Subscribe: Génération Linux - Autres
http://www.generation-linux.fr/index.php?feed/category/Autres/rss2
Added By: Feedage Forager Feedage Grade A rated
Language:
Tags:
blog  dans  des  donc  est  faire  les  linux  logiciels  mais  mon  par  pas  pour  sur  tout  ubuntu  une  votre  vous 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Génération Linux - Autres

Génération Linux - Autres



Ce blog est consacré à GNU/Linux et à tous les logiciels libres. Vous trouverez sur ce blog des news, des tutoriels, des cours, des trucs et astuces, des liens et divers articles concernant le monde du libre.



Published: Thu, 14 Dec 2017 09:43:12 +0100

 



Évolutions...

Fri, 13 Jan 2012 18:48:00 +0100

En ce début d'année 2012, j'ai décidé de faire un point assez complet sur deux choses : ce blog et moi. En premier lieu donc, un petit état des lieux de ce blog, ce qu'il était, ce qu'il est actuellement et ce qu'il va devenir. Ensuite, je m'attarderai sur moi, sur mon évolution concernant le monde des logiciels libres, ce que je pensais avant, ce que je pense maintenant. Je pense que cela peut être intéressant. Cet article est donc, vous l'aurez compris, assez personnel et n'intéressera peut-être personne mais je pense qu'il a sa place ici. D'ailleurs, je pense suis sûr que je ne suis pas le seul à avoir changé ma façon de voir les choses concernant ce vaste monde des logiciels libres. Génération Linux Ce blog entame sa cinquième année d'existence (son premier article date du 8 décembre 2007). À cette époque, je découvrais Linux grâce à ma formation de BTS informatique. En partie grâce à mon super prof, j'ai tout de suite accroché et j'ai décidé de m'y mettre chez moi. Ayant une mémoire un peu "difficile", je prenais plein de notes de mon côté (dans un bête fichier texte) concernant les logiciels que j'installais, comment je les installais, pourquoi je les avais choisis, etc. Au bout de peu de temps, je me suis dit que mes notes pouvaient peut-être intéresser du monde, les blogs sur Linux n'étant pas très répandus à l'époque. C'est la raison pour laquelle j'ai créé ce blog : partager mes notes, mes astuces et mes découvertes des logiciels libres. Ça m'a aussi permis d'améliorer mon orthographe, ma capacité de synthétiser mes idées, de les clarifier pour les rendre compréhensibles par tous (chose que je n'aimais pas faire avant). Tout ça me sert beaucoup dans ma vie professionnelle désormais. Peu de temps après, j'ai lancé un appel, proposant à qui le désirait de poster des articles sur ce blog. Au total, un peu plus d'une vingtaine de personnes a ainsi participé à cette aventure. Le top 4 étant composé, dans l'ordre, de bono178, delirium, xenom et aster. Je leur passe un grand bonjour s'ils passent par là (aux autres aussi hein) :) Au fil du temps, ce blog a gagné en popularité (son inscription sur le planet libre puis sur le planet ubuntu y est pour beaucoup). Au sommet de sa "gloire", je dénombrais en moyenne 2000 visiteurs uniques par jour. Puis j'ai arrêté d'écrire aussi assidûment sur ce blog. Je n'avais plus trop le temps, plus vraiment l'envie mais surtout plus trop d'idées. Comme je l'explique dans cet article, quand j'ai commencé ce blog, je découvrais Linux et les logiciels libres en général, j'avais donc plein de choses à expliquer, à faire découvrir, etc. Au fil du temps, je ne découvrais plus tellement de nouveautés, je ne trouvais plus trop de sujets, ou alors il étaient déjà bien traités ailleurs. Il y a eu cependant une petite renaissance lorsque je me suis auto-hébergé. À nouveau, je découvrais plein de choses et j'avais envie de les partager. Mais même problème, une fois que j'ai fait découvrir les logiciels que j'utilisais pour mon auto-hébergement et la manière de les configurer, je ne faisais plus de découvertes et donc je n'avais plus rien à dire de neuf. Du coup, depuis quelques mois, mon blog est (à nouveau) en stand-by. Les visiteurs continuent toutefois de le visiter. À l'heure actuelle, il y a en moyenne 600 visiteurs uniques par jour. J'ai malheureusement été obligé de modérer les commentaires, chose que je me refusais à faire depuis le début. Les robots exotiques mettant des publicités trop régulièrement, j'en avais marre de passer tous les jours pour supprimer 10-20 commentaires de pub. Soyez toutefois assurés que les commentaires des vrais gens seront publiés (qu'ils soient positifs ou négatifs). My self Mon blog a pas mal évolué depuis sa création, il y a cinq ans. C'est la même chose pour moi. Ma vision des logiciels libres, mon engagement et ma motivation ont beaucoup changés en cinq ans. Au tout début de ce blog, comme je l'ai déjà dit, je découvrais Linux, Ubuntu e[...]



