Subscribe: Actualités SciFi-Universe.com
http://www.scifi-universe.com/services/rss/news.xml
Added By: Feedage Forager Feedage Grade A rated
Language: French
Tags:
avec  chargement  dans  des  est  film  jeu  les  mais  nous  par  pas  pour  qui  son  sur  tout  une  vous 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Actualités SciFi-Universe.com

Les dernières actualités de scifi-universe.com



Flux RSS des 30 dernières actualités parues sur scifi-universe.com



Copyright: Copyright 1996-2018 SciFi-Universe.com. Tous droits réservés.
 



BIFFF 2018 : C'est dans ta tête ! (ou pas...) : Satan, des géants, des enfants morts, des bombes et un papy qui sucre les fraises...

Fri, 13 Apr 2018 08:00:00 GMT

Nouvelle journée de ce BIFFF 2018, qui se rapproche doucement mais sûrement de sa clôture, dimanche prochain. Ca a été une journée chargée puisqu'après une interview de Guillermo Del Toro (oui, oui, qu'on espère mettre en ligne très rapidement), on a enchaîné les films comme de bns stakhanovistes dévoués à notre tâche. Et si certaines projections se sont avérées décevants, d'autres nous ont au contraire énormément plu !Chasseuse de géantsChasseuse de géants arrive un peu en troisième roue du carrosse après les récents Quelques minutes après minuit et La 9ème vie de Louis Drax, Le film est pourtant tiré d'un roman graphique de Joe Kelly et J. M. Ken Niimura, édité chez Image Comics en 2008. Comme quoi, difficile de dire qui a inspiré quoi, ou comment une même thématique est abordée dans un temps assez restreint.Barbara est une adolescente solitaire apparaissante comme différente des autres, et en conflit permanent avec son entourage. Ses journées au collège sont rythmées par les allers-retours entre le bureau du proviseur et la psychologue. Aux sources de l’inquiétude des adultes qui veillent sur elle, il y a son obsession pour les Géants, des créatures fantastiques venues d’un autre monde pour semer le chaos. Armée de son marteau légendaire, Barbara s’embarque dans un combat épique pour les empêcher d’envahir le monde…Si on met de côté le qui s'inspire de qui et comment se fait-il qu'un sujet similaire soit traité trois fois dans un lapse de temps de deux ans, le film réalisé par Anders Walter n'a rien de déshonorant et se montre tout aussi réussi que celui de Alexandre Aja (mais quand même, un poil en-dessous de celui de Juan Antonio Bayona). L'émotion autour des personnages fonctionne bien, la petite Madison Wolfe dans son rôle de gamine à la bonne bouille en mode renfermé est très crédible, et Zoe Saldana s'offre un rôle loin de ce qui a fait son succès. La réalisation est soignée tout comme la photographie.Il n’y aurait pas grand-chose à reprocher à ce Chasseuse de géants, si ce n'est que parfois ça manque un peu de rythme et que l'aspect imagination de l'enfant apparaît réduit, surtout par rapport à l'enfermement psychologique qui nous est décrit. On aurait aimé aussi par moment plus de féérie. Des petits éléments qui auraient permis à un film assez réussi d'aller encore plus haut dans notre enthousiasme, même si le fait d'avoir vu déjà les deux précédemment cités doit jouer aussi un peu dans ce manque.Texte et avis de Richar B. : 6/10Vincent L. : 5/10LuciferinaJe vous ait déjà dit que je n'aimais pas les films de possession ? Ah oui, je vous l'ai déjà dit mardi... Je pensais en avoir fini avec pour cette cuvée 2018 du BIFFF, déjà très riche en film de ce genre, mais je me trompais. Il faut dire qu'avec un titre comme ça, il ne pouvait en être autrement : Luciferina est bel et bien un nouveau film de possession. Enfin, disons plutôt un autre film de possession, parce qu'en termes de nouveautés, c'est zéro !Natalia est un enfant né d'un rituel satanique. Elevée dans un couvent (comme tout bon enfant gentil né d'un rituel satanique), elle a jusqu'ici été protégée de son obscur passé. Mais le suicide de sa mère va l'obliger à se confronter à ses obscures origines. Pour échapper au Malin, il va falloir qu'elle découvre quel nom ce dernier lui a donné (indice[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16529-bifff-2018.jpg




BIFFF 2018 : Le Guillermo Del Toro's Day : Gloire au maître...

Thu, 12 Apr 2018 08:00:00 GMT

Au BIFFF, ce mercredi 11 avril fut marquée par la venue du réalisateur mexicain Guillermo Del Toro, venu animer une master class devant près d'un millier de festivaliers. Un évènement exceptionnel géré d'une main de maître par le festival, et qui a sans nul doute fait venir dans les allées du BIFFF un public qui découvrait le festival. Et à part ça ? Et bien comme tous les jours ma bonne Lucette : des binouzes et des films !Cop BabyIgor Khromov vient de passer un an en prison afin de faire copain-copain avec la pègre et créer une confiance avec l'un des plus gros gangsters de la Russie. En liberté conditionnelle, Khromov peut enfin croiser le chemin de celui qu'il désirait coincer depuis des années.Le souci c'est que sur son chemin il croise une diseuse de bonne aventure qui lui annonce quelques mauvaises nouvelles sans pour autant êtes parfaitement clair dans ses prédictions. Résultat : Igor croise le chemin du flic le plus maladroit de la planète et se prend une balle à sa place. Sauf qu'à la place de se retrouver au ciel, il se réincarne en petit modèle humain avec couche. Pour autant, il faut plus pour arrêter l'inspecteur Harry russe, après un an à attendre d'apprendre à nouveau à parler, il décide de raconter tout au paternel et partir couche au fesse à la chasse au vilain.Vous connaissez Charles Lee Ray le tueur en série que se réintègre en Chucky, bien maintenant voici Igor Khromov – super flic – qui prend possession du corps d'un bébé. 100% cabotin à l'humour loin d'offrir de la subtilité et des situations aussi grosses qu'une sardine qui aurait bouché le port de Marseille, le film d'Alexander Andrushenko à l'avantage d'avoir une certaine allure visuelle (même si les CGI autour de l'enfant sont de qualités très discutables, et peuvent bloquer). Bref, ce Cop Baby c'est aussi subtil qu'une comédie française, sauf qu'ici, globalement, ça ne ressemble pas à un téléfilm de TF1. Et avec une certaine indulgence, on peut même sourire à quelques situations (la séquence avec une stripteaseuse qui se fait interroger et quand même plutôt sympathique pour exemple). Spectacle familial par excellence, pas aussi cool que du genre Un flic à la maternelle. Et outre la séquence longue et débile du paternel sous influence de la drogue, d'une lourdeur et d'un cliché horripilant, Cop Baby n'est pas forcément déplaisant si on y place une certaine bonne volontéTexte et avis de Richard B. : 5/10Vincent L. : 3/10Ederlezi RisingCe n'est pas tous les jours qu'on a la possibilité d'assister à la projection d'un long-métrage serbe, et ça devient même rarissime dès lors que l'on parle de science-fiction ! Mais le BIFFF, c'est comme la SNCF, tout est possible ! Ederlezi Rising est bel et bien un film de science-fiction serbe, qui plus est plutôt bien fichu ! On sent qu'il y a eu de l'ambition dans ce projet : on n'est pas face à une série B fauchée tournée en catimini dans la banlieue de Belgrade, loin de là ! La prod design d'Ederlezi Rising a visiblement été très très soignée, et le fait que le film soit tourné en anglais démontre d'une volonté de s'exporter sur la scène internationale. Maintenant, est-ce que le ramage se rapporte au plumage ? C'est une tout autre question...Globalement, j'ai plutôt bien aimé Ederlezi Rising. On est ici face à un film qui convoque à la fois Blade Runner, Ghost in the shell et 2001, l'odyssée de l'espace, trois oeuvres très prestigieuses qui mettent la [...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16528-bifff-2018-le-guillermo-del-toro-s-day-gloire-au-maitre.jpg




Marvel Cinématique Universe : le classement du staff : Quels sont nos favoris, quels sont nos déceptions ?

Tue, 24 Apr 2018 09:35:58 GMT

Afin de profiter comme il se doit de la sortie d'Avengers : Infinity War dans quelques jours, nous vous proposons aujourd'hui le classement des 18 films du MCU par le staff de SciFi-Universe. Les membres de l'équipes ont voté, et se sont prononcés sur leurs préférences et leurs déceptions. Et le résultat final donne ça...A noter que le premier a été mis en tête de tous les classements du staff, c'est donc une large victoire de...18-L'Incroyable HulkRéalisé par Louis LeterrierÉcrit par Zak Penn, Edward Norton et Louis LeterrierUn film de super héros réalisé par un français, ce n'est pas banal. Avec Edward Norton et Zak Penn, le film aurait pu être excellent mais sans être un rattage complet c'est probablement l'un des moins passionnant de l'univers cinématographique de Marvel. La faute au traitement lent du personnage de Hulk / Bruce Banner qui est très bourrin. On s'attend à voir de la castagne et beaucoup de destruction, on est vite déçu. Et pourtant, cette version de Hulk est bien meilleure que la précédente mais rien à faire, on accroche moyen.17-Thor : Le Monde des ténèbresRéalisé par Alan TaylorÉcrit par Christopher Markus et Stephen McFeelyLe premier Thor n'était déjà pas terrible du tout, sa suite enfonce le clou et parvient à transformer l'essai. Thor : Le Monde des ténèbres est très clairmement l'un des pires films du MCU, entre son scénario au rabais, sa mise en scène qui manque d'ampleur, ses cosplays ratés, ses tentatives d'humour qui tombent presque toujours à plat et son méchant aux fraises. Chris Hemsworth semble être le seul à y croire, et il s'avère suffisamment charismatique pour nous aider à tenir le coup...16-Spider-Man : HomecomingRéalisé par Jon WattsÉcrit par Jonathan Goldstein, John Francis Daley, Christopher Ford, Chris McKenna, Jon Watts et Erik SommersIl y a de bonnes choses dans ce Spider-man : le personnage de Peter Parker est cool (et bien interprété), le méchant n'est pour une fois pas trop dégueulasse (et bien interprété), l'humour est sympathique, l'essence du personnage est bien présente et l'intégration au MCU est réussie. Par contre, en terme de mise en scène, qu'est ce que c'est médiocre : c'est quelconque, pas toujours très lisible, rythmé en dents de scie, ça manque de vrais moments de bravoure et de scènes qui marquent vraiment, les clins d'oeils sont laborieux,... Le potentiel est là, mais l'exécution trop sommaire rend le film quelconque. Peut-être qu'un jour, Kevin Feige comprendra qu'il a tout à gagner à aller chercher des réalisateurs qui savent tenir une caméra. Ca marche bien avec James Gunn, pourquoi il ne fait pas ça pour le reste ?15-ThorRéalisé par Kenneth BranaghÉcrit par Mark Protosevich, Ashley Miller et Zak StentzThor n'est qu'un produit calibré dont la finalité est simplement d'introduire l'un des personnages phares des futurs Avengers. Partant de ce postulat - et donc de l'adhésion automatique des fans au projet - les producteurs se sont contenté de recycler ce scénario de base qui à déjà servi à tous les autres films sur les Avengers (vous savez, sur le héros qui devient Super-Héros). Si la présence de Kenneth Branagh derrière la caméra avait au départ quelque chose de rassurant, il s'avère malheureusement que le réalisateur s'est perdu quelque part dans le projet (ou l'a auto-torpillé, le futur nous le [...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16535-marvel-cinematique-universe-le-classement-du-staff-quels-sont-nos-favoris-quels-sont-nos-deceptions.jpg




