent pas, Lyon est une très belle ville, qui à mon avis n'a pas grand chose à envier à Paris question architecture et perspectives.
Il se trouve que, pour différentes raisons, j'avais mon appareil. Je n'ai pas pu résister à l'envie de le sortir !
Dans le quartier saint-Jean

Place des Terreaux (j'ai eu du mal à trouver l'œuvre de Buren, pourtant je les repère vite, les rayures, d'habitude, même sous mes pieds !)

En traversant le Rhône (manque de rose celle-là)

Jeux de reflets

Traversée du Rhône dans l'autre sens...

Lyon, comme Marseille, a de vrais quartiers cachés en son cœur. Paris ne me fait pas le même effet, pourtant cela doit bien être pareil. Je reviens de chacune de mes visites là-bas avec l'envie d'y rester.



Photo du jour

2011-02-19T20:29:42.686+01:00

Faute de temps, que je ne consacre (hélas) pas uniquement à faire des photos, mais bien toujours à me débattre avec le nouveau programme de seconde et tout ce que cela implique, voici juste la photo du jour, prise lors de la journée Portes Ouvertes de mon bahut :
Objectif 50mm 1.8 Pancolar (Aus Jena) de 1976, ouverture max. Temps de pose, j'ai pas fait gaffe :-/

Photo très compressée volontairement.



Bon, bah, on se lance !

2011-02-08T19:27:21.932+01:00

Hier soir j'ai emmené mon (nouvel) appareil pour faire quelques photos de chevaux, ma fille ayant une reprise au poney-club.
Je ne sais pas pourquoi, enfin, juste parce que la lumière était belle, qu'il faisait clair et que le coucher de soleil était beau, je décide de rentrer par les hauteurs du village.
Je cherche un endroit pour stationner le long de la route (c'est la campagne, il y a des aires à tracteurs un peu partout), je me gare (ben oui, quoi ?), je descends de la voiture, je me retourne, et là (on clique pour agrandir)....

 Le Mont Blanc et toute une partie des Alpes !!! Belle surprise, ce n'est pas si souvent qu'on voit ça ici, il faut les conditions.

Et pour tout vous dire, le coucher de soleil était vraiment beau :

Oui, c'est la même photo, deux traitements différents.

Ce soir, j'avais cours à la même heure : on s'est arrêtés 30 secondes pour regarder le coucher de soleil !



Commençons par le commencement

2011-01-27T10:08:35.619+01:00

voilà ce que j'ai reçu (après l'avoir payé évidemment) la semaine dernière :Mais quoi-t-est-ce ?C'est LUIIII, je vous en avais parlé :Le zooooooom pour mon futur boîtier. Là, il est en grand angle.Et là, il est en téléobjectif.J'achète finalement un boîtier d'occasion, un EOS 40D plutôt (donc le précédent du précédent de celui que je vous avais mis en photo... précédemment). Je me suis dit que pour recommencer la photo, les reflex, tout ça quoi, ce n'était pas la peine d'avoir le tout dernier cri mais un (plutôt) bon boîtier sur lequel j'apprendrais beaucoup de choses.J'attends maintenant de le recevoir.Mon ami m'a prêté son appareil ce week-end, j'ai fait plus de 300 photos dont certaines dans des conditions pas faciles (concert de l'école de musique = projecteurs donc lumière forte par endroits, fonds noirs donc... noir par endroits, etc...). J'ai été étonnée de la facilité de prise en mains de cet appareil. Même si j'ai fait des bêtises de (re)débutante, j'avoue ne pas être trop mécontente des résultats.Oh mais je vous entends ! Qu'est-ce que c'est qu'une bêtise de (re)débutante ? C'est, par exemple (comble quand même quand on a une formation en Optique comme moi) oublier que l'on peut agir sur l'ouverture du diaphragme.... Sauf que.... Y'a plus de bague de diaph sur les objectifs de maintenant : il faut régler ça sur le boîtier qui commande l'objectif ! Résultat, plein de photos surexposées :-)Ce qui est amusant, c'est la réaction des gens.La première : J'étais montée au-dessus du village, il faisait un froid de canard, j'espérais être seule (j'étais très intimidée avec ce gros appareil photo) et PAF ! Ma voisine ! Elle a eu un mot amusant d'ailleurs. Alors que je lui disais que j'allais acheter le même que celui que j'avais dans les mains, mais qu'on ne le trouvait plus que d'occasion, elle m'a dit "C'est un de ces anciens appareils où il faut tout régler ?". Je lui ai répondu "Non, c'est un appareil très récent" (et je me suis retenue de lui dire "Mais il faut tout régler quand même" :-) ).La deuxième : "Tu en as un gros objectif !" :-) Et pourtant on était dans l'obscurité d'une salle de spectacles (je précise pour mes lecteurs et trices à l'esprit mal tourné :-) ).Et la troisième, celle de Cher et Tendre, qui a pratiqué la photo aussi en son jeune temps : "Quand même, c'est lourd". Euh.... Oui, ça, c'est pas faux !!!Mon problème maintenant ? Je ne me vois pas refaire des photos avec le bridge que nous avons !!![...]



