Subscribe: Presseurop | Sports
http://www.presseurop.eu/fr/taxonomy/term/17/*/feed
Added By: Feedage Forager Feedage Grade C rated
Language:
Tags:
coupe monde  dans  des  entier  est  football  les  monde  par  pays  pour  qui  quotidien  sur  une  voir entier  voir 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Presseurop | Sports

VoxEeurop | Sport



Le voix du continent



 



Le football européen et l’argent : Toujours plus riche, toujours plus inégal

Wed, 11 Oct 2017 10:56:52 +0100

Alternatives économiques, Paris – Un ballon toujours plus gros, et qui finit de plus en plus souvent dans le même but. Voilà comment résumer le nouveau visage du football européen à la lumière des chiffres. Une enquête data réalisée dans le cadre du Réseau européen de datajournalisme. Voir en entier.



Jeux olympiques d’été : Le classement des pays de l’UE qui ont remporté le plus de médailles

Wed, 24 Aug 2016 14:55:53 +0100

id="datawrapper-chart-5ISA9" src="//datawrapper.dwcdn.net/5ISA9/1/" frameborder="0" allowtransparency="true" allowfullscreen="allowfullscreen" webkitallowfullscreen="webkitallowfullscreen" mozallowfullscreen="mozallowfullscreen" oallowfullscreen="oallowfullscreen" msallowfullscreen="msallowfullscreen" width="100%" height="600">var embedDeltas={"100":820,"200":671,"300":627,"400":600,"500":600,"600":556,"700":556,"800":556,"900":556,"1000":556},chart=document.getElementById("datawrapper-chart-5ISA9"),chartWidth=chart.offsetWidth,applyDelta=embedDeltas[Math.min(1000, Math.max(100*(Math.floor(chartWidth/100)), 100))]||0,newHeight=applyDelta;chart.style.height=newHeight+"px";

Lors des Jeux olympiques d’été de Rio, qui viennent d’avoir lieu, nombreux sont ceux qui ont remarqué que si les Etats membres de l'Union européenne avaient participé ensemble sous la bannière de l’UE, ils auraient largement dominé le classement des médailles. Cela ne tient pas compte du fait que, dans la plupart des disciplines individuelles, chaque pays ne peut concourir qu’avec deux athlètes au maximum.

En revanche, les pays qui font aujourd’hui partie de l’Union ont participé à la plupart des Jeux olympiques d’été, et ce, depuis leur création, en 1896. Seuls sept des dix pays participant à cette édition font aujourd’hui partie de l’Union.

Alors que la carte représente les pays de l’UE sur la base du nombre de médailles d’or obtenues – le classement habituellement repris dans la presse – depuis 1896, le tableau ci-dessous, basé sur les données collectées par Wikipedia et mis à jour après les Jeux de Rio de cet été, indique le nombre de médailles d’or, d’argent et de bronze remportées par chaque pays de l’UE actuelle depuis les premiers JO d’été. L’Allemagne domine nettement le classement, alors que Malte n’a jamais remporté de médaille aux JO et que Chypre n’a remporté qu’une médaille d’argent (en 2012, à Londres).

id="datawrapper-chart-QQIUp" src="//datawrapper.dwcdn.net/QQIUp/3/" frameborder="0" allowtransparency="true" allowfullscreen="allowfullscreen" webkitallowfullscreen="webkitallowfullscreen" mozallowfullscreen="mozallowfullscreen" oallowfullscreen="oallowfullscreen" msallowfullscreen="msallowfullscreen" width="100%" height="858">var embedDeltas={"100":1078,"200":929,"300":885,"400":858,"500":858,"600":814,"700":814,"800":814,"900":814,"1000":814},chart=document.getElementById("datawrapper-chart-QQIUp"),chartWidth=chart.offsetWidth,applyDelta=embedDeltas[Math.min(1000, Math.max(100*(Math.floor(chartWidth/100)), 100))]||0,newHeight=applyDelta;chart.style.height=newHeight+"px";

Le classement est affecté par les vicissitudes – annexions, partitions, séparations – qu’ont traversé certains pays. Ainsi, le score de l’Allemagne est également dû au fait que nous avons pris en compte toutes les dénominations avec lesquelles ce pays a concouru – quelque cinq, dont la Sarre (1952), Equipe unifiée d’Allemagne (1958-64), République démocratique d’Allemagne (1968-88) et Allemagne fédérale (1968-88). Pour les pays ayant appartenu à l’Union soviétique (les pays Baltes), nous avons pris en compte les médailles obtenues avant l’annexion à l’URSS et celles obtenues après l’indépendance, en 1991. Pour les anciennes républiques yougoslaves de Slovénie et de Croatie, nous n’avons pris en compte que les médailles obtenues depuis leur participation aux JO en tant que pays indépendants, en 1992. Pour la République Tchèque et la Slovaquie, nous n’avons pris en compte que les médailles obtenues depuis la partition, en 1993.