Les Jeux Vidéo de la Semaine : La production indépendante sur PC prend le pouvoir ! : Sorties de la semaine 16 : du 23/04 au 27/04

Sun, 22 Apr 2018 16:00:00 GMT

On le sait, quand les triple A font une pause dans le planning des sorties, les portages et les projets indépendants en profitent.Les portages sont majoritaires cette semaine avec d'abord la sortie du jeu de flippe en VR Emily Wants to Play Too qui vient nous terroriser sur PS4 en téléchargement ce mardi. Le même jour, toujours en téléchargement, Runbow débarque sur PS4 et Switch. Le lendemain, le jeu d'action exclusif à la Xbox 360 Bullet Witch sort quasiment 10 ans après en téléchargement sur PC. Toujours mercredi, le jeu d'action 2D qui propose un road-trip dans un monde infesté de zombie, Death Road to Canada, débarque en téléchargement sur PS4 et Switch. Un duo qui accueille le lendemain Shantae : Half-Genie Hero en édition ultime. Enfin la Switch voit arriver en téléchargement ce vendredi Naruto Shippuden: Ultimate Ninja Storm Legacy, Jotun et DragoDino (en même temps que la version Xbox One pour ce dernier titre).Revenons à mardi avec la sortie de The Swords of Ditto à télécharger sur PC et PS4. Le jeu fait furieusement penser à The Legend of Zelda : A Link to the Past avec son approche aventure/RPG et sa vue dessus. Mais dans une version cartoon et déjantée où un héros doit affronter les armées d'un terrible ennemi. Une œuvre développée par les Britanniques de onebitbeyond et édité par Devolver Digital.La licence Mechwarrior nous propose BattleTech à télécharger ce mardi sur PC. Ce jeu d'action/aventure apporte des éléments de stratégie pour ceux adorant ce battre avec des robots géants. Vous allez ainsi diriger toute une escouade de Mechs dans des batailles au tour par tour durant une terrible guerre civile intergalactique. Le tout avec des options de gestions et de personnalisations que l'on doit aux Américains de Harbrained Schemes (Shadowrun Returns...) qui comprend des développeurs ayant travaillé sur les premiers opus de la licence. Paradox Interactive est à l'édition.Le même jour, toujours sur PC, débarque Frostpunk en téléchargement. Ce jeu de gestion et de survie dans un monde post-apocalyptique causé par une rude ère glaciaire. La seule planche de salut vient de l'utilisation de la vapeur comme source de chaleur d'où l'aspect steampunk d'un titre vous demandant de gérer une ville afin d'en faire survivre le plus grand nombre. Vous allez être confronté à des choix difficiles en faisant passez la survie avant tout en envoyant des expéditions explorer les environs. Un titre développé et édité par les Polonais de 11 bits studios connus pour avoir créé la licence This War of Mine. Inked arrive jeudi sur PC en téléchargement. Ce titre propose une aventure originale où un créateur de BD va voir son œuvre s'animer et son destin va se mêler à celui de son héros de papier. Vous allez donc devoir résoudre des énigmes dans des décors stylisés sentant le fait main afin de retrouver l'amour perdu du héros dessiné. Une œuvre réalisée par les Croates de Somnium Games édité par Starbreeze Publishing.Le même jour, Light Fall sort en téléchargement sur PC et Switch. Ce titre d'action/plates-formes en 2D très nerveux vous demande d'explorer un Monde Oublié afin de le sauver d'une mystérieuse menace. Dans une ambiance très stylisé entre ombre et lumière, vous allez découvrir des environnements variés concoctés par les Canadiens de Bishop Games qui sont aussi à l'édition.On se quitte avec le trailer de Lego Les Indestructibles prévu pour dans deux mois. 


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/oeuvres/icones/16000/16662-frostpunk.jpg




Funforge organise les premiers Championnats de France de Tokaido ! : S’affronter sur un jeu qui invite à la flânerie, y’a du concept

Thu, 19 Apr 2018 07:00:00 GMT

Funforge met les petits plats dans les grands pour célébrer les 5 ans de Tokaido, ainsi que l’arrivée en boutique de sa réédition.Pour ceux qui ne connaissent pas, Tokaido est un jeu plutôt contemplatif, qui invite à découvrir la culture, les traditions et le folklore japonais au travers d’un voyage initiatique sur le chemin du même nom. N’hésitez pas, d’ailleurs, à aller jeter un petit coup d’œil sur le test qui se trouve juste ici.La nouvelle version conserve intégralement les mécaniques du jeu de base – on ne change pas une recette qui marche – mais opère un ravalement de façade intégral. Cela peut paraître surprenant, car l’original était déjà somptueux et n’en avait pas forcément besoin. Mais Naïade, l’illustrateur, a réussi à se dépasser et à livrer un résultat encore plus choupignon.Bref, l’éditeur a décidé d’organiser en grande pompe les premiers Championnats de France de Tokaido. A première vue, j’avoue que le concept d’une compétition basée sur un jeu non-compétitif est assez surprenant. Personnellement, j’aurais envie de comparer ça à un concours du plus gros mangeur de saucisse ouvert uniquement aux Végans. Les phases de qualification commenceront le 26 avril et dureront jusqu’au 5 juin prochain. La finale, qui opposera les 10 meilleurs PGM, aura lieu le 16 juin à Paris.J’aurai quand même une petite déception : Funforge aurait pu se la jouer roleplay jusqu’au bout et faire ça le long du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, mais ils ont préféré jouer la sécurité et organiser des événements un peu partout en France. La bonne nouvelle, c’est qu’il y en aura forcément un près de chez vous : Lille, Paris, Marseille, Nice, Lyon, Lanuéjouls, Fourques, Angoulême, Caen, Vincennes, Bordeaux, Neuilly-sous-Clermont, Châlons-en-Champagne, Clermont-Ferrand, Crest, Antony, Istres, Déols, Saint-Jean-De-Védas, Bourg-sur-Gironde, Montauban, Pechbonnieu, Perpignan, Gap, Rouen, Noisy-le-Grand, La Roche-sur-Yon, Roanne, Dijon, Mutzig, Grenoble.Pour plus de renseignements sur les dates ou les prix en jeu (car il y en a, quand je vous disais que l’éditeur a mis les petits plats dans les grands), ça se trouve directement sur le site de l'éditeur... Bonne chance à tous les futurs participants !


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16533-funforge-organise-les-premiers-championnats-de-france-de-tokaido-s-affronter-sur-un-jeu-qui-invite-a-la-flanerie-y-a-d.jpg




Les Chroniques de Shannara saison 2 : date de sortie, trailer et informations pour la rentrée : Les Chroniques de Shannara saison 2 arrive très prochainement sur Spike TV

Thu, 17 Aug 2017 08:04:27 GMT

Le 30 juin dernier, la chaîne américaine Spike a annoncé la date de retour de la série : Les Chroniques de Shannara saison 2 qui est prévue pour octobre 2017 ! La première saison a été diffusée sur MTV en début d’année 2016 mais le groupe Viacom passe son tour pour cette saison 2 et c'est Spike TV qui prend la suite. Développée par Alfred Gough et Miles Millar (créateurs de Smallville), l’histoire est inspirée de la saga du livre de l’auteur Terry Brooks, dont le premier volet est L'épée de Shannara, sorti en 1977.L’histoire se déroule dans un monde totalement fantastique. Nous sommes plongés dans une futur post-apocalyptique où la magie est de retour sur Terre aux côtés des Elfes, Trolls, Magiciens, Nains, Druides… les décors font penser à ceux du film le Seigneur des Anneaux entremêlés avec The 100. Pour ceux qui ont oublié les événements de la première saison, sachez que celle-ci est disponible sur Netflix.Le trailer de la saison 2 des chroniques de ShannaraLa bande annonce qui suit vous donne un aperçu de la saison 2 qui arrive en octobre. Les Chroniques de Shannara saison 2 se déroulera 1 an après la fin de la première saisonLa seconde saison se déroulera 1 an après les événements de la fin de la première saison. Les Quatre Terres sont plongées dans le chaos. Wil a mis de coté sa mission pour devenir guérisseur mais un destin encore plus funeste attend nos héros. Ils vont devoir se battre pour empêcher l’apprenti Druide : Bandon de ressusciter une nouvelle créature du mal : The Warlock Lord .Pour le moment Amberle n’apparaît pas au casting néanmoins, MTV à dévoilé de nouveaux personnages comme : Malese Jow qui incarnera Mareth, une jeune femme imprévisible avec des dons de magie. Vanessa Morgang jouera le rôle de Lyria comme liée de façon romantique à Eretria. Un nouveau Général Rigam sera interprété par Desmond Chiam. Gentry White sera Garet, un grand chasseur connu sous le nom des « The Weapons Master ». Pour finir Caroline Chikezie sera la puissante Reine Tamlin.Malheureusement, la chaîne Spike n’est pas disponible en France. Néanmoins nous espérons que MTV France, Syfy France ou Netflix proposeront de découvrir les nouveaux épisodes en H+24 dès octobre 2017.Guide des épisodes des chroniques de ShannaraVous pouvez consulter notre guide des épisodes des Chroniques de Shannara qui vous donnera des informations sur la première saison si vous ne l'avez pas vu, ainsi que quelques mots sur le premier épisode de la saison 2.La première saison de Shannara comporte 10 épisodes qui ont été diffusés de janvier à mars 2016.Pas de saison 3 pour Shannara ?Déçue par les audiences de la série qui s’était tout de même constitué un public fidèle, la chaîne Paramount Network a décidé début 2018 d’annuler la série. Pas de saison 3 en préparation, donc... jusqu’à nouvel ordre ?Le casting de ShannaraCréé par Alfred Gough et Miles MillarD’après les romans de Terry BrookssAvec : Austin Butler, Poppy Drayton, Ivana Baquero, Manu Bennett, Emelia Burns, John Rhys-Davies, James Remar...Produit et diffusé par MTVProgrammation de la série Shannara à la télévisionLa série est diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne MTV et, pour la saison 2 sur Spike TV. En France sur Syfy, puis sur France 4 et Netflix.Pourquoi Shannara a-t-il été diffusé sur MTV ?On peut en effet se demander pourquoi MTV a produit ce show de fiction épique mai[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16393-les-chroniques-de-shannara-saison-2-date-et-dernieres-informations-les-chroniques-de-shannara-saison-2-arrive-tres-pro.jpg




Des sorties en rafale pour Dungeons & Dragons 5ème édition : Petit tour d'horizon des nouveautés...