Apprenez Linux grâce à TF1

Sat, 25 Jun 2011 22:16:00 +0200

Je déteste TF1, comme beaucoup d'entre vous j'imagine. Je pense que c'est vraiment le top de tout ce qu'on peu faire de plus abrutissant et d'inutile à la télévision. C'est bien à l'ancien directeur de TF1 que nous devons la fameuse expression le temps de cerveau disponible. Cet après-midi, je vois sur l'instance status.net de gege2061 : Toi aussi apprend Linux avec TF1. Je décide d'aller voir : Je vous recopie l'intégralité de l'article ci-dessous (au cas où ce soit supprimé de chez TF1) Edit du 2 juillet, sans surprise, l'article original a été supprimé du site de TF1 : À quoi servent les fichiers hosts et comment les supprimer sous linux ? Dans cet article, nous allons vous expliquer l’intérêt et l'utilité des fichiers hosts dans un système d'exploitation linux. Vous pourrez savoir ensuite comment supprimer ces fichiers si vous aviez besoin de le faire. Nous vous l'expliquons très simplement, au travers de deux procédures faciles à exécuter. Une pour les distributions avec interface graphique et une autre pour le mode console. À quoi sert un fichier host ? Comment il fonctionne Lorsque vous voulez accéder à un site internet, le fichier host est questionné. Votre navigateur vérifie si l'adresse IP du site est présente dans le fichier : Si elle est présente, vous pourrez accéder au site sans problème. Si l'adresse 127.0.0.1 (adresse qui correspond à votre poste en local) est attribuée au site que vous voulez consulter, alors l'accès sera refusé à l'utilisateur. Si le site n'est pas présent dans la liste votre fournisseur d'accès internet donnera l'accès à celui-ci et l'adresse ip correspondante sera inscrite dans le fichier host. Le douanier de votre poste On remarque donc que le host file joue le rôle de filtrage web. Vous pouvez observer facilement ce phénomène en essayant d'éditer un fichier host. On remarque aussi qu'en ajoutant différentes méthodes de connexion à internet sur votre poste (3G et réseau RJ45 en même temps) vous obtiendrez différents fichiers hosts. Un par type de connexion. Comment les supprimer sous linux ? Voici une procédure simple pour supprimer vos fichiers host sous linux. Aujourd'hui l'ensemble des distributions Linux possèdent aujourd'hui une interface graphique. Voici donc la procédure à suivre avec l'interface graphique : Rendez-vous dans le répertoire /etc/hosts Sélectionnez ensuite le ou les fichiers hosts que vous souhaitez supprimer. Maintenez ensuite la touche Maj enfoncée simultanément avec la touche Suppr Confirmez pour finir la suppression du fichier. Voici ensuite la procédure à suivre avec la console : Tapez "cd etc", Puis "cd hosts", Tapez "ls" afin de pouvoir visualiser les fichiers présents dans ce dossier. Puis pour supprimer le fichier host de votre choix utilisez la commande "rm -f" suivi du nom du fichier host que vous visez. Le - f vous permettra de supprimer sans demande de confirmation si le fichier est protégé en écriture. Avec ces deux procédures vous pourrez effectuer sans mal cette opération sur vos fichiers sous Linux. Source Franchement, qu'est ce que vous voulez ajouter à cela ? O_oEn voyant le nom de l'auteur de l'article, une certaine Lunathys, j'ai voulu regarder rapidement si elle avait d'autres articles dans le même genre. J'ai trouvé celui-ci : Comment augmenter la bande passante d'une connexion internet.Je vous copie/colle le conseil le plus important de l'article : Améliorez la vitesse de votre pc Pour améliorer la vitesse lors de votre navigation Internet, vous pouvez augmenter la vitesse de votre pc en ajoutant de la mémoire vive. Vous aurez l'impression d'avoir augmenté la vitesse de votre Adsl, et gagné en confort de navigation. Avec ces astuces, vous aurez réussi à améliorer le débit d'Internet, malgré les contraintes que nous subissons à cause de l'installation du réseau France Télécom qui est légèrement obsolète. La messe est dite :) Selon-vous, c'est un fake ce truc ? O_o J'arrive pas à interpréter la chos[...]