Euro 2016 : Le gardien

Sat, 11 Jun 2016 10:16:28 +0100

Il Manifesto, Rome – Cartoon. Voir en entier.



Football et politique (2/2) : Viktor Orbán, meneur de jeu dans les stades hongrois

Thu, 14 Nov 2013 12:56:52 +0100

Magyar Narancs, Budapest – L’équipe nationale hongroise ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du monde 2014. Un échec pour le Premier ministre, qui voit dans ce sport un moyen d’affirmer ses valeurs politiques et son pouvoir personnel. L’analyse d’un sociologue d’opposition. Voir en entier.



Football : “Le plus grand amour des Allemands”

Wed, 13 Nov 2013 12:19:29 +0100

L’équipe nationale de football est “la quatrième force du pays”, se réjouit Die Welt Kompakt, citant le résultat d’une étude intitulée Wir sind Nationalmanschaft [“Nous sommes l’équipe nationale”], réalisée par l’Institut pour le sport, les affaires et la société de la faculté d’économie et de droit EBS en Hesse.

Professeur ou travailleur, millionaire ou chômeur, tout le monde peut s’identifier à [la Mannschaft] [...] qui représente une sorte de dernière grande passerelle capable de lier les Allemands", ajoute le quotidien, qui s’amuse qu’il s’agit de “la première preuve scientifique de l’importance de l’équipe nationale” :

94% des sondés trouvent que la prestance de l’équipe nationale est exemplaire.Tandis que les institutions sociales et politiques perdent leur influence, l’équipe nationale s’avère être le roc dans la tempête. [...] Ainsi la Mannschaft comptait 1,8 million de fans sur les réseaux sociaux pendant la réalisation de l’étude [...] les partis représentés au Bundestag n’en avaient que 180 000.




Football et politique (1/2) : La Bosnie enfin unie, par un ballon

Wed, 13 Nov 2013 12:01:45 +0100

Polityka, Varsovie – Depuis la fin de la guerre en 1995, la communauté internationale tente en vain d’établir un véritable Etat multiethnique bosnien. La FIFA, elle, a obtenu que la fédération de football soit vraiment nationale. Avec à la clé une qualification au Mondial de l’an prochain. Voir en entier.



Espagne : “Madrid gèle son grand rêve”

Mon, 09 Sep 2013 10:19:25 +0100

La capitale espagnole va retirer sa candidature pour les Jeux olympiques 2024 après la décision du CIO annoncée le 7 septembre de désigner Tokyo comme ville organisatrice pour l’édition 2020 de l’événement, écrit ABC.

Madrid a échoué dans ses tentatives pour 2012, 2016 et 2020 et si elle décidait de concourir pour une quatrième tentative, elle serait opposée à Paris, Rome et Berlin. "Je ne l’envisage même pas", a déclaré la maire de la ville, Ana Botella.

Le quotidien madrilène note que si Madrid a perdu la compétition pour avoir échoué à combattre le dopage, ce serait excessif. Avant d’ajouter que

ce qui devrait être évalué c’est la façon dont travaille le CIO et la rigueur de ses procédures de sélection.




Football : A Budapest et Zagreb, les matchs seront aussi politiques

Fri, 22 Mar 2013 12:28:55 +0100

Ce 22 mars, le football européen est marqué par deux rencontres des éliminatoires pour la Coupe du monde 2014 qui se joueront sous haute tension politique, pour des raisons très différentes.

A Budapest, le match Hongrie-Roumanie sera jouera "à huis clos", comme le titre Népszabadság. C'est l'application d'une sanction infligée par la Fifa après un match amical entre la Hongrie et Israël, le 15 août dernier, pendant lequel des supporters hongrois avaient scandé des slogans et arboré des banderoles antisémites.