Tue, 17 Apr 2018 07:00:00 GMT

La gamme française de Dungeons & Dragons 5ème édition continue à se développer, doucement mais sûrement. Alors que le tryptique Player's Handbook/Monster Manual/Dungeon Master Guide est désormais disponible en français, les premiers accessoires commencent à faire leur apparition. Petit tour d'horizon des dernières nouveautésLes Spellbook CardsA l'instar des titres des autres produits du reste de la gamme, le titre n'a pas été traduit en français ; néanmoins, si les Spellbook Cards ne sont pas devenues les Cartes de Sort, le contenu est quant à lui bel est bien disponible dans la langue de Molière. Ce n'est en soit pas très important, mais ça peut porter à confusion au premier abord, donc autant le dire...Les Spellbook Cards, ce sont des paquets de cartes regroupant tous les sorts disponibles par classe de personnage. L'idée est de fournir aux joueurs des aides de jeu succintes et pratiques qui permettent d'avoir sous les yeux tous les éléments utiles. Il existe sept paquets de Spellbook Cards, un par type de personnage (barde, clerc, druide, paladin, profane, rôdeur) et un qui compile les pouvoir des races et les capacités martiales. Le nombre de cartes contenu dans chaque paquet est différent en fonction du nombre de sorts disponibles (le profane est le plus gros avec 257 cartes, le rôdeur le plus léger avec 61 cartes), et, fort logiquement, le prix varie en fonction de cela (de 10€ pour les rôdeurs à 30€ pour les cartes profanes).En tout, il faudra compter 131€ d'achat pour acquérir les sept paquets (qui peuvent tout de même être acquis séparément). Le coût peut certes sembler important (surtout après avoir déboursé 150€ pour le tryptique de base), sauf qu'au final, c'est le genre d'achat qui revient plus au joueur qu'au meneur de jeu. En effet, les Spellbook Cards sont un accessoire de jeu pratique, mais tout à fait dispensable : il est possible de jouer à Dungeons & Dragons 5ème édition à l'ancienne : en recopiant tout simplement sur sa feuille de personnage les éléments donnés dans le Player's Handbook. A chacun de voir, en fonction de son implication dans le jeu, s'il estime que cet achat est pertinent.Les Spellbook Cards apportent tout de même au jeu un côté clair, ainsi qu'une facilité d'utilisation très appréciable. Le matériel est de très très bonne qualité : les cartes sont très solides, lisible et agréables à manipuler (malgré une petite propension à coller entre elle si on veut chipoter). Bref, il s'agit d'un accessoire utile qui devrait contenter sans problème ceux qui jouent régulièrement à Dungeons & Dragons 5ème édition. Dungeon Master ScreenL'écran du MD est également disponible en français. Il s'agit d'un écran quatre volets, format paysage, qui propose côté MJ toutes les tables nécessaires pour maîtriser une partie, et côté PJ l'illustration d'un bon gros dragon rouge. D'ordinaire, les écrans de jeu sont commercialisés avec un petit complément (un petit livret, des scénario, des feuilles de personnages,...), mais ce n'est pas le cas ici. Vous n'acquièrerez ici que l'écran, mais pour 20€, on se trouve grosso-modo dans la gamme de prix habituelle (les écrans de ce format accompagnés d'un livret sont généralement un peu plus chers).L'utilité d'un tel accessoire dépend des pratiques (certains trouvent les écrans indispensables, d'autres[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16532-des-sorties-en-rafale-pour-dungeons-et-dragons-5eme-edition-petit-tour-d-horizon-des-nouveautes.jpg




Bifff 2018 : Notre dernier jour et le palmarès : Du cinéma pluriel...

Mon, 16 Apr 2018 14:00:00 GMT

Et voilà, le BIFFF 2018 est terminé. Ce fut une bonne cuvée (en tout cas de ce qu'on en a vu), entre des projections globalement intéressantes et la venue de Guillermo Del Toro qui a rythmé la deuxième partie du festival. Petite review des derniers films qu'on a vu, et palmarès de cette édition.The CuredDes années après que l'Europe ait été ravagée par le virus Maze, qui transforme les humains en monstres cannibales, un antidote est enfin trouvé, mais les souvenirs restent... Et Sean Brown est hanté par ce qu'il a fait. Alors qu'il revient vivre chez sa belle-sœur devenue veuve, la peur et la suspicion risquent de plonger de nouveau le monde dans le chaos.L'idée du scénariste/réalisateur David Freyne pouvait être séduisante, c'était une façon de réinventer le film de zombies en imaginant une réinsertion partielle du virus et sur le comment les vivants et les guéris allaient pouvoir à nouveau vivre ensemble face à un traumatisme. Mais cela fonctionne pas vraiment dans le cas présent. Pourquoi ? Le film est froid, les personnages sont froids, le rythme et lent, très lent, pour au final rester dans les clichés de films de contaminations. Quant à Ellen Page, on ne peut pas vraiment dire qu'elle soit impliquée dans l'affaire, faisant juste un travail correct (même s'il faut dire que son personnage n'est pas un exemple d'écriture).Texte et avis de Richard B. : 4.5/10Vincent L. : 4,5/10Cold SkinDans les années vingt, un officier météorologique de l'armée est envoyé sur une île en Antarctique pour étudier les climats. Celui-ci y fait la rencontre d'un vieux gardien de phare russe. Lors de la première nuit, l'officier se fait attaquer par d'étranges créatures...Adaptation d'une oeuvre de Albert Sánchez Piñol intitulée La Peau froide (La pell freda, 2002), Cold Skin de Xavier Gens est une sorte de croisement entre Duel dans le pacifique et Alamo. D'un côté, on a deux hommes que tout oppose qui vont essayé de s'allier, de l'autre un phare perpétuellement assailli par l'attaque des mystérieuses créatures aquatiques. Visuellement le film de Xavier Gens est d'une beauté incroyable et d'un perpétuel dépaysement (l'île est magnifique). Le soucis est qu'on a du mal à établir vers où le traitement va réellement. Est-ce le relationnel entre le personnage de David Oakes et Ray Stevenson, ou les liens avec la créature interprétée par Aura Garrido ? D'où vient cette haine ? Pas de réponse. Pourquoi les créatures attaquent ? Pas de réponse. Quant à l'évolution des personnages ? On passe d'une saison à une autre sans que rien change vraiment hormis la barbe qui pousse et la météo qui change. Est-ce imputable au scénario ou au livre ? N'ayant pas lu le dernier difficile à dire. C'est d'autant plus dommage que l'idée d'incompréhension entre cultures et la folie du cloisonnement sont toujours des sujets à traitement intéressant, surtout que derrière l'ambiance est bien instaurée et qu'on est souvent conquis par l'image. C'est donc avec une impression mitigée qu'on ressort du film.Texte et avis de Richard B. : 6/10Vincent L. : 5/10Baahubali 2 : La ConclusionShivudu, un jeune villageois découvre sa vraie identité, de descendance royale. Il sauvera la reine Devasena asservie par le terrible Bhalladeva dont le seul et unique objectif est de g[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16531-bifff-2018-notre-dernier-jour-et-le-palmares-du-cinema-pluriel.jpg




Les Jeux Vidéo de la Semaine : God of War est de retour ! : Sorties de la semaine 15 : du 16/04 au 20/04

Sun, 15 Apr 2018 16:00:00 GMT

Très peu de sorties cette semaine tout simplement parce que le dieu de la guerre a violemment éliminé toute la concurrence !On démarre avec les portages de la semaine et celui du J-RPG Ys VIII: Lacrimosa of Dana à télécharger ce lundi sur PC. Le lendemain, c'est le trip retro Wild Guns : Reloaded qui sort sur Switch en téléchargement.Ce jeudi, Copy Kitty débarque en téléchargement sur PC. Ce jeu d'action vous met dans la peau d'une apprenti héroïne qui va pouvoir s'entraîner dans un monde virtuel construit pas son oncle. Le titre offre de l'action et de la plate-forme dans une ambiance futuriste légèrement 80's. Edité par Degica, le jeu est l’œuvre de Nuclear Strawberry.Ce vendredi, c'est donc l'heure du retour de Kratos dans God Of War qui fait son entrée fracassante sur PS4 puisque déjà précédé de critiques dithyrambiques. Notre dieu de la guerre préféré a quitte sa Grèce natale pour des contrées nordiques en quête d'oubli aux côté de son fils. Il va devoir réussir à éduquer correctement cet enfant en lui apprenant autant à être capable de se défendre que d'être une bonne personne. Le tout avec de l'action brutale, des environnements sublimes et une narration riche en grands moments. Evidemment on retrouve Sony à l'édition et son studio de Santa Monica au développement comme pour tous les autres épisodes consoles de la série. Le jeu a le droit à son édition limitée mais aussi à son édition collector comprenant une figurine de Kratos et de son films, deux mini sculptures, une lithographie, une carte en tissu et d'autres bonus numériques. Sinon, cette semaine a été marquée par la fin d'une chaîne de télévision qui a marqué de nombreux joueurs à savoir Nolife. On retiendra de cette aventure de près de onze ans des émissions et des animateurs tels que Chez Marcus (avec Marcus évidemment), 18+ (avec Thierry Falcoz notamment), ExP (avec Medoc ou Moguri...), Superplay (et l'incroyable BenShinobi), Retro & Magic (avec l'excellent Julien Pirou) ainsi que tellement d'autres. Un grand merci à Sébastien Ruchet et Alex Pilot, les fondateurs de la chaîne, pour ces grands moments télévisuels qu'ils ont su nous apporter malgré des années de galère. 


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/oeuvres/icones/1000/1364-god-of-war.jpg




Pillard de la mer du Nord est en cours de réédition ! : Arrivée sur nos côtes prévue à l'automne 2018

Sat, 14 Apr 2018 07:00:00 GMT

Pixie Games nous a annoncé que la réédition de Pillard de la Mer du Nord serait disponible dans les étals pour octobre 2018, en même temps que ses deux extensions Champs de Gloire et Taverne des Héros. C’est une très bonne nouvelle pour ceux qui sont passés à côté de cet excellent jeu.Vu d’avion, il peut faire penser à Champion of Midgard : les joueurs incarnent des guerriers vikings qui cherchent à impressionner le Jarl en menant les raids les plus téméraires. Ils vont donc successivement préparer leur expédition au village puis envoyer leur équipage au combat.En pratique, les deux jeux ont des mécaniques très différentes. Dans Pillard de la Mer du Nord, chaque joueur dispose en permanence d’un Meeple qui lui sert d’ouvrier. A son tour, il le place sur une des actions disponibles du plateau, soit dans la zone du village, soit dans la zone des raids.Les actions disponibles au village sont assez classiques : Piocher des cartes représentant des unités Récupérer des pièces d’argent Placer une carte d’unité dans son équipage Récupérer de la nourriture Défausser des ressources afin d’augmenter sa puissance d’attaque Défausser des ressources afin de récupérer des tuiles de scoring en fin de partieIl y a en permanence 3 ouvriers posés dans le village, ce qui fait que toutes les actions ne sont pas disponibles. Une fois que le joueur a placé son ouvrier, il en reprend un autre en main et applique l’action de la case qu’il occupait. L’ouvrier qu’il vient de prendre lui servira pour le tour suivant, et ainsi de suite. Pour lancer un raid, il faut respecter des conditions bien précises : chacun demande en effet une taille d’équipage minimale, des ressources à défausser (de la nourriture, parfois de l’or) et un ouvrier de la bonne couleur. Un raid victorieux permet de marquer des points de victoire, de récupérer les ressources sur la case et surtout de récupérer un ouvrier blanc ou gris.La mécanique tourne comme un coucou Suisse : au départ, il n’y a que des ouvriers noirs dans le village. Les premiers raids se font obligatoirement à proximité des côtes, et donnent accès aux ouvriers gris. A partir de là, les joueurs peuvent commencer à se concentrer sur la zone intermédiaire. Mais ça va prendre du temps, les raids y nécessitant plus de ressources. En revanche, ils permettront d’obtenir les ouvriers blanc, sésame vers les zones les plus difficiles et donc les plus rémunératrices…. Ce n’est pas forcément une course de vitesse, puisque celui qui fait un raid sera en général obligé de poser son ouvrier dans le village le tour suivant. Les autres pourront alors le récupérer.Si vous avez l’occasion de faire une seule partie de Pillard de la Mer du Nord, vous comprendrez immédiatement les raisons de son succès foudroyant. Le jeu est très simple à comprendre, mais également très calculatoire avec une bonne profondeur stratégique. Il offre pleins de moyens de marquer des Points de Gloire, et les matchs sont en général plutôt tendus. Le hasard est suffisamment présent pour apporter une pointe de tension au moment de piocher une carte ou de lancer le dé, mais ce n’est pas lui qui décidera du vainqueur. Et puis le matos est vraiment magnifique, surtout les pièces d'argent métalliques qui sont hyper agréables à manipuler.Les deux extensions apportent un vrai plus au jeu : chacune permet d’ajouter un nouveau joueur à la partie [...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16526-pillard-de-la-mer-du-nord-est-en-cours-de-reedition-arrivage-prevu-a-l-automne-2018.jpg




