Subscribe: Standblog
http://standblog.org/dotclear/rss.php
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
avec  dans  des  est  facebook  ils  les  mais  net  neutralité net  ont  par  pas  pour  qui  sur  une  vous  ça 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Standblog

Standblog



Tristan Nitot sur la technologie, l'Internet et les libertés numériques



Published: Tue, 16 Jan 2018 08:48:38 +0100

Copyright: Tous droits réservés - All Rights Reserved
 



En vrac du mardi

Tue, 16 Jan 2018 09:46:00 +0100

En vedette : l’IA Extrait de l’article « Métro, boulot, robot ? » du numéro spécial de Libération, « Voyage au cœur de l’IA », page 26 : En 2013 deux chercheurs de l’université d’Oxford ont évalué avec l’algorithme qu’ils ont mis au point la probabilité d’automatisation de 700 professions aux États-Unis. Leur verdict ? « 47 % des emplois en risque » à un horizon de vingt ans. Selon leurs calculs, il est probable à 99 % que les télémarketeurs soient remplacés par des « chatbots » (agents conversationnels) en 2033, à 97 % que ce soit le cas pour les caissières et caissiers mais seulement à 0,7% que les archéologues soient évincés par des algorithmes ! Si l’archéologie est d’après leur classement la plus préservée des professions, ça n’est pas seulement parce que leur requiert des compétences très spécifiques de reconnaissance de formes. Mais surtout parce que cette activité ne dégage pas les profits qui justifieraient les investissements nécessaires pour l’automatiser. En vrac Uber’s Secret Tool for Keeping the Cops in the Dark. Uber a une procédure en place qui fait que si la police débarque dans un bureau, une personne sous astreinte verrouille tout à distance pour éviter la saisie de données. Cette procédure au nom de code Ripley[1] a déjà été activé plus d’une vingtaine de fois ; Kimetrak : le projet de NextInpact pour détecter les sites qui multiplient les services de pistage ; Luxleaks: Antoine Deltour, le lanceur d’alerte à l’origine des révélations, blanchi par la justice luxembourgeoise ; Criteo pourrait licencier 20% de ses employés suite à la décision d’Apple  ; Entre les contenus publics et vos amis, Facebook choisit (une nouvelle fois) vos amis. Autrement dit, en allant sur Facebook, nous verrons de moins en moins d’articles (trop susceptible d’être des Fake News que Facebook redoute) et plus d’infos provenant d’amis. Très mauvaise nouvelle pour les médias a priori, mais cela sera sûrement bénéfique à long terme, même pour la presse qui pourra alors reprendre son destin en main au lieu de dépendre d’un tiers dont l’éthique n’est pas le point fort. Motherboard ne dit pas autrement : Facebook Is Deprioritizing Our Stories. Good.. Par ailleurs, même si ça n’est pas pour limiter le danger que les Fake News représentent pour Facebook, d’aucuns disent que c’est pour augmenter les revenus publicitaires ; ce qui ne m’étonnerait pas. Finalement, on boucle sur un raisonnement comparable à celui sur l’IA et les archéologues en début de billet : si Facebook met moins de contenu journalistique, c’est parce que celui-ci a moins d’intérêt en terme de revenu que le reste. C’est tout à fait dans la façon de penser du patron de Facebook, ça ! Petit aperçu de ce que vivent les Community managers dans l’ombre de Facebook : Facebook enferme médias et community managers dans sa boite noire, jusqu’à l’étouffement ; Dernière ligne droite pour la campagne Kickstarter d’Eelo (plus que 5 jours) et déjà 3 fois le montant prévu de levé ! NextInpact en parle : Les promesses et défis d’eelo, le système mobile libre dédié à la vie privée, avec la conclusion de votre serviteur : « il y a une place à prendre sur smartphone. Aujourd’hui, la situation est catastrophique. Du côté d’Apple, c’est fermé et censuré, sans possibilité de second AppStore. L’alternative majoritaire, c’est Android, avec un modèle économique fondé sur la captation des données personnelles ». Piwik devient Matomo (c’est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup) ; My new year’s resolution was [...]