La police sera en état d’alerte maximum pour la rencontre entre les deux pays voisins, dont les relations sont actuellement tendues au sujet de la minorité magyare de Roumanie. Des "ultras" et le parti d’extrême-droite Jobbik ont organisé des concerts de groupes skinheads et de "rock national" sont aussi organisés pour l’occasion.

A Zagreb, c’est l’éternel choc entre la Croatie et la Serbie qui inquiète les autorités. Depuis l'éclatement de la Yougoslavie, annoncé en 1990 par une bagarre générale lors du match entre le Dinamo de Zagreb et l’Etoile rouge de Belgrade, les stades sont devenus le théâtre d'affrontements entre les supporters des deux pays. Les tensions entre Zagreb et Belgrade ont été ravivées récemment, après l’acquittement du général croate Ante Gotovina par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.

Alors que le tabloïd 24 Sata se pare des couleurs croates pour clamer "Soyons fiers !", la capitale croate "est en état de siège", écrit son confrère Jutarnji List : quelque 1 500 policiers ont été mobilisés pour le match, aidés par des collègues serbes ayant une grande expérience dans la lutte contre les ultras.

Déjà sanctionnées par les instances internationales du football pour la violence de leurs supporters, la Croatie et la Serbie ont convenu de ne pas organiser leur déplacement pour éviter tout débordement. La police croate a averti que le match pourrait être interrompu à tout instant en cas de chants à caractère nationaliste à l'encontre des Serbes. Une éventualité qui pénaliserait surtout la sélection nationale croate, leader (avec la Belgique) de son groupe, rappelle encore le quotidien croate.




Espagne : “Tous avec Madrid 2020”

Mon, 18 Mar 2013 10:04:55 +0100

Une délégation du Comité international olympique (CIO) entame une visite de quatre jours à Madrid, pour voir si la ville remplit les conditions pour accueillir les JO en 2020.

La capitale espagnole est candidate pour la troisième fois, après 2012 et 2016, et mise sur sa désignation pour donner un coup de fouet économique à la région et au pays dans un contexte de crise.

Le CIO désignera la ville organisatrice des JO de 2020 le 7 septembre prochain. Les principales concurrentes de Madrid sont Tokyo et Istanbul.




Espagne : L’UE enquête sur le financement du football valencien

Fri, 08 Mar 2013 15:38:29 +0100

Bruxelles mène une enquête sur le football espagnol”, titre El País, qui révèle que les commissaires européens en charge de la concurrence s’intéressent de près aux cas de trois équipes de football : Valence, Hércules et Elche. La raison : ces trois équipes ont comme garant de leurs emprunts bancaires (d’un montant de 118m d’euros) le gouvernement régional, proche du Parti populaire (centre-droit). Et comme ces clubs se sont retrouvés dans l'incapacité de rembourser leurs dettes aux banques (Bankia, Banco de Valencia, et la CAM – qui ont été nationalisées), c’est le gouvernement de Valence, qui est l’une des régions les plus endettées d’Espagne, qui se retrouve dans l’obligation de payer.

Si la Commission européenne déclare que cette aide financière est irrégulière et qu’elle viole les règles de la concurrence, les clubs devront rendre l’argent, “ce qui pourrait leur faire faire faillite”, écrit El País. Le quotidien espagnol ajoute que la dette de l'ensemble des clubs du pays s’élève à 3,6 milliards d’euros –

Pendant des années, il y a eu une grande variété de soutiens financiers [publics], qui ont permis le développement de ce que Bruxelles a appelé “la bulle du football espagnol”. [...] Le football espagnol est extrêmement respecté, mais économiquement, il y a de sérieux doutes quant à l’avenir de nombreux clubs. Ce paradoxe entre l’énorme succès de ces clubs [sur le plan sportif] et leur situation économique, a jeté la suspicion en Europe.




Football : “Le ballon est truqué”

Tue, 05 Feb 2013 10:54:37 +0100

Une enquête spéciale d’Europol a révélé que 680 matchs de football, dont deux rencontres de la Ligue des Champions et plusieurs qualifications pour l’Euro et la Coupe du monde, auraient été truqués par un réseau criminel dirigé de Singapour. 400 arbitres, joueurs et officiels seraient impliqués dans une trentaine de pays.