Les Jeux Vidéo de la Semaine : Quand Jason Voorhees fait un puzzle, vous êtes les pièces ! : Sorties de la semaine 14 : du 09/04 au 13/04

Sun, 08 Apr 2018 16:00:00 GMT

Encore une fois, pas de grosses folies cette semaine mais une ribambelle de projets indépendants ou du jeu de niche nippon. De quoi ravir beaucoup de monde.On démarre avec les portages de la semaine et la sortie lundi en téléchargement du film interactif The Bunker en téléchargement sur Switch. Ce mardi, le jeu d'aventure/plates-formes Owlboy sort en téléchargement sur PS4 et Xbox One. Le même jour, le J-RPG Dark Rose Valkyrie sort en téléchargement sur PC. De mardi à vendredi, le J-RPG tactique sort en téléchargement sur PS4, Switch puis Xbox One. Le jeudi, c'est au tour de Project Nimbus et de Ys Origin de se rendre disponibles en téléchargement respectivement sur PS4 et Xbox One. Cette dernière accueille aussi le même jour en téléchargement Hellblade : Senua's Sacrifice. Pour sa part, la Switch voit débarquer en téléchargement Burly Men at Sea. Enfin, Megadimension Neptunia VII ressort ce vendredi sur PS4 en version VR.Revenons à mardi et la sortie en téléchargement de Super Daryl Deluxe sur Switch, PS4 et PC qui est un jeu d'action-aventure/RPG façon Metroidvania qui prend place dans un lycée américain regorgeant de portes vers d'autres dimensions. Vous contrôlez le volontaire Daryl qui en cherchant juste à se faire des amis, va participer à une sacré aventure. Un titre en 2D très humoristique développé et édité par les Américains de Dan & Gary Games.Masters of Anima sort aussi ce mardi en téléchargement sur PC, PS4, Xbox One et Switch. Ce jeu d'aventure mélangeant de la stratégie et des éléments de RPG vous demande d'affronter des armées de démons dans un monde fantastique où vous pourrez commander jusqu'à 100 alliés en temps réel. Edité par Focus Home Interactive, le titre est l'oeuvre des Français de Passtech Games (Space Run).Si on mélange L'Attaque des Titans avec de l'héroïc-fantasy alors on obtient sûrement Extinction qui sort ce mardi sur PS4, Xbox One et seulement en téléchargement sur PC. Vous incarnez un héros devant lutter contre l'invasion de sortes d'ogres de 50 mètres de haut à travers une campagne riche en missions secondaires. Un titre qui se veut très spectaculaire avec une grande liberté donnée développé par les Américains d'Iron Galaxy, studio de commande spécialisé dans les portages. L’œuvre est éditée par Maximum Games. Le MMORPG Skyforge accueille une extension intitulée Overgrowth prévue en téléchargement sur PC, PS4 et Xbox One ce mercredi proposant beaucoup de nouveautés autour de la déesse des fleurs. L'extension introduit une nouvelle classe de mage. Une extension concoctée par les Russes de Allods Team.Jeu de gestion/survie mâtiné de RPG, Dead In Vinland débarque en téléchargement sur PC ce jeudi. Vous allez devoir faire tout votre possible pour qu'une famille de Vikings survive dans une île étrange où ils ont été exilés. Une île cachant de fantastiques secrets... La survive s'annonce assez rude où il faudra vraiment penser à tous ses aspects dont l'exploration. Une œuvre éditée par Playdius et développée par les Français de CCCP.Ce jeudi est aussi le jour de sortie de Shelter Generations, compilation reprenant Shelter 2 et paws : A Shelter 2 Game. Dans ces jeux, vous incarnez une mère animale devant tout faire pour assurer la survie se des petits. Le[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/oeuvres/icones/0/464-vendredi-13.jpg




BIFFF 2018 : Welcome ! : Début du festival... pour nous...

Tue, 10 Apr 2018 07:00:00 GMT

Le BIFFF 2018 a commencé !... depuis le 3 avril pour l'ensemble de la planète, et depuis hier pour nous. Nous sommes bien arrivés à Bruxelles (au cas où vous vous seriez inquiété, rassurez-vous, tout va bien), et nous avons rapidement retrouvé notre chemin jusqu'au palais des Beaux-Arts (ou Bozar, oui, ça s'appelle comme ça pour de vrai) qui héberge le meilleur festival de films du monde. Sur place, la configuration avait un peu changé, mais nous avons tout de même rapidement retrouvé l'endroit le plus important du BIFFF : la salle de ciném le bar ! Une Troll (ou deux), et c'est parti pour une semaine de festival !Welcome !!!!!RV : Resurrected VictimAdepte de cinéma coréen, j'ai été content de commencer cette édition 2018 du BIFFF par une production de ce pays. Oui, de mon avis, le cinéma coréen est aujourd'hui souvent synonyme d'une certaine qualité (tout du moins il offre un des cinémas les plus intéressants).RV : Resurrected Victims, ce n'est pas que le nom du film, c'est aussi comme ça que les spécialistes ont nommé un phénomène qui frappe plusieurs pays et qui consiste à voir des morts revenir à la vie pour se venger avant de disparaître dans un tour de flamme. Et il se trouve que la mère de Jin-hong, un procureur loin d'être tendre avec les criminels, morte il y a sept ans, refait son apparition chez sa soeur. Loin de ressembler à un zombie qui tomberait en morceau, plus fraiche que jamais, cette dernière semble ne pas vraiment se soucier d'avoir été tuée, du moins jusqu'à ce que, sans véritable raison apparente, elle tente de poignarder son fils ! Aurait-il quelque chose à voir avec sa mort passé ?Ce film de Kwak Kyung-Taek (The Classified File, Eye for an Eye) est un croisement entre enquête policière à retournement de situations, film de vengeance et retour des morts-vivants (sans la chair qui tombe en lambeau). Si, techniquement, la photographie et la réalisation sont soignées, et que globalement le long-métrage intrigue par son mélange des genres et son côté puzzle, le scénario bordélique ne semble pas toujours cohérent. Et si globalement j'avoue mettre jamais ennuyé (et avoir même plutôt pris du plaisir), la fin m'a paru trop moralisatrice et appuyée pour en sortir avec un goût de parfaite satisfaction. Car oui sachez-le, la vengeance c'est mal et le pardon c'est bien !Richard B. : 5,5/10VeronicaC'est triste, mais Jaume Balaguero et Paco Plaza, le duo de réalisateurs qui avaient créé [REC], sont visiblement retombés dans l'anonymat. Le dernier film de Balaguero, Muse, est par exemple sorti dans une seule salle française en début d'année (sans pub, un peu honteusement). Et c'est un peu la même chose avec le dernier film de Paco Plaza, Verónica. J'étais tout content hier, je me disais « chouette Vincent - oui, j'aime bien me parler à moi-même - tu vas à une avant-première d'un des réalisateurs de Rec, ça va être cool et tu vas pouvoir en parler avant tout le monde ! ». J'avais faux sur toute la ligne. Déjà, ce n'est pas du tout un film cool, mais en plus, en allant jeter un oeil sur IMDB, je me suis aperçu qu'il était sorti en France au mois de janvier. Je ne le savais pas, je n'en avais pas du tout entendu parler, bref, ça a[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16525-bifff-2018-welcome-enfin-pour-nous.jpg




BIFFF 2018 : Ce n'était pas le jour des enfants ! : Non, vraiment pas...

Wed, 11 Apr 2018 07:00:00 GMT

Au BIFFF, les journées se suivent et ne se ressemblent pas... enfin, pas tout à fait. Des films, des bières et encore des films, oui, mais la variété de films proposés peut, en une journée, nous faire faire un véritable tour du monde. Ca a été le cas hier : entre Mexico, Moscou, Rome, Vancouver et Taipei, on a voyagé ! Du coup, après un lundi assez décevant, on espérait pouvoir entrer dans le vif du sujet avec des projections plus convaincantes. Verdict ? Oui, c'était clairement une bonne journée. Certes, on n'a pas eu de gros coup de coeur, mais tous les films projectés avaient un minimum d'intérêt. C'est parti pour une petite review.BelzebuthJe vous ai déjà dit que je n'aimais pas les films de possession ? Non ? Bon, c'est fait maintenant. Du coup, le moins que je puisse dire, c'est que jusqu'ici, cette édition 2018 du BIFFF ne m'a pas porté chance : Veronica, c'était un film de possession, Charismata, c'était un film de possession, et je vous le donne en mille, Belzebuth... oui, c'est aussi aussi un film de possession. Comme ça c'est fait, je les ai tous vu (j'espère en tout cas), on peut passer à autre chose. Mais avant ça, que vaut Belzebuth ?Et bien, sans être transcendant, force est de reconnaître que ce n'était pas trop mal, même quand on n'aime pas le genre... Derrière la caméra, Emilio Portes réussit une première partie impeccable. Ouvrant son film sur une séquence d'une violence psychologique assez incroyable (un massacre de nourissons dans une maternité, rien que ça), il pose d'emblée ses intentions : Belzebuth sera clairement un film sans compromis. Et la demi-heure qui suit est à l'avenant, offrant aux spectateurs deux séquences moralement éprouvantes (un massacre dans une école, puis dans une piscine), sans pour autant sombrer dans le trash gratuit. On est estomaqué par ce qui se dessine sous nos yeux, et d'autant plus conquis car le film bénéficie d'un soin technique impeccable (la photographie, notamment, offre des plans magnifiques).Malheureusement, Belzebuth s'enfonce par la suite dans un scénario maladroitement alambiqué, convoquant des artifices scénaristiques dignes des séries Z, avant de se terminer sur une interminable séance d'exorcisme, aussi vaine que convenue. Toute la force de la première partie s'évanouit petit à petit à mesure que le scénario dévoile ses énormes failles. Si le rythme du film est correctement maintenu, les 115 minutes finissent tout de même par devenir diablement longues, à tel point que le générique de fin d'apparente presque à une délivrance. Dommage, parce que le potentiel était bien là pour faire de Belzebuth un film d'horreur tendu et efficace.Avis et texte de Vincent L. : 4/10Richard B : 5/10The envelopCette année au BIFFF, le diable semble se cacher un peu partout (comme les chauffeurs du dimanche), et qu'il s'agisse de le combattre ou de pactiser avec lui, ce n'est jamais une bonne chose... Igor est un chauffeur privé qui aime bien rendre service, surtout quand la personne qui lui demande se trouve être une jolie secrétaire dont le postérieur semble l'obnubiler. Il accepte donc pour la demoiselle d'aller porter une enveloppe dans une rue qui se trouve être non loin. Sauf qu'au moment de transmettre le courrier à [...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16527-bifff-2018-possessions-fantomes-et-univers-paralleles.jpg




Ouverture du Bifff 2018 : il est de retour...