En vrac du jeudi

Thu, 11 Jan 2018 08:00:00 +0100

En vrac du Jeudi En vedette L’ami Ploum (Lionel Dricot) a décidément le sens de la formule, avec cette citation|https://twitter.com/ploum/status/948854611594633217|fr][1] : Quand ils ont annoncé qu’ils avaient accès à nos données, je n’ai rien dit, je n’avais rien à cacher. Quand les publicitaires m’ont catalogué, je n’ai rien dit, je n’avais rien à cacher. Quand je me suis dit que ma vie privée devait être protégée, je suis devenu suspect. J’organise deux meetups jeudi prochain (le 18/01/2018) chez Cozy Cloud : Développer un connecteur pour Cozy V3. L’idée est, pour des devs Web, d’apprendre comment aller récupérer des données sur des sites pour les importer dans un Cloud personnel Cozy Commencer rapidement à développer une application Cozy V3. Une fois que la personne a des données personnelles, comment peut-elle s’en servir ? A vous d’inventer les nouveaux usages… En vrac Oh, un MOOC Protection de la vie privée dans le monde numérique par l’INRIA. L’objectif de ce MOOC est de vous permettre de comprendre : quelles sont les données que vous produisez quand vous utilisez une technologie, quels sont vos droits en terme de vie privée, et les mesures que vous pouvez mettre en œuvre pour protéger votre vie privée. Firefox introduit des modifications visant à éviter les dangers de Spectre et Meltdown en moins de 24 heures après l’annonce ! avec la version 57.0.4. Chapeau ! La peur de l’intelligence artificielle n’est pas (encore) d’actualité ; En 2018, résistez aux algorithmes avec la philosophe Antoinette Rouvroy ; Algorithmes, intelligence artificielle : à la découverte de l’épais rapport de la CNIL ; Campagne Kickstarter pour Eelo, a mobile OS and web-services, in the public interest ; Comment Google et Facebook ont mis ton smartphone sur écoute, une vidéo de 7 minutes qui résume mon livre Surveillance:// ; Pourquoi il faut réquisitionner les GAFAM ; GoPro arrête de faire des drones ; Pour ses 40 ans, la Cnil se paie Darty. Vous vous souvenez de la réplique « Joyeux Noël Félix ! » dans le Père Noël est une ordure ? Deux actionnaires d’Apple veulent protéger les enfants de l’addiction à l’iPhone ; Merci pour ces moments numériques : la retrospective 2017 du Mouton Numérique. Sympa ! Note [1] Inspirée par celle de Martin Niemöller|https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_ils_sont_venus_chercher…|fr]. [...]



