Subscribe: Croisette's blog
http://www.fest21.com/blog/croisette/feed
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
ans  cannes  court métrage  court  des  film  films  illy court  les  métrage  par  pour  prix illy  prix  thai   
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Croisette's blog

Croisette's blog



The link between film, festivals and people. For movie pros and festival goers around the world.



 



Waiting for the Highly Anticipated Films

Tue, 20 May 2014 20:49:39 +0000

(image)

 

Every Cannes FIlm Festival goer knows that even with the highest priority badge, there is going to be a lot of waiting in line.  Festival attendees are advised to arrive at least an hour before a screening, and upwards of two hours for the more highly anticipated films.

But knowing that everyone else has the same idea can lead some to stake out their spots much earlier.

This group of interns at the American Film Pavilion put down stakes at 18hr for the 22hr screening of Lost River, formerally How to Catch a Monster, Ryan Gosling's directorial debut.  The group were not even the first: some of those in line in front of them arrived as early as 17hr, five hours before the screening. 

While for some Ryan Gosling's name alone may be enough to generate such initiative, as the director and cast have taken to appearing at Salle Debussy for the late screenings of thier films, for this group it was a genuine passion for film. "The film just looks really good," they said, adding, "we're not some screaming fangirls."

From pre-releashed content, the cinephiles noted the film looked to strongly take after Gosling's 2013 film Only God Forgives by director Nicolas Winding Refn.  Adding to its creditials is director of photography Benoît Debie, who worked on Spring Breakers and Irreversible and now Lost River.     

While for some it would be preferrable to wait until the film is released in American theaters than to wait in the evening chill for four plus hours, it was the fact that it had not been released yet that cinched it for these viewers.  Not for bragging rights, but rather because "there is always the possibility the film will be recut before being releashed in American".  Seeing the original version is certainly an incentive these people at least can get behind.  




Cannes- Gloomy weather presides all day Monday

Mon, 19 May 2014 20:36:08 +0000

(image)

ABOVE: cast of Foxcatcher on the red carpet Monday the 19th [photo courtesy of greenwichtime.com]

The forecast Monday here in Cannes called for heavy rain beginning around noon and lasting well into the night, with 70% precipitation increasing up to 90%. 

Fortunately, the rain that hit was intermittent at best and rarely more than a drizzle, sending the journalists, producers, and visiting cinematic fans scurrying about thankfully without much call for umbrellas, although the vendors still were at hand. 

Despite escaping the downpours that plagued both the 2012 and 2013 Cannes Film Festivals, the dreary weather and ominous sky kept a lot of the crowd at bay at the start of the second week of the festival.  There was noticeably less people crowding the streets and congregating around the Palais de Festival.  However, the show must go on, as they say, and the various panels and screenings continued as scheduled with good attendance, the lines outside screening rooms like the Salle Debussy merely sprouting roofs of black umbrellas.

The red carpet itself managed to escape the need for umbrellas from years past, but the cold wind did cause some trouble for a few actresses, like Jessica Chastain, who needed to hold down the skirt of her gown to prevent the wind from blowing it about.

Tuesday calls for the return of partly sunny skies with temperatures reaching into the 70s F (high of 23 C).     




Cannes 2012 : Red Carpet

Thu, 31 May 2012 00:19:21 +0000

 

 

 

 

 

 

 