Tue, 03 Apr 2018 13:47:13 GMT

Aujourd'hui et jusqu'au 15 avril 2018 le Bifff s'anime pour la 36éme fois. Bien oui, il n'est plus tout jeune notre ami, mais il a toujours autant la patate !Hors la venue de l'oscarisé Guillermo Del Toro pour une masterclass (déjà complète) le 11 avril prochain, le festival s'annonce avec un programme de grande qualité et diversité. Il est donc fortement recommandé de faire un tour sur  le site officiel.Ce soir, les festivaliers pourront donc découvrir Ghostland de Pascal Laugier (oui pour le coup déjà sorti en France) et Marrowbone de Sergio G.Sanchez.Bande-annonce de Ghostland Bande-annonce de Marrowbone 


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16514-bande-annonce-et-programme-du-bifff-2018-le-festival-du-film-fantastique-de-bruxelles-est-de-retour-a-partir-du-3-avri.jpg




Eldricht Tales : un recueil de nouvelles inédit de Lovecraft bientôt disponible en français : L'éditeur du livre répond à nos questions...

Thu, 29 Mar 2018 07:00:00 GMT

On pensait tout connaître de Lovecraft, avoir à disposition l'ensemble de son oeuvre dans la langue de Molière, et voilà que paf, on se réveille un matin et on apprend qu'il existe des écrits du maître de l'horreur qui n'ont jamais eu le droit à une traduction en français. Cette information, on la doit à OVNI, un éditeur qui propose en précommande sur son site officiel Eldricht Tales - Recueil du Macabre, la traduction d'un recueil de nouvelles inédit signé par Lovecraft. Mince...Du coup, on a cherché à en savoir plus, et comme nos services de renseignements sont plus efficaces que ceux du KGB, on a trouvé les petits malins responsables de ce projet : Philippe Pinon et Sélène Meynier, les deux fondateurs d'OVNI. Ni une, ni deux, on les a contacté et on les a cuisiné. Il ne leur a pas fallu très longtemps pour cracher le morceau et déballer tout ce qu'ils savaient !SFU : Avant tout autre considération, qui êtes-vous  et de quoi êtes-vous coupables ?OVNI : OVNI, ce n’est ni plus ni moins que notre façon de concevoir l’édition. Publier des textes forts, sortant des sentiers battus, souvent boudés par les maisons d’édition traditionnelles et voués à finir noyés dans l’océan numérique, ainsi qu’une volonté de rapprocher deux univers que certaines personnes pensent – à tort – être incompatibles : littérature et jeu de rôle. Bref, nous pensons, avec OVNI, avoir des ouvrages qu’on ne voit pas ailleurs. Et notre catalogue en est le reflet. Que ce soit, par exemple, Pagan Pandemia, qui est un croisement improbable de polar, de fantastique et de dialogues à la Audiard, ou Divino Sacrum, cette incroyable tranche de vie et ode à l’espoir de la regrettée Franca Maï, ou encore Une camionnette qui servait de volière, de Brice Tarvel, pour ne citer qu’eux, la lecture de ces manuscrits nous a frappés, chacun à leur façon, entre autres par leur style propre, s’éloignant des standards ou du politiquement correct. Et nous devions les éditer, parce qu’il était impensable que de tels bijoux littéraires ne soient pas lus par le plus grand nombre. L’enrichissement vient de la diversité, et il était temps de faire en sorte de sortir de l’ombre ces textes qui méritent très largement leur place sur les rayons des librairies et des bibliothèques.SFU : Pour en venir à votre nouveau projet : c’est quoi Eldricht Tales ?OVNI : Il s’agit d’un des recueils de nouvelles et poèmes écrits par le Maître de Providence, H.P. Lovecraft.  Il regroupe nombre de ses textes, dont certains ne sont pas parmi les plus connus de son œuvre. Il renferme également, dans la version originale, des nouvelles écrites à quatre mains que nous avons pris la liberté de ne pas inclure, pour des histoires très terre-à-terre de droit d’auteur. Mais même sans ces huit textes, le volume est conséquent, on estime à environ six cent le nombre de pages de la version française.SFU : Qu’est-ce qui vous a motivés pour éditer ce recueil ?OVNI : L’idée de la publication de ce recueil en version française remonte à plus d’un an. Ma compagne, qui sait à quel point je suis fan de H.P. Lovecraft, a cherché un livre du Maître que je n’avais pas dans ma bibliothèque. Elle m’a donc off[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16521-eldricht-tales-des-nouvelles-inedites-de-lovecraft-bientot-disponibles-en-francais-l-editeur-du-livre-repond-a-nos-que.jpg




Les Jeux Vidéo de la Semaine : La Planètes des Signes en VR ! : Sorties de la semaine 13 : du 02/04 au 06/04

Sun, 01 Apr 2018 16:00:00 GMT

Cela fait un moment que l'on se connaît vous et moi. Vous savez très bien que je ne vais pas vous mentir car oui, la semaine qui arrive est loin d'être passionnante...On démarre mardi avec la sortie de The Adventure Pals en téléchargement sur PS4, PC et Xbox One. Ce jeu d'action/aventure avec des éléments de plates-formes assez coloré vous demande de sauver des personnages âgées transformées en hot-dogs. Heureusement que vous allez pouvoir compter sur votre girafe et autres amis... Bref, du gros n'importe quoi pour ce titre en 2D développé par les Britanniques de Massive Monster et édité par Armor Games Studios.Pour les portages de la semaine, il y a d'abord la sortie mardi du MMORPG Tera en téléchargement sur PS4 et Xbox One 6 ans après sa sortie initiale sur PC. Le PC accueille pour sa part la version VR de The Elder Scrolls V : Skyrim en téléchargement le même jour. Enfin, Impact Winter sort ce vendredi en téléchargement sur Xbox One et PS4.Mais revenons à mardi avec la sortie en téléchargement de Crisis on the Planet of the Apes VR qui, comme son nom l'indique, est une aventure réservée aux possesseurs d'un casque de réalité augmenté à télécharger sur PC et PS4. Se déroulant dans l'univers de la dernière trilogie de films adaptés de La Planète des Singes, le titre se déroule 5 ans après que l'humanité ait été décimée par une grippe. Vous incarnez un singe à l'intelligence supérieure qui va devoir s'échapper d'un complexe scientifique dirigé par les humains. Le jeu est l’œuvre des Anglais de Imaginati tout en étant édité par la Fox à travers son studio spécialisé dans la VR. Toujours mardi, Minit débarque en téléchargement sur PC, PS4 et Xbox One. Ce titre 2D en pixel-art comme en noir & blanc propose des niveaux très courts à terminer en 60 secondes où l'on incarne une créature fantastique qui va devoir se défaire d'une étrange malédiction. Le titre édité par Devolver Digital est l'oeuvre d'une petite équipte de développeurs hollandais issus du studio Vlambeer.Ce jeudi, Reverie débarque sur Vita en téléchargement tout en faisant furieusement penser à The Legend of Zelda : Link's Awakening. Inspiré du folklore maori, le titre se déroule sur une île de Nouvelle-Zélande où un adolescent va devoir explorer des sortes de donjons afin d'apaiser l'esprit qui menace la sécurité des habitants. Ce titre en 2D au look 16-bits est édité comme développé par les Néo-zélandais de Rainbite.Pour terminer, sachez que Dragon Quest XI débarque chez nous début septembre sur PS4 et PC ! 


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/oeuvres/icones/0/87-la-planete-des-singes.jpg




Les Jeux Vidéo de la Semaine : Le (J-)RPG dans tous ses états ! : Sorties de la semaine 12 : du 26/03 au 30/03

Sun, 25 Mar 2018 16:00:00 GMT

Ce mois de mars a été finalement assez décevant comparé aux années précédentes quand bien même une bonne diversité de titres vient égayer cette semaine.On démarre ce mardi avec la sortie définitive du MMORPG Shroud of the Avatar : Forsaken Virtues en téléchargement sur PC. Le titre est d'abord connu pour être un projet mené par Richard Garriott le créateur de la saga Ultima. Ce titre promet donc une expérience basée sur les MMO du passé dans une ambiance heroic-fantasy assez classique même s'il porpose un mode solo pour explorer New Britannia à sa guise. L’œuvre est éditée et développée par les Américains de Portalarium.Mardi est aussi la sortie du J-RPG The Alliance Alive en téléchargement sur 3DS. Dans une expérience là encore volontairement rétro, le jeu propose un monde vaste à explorer avec une équipe de neuf personnages à former afin que les humains puissent enfin se délivrer du joug d'une race les ayant presque fait disparaître. Combat au tour par tour et ambiance héroic-fantasy complètent le tableau d'un jeu édité par Atlus chez nous et développée par Cattle Call.Pour les sorties non-originales, il faut d'abord savoir que Injustice 2 ressort ce jeudi dans une édition complète sur PS4, Xbox One et PC intitulée « Legendary ». Ensuite, l'épisode 5 de Batman: The Enemy Within sera enfin disponible cette semaine.Jeudi est aussi la sortie de l'extension de DC Universe Online intitulée Deluge à télécharger sur PC, PS3, PS4, Xbox One et Xbox 360. Cette extension met en avant le personnage d'Aquaman alors qu'une invasion menace les super-héros permettant aux joueurs de découvrir de nouvelles quêtes, de nouveaux personnages comme de nouveaux lieux. Les Américains de Daybreak Game Company sont au développement comme à l'édition.Ce vendredi, l'action-RPG The Witch and the Hundred Knight 2 sort sur PS4. Vous allez devoir sauver le monde de Kevala d'une terrible menace qui voit des jeunes filles transformées en sorcières. Vous allez parcourir des donjons infestés d'ennemis accompagnés de deux femmes aux objectifs différents. Vous allez devoir jongler entre les pouvoirs et les armes du Hundred Knight tout en améliorant son équipement. Le jeu est édité chez nous par NIS America et développé en interne par une équipe japonaise de la firme. On reste dans l'action-RPG venu du Japon avec le très capitaliste Penny-Punching Princess qui débarque sur Switch et Vita (seulement en téléchargement pour cette dernière) ce vendredi. Vous êtes une princesse déchue qui va devoir récupérer son royaume à la force de ses poings comme de son porte-monnaie puisque l'argent vous permettra de corrompre vos ennemis pour les transformer en alliés comme poser des pièges face à vos ennemis. Ce titre au rythme assez frénétique nous vient aussi de NIS America. Autre J-RPG, Atelier Lydie & Suelle: The Alchemists and the Mysterious Paintings lorgne plus du côté du craft comme depuis le début de la série. Deux sœurs vont devenir les meilleures alchimistes de leur pays grâce à un monde qu'elles peuvent seules explorer et qui détient des ingrédients trouvables nulle part aille[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16520-les-jeux-video-de-la-semaine-le-j-rpg-dans-tous-ses-etats-sorties-de-la-semaine-12-du-26-03-au-30-03.jpg