En vrac du début d'année 2018

Fri, 05 Jan 2018 17:03:00 +0100

Bonne année 2018 à tous mes lecteurs ! Ciblage publicitaire : accusé de discrimination selon l’âge, Facebook riposte. Facebook encore en train de faire un truc illégal ? Étonnant, non ? Votre smartphone vous espionne. Et si on l’utilisait pour vérifier qu’on ne l’est pas ? : une application écrite à l’initiative de Snowden. Voir aussi Edward Snowden lance Haven, une application Android de sécurité ; En voilà une bonne nouvelle : 4 employés pour Thunderbird, et ça n’est qu’un début : continuous integration engineer infrastructure engineer ; build and release engineer ; community manager ; Encore à propos d’Exodus : Des mouchards cachés dans vos applications pour smartphones ; iFixit donne sa liste noire des smartphones, tablettes et ordinateurs les moins réparables de 2017. Microsoft loin devant Apple, qui pourtant fait de gros efforts… first alpha version of the εxodus Android application, qui permet de voir quelles applications installées sur votre smartphone Android vous traquent ; ORLM-280 : Obsolescence programmée, Apple joue-t-elle avec le feu? ; Grâce au « sandwich néerlandais », Google a transféré 16 milliards d’euros aux Bermudes en 2016 ; Attac attaquée par Apple et la BNP ; Want to really understand how bitcoin works? Here’s a gentle primer. Gentle, gentle, ça nécessite quand même de la patience ! Facebook : “Nous sommes prisonniers de ces plateformes”, qui cite Chamath Palihapitiya — ex-VP de Facebook — à propos de son ancien service : « Moi je veux contrôler ce que font mes enfants, et je ne les autorise pas à utiliser cette merde ! ». Mais surtout on peut y lire la prose d’Olivier Ertzscheid, qui cite avec justesse le Discours de la servitude volontaire d’Étienne de la Boétie : « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres » (comprendre : lâchez Facebook, et vous serez libres). Mais est-on vraiment libre quand on ne réalise pas qu’on est sous l’emprise d’une addiction ? À rapprocher de l’article suivant : En 2018, résistez aux algorithmes avec la philosophe Antoinette Rouvroy. « ce ne sont pas les algorithmes qui posent problème, mais plutôt notre propre paresse, notre renonciation à nous gouverner nous-mêmes.»  ; What’s in store for the mobile ecosystem in 2018?, où j’explique l’importance de la portabilité des données via le RGPD en 2018, et comment j’espère que les individus vont se pencher sur le problème et prendre un cloud personnel… Intel believes its products are the most secure in the world, explique Intel dans son communiqué sur les failles Spectre et Meltdown. Audiard — dans Les tontons flingueurs — faisait dire à Lino Ventura : « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! ». il faisait dans la cybersécurité, Audiard ? Linus Torvalds opine et le Register décode ; Mozilla travaille déjà de son côté à empêcher des attaques Spectre et/ou Meltdown dans Firefox, Apple aussi, sur Safari ; Twelve Days in Xinjiang: How China’s Surveillance State Overwhelms Daily Life. La Chine, faut-il le rappeler, n’est pas une démocratie. Alors que ses compétences numériques s’améliorent, il est assez fascinant de voir comment elles sont utilisées pour le contrôle social. Dans la région autonome du Xinjiang, où le peuple Ouïghours secoue ses chaînes, la surveillance est la plus avancée au monde, et les partisans des droits de l’humain estiment que les technologies de surveillance sont testées ici avant qu’elles n’envahissent tout le pays. Chaque couteau vendu dispo d’un QR Code gravé au laser avec l’identifiant du propriétaire. Chaque v[...]



Hack-conte (accompte ?) de Noël

Thu, 04 Jan 2018 15:02:00 +0100

Un hack, c’est plein de chose, souvent mélange de créativité (en détournant un objet technique de sa vocation initiale) et de plaisanterie. En voici un qui m’a amusé ces derniers jours en rapprochant deux idées : La Quadrature du Net Tout d’abord, fin décembre, c’était la campagne de dons de la Quadrature du Net avec, comme presque chaque année, le risque de ne pas réussir à la boucler. La startup Circle Presque simultanément, j’entends parler d’un nouveau service, Circle, dont la vocation est de faciliter le transfert d’argent entre particuliers. Mais pour réussir, il faut s’imposer auprès des gens. Aussi, ils cherchent à acquérir des utilisateurs. Ils ont pour cela levé 136 millions de dollars US. Ils proposent en ce moment entre 5 et 10€ à qui parraine un nouvel utilisateur. Mon fils, particulièrement à court d’argent en cette période de fêtes, me fait tester le service et gagne à cette occasion 5€ et me fait aussi gagner 5€. Et si Circle (le Cercle) aidait la Quadrature sans le savoir ? C’est là que j’ai rapproché les deux problèmes : la Quadrature a besoin d’argent et Circle en distribue à ses nouveaux utilisateurs ? Il y a sûrement un truc à faire, un hack, une bidouille. J’ai alors touitté la chose suivante : Idée à la con : tu ouvres un compte sur @Circlepay via ce lien : https://www.circle.com/invite/VZNM9Y . Tu m’envoies 25€. Je te les renvoie, promis. Circle nous donne des sous (5 ou 10€ chacun) pour ça. On les donne à @laquadrature pour les aider à boucler leur campagne. T’es partant ? Par la suite, j’ai détaillé le processus : tu ouvres un compte en utilisant le lien que j’ai donné. tu m’envoies 25€ je te renvoie 25€ (dès que je suis notifié par Circle) Circle nous donne 5€ chacun on donne chacun 5€ à @laquadrature Je le reconnaissais d’emblée : c’est une idée à la con, ce qui est souvent un bon début pour un hack rigolo. Circle n’était pas prévenu (et n’avait probablement pas prévu un tel cas d’usage). La Quadrature non plus ne m’avais pas donné son aval. Je n’ai pas contacté de fiscaliste ou d’avocat pour ça. Mais au final, même si ça me prend un peu de temps, Circle va gagner de nouveaux utilisateurs et la Quadrature pourrait gagner des sous. Et c’est ce qui s’est passé ! 34 personnes ont joué le jeu, ce qui a généré 170€ que j’ai reçu sur mon compte Circle. Là dessus, ma Môman a décidé de rajouter 10€ qu’elle avait gagné de son côté et moi j’ai rajouté les 25€ que j’ai mis dans le système au départ. Total : 205 € De leur coté, je ne peux pas être absolument certain que les gens qui ont reçu de l’argent de Circle l’ont tous donné à la Quadrature, mais j’ai reçu plein de copies d’écrans qui le prouvaient, très souvent arrondi à 30 €. Au doigt mouillé, j’estime qu’il y a 350 € de donnés à la Quadrature par mes correspondants[1]. Si mes hypothèses sont correctes, ce hack a généré environ 555 € en tout. Ça n’est pas ça qui changera le destin de la Quadrature, mais c’est toujours ça de pris et c’est l’occasion de pousser des gens à donner de l’argent à la Quadrature, ce qu’ils n’auraient probablement pas fait autrement. Ah, et pour le coté plaisanterie de la chose ? J’aime l’idée que l’argent de startupeurs banquiers et de leurs investisseurs serve à défendre nos libertés numériques ! Bref, de quoi bien commencer 2018, année que je vous souhaite excellente, tout particulièrement à ceux qui ont joué le jeu de donner à la Quadrature ! Note [1] Hypothèses : 9 auraient donné 30 [...]