AST




Prix illy du court métrage à Cannes

Sat, 26 May 2012 09:29:51 +0000

PALMARES 1ER PRIX ILLY DU COURT METRAGE   Le 1er Prix illy du court métrage sera attribué lors de la soirée de clôture de la Quinzaine des Réalisateurs VENDREDI 25 MAI A 19H30 Partenaire de la Quinzaine des Réalisateurs depuis plusieurs années, illycaffè renforce, en 2012, sa collaboration en créant le Prix illy du court métrage. Entreprise engagée sur le plan artistique, illycaffè encourage et accompagne depuis toujours les jeunes artistes. La marque contribue notamment à la diffusion de l'art contemporain en soutenant institutions et expositions internationales. Aujourd’hui, en développant son partenariat avec la Quinzaine des Réalisateurs, illycaffè apporte son soutien à la création cinématographique et participe à l’émergence de nouveaux cinéastes venus du monde entier. Un Prix et une Mention Spéciale pour le 1er Prix illy du court métrage 2012 Pour la 1ère fois, illycaffè remet un prix d’une valeur de 2 500 euros à un court métrage présenté à la Quinzaine des Réalisateurs. Le Prix illy du court métrage récompense l’un des dix courts métrages de la sélection 2012.  Il sera remis par Carlo Bach, Directeur artistique de illycaffè, lors de la cérémonie de clôture de la Quinzaine des Réalisateurs le 25 mai 2012.  Sous la présidence de la réalisatrice Julie Bertuccelli (« Depuis qu’Otar est parti… » 2003, « L’Arbre » 2010), le jury composé de : Carlo Bach (Directeur artistique d’illycaffè), Maureen Loiret (critique cinéma), Patrick Villacampa (Président de l’association Henri Langlois, producteur) a attribué : • LE PRIX ILLY DU COURT METRAGE à  « THE CURSE »
 de  Fyzal Boulifa  Royaume-Uni, Maroc - 16’ (2012)
  Le jury salue : « Un bijou de sobriété, en force et en profondeur. Un film dense qui, en quelques plans désertiques et aveuglants, dit sans détour le poids et la cruauté des traditions envers les jeunes filles -déshonorées- même dans le regard des enfants »  • UNE MENTION SPECIALE A ETE ATTRIBUEE A « OS VIVOS TAMBEM CHORAM »
 Les Vivants pleurent aussi
- de
Basil da Cunha, Suisse, Portugal - 30’ (2012)  Le jury n’est pas resté insensible devant « Ce très beau film mélancolique, ancré sur la solidarité des quartiers portuaires, à l’atmosphère étonnante, surréaliste voire fantasmatique…Ce rêve de partir loin. Loin de la misère et du quotidien » Contact presse « Prix illy du court métrage » - Quinzaine des Réalisateurs : CORINNE KOSZCZANSKI –Tel  06 09 85 69 05 –E.mail : ckosanski@orange.fr Carlo Bach, directeur artistique de illycaffè  Carlo Bach est né en Allemagne, à Cologne en 1967. Artiste, il a à son actif de nombreuses expositions en Italie et à l’étranger. Il collabore depuis 1999 aux projets artistiques menés par illycaffè – la société qui a choisi la créativité en tant que langage pour exprimer ses propres valeurs et sa propre philosophie – en devenant ensuite, en 2005, directeur artistique. Carlo Bach noue chaque année des collaborations avec les auteurs les plus affirmés de la scène artistique contemporaine et avec les nouveaux talents sur des projets artistiques expérimentaux, dans la réalisation de nouvelles collaborations au sein du projet de la illy Art Collection – des collections de tasses signées et décorées par des grands artistes. Il est aussi responsable des projets menés dans le secteur de la communication et du design.  illy, l’art comme identité  Pour une entreprise vouée à l'excellence comme illy, la recherche de la beauté n'est pas quelque chose d'accessoire, mais un élément clé de sa culture d'entreprise et des valeurs qui guident son éthique. Cet intérêt artistique a de multiples facettes et illy contribue ainsi à la diffusion de l'art contemporain en soutenant divers artistes, institutions et expositions internationales. illy a par exemple travai[...]



Thai cinema and the Thai film industry to shine during Thai Night 2012

Wed, 02 May 2012 15:46:00 +0000

Cannes' Thai Night 2012 Friday May 18th, 2012 at 6:00pm
Grand Salon, Intercontinental Carlton Cannes
 
 
Presided by Her Royal Highness Princess Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi, Thai Night 2012 will be the occasion to celebrate another banner year for Thai cinema.