18 jeux de rôle les plus attendus pour 2018 : Nos attentes ludiques pour 2018, de quoi jouer jusqu'à épuisement

Wed, 10 Jan 2018 08:00:00 GMT

Après 17 jeux pour 2017, voici 18 jeux pour 2018 (ça va commencer à être compliqué en 2030 cette histoire...). Voici nos plus grosses attentes pour cette année, les jeux qui nous font de l'oeil et qui risquent bien d'attérir dans nos besaces. Le plus Rencontre du 3ème type : TschaïFinancé par souscription en octobre dernier, l'adaptation du Cycle de Tschaï de Jack Vance devrait sortir cette année. Edité par 500 Nuances de Geek (Dungeon World), le jeu propose d'interpréter « au choix des natifs d'avant l'arrivée de Reith, ou au contraire une mission humaine de retour pour ses activités subversives. Toujours en rupture, vos personnages seront dans tous les cas en délicatesse avec les potentats et les moeurs locales ». A noter que le jeu fonctionne en binôme avec Tschaï, retour sur la planète de l'aventure (édité par les Editions Mnémos), et qu'il utilisera le système de jeu d'Apocalypse World. Etant donné notre amour inconditionnel pour le Cycle de Tschaï, ce projet nous a immédiatement réjouit, et on compte les semaines jusqu'à la parution du livre.Sortie : Printemps 2018.Voulez-vous en savoir plus ? Le plus Wolf : MeuteCela fait un petit moment que les Editions John Doe n'avaient pas sorti un jeu original (leur dernière sortie étant la réédition d'Hellywood). 2018 devrait voir paraître leur nouvelle création : Meute. Signé Julien Moreau, Meute « se déroule en France, de nos jours et qui propose aux joueurs d’incarner un lycanthrope, un personnage doté de deux personnalités, un homme et un loup. Ensemble, le groupe de joueurs forme une meute, dirigée par son Alpha et protégeant son territoire des menaces qui pèseront sur lui. Mais si la société des hommes, les chasseurs et les autres créatures issues du folklore de nos régions poseront des problèmes à la meute, la principale difficulté pour les personnages sera de parvenir à vivre ensemble ». On n'en sait pas beaucoup plus, tout au plus que Meute a été conçu comme un bac à sable permettant de aux joueurs de créer leur meute, leur territoire et tous les éléments de campagne. On a hâte de voir ça !Sortie : Pas de date officiellement annoncée.Voulez-vous en savoir plus ? Le plus La Guerre des Mondes : Invasion ExtraterrestreEditée par Edge (Aux confins de l'Empire), la gamme La fin du monde est destiné à se composer de quatre ouvrages traitant de quatre causes différentes de fin du monde. Apocalypse Zombie est sorti en 2016 (et on a aimé !), La Colère des Dieux est paru fin 2017, on espère donc fortement voir arriver le troisième, Invasion Extraterrestre, cette année. Les joueurs vont cette fois devoir survivre à une invasion ET, feront-ils mieux que Tom Cruise, Will Smith et compagnie ? On ne connaît pas encore le contenu exact du livre, mais nul doute qu'il devrait reprendre la trame des autres : même système de jeu, même éléments de game-design... à voir comment les campagnes seront articulées pour réussir à surprendre.Sortie : Pas de date officiellement annoncée.Voulez-vous en savoir plus ? Le plus Marabunta : Vermine 2047Agate RPG (L[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16482-18-jeux-de-role-pour-2018-nos-attentes-ludiques-pour-cette-nouvelle-annee.jpg




Premier contact avec Warhammer 40,000 : Heroes of Black Reach : Heroes of Normandie sur le monde-ruche de Black Reach

Fri, 23 Mar 2018 08:00:00 GMT

Quel est le point commun entre les bocages normands, le mythe de Cthulhu et Warhammer 40 000 ? Il ne s’agit pas d’une blague Carambar, mais du Heroes System Tactical Scale des Devil Pig ! Passionné, amateur ou même curieux pourront enfin jouer de grosses escarmouches dans l’univers 40K sans pour autant passer des heures à monter et peindre les figurines et par la même occasion économiser quelques deniers.Sur le monde-ruche de Black Reach, une Waaagh ! ork déferle, mettant en péril ce secteur de la galaxie !Vous allez bientôt pouvoir aider les Ultramarines dans leur combat sans merci contre le Seigneur de guerre Zanzag et revivre les aventures guerrières du Capitaine Cato Sicarius et du Sergent Scout Torias Telion !Heroesof Black Reach ne sera dispo qu’au mois de mai, mais nous avons pu nous procurer une Drop Zone pour vous donner un premier aperçu, et vous mettre on l’espère l’eau à la bouche. Merci Yann Devil Pig ! Cette Drop Zone est une démo autonome complète permettant de lutter pour l’empereur ou pour la puissante WAAAGH ! dans un scénario qui introduit la campagne complète de Black Reach dans la boîte de base. Une sorte de starter set qui permet de prendre en main le système de jeu avant de passer aux choses sérieuses.La mise en place est rapide. Chacun choisit une des deux armées prédéterminées dans le scénario et la met en place sur la map comme indiqué. Chaque joueur obtient un jeu de cartes qui est utilisé pour rendre le jeu plus dynamique, apporter des bonus et surprendre l’adversaire. Graphiquement les unités sont toujours aussi bien réussies. On reconnait clairement les troupes de Warhammer 40K tout en gardant la patte Devil Pig. La map est un poster, mais la boite de base contient 6 tuiles terrains en carton.Le scénario se joue en 6 tours et les joueurs alterneront à chaque tour l’initiative. Un tour se déroule en trois phases :Phase d’Ordre : Pendant la Phase d’Ordre, les joueurs assignent des Pions Ordre à leurs Unités. Les tuiles Unité ont des statistiques sur les mouvements, les bonus et leurs capacités. Seules les Unités se voyant attribuer un Pion Ordre seront en mesure de se déplacer et d’attaquer pendant la Phase d’Activation (les autres auront une chance d’agir lors de la Phase de Réserve). Contrairement à Heroes of Normandie et Shadows over Normandie, les armées n’ont pas de base le Pion Leurre qui permet de faire croire à l’activation possible d’une unité. Ce pion est une option de recrutement pour les Ultramarines.Phase d’Activation : Pendant la Phase d’Activation, les joueurs activent leurs Unités et réalisent des actions chacun à leur tour. En temps normal, seules les Unités ayant reçu un Pion Ordre Numéroté ou Ordre Spécial peuvent être activées pendant cette phase, mais certaines Cartes Action ou Capacités Spéciales peuvent permettre à une Unité d’agir malgré tout.Phase de Réserve : Durant cette dernière phase de jeu, les Unités qui n’ont pas reçu de Pion Ordre et qui n’ont pas de Marqueur Activated peuvent effectuer une Action de Mouvement. Certaines Capacités Spéciales ou autres effets permettent d’autres actions particulières. Puis les joueurs sont prêts à passer au tour suivant.Dans cette Drop Zone les Pion Ordr[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16519-premier-contact-avec-warhammer-40-000-heroes-of-black-reach.jpg




Deadlands (re)sort du désert : Petit financement participatif

Thu, 22 Feb 2018 08:00:00 GMT

Depuis lundi, l'éditeur Black Book Editions propose sur le site de financement participatif www.gameontabletop.com la suite très attendue de l’excellent jeu de rôles Deadlands reloaded. Pour rappel, ce jeu vous permet d’incarner un personnage dans l’Ouest Etrange, un mélange de western sauce spaghetti et d’horreur où se mêle créatures indicibles, chasseurs de primes, magie, indiens, marshals et coyotes.Pour en savoir davantage sur l’univers si particulier de Deadlands reloaded ainsi que sur ses règles et avoir notre ressenti, vous trouverez ici la critique que nous en avons fait. Ces deux campagnes, nommés Le Déluge et Les Derniers Fils proposent de nombreuses aventures tout en intégrant une part importante du contexte de Deadlands reloaded, qui se dévoilera petit à petit aux joueurs. Des explications sur chacune d’elle sont fournies sur la page du financement mais sont à réserver au Maître de Jeu.                                     Le livre de base est aujourd’hui en rupture de stock mais devrait être réimprimé en même temps que les deux campagnes « officielles » proposées. D’ailleurs diverses options permettent de se munir de la gamme existante, notamment le livre de base dans sa version standard ainsi que les (deux) écrans (un seul est nécessaire, le choix se fait davantage sur les informations des livrets les accompagnants ou sur les superbes illustrations).La fin du financement est prévue pour le 05 mars et Black Book Editions a déjà communiquer sur le fait que les traductions étaient faites et les maquettes devraient partir à l’impression rapidement après la clôture, le tout pour une date de livraison estimée pour le printemps 2018.  


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16503-deadlands-re-sort-du-desert.jpg




Bande annonce d'Avengers Infinity War en VOST et VF : Plus qu'un mois pour préparer l'arrivée de Thanos

Sat, 17 Mar 2018 19:11:29 GMT

La dernière bande annonce d'Avengers : Infinity War est sortie et nous propose une mise en scène des plus folles. Imaginez le film de super-héros ultime qui combine tous les personnages que Marvel nous décrit depuis une dizaine d'années réunis dans un seul et même film pour combattre un ennemi commun : le grand Thanos. La (deuxième) bande annonce d'Avenger Infinity War réunit toutes ces promesses en unissant dans le même film les Avengers, Les Gardiens de la Galaxie, le récent Spider-Man : Homecoming et autres Black Panther. C'est juste unique et le film sortira le 25 avril 2018.Bande annonce d'Avenger Infinity War en version originale sous-titréeAvengers Infinity War : où sont les pierres d'infinité ?La bande annonce d'Infinity War (la guerre de l'infinité) nous en apprend un peu plus sur le scénario du film. Thanos a dû découvrir que la Terre abritait plusieurs pierres d'infinité et il se dirige droit vers elle pour s'en emparer. Si on résume ce qui se passe dans les films précédents, on sait que la première pierre est le Tesseract, amené par Thor/Loki sur Terre, première pierre d'infinité analysée par les Avengers. La deuxième pierre est portée par Vision, sur son front, suite au combat avec Ultron (dans Avengers l'ère d'Ultron). Une troisième est détenue par les Gardiens de la Galaxie qui rencontrent Thor après sa virée dans Thor : Ragnarok. La pierre de la réalité est confiée au collectionneur dans Thor 2 pour qu'il l'éloigne du Tesseract, quand à la pierre du temps, elle se trouve en possession de Docteur Strange. Reste la sixième pierre, la Pierre de l'Âme, qui reste encore un mystère. Il est possible que cette dernière soit révélée dans la deuxième partie du film qui sortira plus tard.Bande annonce d'Avenger Infinity War en version françaiseOn espère que la bande annonce vous plaira auant qu'elle nous a plu. Vous avez le choix entre la regarder la bande annonce en version originale ou en français, libre à vous d'essayer d'y trouver des détails et indices sur le déroulé du film. Ce qui est sûr c'est que Captain America a bien changé (c'est presque devenu un rebel). On aimera, ou pas, la nouvelle couleur de cheveux de la Veuve Noire. Tout le monde appréciera le retour des Wakandais ou de Bucky pour aider les Avengers. Et bien entendu, Iron Man qui est toujours là pour donner la réplique et détendre l'atmosphère. Il faudrait regarder en détail image par image si Hulk est présent, mais on peut parier là-dessus. Il serait dommage de ne pas voir Hulk / Bruce Banner combattre Thanos.


