Subscribe: Justice au singulier
http://www.philippebilger.com/blog/atom.xml
Added By: Feedage Forager Feedage Grade A rated
Language: French
Tags:
avec  avoir  comme  dans  des  est  henri leclerc  justice  les  lui  mais  pas  pour  qui  ses  son  sur  une  être 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Justice au singulier

Justice au Singulier



Le blog de Philippe Bilger - Magistrat honoraire - Président de l'Institut de la Parole



Updated: 2017-09-22T14:00:00+02:00

 



Si la Justice est sourde...

2017-09-22T11:54:17+02:00

Quand la cour d'assises se penchera sur le sort de la mère - si elle est déclarée responsable - convaincue d'assassinat, j'espère qu'on ne laissera pas dans l'ombre le scandale de ces inerties sans lesquelles Alizée serait probablement encore vivante aujourd'hui.



Trump est trompeur !

2017-09-21T07:34:35+02:00

Il en faut car Trump est trompeur en effet. Il ne suffit pas de penser, de parler et d'agir aux antipodes de lui pour mener une bonne politique internationale. Ce serait trop simple. Peut-être à la fois l'écouter pour le normaliser mais ne jamais désespérer de lui ?



Presque envie de défendre Stéphane Bern !

2017-09-19T17:25:30+02:00

Alors on comprendra pourquoi à force j'ai eu envie de défendre Stéphane Bern.



L'urgence de l'Etat !

2017-09-19T13:13:22+02:00

Derrière ces polémiques qui traînent à la queue des devoirs qu'un Etat a la charge, l'honneur d'assumer, il y a comme des effusions d'humanisme délétère. Presque une conception christique de la République qui contraindrait cette dernière à rendre les coups violents et mortifères qui lui sont ou seront portés sur un mode assoupli, adouci, convenable. Du masochisme distingué et fier de l'être. Il est urgent d'en sortir.



Enfin Daniel Zagury vint !

2017-09-17T09:06:36+02:00

Il est heureux qu'un Daniel Zagury ait offert, à sa place et avec les limites qu'il s'assigne, une chance de se manifester à la vérité et à la Justice. Enfin il vint, on peut le dire !



Entretien avec Béatrice Brugère

2017-09-17T09:46:27+02:00

Béatrice Brugère est Secrétaire générale de FO Magistrats.


width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/qmXLFfbwJdo?rel=0" frameborder="0" allowfullscreen>


Béatrice Brugère est Secrétaire générale de FO Magistrats.




La théâtralisation française...

2017-09-13T08:54:14+02:00

La France est très en retard. Elle n'a toujours pas compris que la force du rapport était plus décisive que le rapport de force. Et le réel et son évidence plus convaincants que l'outrance et le tohu-bohu visant à les nier.



Kylian Mbappé a rejoint les puissants !

2017-09-11T08:11:25+02:00

Mais, en l'état, ce billet émane d'un caractériel qui considère qu'on a le droit d'avoir des héros de tous âges dans son panthéon et qui est affecté quand, selon lui, une malfaçon, un défaut dégradent la statue si précocement dressée.



Sur Renaud Camus

2017-09-09T10:17:09+02:00

Quand j'ai convié Renaud Camus à un dialogue sur mon compte YouTube "Philippe Bilger les soumet à la question", j'avoue avoir eu une seconde d'hésitation, comme un frisson de peur. Quoi, avoir envie de questionner et de laisser répondre, sans...



Entretien avec Renaud Camus

2017-09-09T09:07:52+02:00


width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/qEtYAFy0zTM?rel=0" frameborder="0" allowfullscreen>





La solitude peuplée des intellectuels ...

2017-09-08T22:40:02+02:00

S'il a "le devoir de rester un homme seul", il se donne plutôt le droit de ne pas l'être.



L'Education nationale a enfin un ministre !

2017-09-05T11:09:35+02:00

Aussi, au risque de contredire le ministre Blanquer, heureusement qu'il est de droite pour avoir en charge une institution qui n'est ni de droite ni de gauche. Pour la Justice, j'attends. Nous n'en sommes pas encore là.



Le pape n'est pas de gauche mais de l'Homme ...