“La corruption organisée par un réseau de bookmakers en arrière-plan est un sport criminel tout à fait nouveau découlant de la révolution technologique qui permet de parier sur des événements sportifs qui se produisent dans l’autre hémisphère”, conclue le quotidien.




Jeux Olympiques : Les JO en valent-ils la chandelle ?

Mon, 13 Aug 2012 12:29:14 +0100

La Vanguardia, Barcelone – Pour les partisans de l’organisation des JO, les sommes colossales investies ont un impact positif en termes de tourisme, de rénovation urbaine et de santé publique. En réalité, c’est rarement le cas, comme le montrent les exemples des villes qui ont accueilli les dernières éditions de la manifestation. Voir en entier.



Royaume-Uni : Un esprit olympique très orwellien

Fri, 20 Jul 2012 15:40:16 +0100

The New York Times, New York – Tandis que les athlètes du monde entier se préparent à participer aux Jeux olympiques qui commencent le 27 juillet, les Londoniens se plaignent des problèmes de circulation gigantesques, des retards dans les transports publics, et des mesures de sécurité massives, démoralisantes. Voir en entier.



Euro 2012 : L’heure de gloire de la Pologne

Fri, 08 Jun 2012 12:05:00 +0100

Newsweek Polska, Varsovie – Les Polonais donnent le coup d'envoi du championnat d'Europe de football dans des stades flambant neufs. Pour Newsweek Polska, cette compétition co-organisée avec l'Ukraine est l'occasion de montrer le nouveau visage du pays, même s'il y a encore des progrès à faire. Voir en entier.



Football : L’Allemagne encore une fois championne

Mon, 04 Jun 2012 12:11:36 +0100

L’Allemagne est déjà championne d’Europe … au regard de l’efficience économique de sa première division”, décrète *Les Echos**,* qui commente les résultats de l’étude annuelle menée par la branche britannique du cabinet Deloitte sur l’économie du ballon rond en Europe.

A quatre jours du coup d’envoi de l’Euro 2012 qui sera donné à Varsovie, en Pologne, vendredi prochain, le quotidien économique détaille les raisons de la bonne santé de la Bundesliga :

Le championnat allemand, qui a forgé sa puissance économique à partir de grands stades et qui est depuis le milieu des années 2000 le premier en Europe en termes d’affluence (plus de 42 000 spectateurs en moyenne par stade en 2010-2011), fait aussi preuve d’une remarquable maîtrise de sa masse salariale. Celle-ci représente en moyenne 53% de ses dépenses, à comparer à 75% en Italie et en France, à 70% en Angleterre et à 58% en Espagne.

Le cabinet Deloitte décrit les finances de la Bundesliga comme une exception parmi les championnats européens en proie à de forts déséquilibres, et notamment la Premier League anglaise “dont les pertes avant impôt cumulées, marginalement réduites à 380 millions de livres [470 millions d'euros] en 2010-2011, nécessitent toujours une attention urgente”.




Ukraine : L’Euro 2012 victime des jeux de pouvoirs

Tue, 15 May 2012 11:34:02 +0100

Polityka, Varsovie – A moins d’un mois du championnat d'Europe de football, le sort de l’opposante Ioulia Timochenko empoisonne les relations entre l’UE et l’Ukraine, co-organisatrice de la compétition avec la Pologne. Derrière la question des droits de l’homme se profilent d’importants enjeux économiques. Voir en entier.



Biélorussie : Azarenka, la belle de match de Loukachenko

Wed, 01 Feb 2012 15:08:05 +0100

Gazeta Wyborcza, Varsovie – Victoria Azarenka, qui vient de remporter l’Open d’Australie de tennis, est désormais l’une des rares Biélorusses connues hors des frontières de son pays. Pour le dictateur de Minsk, une formidable occasion de redorer son blason. Voir en entier.



Lituanie : Le basketball, un sport très national

Wed, 07 Sep 2011 16:34:36 +0100

Libération, Paris – Le pays balte accueille actuellement l'Euro de basket avec une ferveur toute particulière. Car depuis l'époque soviétique, c'est sur les parquets que les Lituaniens expriment leur identité nationale. Voir en entier.



