Subscribe: Justice au singulier
http://www.philippebilger.com/blog/atom.xml
Added By: Feedage Forager Feedage Grade A rated
Language: French
Tags:
dans  des  est pas  est  faire  les  lui  macron  mais  nous  par  pas  pour  président  qui  son  tout  une main  une  être 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Justice au singulier

Justice au Singulier



Le blog de Philippe Bilger - Magistrat honoraire - Président de l'Institut de la Parole



Updated: 2017-11-22T00:00:00+01:00

 



Les invisibles défaites sont les pires !

2017-11-22T09:17:10+01:00

Les invisibles défaites sont les pires qui, éloignés de nos yeux, ne nous agitent pas l'âme ni ne nous secouent l'esprit. Ou qui nous crèvent les yeux mais, ne nous faisant pas de mal immédiatement, douloureusement, nous permettent de faire comme si elles n'existaient pas.



Emmanuel Macron : une main de fer, une main trop douce...

2017-11-20T18:10:18+01:00

Une main de fer, une main trop douce... Que le président me le pardonne mais je persiste : la passion ensemble mais le pouvoir à part !



Jean-Jacques Goldman : juste un homme...

2017-11-18T20:46:59+01:00

JJG : juste un homme, oui, mais quel homme !



Eric Dupond-Moretti n'est pas Abdelkader Merah !

2017-11-17T08:05:57+01:00

BHL aurait pu être un exceptionnel et lucide commentateur de la récente effervescence judiciaire mais, pour l'affaire Merah, son intelligence ne lui a servi à rien. Parce qu'il commet une grave erreur, partagée par beaucoup. Je révèle cette information élémentaire et basique mais qui change tout : Eric Dupond-Moretti n'est pas Abdelkader Merah.



L'union des droites, une aspiration criminelle ?

2017-11-14T15:18:22+01:00

Ce futur inconcevable ou encore lointain, s'il ne constitue pas une aspiration criminelle mais le droit qu'a toute famille de réfléchir à son élargissement, demeurera lettre morte si son évocation vise à substituer à la profondeur et à la richesse du fond les ignominies de la forme. On ne traite pas le président Macron comme Laurent Wauquiez a osé le faire récemment. Mais l'union des droites n'est pas un gros mot.



Karim Benzema : une victime ?

2017-11-13T14:57:44+01:00

Peut-être faut-il convenir que KB, en dépit de tout ce qui pourrait lui donner une autre image (par exemple il a décidé d'être totalement assujetti à la fiscalité française), reste "un bad boy" à cause notamment d' un environnement et de fidélités amicales discutés. Comme il est devenu très difficile en public de faire part de cette perception négative diffuse et instinctive, on préfère se taire. Et c'est pire.



Un premier acte de résistance à Clichy-la-Garenne ?

2017-11-11T19:50:57+01:00

On peut analyser cette démarche des élus comme un premier acte de résistance contre non pas une "invasion" mais une occupation urbaine illicite mais aussi pour l'amorce d'un engrenage qui pourrait à terme devenir si intense, antagoniste et violent qu'il serait susceptible de déboucher sur une guerre civile multipliée. Renaud Camus a tort mais qu'on continue à se voiler les yeux et à faire preuve de faiblesse démagogique, et je crains qu'un jour on ne lui donne tristement raison.



Pourquoi les ministres demeurent-ils inconnus ?

2017-11-11T11:13:18+01:00

Je constate que le temps sera encore long pour que le président de la République, son équipe, son gouvernement et ses réussites ancrent, dans l'esprit public, ce que celui-ci aurait dû connaître d'emblée et dont l'absence mérite réflexion et suscite de l'inquiétude. Que ces inconnus deviennent le plus vite possible illustres !



L'absurdité est-elle "inclusive" ?

2017-11-09T00:00:00+01:00

S'il convient de choisir, je n'hésite pas. Je me rangerai du côté de l'orthographe et de la grammaire pour les défendre. Je ne serai pas le seul.



Après nous, les massacres !

2017-11-06T18:15:38+01:00

Pour eux, le rêve d'une apocalypse frénétique et de toute-puissance. Pour tant de famille, un cauchemar absolu. Après nous, les massacres ! On songe à ces victimes parce qu'on les craint ailleurs.



Frédéric Taddéï : une affinité médiatique et élective...

2017-11-05T16:04:56+01:00

Quel bonheur, en effet, de pouvoir se détourner de l'acrimonie au sujet des médias pour pouvoir se féliciter que Frédéric Taddéï soit pour moi, dans ce domaine, une affinité élective !



De nouvelles règles pour la Légion d'honneur : l'aurais-je eue ?