2017-09-03T10:50:32+02:00

Il est bien au-delà de nos frontières traditionnelles. Ne le réduisons pas à nos joutes. Puisqu'il est de l'Homme.



Henri Leclerc : mais quels Mémoires !

2017-09-03T11:19:49+02:00

Ces Mémoires ne rendent pas un culte à un homme, à une gloire mais célèbrent des valeurs comme la Justice, la vérité et l'humanité. Une splendide plaidoirie par écrit. Dans le monde judiciaire, qu'on l'aime ou non, qu'on partage ses convictions ou pas, Henri Leclerc est considéré comme un formidable avocat et un parfait honnête homme. Il vient de publier ses Mémoires qui, phénomène exceptionnel, trop rare pour ne pas être souligné, sont à la hauteur de sa personnalité et de son histoire. De ses histoires, devrais-je écrire. Et même davantage. Car son livre "La parole et l'action", que j'ai dévoré en un trait de temps, à la fois lecteur passionné et d'une certaine manière encore acteur impliqué, nous projette dans une histoire judiciaire de soixante années et dans l'Histoire tout court. Henri Leclerc est un avocat, un combattant, un témoin. Aucune des luttes juridiques, intellectuelles, politiques, sociales, humanistes de notre époque ne lui est demeurée étrangère. De quelque côté qu'on se tourne, on le rencontre. Toujours plus du côté du Mouvement que de celui de l'Ordre. Je n'hésite pas à le reconnaître même si je me suis trouvé en désaccord avec lui sur beaucoup de plans, sans avoir l'impudence de me mettre sur le même pied que lui. Son idéologie, son ancrage dans une gauche à la fois hugolienne et extrême, sa philosophie pénale et sa vision judiciaire imprégnées d'un progressisme qui ne souffrait pas l'offense du réalisme ou d'une quelconque désespérance sur l'humain, son inlassable participation à des causes de rupture politique et de contestation sociale me plaçaient aux antipodes de ses conceptions. J'ai d'autant moins de scrupule à l'admettre qu'Henri Leclerc dit avoir pris ses distances avec mon "personnage public...réactionnaire" en concédant un blog "intelligent". Qu'importent ces antagonismes pesant peu au regard des belles appréciations judiciaires qu'il a bien voulu formuler sur moi et qui me touchent ! Pour ma part je songe à l'immense avocat qui, en possession d'un savoir juridique impressionnant et "tous terrains", passionné par le droit lui-même et les avancées qu'il permettait, au fil du temps, à Bobigny comme à Paris, n'a cessé de m'éblouir, de m'enseigner sinon de me convaincre, d'être un modèle sur le plan de l'intelligence et de la parole. Ces Mémoires, qui se lisent vite et lentement comme un superbe roman (on a hâte d'aller au bout et on recule ce moment...) sont admirables - je pèse mes mots : dignes d'être admirés - parce qu'ils ouvrent des perspectives et offrent des analyses, les unes et les autres stimulantes et profondes, sur sa déférente amitié pour son Maître Albert Naud, sur la Justice, ses rapports avec la société, l'éthique de l'avocat, la sincérité et la stratégie du plaideur, la détestation de la peine de mort, l'éloquence, l'engagement et la bonne foi, le militantisme et l'exigence de vérité, tant de thèmes encore à foison. Une richesse, une surabondance qui ne donnent pas des haut-le-coeur mais élèvent l'esprit. Je voudrais faire un sort à quelques-uns. D'abord quelle extraordinaire mémoire pour une existence si emplie même si la modernité, avec ses moyens de restituer le passé, répare les possibles oublis. Je demeure saisi, moi qui suis condamné à maudire la pauvreté de mes souvenirs. Ensuite quelle éclairante leçon, tout au long de ces pages, mais prodiguée avec la modestie de celui qui maîtrise et l'expérience de celui qui a tout connu, entendu et plaidé, sur la parole, l'art du verbe, les modulations de la pensée et de la conviction au rythme du souffle intérieur et de l'élan qui soudain, comme il l'écrit si [...]



Alain Juppé aime trop les feux rouges !