Webcomic génial : Exploit of a mom

Wed, 13 Apr 2011 15:00:00 +0200

(image)

"Bonjour, c'est l'école de votre fils. Nous avons quelques problèmes informatiques"
"Oh non... As-t-il cassé quelque chose ? --- En quelque sorte"
"Avez vous vraiment appelé votre fils Robert');DROP TABLE Students;-- ? --- AH, oui, Little Boby Tables qu'on l'appelle."
"Hé bien, on a perdu tous les enregistrements des étudiants de cette année. J'espère que vous êtes contente. --- Et moi j'espère que vous apprendrez à traiter correctement vos entrées de base de données"

Source




c2i, votre experience m'intéresse

Fri, 22 Jan 2010 15:39:00 +0100

Bonjour à tous, je fais ce petit article pour avoir un avis extérieur, le plus objectif possible. Je m'explique :

Je suis désormais enseignant de c2i à l'université où je travaille : Nancy 2. Tout le monde, en tout cas tous les étudiants, sait ce qu'est le c2i. Pour ceux qui ne le savent pas, c'est une matière où on y enseigne les fondamentaux de l'informatique (l'histoire d'Internet, comment faire du mail (oui, oui), le traitement de texte, le tableur, etc.). Bref, pas forcément très intéressant.

C'est là l'idée, je voudrais vraiment faire un cours intéressant. Pour ça j'en appelle à vous...

(image)

I. Pourquoi

Comme vous vous en doutez, je ne vais pas apprendre à des étudiants de 20 ans à se servir d'Internet ou du mail.
C'est malheureusement ce que beaucoup trop de profs de c2i font à l'heure actuelle... Ils prennent les étudiants pour des cons et font donc un cours très chiant, où tout le monde est plus intéressé par facebook que par le cours (ce que je comprends parfaitement).

Suite à ces constatations, 5 enseignants (dont moi) ont été recrutés pour dispenser des nouveaux cours. En gros, le référentiel reste le même, c'est juste les objectifs et la façon de présenter ces cours qui vont changer.

En gros, voila ce que j'ai, mes horaires et ce que je dois enseigner :

semaine 4, du 25/1 au 29/1, séance 1, présentation générale + début de traitement de texte
semaine 5, du 1/2 au 5/2, séance 2, traitement de texte
semaine 6, du 8/2 au 12/2, séance 3, traitement de texte
semaine 7, du 15/2 au 19/2, séance 4, traitement de texte, distribution du TP
semaine 8, vacances
semaine 9, du 1/3 au 5/3, séance 5, fin traitement de texte, ENT
semaine 10, du 8/3 au 12/3, séance 6, système + fichiers
semaine 11, du 15/3 au 19/3, séance 7, système + fichiers, début de internet
semaine 12, du 22/3 au 26/3, séance 8, internet
semaine 13, du 29/03 au 2/4, soutenance

Un avantage, c'est que ces cours ne seront pas faits avec Microsoft Office mais OpenOffice. Toujours Windows malheureusement mais bon, on ne peut pas tout avoir d'un coup :)

II. Comment

J'en appel donc à vous,

  • vous avez été (ou vous êtes toujours) étudiant et avez subit (ou subissez toujours) ce c2i tant redouté,
  • vous avez été ou vous êtes toujours enseignant de c2i
  • vous n'avez rien à voir avec les personnes précédentes,
Je voudrais que vous me fassiez part de :
  • vos avis,
  • vos expériences,
  • vos traumatismes,
  • vos idées d'amélioration,
  • les sujets que vous pensez devoir être abordés (en rapport avec mon référentiel ci-dessus),
  • la façon de présenter ces cours, ces sujets, etc.