En vrac de Noel

Fri, 22 Dec 2017 13:02:00 +0100

En vedette : bal tragique au CNNum Résumé des épisodes précédents : À peine le nouveau CNNum présenté le 11/12/2017, qu’on apprend que Le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique.  ; Le 19/12/2017, Marie Ekeland, nouvelle présidente, remet sa démission, parce qu’elle ne peut pas présider dans des conditions pareilles ; Du coup, 28 des 30 membres du CNNum présentent leur démission dans la foulée (ce fut 20, puis 25). Forcément, la presse et l’opinion publique constatent ce douloureux naufrage : Numerama : Mounir Mahjoubi assume le recadrage du Conseil national du numérique ; Le Figaro : Mounir Mahjoubi : «Le Conseil national du numérique doit être proche du gouvernement» ; Dans Libération, L’indépendance du Conseil national du numérique n’est pas négociable, explique un collectif de personnalités civiles et politiques ; Les Echos : En conflit avec Mounir Mahjoubi, le Conseil national du numérique se saborde ; The Guardian: French race row erupts as feminist forced off advisory body ; Mediapart : Le CNNum explose à la figure du gouvernement  ; Et pourtant, il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. C’est un tweet d’Alexis Kauffmann qui remet les pendules à l’heure : « Le @CNNum dans la tourmente ne doit pas nous faire oublier le travail réalisé. Certains rapports, comme ceux sur l’éducation, sont passionnants à lire et fourmillent de bonnes idées. » ; Idem, le Monde rappelle que le CNNum a su s’opposer au gouvernement lors de la loi Renseignement, et lors du fichier TES, entre autres : Cinq questions pour comprendre le rôle du Conseil national du numérique et la crise qu’il traverse. Fleur Pellerin, lors de la nomination du CNNum 2.0 en 2013, nous avait demandé d’être “le poil à gratter du gouvernement”. Il semblerait que ça ne soit plus le cas… En vrac : Facebook, Twitter, Google nous volent-ils notre temps ?, où l’on reparle de dopamine ; La Neutralité du Net n’est plus protégée aux USA L’Europe doit défendre la «neutralité du Net» , explique Benjamin Bayart de la Fédération FDN. Excellent, comme toujours ! Neutralité du net, hégémonie des GAFA : la démocratie prise dans la toile, feat. Sébastien Soriano (ARCEP) et Benjamin Bayart (Fédération FDN des fournisseurs d’accès Internet associatifs) ; La neutralité du Net expliquée avec des camions ; Edito de Mitchell Baker (co-fondatrice du projet Mozilla) : The FCC has created an ‘internet for the elite’ ; Le Conseil constitutionnel censure le nouveau délit de consultation des sites terroristes ; Le développement d’algorithmes hors de contrôle, hantise de la CNIL. la CNIL formule six recommandations: former à l’éthique tous les maillons de la «chaîne algorithmique» (y compris les citoyens), rendre les systèmes algorithmiques plus compréhensibles en renforçant les droits existants, travailler leur design au service de la liberté humaine, «renforcer la fonction éthique au sein des entreprises», encourager la recherche sur l’éthique de l’intelligence artificielle et, mettre sur pied une «plateforme nationale d’audit des algorithmes» de manière à contrôler leur conformité à la loi. Cette proposition se heurte à plusieurs difficultés, la recette de ces mêmes algorithmes faisant l’objet du plus grand secret de la part des entreprises privées, précise le Figaro ; Pour Noël offrez une poupée Stasi à votre enfant ; Dans les coulisses de Firefox 57 Quantum : Stylo, Servo et Rust. Un billet qui montre à quel point cette accélération étonnante de Firefox est un exp[...]