Palme d'Or winner Apichatpong Weerasethakul is back in the official selection with "Mekong Hotel".  Also present in Cannes this year is an eclectic new wave of Thai filmmakers who will be showcasing their work at the International Film Market. 
Meanwhile, Thailand is cementing its position as one of the most popular filming destinations in Asia. Over the past 15 months, a record 798 foreign productions were filmed in Thailand, including feature films such as Luc Besson's "The Lady" and Nicolas Winding Refn's "Only God Forgives" starring Ryan Gosling.
The country's beautiful sceneries and low production costs are not the only reasons for Thailand's growing appeal as a filming location. Thailand now offers among the most skilled and experienced film personnel and technical services available in Asia, from production crews to post-production services, animation and visual effects.
Taking note of the potential of Thailand's film sector, the Royal Thai Government has recently announced new incentives for foreign productions, including full income tax exemption for foreign actors.
All this and more will be at the centre of Thai Night 2012 - Where Films Come Alive, a reception organized by the Department of International Trade Promotion (DITP), Thai Ministry Of Commerce.
Attended by Senior Thai Government officials, business leaders and members of the film and entertainment industry, the reception will offer international film professionals and the media an opportunity to meet and greet the Thai filmmakers and talent present in Cannes and forge new ties with the Thai film industry.
Attendance at this event is by invitation only. 

This event is by invitation only.




9ème Prix uniFrance Films du court-métrage

Thu, 19 May 2011 09:29:29 +0000

Le 9ème prix uniFrance Films du court-métrage a été remis le jeudi 19 mai 2011 au club uniFrance Films à Cannes.
Le Grand Prix est attribué à Catharsis de Cédric Prévost avec Alexandre Steiger et Emeline Bayart, produit par Charles Paviot – Arts Premiers en partenariat avec Transpamedia et avec le soutien de l’Adami. Il sera diffusé par la RTI (Italie), la RTP2 Onda Curta (Portugal) et la SBS (Australie). Cette comédie dramatique de dix-huit minutes raconte l’histoire d’un aspirant réalisateur, rongé par le désir inassouvi de tourner, qui se réveille à l’intérieur d’un film. Victime de son obsession, il cherche le moyen de revenir à la réalité.
Pour ne pas perdre la raison. Et retrouver l'amour de sa vie.
Hasard du calendrier, Catharsis est diffusé à l'occasion de la clôture du Festival de Cannes sur France 2 dimanche 22 mai vers minuit dans le cadre de l'émission Histoires Cour tes dans une programmation spéciale cinéma Yes we Cannes de Christophe Taudière.
Le Prix Spécial revient quant à lui à Tout le monde dit je t'aime de Cécile Ducrocq et produit par Stéphane Demoustier – Année Zéro. Il sera lui aussi diffusé par RTI, la RTP2 Onda Curta et la SBS.
Le jury s’est réuni le 2 mai à Paris pour départager les 14 films sélectionnés par des acheteurs TV. Il était composé de Ludovica Fonda - RTI Italie, Marie Stroud - SBS Australie, et João Garção Borges - RTP2 Onda Curta Portugal.



Hommage cannois à Euzhan Palcy

Fri, 13 May 2011 23:55:10 +0000

Samedi 14 Mai à 17h - Salle Buñuel :

Hommagesuivi de la projection de son film

Rue Cases-Nègres

Premièremondiale du court métrage : Molyde MolyKane

 

Enprésence de Mr. Frédéric Mitterrand, Ministrede la culture et de la communication.

 

Festival du Film International deCannes - Cannes Classics : Samedi 14 mai -  17h00

1983, Euzhan Palcy, jeune réalisatrice Martiniquaise, réalise « Rue Cases-Nègres » et place lesAntilles Françaises et l'Outre-mer sur la carte mondiale du 7e Art. Ce filmfrançais a reçu lors de sa sortie « le César du meilleur premierfilm », et plus de 17 prix internationaux, dont le Lion d'Argent et lePrix d'Interprétation Féminine à la Mostra de Venise. Il est  l'undes films les plus vendus cette année là.

« Rue Cases-Nègres »lancela carrière internationale d'Euzhan Palcy, en marquant le début d'un long chemin qui fait d'elle la premièreréalisatrice noire produite par une major de Hollywood.