Bref, tout ce que vous voulez me dire sur le c2i et comment faire pour l'améliorer !


Je vous remercie (et mes élèves aussi) par avance à tous et vous dit à très bientôt ;)




Présentation de la licence professionnelle ASRALL (logiciels libres) en vidéo

Mon, 30 Nov 2009 21:28:00 +0100

L'année dernière, comme certains le savent déjà, j'étais en licence professionnelle ASRALL : Administration des Systèmes, Réseaux et Application à base de Logiciels Libres (j'ai déjà présenté cette licence dans cet article).

Tout au long de cette année (au rythme d'une réunion par mois en moyenne), j'ai eu l'occasion de participer à l'élaboration d'un scénario pour un film de promotion de cette licence. Nous avons souhaité faire une présentation humoristique et décalée, je vous laisse admirer le résultat.

(image)


(object)

N'hésitez pas à commenter et à diffuser cette vidéo !




Bientôt 2 ans et des changements

Sat, 28 Nov 2009 23:00:00 +0100

Bonjour à tous, Génération Linux arrive au terme de sa deuxième année (oui déjà). Enfin, plus exactement au bout d'un an et demi d'activité et de six mois de veille. Je profite de cette occasion pour vous annoncer que quelques changements sont à venir sur ce blog... I. Changements techniques En premier lieu, quelques changements vont se passer du côté technique : J'ai enfin décidé de "passer à l'action" et d'héberger moi même ce blog (ainsi que tous mes autres sites et les sites de ceux qui le souhaitent, j'en reparlerai par la suite). Je ne le fait actuellement pas car mon FAI me l'interdit (oui, oui) et mon appartement actuel ne me permet pas de laisser allumé mon serveur 24 heures sur 24 car il est trop bruyant et se trouve dans mon salon.Étant donné que je déménage dans les semaines à venir, je vais en profiter pour changer de FAI (ainsi, j'aurais tout compris) et laisser mon serveur allumé dans une pièce séparée.Pour cela, j'ai décidé d'améliorer un peu mon serveur actuel (Dell P4 Poweredge 600SC) en achetant une nouvelle carte mère supportant le SATA et ainsi acheter deux nouveaux disques durs pour faire du RAID 1. Je pense mettre en place un système de machines virtuelles mais je n'en suis pas encore sûr... En tout cas, si vous avez des conseils à me donner, des outils à me suggérer pour m'aider dans cet exercice, je suis bien entendu preneur (cela pourrait faire l'objet de prochains articles). Mise à jour de Dotclear Génération Linux est actuellement basé sur Dotclear (outil qui est vraiment parfait). Je vais donc profiter du fait que je vais "déménager" ce blog chez moi pour installer la dernière version de Dotclear (qui est bien pratique car il y a désormais une gestion des mises à jour automatiques) Changement du thème Je ne sais pas ce que vous en pensez mais peut-être que je changerai également le thème actuel. Je serais d'ailleurs curieux de connaître votre avis par rapport à ce thème, si vous souhaiteriez en voir un nouveau, avec quelles améliorations, etc.Voila pour l'instant les modifications prévues du côté technique. Vous ne verrez pas de différence (sauf si je change le thème bien sûr) mais cela me demandera pas mal de boulot quand même de mon côté... II. Changements rédactionnels Prélude Tout d'abord, je voulais me pencher un peu sur le fait que je n'écrivais plus sur Génération Linux. Au début, je n'écrivais plus simplement par manque de temps, j'avais un nouvel emploi qui me bouffait tout mon temps, je ne pouvais donc plus me consacrer à ce blog. J'ai changé d'emploi, j'ai désormais plus de temps, mais je n'ai pas repris l'écriture... Pourquoi ? Car je suis un peu à court d'idées. En effet, j'ai créé ce blog en même temps que je découvrais Linux (Ubuntu en particulier), je ne connaissais pas grand chose, il m'était donc facile de trouver de nouveaux sujets, de nouveaux logiciels à tester, à présenter, à utiliser. Quels sujets aborder ? Maintenant, j'ai présenté tous les logiciels que j'utilise, je ne sais donc plus trop de quoi parler. Je pourrais parler de ce que je fais au travail mais je ne sais pas si cela serait intéressant pour tout le monde (par exemple, en ce moment je suis sur dokuwiki avec, au programme, création de fermes de wiki, multiples authentifications (CAS, shibboleth, comptes locaux, tout ça couplés ensemble ou séparés), mise en place de wysiwyg, etc. C'est super intéressant de bosser là dessus mais je ne sais pas si ce le serait à lire. À vous de me dire :)Depuis longtemps je voulais également faire une partie "news du libre" mais d'autres le font déjà mieux que moi donc bon...Bref, je suis à la recherche de nouveaux concepts, de nouvelles idées. Dites-moi ce que vous aimeriez lire sur ce blog, ce que vous ne trouvez pas encore sur le web, etc. What about you ? Je trouve cela dommage que ce blog reste en stand by pendant que je n'écr[...]