En vrac du jeudi

Thu, 14 Dec 2017 11:03:00 +0100

Mon témoignage au Tribunal des Générations Futures contre l’accumulation de données personnelles par Google Mon intervention au Tribunal des Générations Futures : pourquoi il faut se méfier de l’accumulation de données personnelles par Google (et les autres). Voir aussi l’émission de France Inter : Accusé Google, levez-vous ! ; Aujourd’hui, j’interviens au colloque UFC-Que Choisir La donnée au cœur de nos modes de consommation pour parler Self Data et Décentralisation d’Internet ! Le 29 janvier 2018 : (Auto)-censure et surveillance de masse, quels impacts pour les bibliothèques ? avec plein de gens sympas ! In Your Face: China’s all-seeing state, un reportage de la BBC. On rapprochera cela de la surveillance en ligne combinée à un scoring dont je parlais le mois dernier. Voir en français : Le Monde : Est-il possible d’échapper à la vidéosurveillance en Chine ? ; Le Figaro : En Chine, le grand bond en avant de la reconnaissance faciale ; Nouvelle composition du CNNum (saison 4) avec la présidence de Marie Ekeland. Marie Ekeland, nouvelle présidente du CNNum. C’est une excellente nouvelle et la sélection des membres est remarquable. Pas de représentant visible du logiciel libre, mais je sais d’expérience que plusieurs membres sont plus que sensibilisés, et je me tiens à la disposition du CNNum si nécessaire. Deux articles sur le sujet : Le nouveau CNNum veut penser le numérique… en sortant d’un prisme 100% numérique ; Le Conseil national du numérique reprend forme ; Alors que Flore Vasseur est maintenant membre du CNNum, voir ou revoir son intervention TEDx : Ne pas faire l’histoire mais la permettre ; Vint Cerf, TimBL, Woz, Mitchell Baker : mes héros soutiennent la neutralité du Net ; Non, la neutralité du Net n’est pas une lubie de geeks ; Usbek & Rica, podcast#4 : « La neutralité du Net, c’est l’absence de censure » feat. Sébastien Soriano (président de l’ARCEP) ; Grâce à l’IA, on peut facilement changer virtuellement le visage d’une personne sur une vidéo. Le porno est — comme souvent — le premier à s’emparer de cette technologie : AI-Assisted Fake Porn Is Here and We’re All Fucked. D’un coup, on pourrait regretter d’avoir publié autant de selfies :-) ; J’ai un ouvert un compte Liberapay (une plateforme de dons récurrents), et je vous encourage à faire de même pour soutenir vos projets libres préférés. Pour l’instant, je l’utilise pour donner à Liberapay lui-même et à Exodus. Bien sûr, je vous encourage aussi à soutenir la Quadrature du Net ; Netflix trolle ses utilisateurs dans un tweet et… c’est le drame. Netflix a en effet publié un tweet assez malvenu : « Aux 53 personnes qui ont regardé « A Christmas Prince » tous les jours ces 18 derniers jours : qui vous a fait du mal ? » ; Former Facebook exec says social media is ripping apart society. En français : Un ancien cadre de Facebook : «Nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social». Facebook répond ‘même pas vrai’. Aucun doute, ils nous prennent bien pour des cons ; Comment la NSA et la CIA on financé Google via la National Science Foundation en préparation de la surveillance de masse actuelle ; La « démocratie numérique » ne doit pas être un leurre ; 2017, année pivot ?, explique Denys Malengreau, qui voit 10 sujets (à mon avis, certains se recouvrent) : Débats sur les enjeux de société dus à l’intelligence artificielle Débat sur la place du travail humain et la tendance à la “freelancisation” et au digital labor Débat[...]