2017-08-30T18:01:31+02:00

J’entends bien qu’Alain Juppé désire continuer à cultiver une intransigeance éthique mais en quoi celle-ci devrait-elle interdire un jour à une droite fière de ses valeurs, pluraliste et donc élargie, d’assumer en son sein ses perceptions différentes sans être contradictoires ?



Les politiques dans les médias : une triste cohérence

2017-08-29T22:04:13+02:00

La seule certitude est que cet engouement conjoncturel ne va pas redorer le blason de la politique dans l'opinion. Parce qu'il est clair que tous, contrairement à Roselyne Bachelot qui a abandonné le métier, n'attendront avec impatience que le moment délicieux où la politique leur tendra à nouveau les bras. Devenus des sortes d'histrions au cours de la parenthèse, ils aggraveront le sentiment populaire selon lequel la vérité et le mensonge, l'apparence et la profondeur, la gravité et le divertissement sont mêlés dans une confusion qui ridiculise la démocratie.



No tenim por : c'est beau, ça ne sert à rien !

2017-08-28T10:18:20+02:00

Quand demain l'islamisme et Daech frapperont et massacreront à nouveau, de grâce moins de beauté, de concorde apparente mais plus d'utilité. Moins de spectacle médiatique, plus de retenue et de réserve. Moins de paroles pour affirmer notre détermination, plus de détermination concrète, opératoire, impitoyable et secrète. La démocratie, si elle ne se défend pas, ne sera pas le pire des régimes après tous les autres. Mais le pire tout simplement.



Détox : une maladie d'aujourd'hui ?

2017-08-26T15:04:45+02:00

La détox d'aujourd'hui est un aveu d'impuissance. Une illusion de santé. Une façade. Un vide artificiel. Le contraire de ce que le métier de vivre attend de nous.



François Hollande ne se remet pas de n'avoir pas perdu en 2017 !

2017-08-24T21:16:22+02:00

Je crains tellement le pire que j'aurais été prêt à valider une nouvelle candidature de François Hollande puis sa défaite, avec sans doute son silence, plutôt que de devoir subir l'interminable palliatif d'une déconfiture selon lui trop tôt proclamée. Un lassant président pour de faux, se repentant d'avoir manqué le vrai.



Hanouna, hélas !

2017-08-21T16:39:21+02:00

Si j'ai titré mon billet "Hanouna, hélas", c'est pour signifier qu'un espace intellectuel, une démocratie ayant besoin d'un talentueux histrion si discuté par ailleurs pour être défendus et rappelés au bon sens sont évidemment en péril. Cyril Hanouna, en portant cette parole pertinente et aujourd'hui provocatrice, fait regretter que d'autres plus légitimes se taisent en acceptant de passer sous les fourches caudines d'une forme d'asservissement. On a donc Cyril Hanouna et on le garde.



Le Parthénon se passe de la France...

2017-08-22T07:28:29+02:00

Doit-on s'en étonner alors qu'avec un président de la République pourtant cultivé, nous n'avons depuis le 10 mai 2017 aucun ministre ni Secrétaire d'Etat en charge de la francophonie ? Nommé, il pourrait d'abord proclamer que le Parthénon se languit de la France et se battre pour que notre langue lui revienne. Comme vers sa patrie naturelle.



Jérôme Garcin : une amitié à livres ouverts

2017-08-21T16:52:17+02:00

Pourquoi irais-je me plaindre puisque j'ai rencontré cette exception humaine : une amitié à livres ouverts ?



Albert Camus : le courage du "en même temps"

2017-08-18T09:23:19+02:00

J'aime terminer ce billet avec Albert Camus dans ma tête et mes songes, face à la mer, avec le vent et la certitude délicieuse d'un temps inaltérable.



Le peuple contre le peuple...

2017-08-12T16:23:43+02:00

Le peuple de la République contre le peuple de Joseph de Maistre... J'espère que je ne ferai plus référence au premier et à sa force en oubliant le second et ses possibles risques.



Le crime réel contre l'indulgence légale...

2017-08-14T17:51:51+02:00

Aussi difficile que ce soit à admettre, la malfaisance criminelle n'a que trop tendance à sortir du cadre qui prétend la régir, l'étouffer.