Nouvelles

Wed, 07 Oct 2009 07:28:00 +0200

Bonjour à tous, comme vous avez pu le constater, je n'écris plus beaucoup du tout sur Génération Linux.

Pourquoi ? Vaste question, au début par manque de temps, avec mon premier emploi (chez VersusMind), je n'avais plus de temps à consacrer à mon blog (un article nécessite au minimum une heure de préparation avant sa publication).
Ayant changé d'emploi (je travaille désormais comme ingénieur d'étude à la DSI de l'Université Nancy2), je dispose désormais d'un peu plus de temps (quoi que), cependant, l'inspiration et l'envie n'y sont plus.

Je me dis que cela ne durera pas et j'attends patiemment que la flamme se rallume :) Je préfère attendre comme ça plutôt que me forcer à écrire à tout prix et publier des articles de mauvaise qualité.

De plus, je suis sur un très gros projet personnel (mais libre) qui, après quelques mois, arrive bientôt en v.01. Ce projet me prenait tout mon temps, ce qui peut également être une autre explication. Teasing !

Bref, tout ça pour dire que ce blog semble mort pour le moment mais j'espère que cela ne durera pas, à très bientôt donc :)




Mode d'emploi pour une migration réussie

Mon, 10 Aug 2009 19:14:00 +0200

Comme je le disais dans cet article, il m'arrive assez régulièrement de faire migrer des amis, des connaissances ou de simples clients vers Ubuntu. Une migration n'est, selon moi, pas une chose à prendre à la légère. En effet, si elle est mal conduite, elle peut conduire à un dégoût radical de ce nouveau système. Dans cet article, je vous présente ma façon de faire, comment mener à bien une migration, les étapes allant de la simple information à l'installation complète d'Ubuntu. I. Introduction Avant tout, je pense qu'il est bon de rappeler qu'il ne faut jamais forcer quelqu'un à changer de système d'exploitation. Cela peut paraître évident, mais j'ai déjà eu des témoignages de gens qui ont été forcés à passer sous Linux et ça s'est forcément très mal passé. La demande doit venir clairement de la personne. Bien sûr, vous pouvez "aider" cette prise de décision. Pour ma part, j'attends qu'une personne vienne me voir en me parlant de ses problèmes sur son ordinateur (virus, lenteur, difficultés pour faire telle ou telle chose, etc.), dès lors, je fais mon "commercial" et commence à vanter les avantages d'Ubuntu par rapport à Windows. Les arguments sont, en général, toujours les mêmes : pas de virus, plus rapide et plus intuitif. Je développe plus ou moins certains points en fonction des gens. Voici un exemple concret : un jour, mes beaux-parents me demandent si je peux formater l'ordinateur car le fils de la maison, a force de tester 36000 jeux, à fini par pourrir la machine de spywares, virus et autres joyeusetés. Sachant que mes beaux-parents n'utilisent l'ordinateur que pour du mail, de l'Internet et pour y stocker des photos, je commence à faire l'éloge d'Ubuntu en insistant sur le fait qu'il n'y aurait plus de lenteurs ni de virus. La décision est donc prise pour installer Ubuntu pour les parents et Windows pour leur fils (pour les jeux et pour ses "expériences"). Ensuite, les amis de mes beaux-parents ont vu ce système et ont voulu