 

Synopsis du film « Rue Cases-Nègres » : À 6000 kilomètres de la métropole qui prépare l'expositioncoloniale de 1931, la Martinique vit à l'heure des vacances d'été. Au milieu dela plantation, la Rue Cases-Nègres : deux rangées de cases de bois désertéespar les adultes partis travailler dans la canne à sucre. Parmi les enfants setrouve José, 11 ans, orphelin, par M'an Tine sa grand-mère. Bientôt la vieséparera les enfants au gré de leurs succès ou de leurs échecs scolaires...

Long métrage /Couleur / 1h46 - 1983 / VO Français - Créole - copie neuve restaurée.

 

Avant la projectionde son film, Euzhan Palcy présenteraen première mondiale le court métrage qu'elle vient de produire : « MOLY »du réalisateur Moly Kane (Sénégal).

 

Synopsis du film : « MOLY » raconte la vie d'un jeune homme handicapé de23 ans sorti major de sa promotion qui se bat pour être accepté par la société.Il cherche du travail pour soutenir sa famille mais est rejeté par le monde detravail à cause de son handicap. Il entame alors un terrible combat pour gagnerdignement sa vie.

Court métrage -Couleurs - 17 min - 2011 - VO Wolof

 

En choisissant de projeter « MOLY » EuzhanPalcy a décidé de mettre l'accent sur les difficultés rencontrées par leshandicapés et de mettre en valeur le réalisateur, Moly Kane, jeune hommehandicapé, sénégalais, 23 ans, unijambiste.




Célébration des 20 ans du programme MEDIA de la Commission européenne

Sat, 07 May 2011 17:03:00 +0000

L'EUROPE CELEBRE LES 20 ANS DU PROGRAMME MEDIA  LUNDI 16 MAI 2011 - 64e FESTIVAL DE CANNES

Parce qu'il présente chaque année des films prestigieux, témoins de la créativité du cinéma mondial et notamment des cinéastes européens, la Commission européenne s'est toujours attachée à célébrer son amour pour le cinéma à l'occasion du plus prestigieux des festivals. 

 

C'est donc tout naturellement au cœur du 64e festival de Cannes, marqué par une forte présence de films européens dans toutes ses sélections, que Madame Androulla Vassiliou, Commissaire européenne chargée de l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, célèbre les 20 ans du programme MEDIA de la Commission européenne.

 

Année exceptionnelle qui est l'occasion pour Madame Androulla Vassiliou de réaffirmer son engagement envers le 7e Art et de rendre hommage aux cinéastes et professionnels qui chaque jour font vivre le cinéma.

 

Ensemble, ils reviendront sur 20 ans de soutien à l'industrie cinématographique et bâtiront l'avenir du programme.

 

"Pour la Commission c'est une année exceptionnelle avec l'anniversaire de MEDIA a déclaré Madame Androulla Vassiliou. Depuis son lancement, le programme MEDIA a joué un rôle inestimable dans le soutien de l'industrie cinématographique et je suis persuadée qu'il continuera à l'avenir". 

 

20 films pour 20 ans de soutien

 

Joli hasard, le programme MEDIA de la Commission Européenne, qui célèbre ses 20 ans, soutient 20 films présents dans les différentes sélections du 64e Festival de Cannes.  Des œuvres de jeunes talents ou de cinéastes confirmés comme  Pedro Almodóvar (La piel que habito), Jean-Pierre et Luc Dardenne (Le gamin au vélo), Aki Kaurismäki (Le Havre), Radu Mihaileanu (La source des femmes), Lars Von Trier (Melancholia), Nanni Moretti (Habemus papam) ou encore Christophe Honoré (Les bien-aimés) présent en clôture de ce 64e festival.

 

MEDIA : 20 ans de soutien

 

En 20 ans le programme MEDIA a investi plus de 1,5 milliards d'euros dans le secteur et s'est efforcé d'atteindre ses objectifs : préserver et mettre en valeur un secteur audiovisuel européen plus fort, reflétant et respectant l'identité culturelle et l'héritage de l'Europe, accroître la circulation des œuvres audiovisuelles européennes tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Union européenne et renforcer la compétitivité du secteur audiovisuel européen en facilitant l'accès au financement - en particulier pour les PME et l'utilisation des technologies digitales.