Se7en : la GOURMANDISE

2011-01-15T10:51:44.126+01:00

Tiens ? J'avais dit que ça ne serait pas une série ? Et ça en deviendrait une ? Oh mais j'ai pas de parole, alors ? Ben nan !.... Il ne s'agira pas aujourd'hui de parler de gourmandise réelle, de gourmandise alimentaire. Oh que non, et pourtant, je crois que j'en connais un rayon là-dessus !!!Pas question de chat cette fois non plus (mais juste ces quelques nouvelles : oui, ce petit chat n'est plus tout petit, il va très très bien, il a passé quelques jours à la maison dernièrement et ce fut un vrai bonheur ; il a presque triplé de taille !).Non. Aujourd'hui il sera question d'un échange de mail qui tourne mal. Mal, enfin pas pour tout le monde, seulement pour..... mon compte bancaire !!!Tout commence samedi dernier à 15 h par un mail presque anodin que j'envoie à un collègue-et-ami, très calé en photographie, et très pratiquant. En photo s'entend ! La teneur du mail ? "J'envisage éventuellement de m'équiper à moyen terme, car j'ai le temps, je ne suis pas pressée [notez mon insistance sur le temps à prendre], de m'équiper disais-je, d'un boîtier reflex et de quelques objectifs (petit à petit), que me conseillerais-tu ?"Premier conseil : ça :Je réponds illico : "Euh.... oui mon ami mais comment dire ? Je suis une vieille pas moderne et je ne peux pas me passer de la visée reflex, mais tu sais j'ai le temps", et je lui envoie des liens vers mes photos que j'ai en ligne (cherchez pas, ce sont des galeries privées), avec des photos "de ville".Pof, il me propose un boîtier reflex, tout en me disant "je vois que tu ne fais pas de portrait", à quoi je re-réponds que si, mais qu'en fait non, enfin si mais bon, et un lien à l'appui.Mail suivant, le lendemain, dimanche donc, hurlant au sacrilège sur les portraits (faut dire que...) et.... "J'ai épluché les forums et sites et ce boîtier me semble pas mal, tiens regarde donc le test ici (il me met un lien)".Le lundi, il n'a pas cours. Moi si. Donc je n'ai pas eu le temps de regarder le test qu'il m'avait indiqué.Le mardi, on se loupe à la cantine et à la récré de 16 h, donc on ne se voit qu'à 18 h. A 18 h ? On parle de choses et d'autres, puis on rentre chez nous quand même :-) A 18 h 02, dans la voiture, à peine quitté le parking du lycée, mon portable sonne, tiens mon ami !!! "T'as lu le test" ?Le mercredi, il arrive que nous mangions ensemble. C'était le cas. On a passé deux heures sur le Net après le repas à fouiller partout, le test certes mais aussi...... les prix.Et voilà la gourmandise qui arrive.Parce que, oui, j'ai craqué.et j'ai déjà acheté ça :Qui va se monter sur ça (que je n'ai pas encore commandé, mais cela ne saurait tarder)J'avoue avoir un petit peu peur de "ne pas y arriver", bref d'avoir été trop gourmande !!!et puis pour quelqu'un qui avait le temps.... Je me suis décidée bien rapidement ![...]