que j'installe le même chez eux, ensuite les amis des amis ont voulu la même chose, etc. Dans cet article, je vais vous présenter comment je dirige une migration, les différentes étapes et les conseils pour la mener à bien. Pour ce faire, je vais vous décrire un cas concret que j'ai eu il y a deux semaines : la migration d'un collègue d'un ami de mes beaux-parents (qui lui a fait l'éloge d'Ubuntu après que je lui avais installé car il l'avait vu chez mes beaux-parents). Vous me suivez ? :)Pour la petite histoire, c'est cette personne (G., 40 ans) qui a eu cette expérience avec ce fameux "professionnel". II. La sensiblisation Je reçois donc un appel un samedi : Bonjour, vous avez installé "Munux" sur le PC portable de mon collègue de travail et il ne m'en dit que du bien, pouvez-vous venir à la maison pour l'installer sur nos trois ordinateurs ? On a donc passé environ 30 minutes au téléphone, je lui ai dit ce qu'était Linux, lui ai bien fait comprendre que les applications étaient équivalentes et non identiques à celles sous Windows, lui ai demandé quels logiciels il utilisait le plus souvent (afin de savoir si des alternatives existaient pour toutes les utilisations), etc.Il ne semblait pas avoir de besoins spéciaux particuliers, il me disait qu'il téléchargeait un peu grâce à Limewire mais c'est tout (enfin c'est tout parmi les logiciels "spéciaux"). On se donne rendez-vous pour le mardi suivant, j'irai chez eux pour leur présenter concrètement ce qu'est Ubuntu. III. La présentation J'arrive donc le mardi chez G. pour lui faire la présentation d'Ubuntu. Je m'installe avec lui et sa femme devant l'ordinateur familial et je lance le Live CD. De là, je leur demande quels sont les utilisations qu'ils ont de leur ordinateur, quels logiciels ils utilisent, quels matériels ils possèdent (imprimantes, appareils phot[...]



Regardez une vidéo dans votre terminal

Tue, 04 Aug 2009 17:34:00 +0200

Chose incroyable, il est possible de regarder un film directement dans votre terminal en "ASCII art". Autrement dit, les images du film seront créées grâce à des lettres et des symboles dans votre terminal.
Vous voulez en savoir plus ? C'est par ici :)

(image)

I. Présentation

Dans la série "Inutile donc indispensable", je vous propose aujourd'hui la solution pour lire vos vidéos dans votre terminal. Puisque, comme toujours, un dessin vaut mieux qu'un long discours, voici un aperçu de ce que cela peut donner :

(image)

II. Installation

Pour ce faire, il vous faudra installer (si il n'est pas déjà présent sur votre système) le logiciel mplayer. Cette petite ligne de commande sera suffisante :

sudo apt-get install mplayer

III. Utilisation

Une fois le logiciel mplayer installé, il vous suffit de taper cette commande dans votre terminal :

mplayer -vo caca VotreFilm.avi

Comme vous pouvez le constater, la qualité n'est pas assez bonne pour que vous puissiez regarder votre film tranquillement, c'est juste une petite astuce de geek comme une autre :)

Note : Vous pouvez remplacer la commande :

mplayer -vo caca VotreFilm.avi

par celle-ci :

mplayer -vo aa VotreFilm.avi

Cela aura pour effet de diffuser le film en noir et blanc.