Espagne : Le nouveau poste de Ronaldo au Real Madrid : garantie bancaire

Tue, 26 Jul 2011 11:36:43 +0100

Il est le footballeur le plus cher de tous les temps. Il pourrait maintenant être mis au service de la solvabilité des banques espagnoles. "Ronaldo dans le fonds de sauvetage", titre la Süddeutsche Zeitung, qui explique que le groupe des caisses d'épargne Bankia, auprès duquel le Real Madrid s'est fortement endetté pour payer le transfert du joueur portugais, cherche à emprunter de l'argent auprès de la Banque centrale européenne. Cette dernière demandant des garanties, la banque propose… Ronaldo et le Brésilien Kaka, tous les deux joueurs du club madrilène. En 2009, le Real avait emprunté 76,5 millions d'euros pour payer respectivement 100 millions d'euros à Manchester United, et 60 millions au Milan AC.

"Pourrait-on en arriver à ce que la BCE fasse saisir l'un des deux footballeurs ?", s'interroge le quotidien de Munich. "Théoriquement, rien n'est à exclure. Bankia devrait d'abord être insolvable, et il faudrait ensuite que le Real ne rembourse plus ses emprunts, qui sont sécurisés par des revenus engendrés par la publicité et la télévision. Certes, le Real Madrid est endetté à hauteur de plusieurs centaines de millions d'euros. Mais en Espagne, on est depuis longtemps passé maître des sauvetages de clubs de foot avec de l'argent public – comme s'ils étaient des banques."




Pologne : Une route chinoise qui ne mène nulle part

Fri, 03 Jun 2011 11:09:26 +0100

"Plus pauvre, plus cher, plus tard", titre Rzeczpospolita, décrivant les problèmes et les retards dans la construction d'un stade national à Varsovie et d'une autoroute principale, avant l'Euro 2012 de football en Pologne. Dans les deux cas, des entreprises ont proposé des prix au rabais pour remporter l'offre, et sont maintenant incapables de respecter les délais ou les normes de qualité. Avec l'approche du tournoi, elles espèrent pouvoir renégocier les conditions de prix, note le quotidien de Varsovie. Pour ce qui devait être une tête de pont pour de futurs investissements routiers en Europe, le consortium chinois Covec a demandé 1,3 milliards de zlotys (330 millions d'euros) pour construire un tronçon de 50 km de l'autoroute A2 entre Varsovie et Łódź, ou 420 millions de zlotys (106 millions d'euros) sous les autres appels d'offres. En difficulté pour payer les sous-traitants polonais, Covec a été contraint d'arrêter les travaux de construction, pourrait maintenant perdre le contrat et doit payer 740 millions de zlotys (186 millions d'euros) de dommages et intérêts à l'investisseur polonais. "Ces problèmes sont la conséquence du gain de marchés basés sur le prix le plus bas" affirme l'expert en transports Adrian Furgalski. "Dans la plupart des pays de l'UE, les offres 'les plus rentables' sont favorisées, ce qui ne signifie pas qu'elles sont les moins chères", conclut Rzeczpospolita.




Slovaquie : Du hockey sur glace pour un dégel avec Moscou

Thu, 28 Apr 2011 11:17:24 +0100

"Plus qu'un jour sans hockey", s'enthousiasme SME. Les championnats du monde de hockey sur glace s'ouvrent le 29 avril à Bratislava, et le quotidien de la capitale slovaque note que cette compétition "sert de brise-glace diplomatique". Depuis six mois, les diplomates slovaques misent sur ce sport très populaire en Russie pour améliorer les relations mouvementées avec Moscou. Grace au championnat, une liaison aérienne directe avec la Russie sera rétablie d'ici fin juin et le nombre de demandes de visas de la part de touristes russes devrait augmenter de 70% cette année. "C'est un très bon outil de communication avec les gens moyens, ainsi que pendant les rencontres officiels et un excellent instrument de marketing du pays. Et nous savons très bien en profiter", confie à SME Radomír Boháč, l'ambassadeur slovaque au Danemark.




Football : Les Européens victimes du foot-business

Fri, 03 Dec 2010 10:54:16 +0100

"‘Russie-Qatar ‘ : un seul but : l’argent !" titre, amer Le Soiraprès l’attribution des Coupes du monde2018 et 2022 à la Russie et au Qatar au détriment des candidatures belgo-néerlandaise, anglaise et hispano-portugaise. Cette décision "s’inscrit parfaitement dans la tendance du ‘tout à l’argent et à la démesure’",commente le quotidien bruxellois. "Il y a environ vingt ans déjà que le foot-business est né sous l’impulsion de personnalité comme Berlusconi et Bernard Tapie [ancien président de l’Olymplique de Marseille] et s’est développé depuis, notamment en Angleterre via des magnats russes et des princes du golfe Persique (quel symbole !)."