En vrac du vendredi

Fri, 08 Dec 2017 20:26:00 +0100

En vedette : la situation très préoccupante pour la neutralité du Net Alors qu’Obama avait fait adopter la neutralité du Net par la FCC, le nouveau patron de la FCC, nommé par Trump et ancien avocat du fournisseur d’accès Verizon (donc contre la neutralité du Net). Pour comprendre les enjeux, lire Neutralité du Net : l’égalité numérique mise à mal aux États-Unis par l’administration Trump. Bravo Sylvestre Ledru de Mozilla d’avoir repris le flambeau sur ce sujet essentiel ! ; Très perturbant, plus d’un million de commentaires contre la neutralité du Net ont été laissés sur le site de la FCC. Surprise, ces commentaires sont des faux. Fausses identités, faux messages générés par des robots. More than a Million Pro-Repeal Net Neutrality Comments were Likely Faked ; l’identité de centaines milliers d’américains a été voler pour publier de faux témoignages contre la neutralité du Net ; L’opérateur Comcast, qui jure encore que jamais au grand jamais ils ne violeront la neutralité du Net, demandent dans un tweet qu’on leur permette. La semaine suivante, on voit déjà comment ils comptent s’y prendre pour faire le contraire de ce qu’ils avaient promis : Comcast hints at plan for paid fast lanes after net neutrality repeal. Sur des sujets pareils, les grandes entreprises ont un cynisme qui n’est jamais décevant, qu’il s’agisse de la neutralité du Net, du glyphosate ou de l’environnement en général. Citation de la semaine “It is by being fully involved with every detail of our lives, whether good or bad, that we find happiness, not by trying to look for it directly.” — Mihaly Csikszentmihalyi C’est en étant directement impliqué dans tous les détails de nos vies, bons comme mauvais, que nous trouvons le bonheur, pas en le cherchant directement — Mihaly Csikszentmihalyi, psychologue, créateur du concept de Flow et auteur de Flow/Vivre. Autrement dit, trouver le bonheur, c’est du taff. Apprendre à se connaitre soi-même, regarder nos défauts, analyser nos réactions qui pourraient être différentes, meilleures. Essayer de les corriger. Se planter, recommencer. C’est dur. Mais c’est s’approcher de son plein potentiel, avec l’immense satisfaction qui en découle. En vrac Et si on se débarrassait de Google (pour commencer) ?, avec du Cozy Cloud dedans ; Internet : les Français inquiets pour leurs données personnelles (Arcep). « 69 % [des 18-24 ans ont] déjà refusé une application qu’ils trouvaient trop invasive. » «12 % des déclarants, soit l’équivalent de 7 millions de Français, ne se connectent jamais à internet. » ; La Silicon Valley est-elle à la tête d’un empire colonial ?. Conclusion choc à propos des GAFAMs : « tout le monde est perdant, sauf Google et ses amis. Pour l’instant. Mais il semblerait que le désir d’un modèle plus équitable pour tous commence à gronder… Sous la Valley, les pavés ? » ; La vie privée des utilisateurs d’iOS (iPhone, iPad) violée par Google pourrait couter à cette dernière 300 GBP par personne concernée (ce qui fait beaucoup beaucoup d’argent !) ; Building a voice-controlled home sound system using Snips and Sonos, Part 1: setup and installation ; Les BATX (équivalents chinois des GAFAMs) espionnent pour exister. Source de l’article : China’s Tech Giants Have a Second Job: Helping Beijing Spy on Its People. BATX, c’est Baidu (moteur de recherche), Alibaba (e-commerce), Tencent (réseaux social et messagerie) & Xiaomi (smartphones et appareils connectés). Voir aussi Qui sont les BATX, ces nouveaux GAFA asiatique[...]