 

Entourée de cinéastes européens et de professionnels invités, Madame Androulla Vassiliou revient ainsi sur 20 ans d'aide au cinéma européen et recueille leurs contributions afin de répondre aux défis du futur.

 

Le 15 mai, Madame Vassiliou annoncera le nom du lauréat du Prix du Talent Européen 2011 qui récompense chaque année un projet de grande qualité et à fort potentiel européen.

 

CONTACTS PRESSE




Jafar Panahi et Mohammad Rasoulof en Sélection officielle à Cannes !

Sat, 07 May 2011 12:58:59 +0000

Jafar Panahi and Mohammad Rasoulof, currently subject to legal proceedings in Iran which earned them a sentence of six years in prison and a 20-year employment ban, to which they have appealed, will be in Cannes with two films made in semi-clandestine conditions and which reached the festival in recent days.   « The reality of being alive and the dream of keeping cinema alive motivated us to go through the existing limitations in Iranian cinema » Jafar Panahi said in a letter sent to the Festival on May 5th.   Here is the following information:   .Bé Omid é Didar (Good Bye) directed by Mohammad Rasoulof (Iran, 2011, 100') is in the Official Selection, Un Certain Regard and will be screened on Friday May 13th.   A feature film, with Leyla Zareh, Fereshteh Sadreorafai, Shahab Hoseini and Roya Teymorian, Good Bye is the story of a young lawyer in Tehran in search of a visa to leave the country, which is what Mohammad Rasoulof did during the winter of 2010/2011.   .In Film Nist (This is not a Film) directed by Jafar Panahi and Mojtaba Mirtahmas (Iran, 2011, 75') is a Special Screening in the Official Selection, and will be screened on Friday May 20th.   This film tells how, for months, Jafar Panahi waited for the verdict of his court appeal. Through the depiction of a day in his life, Jafar Panahi and Mojtaba Mirtahmasb (a documentary filmmaker and former assistant director) offer us an overview of the current situation of Iranian cinema.   "Mohammad Rasoulof's film and the conditions under which it was made, Jafar Panahi's 'diary' of the days of his life as an artist not allowed to work, are by their very existence a resistance to the legal action which affects them. That they send them to Cannes, at the same time, the same year, when they face the same fate, is an act of courage along with an incredible artistic message. Cannes is the international institution which protects them. Film professionals from world over will gather on the Croisette and unite, we are sure, in a sort of self-evident fellowship" declared Gilles Jacob and Thierry Frémaux.   "Our problems are also all of our assets, Jafar Panazhi says in his message. Understanding this promising paradox helped us not to lose hope, and to be able to go on since we believe wherever in the world that we live, we are going to face problems, big or small. But it is our duty not to be defeated and to find solutions". [...]



Programme Monday May 18h 2009

Sun, 17 May 2009 20:48:58 +0000

COMPÉTITION - Grand Théâtre Lumière

8:30 am, 2:30 pm and 7:30 pm: LOOKING FOR ERIC by Ken Loach – 1h56

11:30am and 10:30pm: ANTICHRIST by Lars Von Trier – 1h44

UN CERTAIN REGARD - Salle Debussy

11:00 am and 4:30 pm: IRENE (Irene) by Alain Cavalier - 1h25

2:00 pm : INDEPENDENCIA by Raya Martin - 1h17

10:00 pm: DOGTOOTH by Yorgos Lanthimos – 1h36

CANNES CLASSICS - Salle Buñuel

3:00 pm: A BRIGHTER SUMMER DAY (Gu Ling Jie Shao Nian Sha Ren Shi Jian) by Edward Yang – 3h57

7:45 pm: SENSO (Livia) by Luchino Visconti – 2h03 (Salle du Soixantième)

8:00 pm: LES YEUX SANS VISAGE (Eyes without a Face) by Georges Franju – 1h31

LE CINÉMA DE LA PLAGE

8:30 pm : Blue Foundation  45’

9:30 pm: ZIGGY STARDUST by D.A Pennebaker – 1h30