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16516-bande-annonce-d-avengers-infinity-war-en-vost-et-vf-plus-qu-un-mois-pour-preparer-l-arrivee-de-thanos.jpg




La campagne Kickstarter de Monumental vient de démarrer : Du gros jeu en approche chez FunForge

Sat, 17 Mar 2018 09:33:48 GMT

La campagne Kickstarter pour Monumental est officiellement lancée depuis le 14 mars !Monumental est un jeu épique de civilisation, de conquête et d’expansion. Il vous propose de mener votre civilisation à la gloire et au succès à l’aide de différentes ressources : la science, la force militaire, la production, la culture et l’or. Quelle sera votre destinée ? Vous spécialiserez-vous dans la conquête ? Serez-vous plutôt un pionnier ? Serez-vous réputé pour une culture riche et abondante ? Ou pour une civilisation mettant la science au premier plan ? Vous concentrerez-vous sur la construction de votre cité et de merveilles ? Le joueur avec la civilisation la plus impressionnante sortira vainqueur de la partie !D'un point de vue système de jeu, le projet est tout à fait dans l'air du temps puisqu'il se propose de combiner deck-building et placement de figurine. Le jeu a été présenté en démonstration à Cannes, et l'ensemble semblait plutôt prometteur. Le sentiment de montée en puissance, notamment, était palpable tout au long du jeu et franchement grisant (en même temps j'ai joué avec les Vikings, ce qui fait que je n'ai pas forcément cherché à découvrir le volet diplomatie).Les premiers prototypes des figurines étaient d'ailleurs visibles, et c'était ab-so-lu-ment magnifiques (mon PEL me jette déjà des regards désapprobateurs, je suis un être faible). Plus globalement, la direction artistique du projet semble partie dans une bonne direction, même si c'est à suivre de près puisque tout ça est encore loin d'être finalisé.  Pour soutenir le projet, c'est exclusivement sur Kickstarter et c'est juste ici.​


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16515-la-campagne-kickstarter-de-monumental-vient-tout-juste-de-demarrer-du-gros-jeu-en-approche-chez-funforge.jpg




Les Jeux Vidéo de la Semaine : Le retour de Ni No Kuni. : Sorties de la semaine 11 : du 19/03 au 23/03

Sun, 18 Mar 2018 17:00:00 GMT

La production japonaise est à l'honneur cette semaine avec des licences plus ou moins connues venant sur le devant de la scène.On commence avec la sortie dès mardi de Assault Gunners HD Edition sur PC et PS4 en téléchargement. Ce jeu d'action met en scène des méchas devant protéger la Terre comme les colonies martiennes d'une grande menace. Les habitués des univers Gundam ou Armored Core ne seront pas dépaysés dans cette production développée par les Japonais de Shade Inc. et éditée par Marvelous chez nous. Il est aussi question d'action dans A.O.T. 2 qui sort ce mardi sur PS4, Xbox One, Switch et seulement en téléchargement sur PC. Cette nouvelle adaptation de L'Attaque des Titans se concentre sur les événements de la saison 2 de l'animé. Cette suite propose de nouveaux combats dantesques contre des titans avec la possibilité de créer son personnage, de l'améliorer et d'avoir une liberté d'action encore plus grande. Un titre édité par Tecmo-Koei et développé par les Japonais d'Omega Force qui s'étaient déjà occupés du premier opus. Très attendu, Sea of Thieves débarque ce mardi sur Xbox One et seulement en téléchargement sur PC. Ce jeu vous plonge dans une aventure liée à la piraterie matinée de fantastique puisque des animaux géants marins seront évidemment de la partie. Il s'agit ici d'une expérience autant solo que multi avec un vaste monde ouvert remplis de possibilités afin de créer votre propre pirate et devenir une terreur des mers comme vous l'entendez. Microsoft est à l'édition de ce jeu développée par les équipes britanniques de Rare qui avaient connu la gloire dans les années 1990 grâce à Goldeneye, Banjo-Kazooie ou les Donkey Kong Country... Pour les portages de la semaine, commençons par le hack'n'slah antique/fantastique de 2006 Titan Quest qui sort ce mardi sur PS4, Xbox One et Switch. Sachez qu'une version collector ressort sur PC en même temps. Version collector qui profite aussi à la PS4 et à la Xbox One. Ces deux dernières consoles accueillent aussi Assassin's Creed Rogue en version « Remastered » ce mardi. La PS4 voit débarquer le même jour Apex Construct en téléchargement. Enfin, la Switch accueille en téléchargement le jeu d'aventure OPUS : Rocket of Whispers ce jeudi.Jeudi est aussi la sortie de l'étonnant Eat Beat Deadspike-san en téléchargement sur Switch situé dans l'univers de BlazBlue. Ce jeu de rythme avant tout humoristique vous propose de nourrir les combattants de la série afin qu'ils regagnent des forces en vue du prochain combat... Un délire développé et édité par les créateurs de la licence, les Japonais de Arc System Works.La Switch accueille le space-opera Manticore - Galaxy on Fire qui se déroule dans l'espace où vous incarnez un chasseur de prime devant pourchasser des criminels. Ce titre très rythmé permet aussi d'avoir une progression basée sur l'amélioration de son vaisseau avec l'argent collecté grâce aux primes. Un titre édité par Deep[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/oeuvres/icones/14000/14327-ni-no-kuni.jpg




La vidéo qui compare les tailles de Godzilla à travers les âges : On nous avait pourtant dit que la taille ne comptait pas

Sat, 17 Mar 2018 20:20:00 GMT

Vous connaissez tous Godzilla, cet énorme lézard qui adore venir détruire nos villes, et surtout les grandes villes japonaises comme Tokyo. On a tous au moins déjà vu un film avec Godzilla, mais saviez-vous que Godzilla n'a pas la même taille selon le film dans lequel il apparait ?La vidéo qui suit nous récapitule et compare toutes les tailles de Godzilla de ses débuts au dernier rejeton sorti sur Netflix sous la forme d'un film d'animation. Les Kaijus vont défiler sous nos yeux et nous montrer des détails intéressants comme des styles parfois très différents : des Godzilla à grand queue, des Godzilla à pointes ou des Godzilla à forme quasi-humanoïde. Les plus rigolos étant les Godzilla de lave ou les mecha-Godzilla (mi animal, mi robot).Vous pourrez aussi remarquer que le Godzilla peut rétrécir. Le Godzilla de Roland Emmerich (1998) est parmi les plus petits, le Godzilla de Gareth Edwards (2014) est bien plus imposant. Mais dès qu'un lézard géant fait son apparition de coté de l'Amérique, le Japon riposte avec un Godzilla bien plus grand et puissant. C'est le cas avec le dernier qui est juste abusé.Bref, la vidéo qui compare les Godzilla va vous en apprendre de belles et vous pourrez briller en société avec des statistiques précises et inédites sur le kaiju le plus célèbre de la planète. Parfait pour se mettre dans le bain pour le futur Pacific Rim : Uprising.


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16517-la-video-qui-compare-les-tailles-de-godzilla-a-travers-les-ages-on-nous-avait-pourtant-dit-que-la-taille-ne-comptait-p.jpg




Bande-annonce et programme du Bifff 2018 : Le festival du film fantastique de Bruxelles est de retour à partir du 3 avril

Fri, 16 Mar 2018 05:51:16 GMT

Du 3 au 15 avril 2018 le Bifff est de retour pour la 36éme fois. Bien oui, il n'est plus tout jeune notre ami, mais il a toujours autant la patate !C'est aujourd'hui que c'est déroulé la conférence presse du festival de Bruxelles.  Hors la venue de l'oscarisé Guillermo Del Toro pour une masterclass (déjà complète) le 11 avril prochain, le festival devrait dévoiler tous les noms de ses invités d'ici une semaine. En attendant, nous avons déjà bien des choses à nous mettre sous la dent comme Lloyd Kaufman président du jury international (accompagné, entre autre de Julia Ducournau) ou surtout, le programme des films qui y seront projetés ! Et c'est plutôt très alléchant. Avec pas moins de 12 avant-premières mondiales, et 9 avant-premières européennes qui y serons présentées, nous avons déjà pris note de la présence du génial Baahubali 2 (immanquable!), Cold Skin, Frontier, Ghostland, Hunting Emma, I Kill Giants, Jungle, Legend of the Naga, The Nightmare, Tokyo Ghoul, Victor Crowley, Who Killed Cock Robin et bien d'autres visibles sur le site officiel.Pour finir et faire simple, je vous proposes de découvrir la bande-annonce du festival.  


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16514-bande-annonce-et-programme-du-bifff-2018-le-festival-du-film-fantastique-de-bruxelles-est-de-retour-a-partir-du-3-avri.jpg




Coriolis, le jeu de rôle de science fiction orientalisante arrive en français ! : Un nouveau crowdfunding pour AKA Games !

Mon, 12 Mar 2018 14:30:00 GMT

Aujourd'hui, à 18h00, se lance un nouveau crowdfunding pour la version française de Coriolis. C'est AKA Games, à qui nous devons Symbaroum et Chill qui se lance dans cette aventure spatiale !Coriolis - le troizième horizon est un jeu de rôle de science fiction de Fria Ligan, l'éditeur suédois à qui nous devons l'excellent Mutant - Année Zéro (édité chez Sans Détour) et Tales from the loop (édité chez Arkhane Asylum Publishing). Ce jeu a été primé à la Gen Con 2017. Ce jeu vous ravira par son univers orientalisant qui en fait un space opéra original teinté de mille et une nuits.Coriolis, Les Mille et une Nuits... dans l'espace Le monde de Coriolis puise son inspiration dans la culture du Moyen-Orient, davantage que dans l’Histoire occidentale. On retrouve ce parti pris dans sa nourriture, sa musique et ses modes vestimentaires ou bien dans sa religion, sa philosophie et sa littérature. Plus important encore : les mythes et autres contes traditionnels orientaux imprègnent profondément l'esprit de notre univers. Le Troisième Horizon est un monde où les anciennes croyances se mêlent harmonieusement à la technologie de pointe.Si ça vous tente, rendez-vous dès 18h00 ICI !


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16513-coriolis-le-jeu-de-role-de-science-fiction-arrive-en-francais-un-nouveau-cf-pour-aka-games.jpg




Interview de Bruno Sautter, coauteur du 7ème Continent : Focus sur le jeu, son financement et les futurs projets...