Exodus Privacy et le Vrac du lundi

Mon, 27 Nov 2017 16:16:00 +0100

En vedette : Exodus Privacy Vendredi, un nouveau projet est sorti du bois : Exodus Privacy, un projet libre mené par une association loi 1901 française pour voir quels mouchards sont dans les applications mobiles pour Android. Comme on s’en doutait, ils sont nombreux. Exodus génère des rapports sur chaque application et chaque mouchard. Déjà, la couverture presse est impressionnante, en France et à l’international : NextInpact : Rencontre avec Exodus Privacy, qui révèle les trackers des applications Android ; BoingBoing : Researchers craft Android app that reveals menagerie of hidden spyware; legally barred from doing the same with iOS ; The Intercept : Staggering Variety of Clandestine Trackers Found In Popular Android Apps ; Phonandroid : Android : des mouchards se cachent dans vos applications smartphones favorites ; 01Net : Android : de plus en plus de mouchards pullulent dans les applis ; BeGeek : Des applications mobiles gangrénées par des mouchards ; Le Monde : Les mouchards des applications mobiles « nous rapprochent d’un monde à la “Minority Report” » ; TV5 Monde : Internet : les apps des smartphones nous traquent sans relâche et sans autorisation ; Mise à jour : Gizmodo : Study: Vast Majority of Google Play Apps Are Covertly Tracking Users ; Tom’s Guide : Hundreds of Android Apps Have Hidden Trackers ; Deux chercheurs du Privacy Lab de l’université de Yale (USA) expliquent en quoi il est problématique de voir toutes ces applications mobiles multiplier les mouchards via les AppStores : Or ces magasins, comme Google Play, ont construit leur business autour, notamment, de la publicité ciblée. Cette priorité n’est pas compatible avec la vie privée et la sécurité. Exodus révèle des pratiques troublantes en matière de vie privée dont Google est pleinement conscient, quand il ne les encourage pas. Les rapports d’Exodus ont permis de débusquer deux mouchards qui avaient réussi à se glisser dans l’application Qwant pour Android. Qwant a immédiatement réagi en corrigeant l’application. Bravo à l’équipe d’Exodus, dont le travail est très utile. Vivement qu’ils puissent faire les mêmes analyses sur les applications iOS ! Pour trouver Exodus Privacy : Site Web : exodus-privacy.eu.org/ ; Mastodon : @exodus sur Framapiaf.org ; Twitter : @ExodusPrivacy. En vrac : Caliopen passe en alpha. Pour ceux qui se demandent ce qu’est Caliopen, « Il s’agit d’un agrégateur de « correspondance privée » qui renseigne ses utilisateurs et utilisatrices sur leur niveau de confidentialité. » ; Décidémment, l’écosystème Android n’est jamais décevant : Comment les mobile Wiko contiennent des mouchards dès la livraison ; Une backdoor dans les OnePlus (et bien d’autres marques) ; Espionnage : les smartwatchs pour enfants bannies en Allemagne ; CSSwizardry fête ses 10 ans « Having this website changed and shaped my career. If you don’t have a blog, I urge you, start working on one this weekend. Your own blog, with your own content, at your own domain. It might just change your life. » ; Quand Gaël Duval (créateur de Mandrake Linux devenu Mandriva) se penche sur le mobile et la vie privée — Leaving Apple and Google : my “eelo odyssey” ; Quad9, un résolveur plus sécurisé que celui de Google, expliqué par Stéphane Bortzmeyer ; Comment dépasser les limites du deep learning ?. Où l’on réalise que ce qu’on appelle l’IA est en fait du deep learning, et que le deep learn[...]