Football : La Chine lorgne du côté du Liverpool

Thu, 05 Aug 2010 11:26:13 +0100

"La Chine prête à racheter Liverpool", titre le Times, révélant que l'offre mystérieuse pour le légendaire club de football n'est autre que le fonds d'investissement China Investment Corporation (CIC). Dans une bataille à trois pour la reprise du club, avec une riche famille Koweïtienne et un fonds d'investissement américain privé, l'offre chinoise émise par le magnat du sport Kenny Huang semble être la mieux placée pour effacer la dette du club, estimée à environ 360 millions d'euros. "Cette acquisition ne représente qu'une toute petite partie du vaste plan mondial d'investissement de la Chine", note le quotidien londonien. Avec une réserve d'1,5 trillion d'euros en devise étrangère, CIC, qui possède déjà une participation dans le quartier d'affaires privé de Londres Canary Wharf, dispose de quelque 251 milliards d'euros de liquidités.




Belgique : Polémique autour de la Coupe du monde 2018

Tue, 03 Aug 2010 11:19:05 +0100

"La candidature pour la Coupe du monde de Football 2018 est vivement critiquée", titre De Morgen, à une semaine e la visite de la FIFA en Belgique et aux Pays-Bas pour vérifier si les deux pays remplissent les critères pour organiser l’événement. Le journal explique que plusieurs partis politiques flamands contestent le fait que le cahier des charges – dans lequel les deux pays détaillent les mesures prises pour répondre aux exigences de la FIFA – "a été approuvé en pleine crise politique en avril dernier par le gouvernement démissionnaire" d’Yves Leterme et demandent qu’il soit adopté par la majorité du Parlement issu des élections du 13 juin.




Sport : L’âge d’or de l’Espagne

Mon, 26 Jul 2010 11:22:00 +0100

Rouge et jaune” : les couleurs du drapeau espagnol sont aussi celles du pilote Fernando Alonso et du cycliste Alberto Contador, vainqueurs respectifs du Grand prix d’Allemagne de Formule 1 et du Tour de France cycliste, le 25 juillet. "Ce mois de juillet 2010 fait entrer le sport espagnol dans son âge d’or", se réjouit El Mundo. Deux semaines après la victoire de l´Espagne en Coupe du monde de football, "les drapeaux sont toujours dans les rues". Formule 1, motocyclisme, tennis... Quel est le secret de "la plus brillante génération de sportifs de l’histoire de l’Espagne ?", s´interroge le quotidien qui répond lui-même : "des valeurs positives et actuelles", comme la discipline, l’effort ou l’union, "la meilleure recette pour faire face à la récession et à l´absence d’un grand projet collectif national", conclut El Mundo.




République tchèque : Le sport est à vendre

Tue, 20 Jul 2010 10:48:41 +0100

« Les biens du sport tchèque, d’une valeur de plusieurs milliards, vont être distribués », annonce Lidové Noviny. Le quotidien pragois explique que le gouvernement, qui a décidé de réduire le budget de 2,2 milliards de couronnes (86 millions d’euros) alloué aux sports, propose un audit de tous les établissements sportifs du pays et la vente de ceux que les fédérations sportives ne peuvent plus entretenir. Le pays dispose d’un réseau dense d’installations dont la plupart sont délabrées, mais dont la valeur immobilière pourrait atteindre 250 milliards de couronnes (10 milliards d’euros), rappelle Lidové Noviny.




Espagne : Fiers, patriotes, mais ouverts

Mon, 12 Jul 2010 11:57:19 +0100

ABC, Madrid – La victoire en Coupe du monde de football confirme la bonne santé du sport de haut niveau dans un pays qui doute de lui-même. Le quotidien conservateur ABC y voit l’occasion de renforcer l’unité nationale de manière consensuelle. Voir en entier.