Wed, 14 Mar 2018 08:00:00 GMT

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, Le 7ème Continent est un jeu fortement narratif prenant place au début du XXe siècle. Il vous propose d’embarquer seul ou au sein d’une équipe de 2 à 3 explorateurs dans un jeu d’aventure à la mécanique inédite et inspirée des Livres dont vous êtes le héros. Au fil des cartes « terrain » et « événements » que vous mettez en jeu, vous progressez en toute liberté sur ce territoire mystérieux et craftez de quoi faire face à l’adversité.Sans spoiler, Le 7ème Continent est une petite merveille ludique, belle, immersive et exigeante. Si vous êtes passé à côté, ça tombe bien puisque les derniers exemplaires du jeu vont être commercialisés sur la boutique de Serious Poulp dans les semaines à venir...A cette occasion, nous sommes allés voir Bruno Sautter, coauteur du jeu, pour lui poser tout plein de questions indiscrètes…SFU : Vous avez lancé votre premier Kickstarter en 2015, à un moment où ce mode de financement n'était pas courant pour un jeu de plateau. Avez-vous eu le sentiment d'être des précurseurs, de marcher en terre inconnue ?Bruno Sautter : Pas vraiment. Des sociétés comme Cool mini or not (CMON) avait déjà réalisé des campagnes à succès et des évangélistes – notamment Jamey Stegmaier – déjà pas mal balisé le terrain. Après il ne suffit pas toujours d’avoir la recette pour faire un plat réussi donc on s’est appuyé sur le savoir-faire de ces précurseurs en y apportant notre connaissance de la communication digitale et de l’industrie du jeu.SFU : Quels sont les plus gros défis que vous avez eu à gérer lors de votre campagne ?Bruno Sautter : En amont de la campagne, les préparatifs pour lui assurer un démarrage notamment pour fédérer une communauté de joueurs autour du projet (démos sur les salons, envoi de prototypes à des reviewers,…). Durant la campagne, tenir le rythme ;) car c’est très très prenant avec toujours des choses à produire dans l’urgence et de nombreuses sollicitations à traiter et autres imprévus auxquels faire face.SFU : Si c'était à refaire, est-ce que vous changeriez quelque chose ?Bruno Sautter : On corrigerait quelques erreurs et on prendrait sans doute davantage en compte le fait que les référents culturels ne sont pas les mêmes partout mais c’est à peu près tout. SFU : Conseilleriez-vous Kickstarter à des jeunes auteurs souhaitant lever des fonds pour lancer leur projet ?Bruno Sautter : Le financement participatif est un excellent moyen de financer son projet. En même temps, une campagne Kickstarter (préparation, campagne et post-campagne) – en plus de demander énormément de travail – requiert des connaissances variées (édition, juridique, fiscal, logistique, communication,…) et les erreurs peuvent y être très lourdes de conséquence (notamment sur le plan financier). Aussi il est parfois préférable de se « faire la main » sur un ou deux projets [...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16512-interview-de-bruno-sautter-un-des-auteurs-du-septieme-continent.jpg




Les Jeux Vidéo de la Semaine : Kirby et tous ses ennemis. : Sorties de la semaine 10 : du 12/03 au 16/03

Sun, 11 Mar 2018 17:00:00 GMT

La licence la plus populaire à faire parler d'elle cette semaine est Kirby... Ce qui en dit long sur le calme de ce début de mois de mars qui offre néanmoins des titres originaux assez ambitieux dans leur genre.On commence dés lundi avec la sortie de Amid Evil sur PC en téléchargement. Ce FPS rappelle la grande époque des Doom-likes des années 1990 de par son ambiance série B et sa violence décomplexée. Le héros va devoir se battre avec des armes blanches et de la magie dans une sorte de dark fantasy pullulant de créatures belliqueuses. Un titre développé par les Néo-zélandais de Indefatigable et édité par New Blood Interactive.Mardi, la PS4 accueille Golem en téléchargement nous permettant de contrôler une créature éponyme dans une cité abandonnée. Ce jeu en réalité virtuelle met en scène un enfant et sa famille réfugiés dans une cité en ruines pouvant contrôler un golem par la pensée permettant de survivre notamment en les défendant. Le titre est édité et développé par les Américains de Highwire Games.Le même jour, le PC accueille en téléchargement Ghost of a Tale. Ce titre a été développé quasiment complètement par un seul homme, un français issu du monde de l'animation, sous le pseudonyme de SeithCG qui est aussi son propre éditeur. Ce titre nous plonge dans une ambiance médiévale fantastique peuplée de créatures animales. Vous contrôlez une frêle souris qui va traverser 1001 dangers pour retrouvez celle qu'il aime. La direction artistique et les graphismes ont l'air sublime et le gameplay mélange l'exploration, l'infiltration avec un peu d'action et des pincées de RPG. Ce mardi est aussi le jour de sortie du second DLC d'Assassin's Creed Origins intitulé The Curse of the Pharaohs en téléchargement sur Xbox One, PS4 et PC. Ce DLC embrasse pleinement un aspect fantastique puisqu'il implique des bêtes mythiques et des pharaons morts dans de nouvelles zones à explorer. Comme pour le jeu d'origine, ce contenu est édité par Ubisoft et développé par son studio de Montréal.Encore mardi, le jeu de réflexion/aventure Q.U.B.E. 2 sort en téléchargement sur PS4, Xbox One et PC. Ce second épisode met en scène une archéologue qui va devoir trouver la sortie d'une étrange structure extra-terrestre dans laquelle elle se réveille sans savoir pourquoi. Le jeu se distingue par une vue à la première personne et des gants vous permettant de modifier la structure des salles traversées afin de progresser. Le titre est, comme pour le premier épisode, développé par les Britanniques de Toxic Games et édité par Trapped Nerve Games.Le seul portage de la semaine est celui de la compilation de l'excellente trilogie Devil May Cry HD Collection datant de la PS2. La sortie est prévue ce mardi sur PS4, Xbox One et seulement en téléchargement sur PC.Les explorateurs en herbe peuvent se pencher sur la sortie ce jeudi de Surviving Mars, un jeu de [...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/oeuvres/icones/6000/6143-kirby.jpg




Interview de Fred Henry, l'auteur de Batman : Gotham City Chronicles : Le point sur le projet, alors que le Kickstarter vient juste de commencer

Wed, 28 Feb 2018 08:00:00 GMT

Nous sommes le 28 février et la France est tétanisée par le froid. Ça tombe bien, car nous avons d’excellentes nouvelles qui vont sérieusement réchauffer l’ambiance. En effet, la nouvelle campagne de financement participatif de Monolith vient tout juste de commencer. Celle-ci est exclusive à Kickstarter et propose de soutenir leur prochain jeu de plateau sobrement intitulé Batman : Gotham City Chronicles.Notre petit doigt nous dit que cette campagne va rapidement affoler les compteurs et les réseaux sociaux, et qu’elle sera probablement au centre des discussions dans les semaines à venir. Après tout, le Caped Crusader est sans aucun doute le justicier masqué le plus célèbre au monde et l’impatience des fans est énorme. Et puis, Monolith est un habitué des records en tout genre. Ce sont déjà les auteurs de Conan, un des plus gros succès de la célèbre plate-forme de financement participatif du haut de ses 3.3 millions d’€uros.Notre équipe est allée à la rencontre de Frédéric Henry, l’auteur du jeu, afin d’en savoir un peu plus sur ce projet dantesque.SFU : Est-ce que cela a été difficile d'obtenir les droits du Caped Crusader ? DC Comics est connu pour ne pas les lâcher facilement.Fred : En fait cela s’est révélé beaucoup plus simple que nous ne l’imaginions. Il m’a suffi de me rendre aux Etats-Unis afin de rencontrer la Warner et de leur présenter ce que nous avions préalablement réalisé avec Conan. Warner s’est montrée très impressionnée par le jeu et sa réalisation et nous a rapidement mis en contact avec DC. C’est avant tout l’immersion proposée par le jeu qui a retenu leur attention. Par ailleurs il s’est trouvé que certains membres de chez eux connaissaient très bien le projet Conan pour l’avoir pledgé. SFU : Est-ce que DC Comics vous a imposé des contraintes particulières sur le projet ? Sont-elles difficiles à respecter ?Fred : Finalement assez peu, si ce n’est l’interdiction de faire mourir les Héros et bien sur un contrôle très pointu de l’esthétique et du background des personnages. Les validations se sont toujours très bien déroulées et aucune n’a demandé plus de quelques allers retours.SFU : Conan avait fortement impressionné par son respect absolu de l'univers et de la licence.  Vous vous étiez notamment assuré l'appui de Patrice Louinet, l'un des principaux exégètes de R. E. Howard. Est-ce que ce sera aussi un axe fort sur Batman ? Avez-vous engagé des experts pour vous seconder ?Fred : Nous entourer d’experts des thèmes que nous abordons est une marque de fabrique de Monolith. Nous avons été les premiers à le faire et je pense que c’est quelque chose qui va se populariser. Sur Batman nous nous sommes attachés les services de deux spécialistes de renom du comics, Xavier Fournier et Alex Nickolevitch.SFU : Batman est un personnage qui a énormément évolu&[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16506-interview-fred-henry-auteur-batman-gotham-city-chronicles.jpg




Tout sur le prochain Mythic Games ! : L'interview de Léonidas Vesperini

Thu, 08 Mar 2018 08:00:00 GMT

Nous étions au FIJ de Cannes fin février et nous avons eu l'opportunité d'interroger Léonidas Vespérini sur le futur projet de Mythic Games ! Il s'agit d'une adaptation du célèbre personnage de Robert E. Howard Solomon Kane. Ca vous intéresse ? Voici de quoi en apprendre un peu plus...SFU : Bonjour Léonidas, pour les lecteurs qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter en quelques mots et présenter Mythic Games ?Léonidas Vespérini : Je m'appelle Léonidas Vesperini, je suis un des deux associés de Mythic Games et ça fait un moment que je suis dans le milieu du jeu. J'ai été journaliste pendant très longtemps dans différents magazines comme Ravage, Lotus Noir, Mana Rouge ou encore Manga Kids. Depuis maintenant trois ans, je suis éditeur avec Mythic Games qui édite des jeux de société avec figurines qui sont lancés sur Kickstarter. Le dernier en date est Joan of Arc. C'est un jeu de figurines centré sur la Guerre de Cent ans, Jeanne d'Arc étant évidemment le personnage le plus connu de cette époque, mais il n'y a pas qu'elle. Il y a plein d'histoires, des mythes et légendes auxquels les gens croyaient à l'époque ce qui fait un mélange historique et fantastique. On a lancé ce jeu l'an dernier sur Kickstarter, il a rencontré beaucoup de succès. Et là, tout récemment, juste pour ce salon de Cannes où nous sommes en train de discuter, nous avons annoncé notre prochain projet qui va être lancé sur Kickstarter et nous sommes très impatients d'en dévoiler plus. C'est quelque chose sur lequel on a beaucoup travaillé et ce jeu c'est Solomon Kane.SFU : Solomon Kane, comme le personnage de Robert E. Howard, le père de Conan ?Léonidas Vespérini : Exactement, c'est ce personnage qui est une sorte d'archétype que tout le monde connaît sans forcément le nommer. C'est l'archétype du chasseur de sorcières, ce personnage habillé en noir, puritain, qui a une rapière, un mousquet et qui affronte les créatures du mal et punit les hommes, les criminels. Il fait le bien, en tous cas il en est persuadé, parce qu'il est un petit peu fou. Il est extrême, fanatique : un Punisher avant l'heure mais dans un XVIème siècle gothique, mystérieux. Ses aventures mélangent un aspect à la Tim Burton (Sleepy Hollow) et des histoires beaucoup plus capes et d'épées. C'est un aventurier qui voyage sur tous les continents, traquant le mal dès qu'il pense l'avoir découvert et où qu'il se trouve. C'est un personnage errant, un vagabond qui apparaît quand le mal est là, qui punit et qui s'en va. Il est très intéressant, il a été maintes fois copié, il a inspiré beaucoup de gens dans la culture populaire ou dans l'édition de jeu. Par exemple le répurgateur dans Warhammer est totalement inspiré de Solomon Kane.[...]


Media Files:
http://s.scifi-universe.com/actualites/icones/16000/16509-tout-sur-le-prochain-mythic-games-l-interview-de-leonidas-vesperini.jpg