2017-11-04T08:17:19+01:00

Peut-être y a-t-il moins d'orgueil dans son acceptation que dans son dédain ? En tout cas, prosaïquement, je l'ai et je la garde.



On a assassiné notre prochain !

2017-11-01T13:57:13+01:00

Avec Alexia, on a assassiné notre prochain. Ni la politique ni la sociologie ni la religion n'ont rien à voir avec cette transgression nue, cette criminalité pure si j'ose dire. La malfaisance humaine débarrassée de ses oripeaux, de ses éventuelles justifications.



Carles Puigdemont : mon salut est dans la fuite !

2017-10-31T11:57:20+01:00

Carles Puigdemont était prêt à se battre jusqu'au dernier Catalan. Sauf lui.



Laurent Wauquiez : du neuf ou de l'ancien ?

2017-10-30T07:46:32+01:00

LW ne devra pas oublier que Nicolas Sarkozy, avec sa droite, avait la partie belle face à une gauche claire et nette. Ce pourrait être une tentation risquée pour lui de continuer sur ce registre alors que les temps ont changé et que le contraste est devenu flou. Le président Macron a bouleversé la donne. Aussi la droite d'opposition est condamnée à s'inventer. Le neuf est obligatoire.



République des mots justes, démagogie des mots doux...

2017-10-28T16:34:49+02:00

Le président - c'est un constat, non une idolâtrie - ouvre la porte à une République des mots justes, la ferme à la démagogie des mots doux.



Pourquoi suis-je reconnaissant envers Sud Radio ?

2017-10-28T10:08:28+02:00

On est le maillon heureux, modeste mais fier d'une chaîne qu'on estime, d'un processus qui a pour visée d'informer, de plaire et d'échanger. Sud Radio n'est pas une radio pour les journalistes mais pour les citoyens. Emmanuel Macron entendrait la différence !



Recherche désespérément un sujet !

2017-10-25T14:05:21+02:00

Tout le reste, célébrer certaines personnalités, dénoncer de fausses gloires, vanter Fabrice Luchini et pourfendre Omar Sy ou Christine Angot ? Je l'ai déjà fait. Je ne veux pas me répéter. Mais quel sujet choisir ? Je l'ai. C'est ce billet.



La libération est-elle coupable ?

2017-10-24T08:30:39+02:00

Ce que la politesse, dans notre société déréglée, aurait dû imposer comme retenue, respect et abstention, la focalisation sur soi l'a dégradé en incorrection, indélicatesse et emprise. Je ne méconnais pas l'extrême difficulté du partage entre une libération qui ennoblit - une affirmation de soi positive qui nous porte au meilleur de nous-mêmes - et celle qui, dans toutes les couches de la société, sous mille formes, n'est qu'une justification qu'on se donne ou un réflexe pour laisser le pire de nous-mêmes faire son oeuvre.



Un vaudeville politique !

2017-10-23T18:31:42+02:00

Ce serait un vaudeville politique si la France avait le loisir de s'y intéresser. A force de se démener, Emmanuel Macron finira par faire lâcher prise à François Hollande. Relation à suivre.



Les sondages : le risque de l'être ou le confort du néant ?

2017-10-22T23:38:45+02:00

Sondages ou non, aucune hésitation à avoir. Dès lors qu'on a la volonté de vivre - j'aime énormément "exister c'est insister" - et de justifier sa présence sur terre, tenter d'être intensément, le moins médiocrement possible et fuir tout ce qui de près ou de loin pourrait ressembler, par anticipation, à sa disparition.



Des intellos contre Emmanuel Macron l'intellectuel !

2017-10-21T09:05:53+02:00

Et des intellos anti-Macron lui feraient peur alors qu'il ne leur est pas inférieur mais qu'il préside ?



Le président porte la parole dans la plaie...

2017-10-18T23:37:16+02:00

Le président a porté la parole dans la plaie. Pour guérir celle-ci, il faut plus que du verbe mais, par l'action, substituer à l'impuissance publique l'autorité juste de l'Etat. C'est tout simple. Cela commence demain.



On finit par être harcelés !

2017-10-18T00:00:00+02:00

Juste, pour terminer, un peu d'ironie. Il y a des femmes, artistes ou combattantes, qui affirment soutenir la cause des femmes en se servant ostensiblement de leur nudité. Elles sont en général applaudies par le progressisme alors que d'une certaine manière elles se montrent, pour être libres, dans des postures infiniment plus discutables que les assauts qu'on prête à un monde viril en général maître de lui. Inconséquences. Qu'on cesse de nous harceler !



Un Président rare...

2017-10-16T09:00:53+02:00

Mais je reste dans ce que j'ai vu et entendu : nous avons un président rare et la République n'en sera pas honteuse.