Football : Encore raté pour les Pays-Bas

Mon, 12 Jul 2010 11:26:24 +0100

"Toujours pas",se désole De Volkskrant en montrant le milieu de terrain Wesley Sneijder au sol après la défaite contre l’Espagne en finale de la Coupe du monde de football. Cette troisième finale, perdue après celles de 1974 et 1978, "s’inscrit dans l’image que les Pays-Bas ont créée d’eux-mêmes en Afrique du Sud", estime le quotidien : "une série inimitable d’étrangetés, de résurrections, de coups de sang, de résistance, de rechutes et parfois de comportements ignobles".




Football : Une défaite qui ravit la Ligue du Nord

Fri, 25 Jun 2010 12:19:03 +0100

"Azzurri : la défaite et la honte",titre leCorriere della Sera, au lendemain de l'élimination de l'équipe nationale italienne, après celle choc de la France, son pire résultat en Coupe du Monde. Le quotidien qualifie de "milliardaires aux jambes en gélatine" les joueurs italiens et estime que leur défaite face à la Slovaquie apporte de l'eau au moulin de la Ligue du Nord. Le parti régionaliste et xénophobe méprise en effet ce symbole de l'unité nationale et atribue la défaite à la "politique sportive folle" qui conduit certaines équipes à n'avoir que des joueurs étrangers.




Football : Un continent hors jeu

Tue, 22 Jun 2010 12:58:16 +0100

La Stampa, Turin – Le football reflète souvent la réalité. La Coupe du monde ne fait pas exception : les grandes équipes européennes semblent timorées, confuses et hésitantes, comme leurs gouvernements. Et les anciens outsiders des pays émergents défient l'ancienne suprématie européenne. Voir en entier.



Football : Une affaire d’Etat

Mon, 21 Jun 2010 10:40:11 +0100

C’est "le footoir", titre Libération, qui, à l'instar de l’ensemble de la presse française, estime que l’équipe nationale de football "sombre dans le ridicule" après sa défaite en coupe du monde, le 17 juin, face au Mexique. Pour le quotidien, l'affaire prend la tournure d'un "vaudeville" : un joueur a insulté son entraîneur, l'équipe refuse de s’entraîner, un dirigeant de la Fédération française de football démissionne, et la ministre des Sports se prépare à intervenir sur place. Pour certains, c’est le malaise de la société française qui est reflété dans cette crise.




Football : Le Mondial, réconfort des peuples en crise

Fri, 11 Jun 2010 13:38:01 +0100

ABC, Madrid – La coupe du Monde de football, qui débute ce 11 juin, est beaucoup plus qu’une compétition sportive. Elle est devenue un phénomène sociologique qui fait oublier le réel. Exemple en Espagne, pays en détresse mais favori sur le terrain. Voir en entier.



Football : La main de Dieu coûte des milliards à l'Irlande

Fri, 20 Nov 2009 15:13:58 +0100

La président français s'est dit "désolé", Le Figaro parle d'une "affaire d'Etat" tandis que Libération s'est amusée à illustrer tous ses articles du jour avec des photos de mains. La fureur au lendemain de la qualification de la France à la Coupe du monde de Football sur une "magouille du handballeur" Thierry Henry ne tarit pas.

La FAI (Association irlandaise de football) a demandé que la FIFA ordonne que le match soit rejoué", comme le Premier ministre irlandais Brian Cowen en avait fait la demande, titre The Irish Independent. Requête officiellement rejetée par la FIFA depuis. Volontiers catastrophiste, le quotidien irlandais impute à la faute d'Henry des conséquences qui dépassent largement le seul enjeu sportif : "Ce vol va coûter cher à notre pays, peut être plusieurs milliards d'euros".




Football : Dieu est Bleu

Thu, 19 Nov 2009 13:20:22 +0100

La France participera à la Coupe du monde de football, mais elle n’en est pas fière. L’Equipetitre sur "la main de Dieu", mais la photo de Thierry Henry contrôlant le ballon de la main avant le but français qui élimine l’Irlande n’a rien d’un hommage. L’expression, utilisée par l’Argentin Maradona pour justifier un but qu’il avait marqué de la main, est pour les amateurs de foot, synonyme de mauvaise foi. "Deux heures de jeu incitent les Bleus à la plus belle des modesties : ils ne forment pas une grande équipe. Forment-ils un équipe, d’ailleurs ?", fait mine de s’interroger le quotidien sportif au lendemain du match disputé à Paris. Côté irlandais, l’Irish Independent condamne un "vol à main armée".