I wish you a good movie :)




"Ubuntu c'est trop compliqué et ça ne reconnait absolument rien, ne l'installez surtout pas !"

Sat, 01 Aug 2009 14:09:00 +0200

Étrange titre n'est-ce pas ? Hé bien c'est tout simplement une phrase parmi tant d'autres entendue par un réparateur professionnel d'informatique de ma ville natale. Voici le détail de l'histoire, à la fois marrante et désespérante. I. La motivation J'installe Ubuntu un peu partout depuis quelques mois. Cela semble satisfaire mes clients car avec le bouche à oreille, de plus en plus de monde m'appelle pour me dire "Vous avez installé "Munux" (c'est comme ça qu'on me l'a prononcé la dernière fois) sur le PC portable de mon collègue de travail et il ne m'en dit que du bien, pouvez-vous venir à la maison pour l'installer sur nos trois ordinateurs ?". Après avoir fait un peu le tour, par téléphone, de l'utilisation que ces personnes ont de l'informatique, on se donne rendez-vous, chez eux pour une démonstration en vue d'une installation sur leurs trois PC. Je vais donc chez eux un mardi, je leur explique bien les avantages d'Ubuntu par rapport à Windows et leur dit que tout ce qu'ils font sous WIndows est faisable sous Ubuntu grâce à des logiciels équivalents.Ensuite je fais une démonstration d'environ deux heures grâce au Live CD de manière à leur montrer qu'il est possible de faire absolument tout ce qu'ils faisaient sous WIndows mais plus rapidement et plus facilement. Donc, pendant ces deux heures, nous listons les différentes usages qu'ils ont de leur ordinateur (Internet, mails, gravure, téléchargement, audio-vidéo, etc.) et je leur montre les logiciels à utiliser, que c'est très facile de le faire sous Ubuntu. Tout le monde est ravi : "Oh oui c'est vraiment plus simple", "Moi j'adore le cube qu'on fait tourner là", "Si c'est si facile, pourquoi personne n'utilise ce système", "Oh pi' comme il n'y a pas de virus, on va pouvoir télécharger sans crainte" (les réflexions habituelles quoi). Après cette démonstration, le choix est fait d'installer uniquement Ubuntu sur deux machines et de laisser un dual-boot sur une autre machine (pour les jeux). Je leur explique bien de faire les sauvegardes de leur machines et on se donne rendez-vous le lendemain pour les installations. II. Le doute Je reviens donc le lendemain à 14 heures, au moment où j'arrive chez eux, la maîtresse de maison s'en va et me dit au passage : "Je vais chez le réparateur pour rechercher l'ordinateur car il a grillé hier, on l'a donc amené ce matin". L'alimentation avait grillée dans la soirée de la veille. Donc là je rentre et le chef de famille ne sort tout troublé "Tu es sûr que Linux c'est aussi bien que ça ?". Quelle question, je demande qu'il s'explique et là il me sort : "En fait on a amené l'ordinateur chez le réparateur ce matin et je lui ai demandé ce qu'il pensait de Linux, si il pensait que c'était une bonne idée que je l'installe. Aussitôt il est monté sur ses grand chevaux et m'a affirmé que Linux était une vrai m****, que c'était un logiciel plein de bugs créé par un étudiant russe pour des étudiants uniquement.Il m'a dit aussi que rien n'était reconnu sous Linux, aucune imprimante, aucun scanner, aucun appareil photo, rien de rien. Que je devrai t'appeler (moi, ndr) à chaque fois que je voudrais installer quelque chose, que ce soit du matériel ou du logiciel et, pour finir, il m'a dit que ce système n'était qu'a la portée de quelques geeks car beaucoup trop compliqué" Là je ne vous cache pas qu'heureusement que j'étais assis sinon je serai tombé par terre ! J'avais passé trois heures la veille à leur montrer qu'Ubuntu était très simple, que tout était parfaitement reconnu, etc. et là il me sort ça. Donc je repasse environ une heure de plus à lui démontrer que tout ce qu'on lui avait dit était complètement faux, qu'Ubuntu était beaucoup plus adapté que Windows pour des utilisateurs novices en informatique,[...]