Subscribe: Chroniques d'une parisienne avertie
http://parisienne-avertie.hautetfort.com/index.rss
Added By: Feedage Forager Feedage Grade A rated
Language: French
Tags:
aime  cette  comme  dans  depuis  des  dire  est  films  les  pabam pabam  pabam  par  pas  qui  sur  tous  tout  une  vois  ça 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Chroniques d'une parisienne avertie

Chroniques d'une parisienne avertie



La vie de tous les jours... Les gens, le boulot, les marques, les bonnes adresses et le reste !



Last Build Date: Sun, 22 Oct 2017 10:29:31 +0200

Copyright: All Rights Reserved
 



Et tu m'as gardée malgré moi

Tue, 27 Sep 2016 23:49:00 +0200

Le temps passe et les notes ici se sont espacées.
A peine trois par an... Autant dire rien.

Quand, tu te souviens, j'ai commencé -prolixe et chômeuse- avec un billet par jour.
Je n'ai pas la sensation d'avoir moins de choses à dire, juste beaucoup plus d'endroits pour les dire -trop presque- à ne plus savoir comment dire le fond de ma pensée comme je pouvais le faire dans ces colonnes au tout début.
Pourtant j'aime encore écrire des histoires, même les miennes.
Pourtant, je continue à croire que je suis toujours un peu là, perdue dans les mots laissés sur…




Mais tu m'embrasses et ça passe, je vois bien

Sun, 24 Jan 2016 23:39:00 +0100

Il faut que je te dise. J'aime vraiment les films de Christophe Honoré (enfin pas tous, je n'ai pas compris Métamorphoses par exemple), Les Chansons d'Amour et Les Bien-aimés notamment sont des valeurs sûres pour moi. Et pas que parce que ces films me remuent, me touchent et me donnent l'occasion de m'attarder sur des acteurs qui me sont chers. Comme la photographie, les décors, le casting, l'écriture d'un film en font l'empreinte visuelle et olfactive ; la musique en est la respiration.

Et j'aime drôlement la respiration d'Alex Beaupain. Cette apparente simplicité qui touche au plus juste, au plus petit,…




All I Ask

Fri, 20 Nov 2015 23:06:00 +0100

Tout a changé vendredi dernier. Subitement. Violemment. Ce qui semblait n'être qu'une menace diffuse et lointaine s'est comme invité à notre table, dans nos rues. Depuis, tout est différent et pourtant pas tant que ça.
Depuis, j'alterne entre overdose d'informations moulinées par des médias racoleurs et une déconnexion salutaire un peu égoïste.

Depuis, j'ai le cœur en veille qui s'accélère dès qu'un bruit sonne un peu plus fort... Une porte qui claque, pabam, un scooter qui démarre, pabam pabam, une valise qu'on tire fort sur les pavés de la rue, pabam pabam pabam, les sirènes partout tout le temps depuis une…




This means so much more

Sat, 28 Mar 2015 00:44:00 +0100

Cette chanson, tu l'entends une fois, et tu la fredonnes. Inlassablement. Owouooo.
Enfin ça a marché sur moi.
À me faire regretter une fonctionnalité "fredonnement" sur Shazam...

Et puis tout à coup, au hasard d'une émission de télé, je l'entends, mon graal des oreilles. Un tour de contrôle du direct et de shazam plus tard, je l'ai identifié et retrouvé sur iTunes. Il s'agit du bien nommé de Sirens Call de Cats on Tree.

Et hop, gentille et partageuse comme je suis, je te laisse découvrir cette pépite.
Plus je l'entends plus je l'aime, c'est simple, tout est parfait : le…




Mommy, cette claque d'amour

Tue, 07 Oct 2014 22:17:00 +0200

(image)

Les films "claques", je te l'ai déjà dit, j'aime ça. Pourvu que l'émotion y soit juste, pourvu que je sente que ce n'est pas juste dur, comme gratuitement. Ici, Xavier Dolan frappe fort et nous offre l'amour dans tous ses états : manque, larmes, cris, sueur, oubli de soi... Le jeune prodige du cinéma canadien nous avait habitué à ses coups de gueules et de griffes sur pellicule. Son pedigree est plein de films qui bousculent, dérangent, émeuvent, bouleversent. Laurence Anyways et Tom à la ferme pour ne citer que les plus récents. J'ai vu le premier, et je dois avouer…




Just the same

Wed, 20 Aug 2014 16:41:00 +0200

Dimanche dernier je suis allée au cinéma entre filles, voir New York Melody aka le film annoncé comme LA romcom (i.e. la comédie romantique) de l'été. John Carney, le réalisateur de New York Melody est aussi celui à qui je dois un de mes films musicaux préférés Once. Alors je partais avec un a priori positif.

Keira, toujours aussi jolie, Knightley y chante comme la fille spirituelle d'Isabelle Adjani et d'Etienne Daho, avec un filet de voix plein de charme. Mark, de plus en plus sexy, Ruffalo nous offre un looser magnifique et talentueux comme je les aime. Adam, sans les…




But I know where I want to go

Sat, 29 Mar 2014 08:58:00 +0100

La mélodie qui va bien, la voix folk et fragile qu'il faut, les paroles spéciales yeux-qui-brillent. Et laisser infuser mes 35 ans tous neufs, presque les apprivoiser.

Joyeux week-end ensoleillé !




Monuments Men by George Clooney

Tue, 11 Mar 2014 13:49:00 +0100

Déjà, il faut que je te dise, George je l'aime depuis un bail. Et quand je le vois ce n'est pas une machine à capsules que je vois, ni un sex symbol. Non. Je vois Doug Ross, jeune adulte inapte aux relations amoureuses et à la coupe de cheveux mal dégrossie qui sauve les enfants du Cook County. Parce que j'ai vu chacun des 331 épisodes d'Urgences, la première série télévisée qui m'a vraiment scotchée à ma télé. Première d'une longue série...

Le jour où j'ai réussi à dissocier George de son rôle de Doug Ross, c'est quand j'ai vu le…