Football : Les Français ne supportent plus leurs stars

Thu, 03 Sep 2009 13:30:33 +0100

De l’euphorie du Mondial 98 au désamour. A la veille d’un France-Roumanie capital pour la qualification à la Coupe du monde de football de l’an prochain en Afrique du Sud, le quotidien L’Equipe se demande en Une : "[les joueurs de l’équipe de France] sont-ils insupportables?". Car les relations entre "les Bleus" et l’opinion publique prennent souvent des allures de phénomène de société. Même si le sélectionneur Raymond Domenech est souvent critiqué, "la responsabilité des joueurs est évidente", estime le quotidien sportif qui fustige "ceux qui s’échappent du stade le casque sur les oreilles, lunettes de soleil dissimulant le regard, sans un mot, sans un geste pour les supporters". La Fédération de football "multiplie les opérations de communication, mais pour l’instant, le résultat n’est pas probant". D’ailleurs, dans le récent classement des personnalités préférées des Français, "le premier footballeur était… un footballeur retraité : Zinédine Zidane. Comme quoi le public français aime, avant tout, ceux qui gagnent."




Colombophilie : Les pigeons belges ont du plomb dans l'aile

Mon, 31 Aug 2009 11:23:08 +0100

De Morgen, Bruxelles – Bien que méconnue, la colombophilie est un sport où les enjeux atteignent des millions d’euros. Considérés parmi les meilleurs au monde, des éleveurs belges de pigeons voyageurs, très prisés en Asie, sont la cible des mafias orientales. Voir en entier.



Football : Le ballon qui change des vies

Mon, 24 Aug 2009 10:42:08 +0100

Evenimentul Zilei, Bucarest – La septième édition de la Homeless World Cup, la Coupe du monde de football des Sans Abris, aura lieu cette année à Milan, en Italie, et réunira 48 équipes venues du monde entier. Loin d'être misérabiliste, l'initiative vise à donner une chance aux mal logés de trouver un emploi et un toit. E ça marche, raconte Evenimentul Zilei. Voir en entier.



Allemagne : Le dopage en héritage

Thu, 20 Aug 2009 15:52:51 +0100

Der Spiegel, Hambourg – Après la réunification, la RFA a hérité des athlètes de l'ex RDA et de leur fabuleuses prestations, mais aussi de la machine à fabriquer des records à coups d'anabolisants. Vingt ans après, le ménage n'a toujours pas été complété. Voir en entier.



Autriche : Vienne, capitale européenne du dopage

Tue, 11 Aug 2009 15:44:06 +0100

Le Soir, Bruxelles – La multiplication des scandales touchant des athlètes autrichiens de haut niveau et les aveux, en juin dernier, du cycliste Bernard Kohl l'ont confirmé : l'Autriche est la nouvelle plaque tournante du dopage en Europe. En ligne de mire de l'agence antidopage nationale, le laboratoire Humanplasma. D'après Le Soir, il serait le centre névralgique du dopage en Autriche. Voir en entier.



football : Cultivé comme un joueur de foot

Wed, 17 Jun 2009 14:06:13 +0100

"Le cliché qui veut qu’un footballeur soit un inculte va enfin tomber !" Cristi Chivu, international roumain de l'Inter de Milan (où il joue depuis 2007) et président d’honneur de l’AFAN (Association roumaine de footballeurs amateurs et non amateurs), ne cache pas son bonheur, écrit Cotidianul. Pour son projet "Sécurité sociale et formation professionnelle pour les sportifs", l'AFAN a réussi à obtenir, en pleine crise, 450 000 euros de la part du ministère roumain de la Jeunesse et des Sports. Grâce à 5 millions d’euros de fonds propres et à des fonds européens, l'AFAN va pouvoir "envoyer les footballeurs à l’école", affirme le journal bucarestois qui précise que "l’université virtuelle pour footballeurs offrira des joueurs professionnels des études de marketing, d'économie et de management".




Transferts : La folie douce du foot business

Fri, 12 Jun 2009 14:03:55 +0100

Financial Times, Londres – Après une année de rumeurs, Manchester United a finalement accepté le transfert de son joueur vedette Cristiano Ronaldo au Real de Madrid pour le montant record de 93 millions d'euros. Mais comme le souligne Simon Kuper dans le Financial Times, ce genre de transfert améliore rarement les résultats de l'équipe et n'a qu'un faible impact sur les profits du club. Voir en entier.