Subscribe: Commentaires sur : Going Solo, où comment réussir son switch en tant que freelance
http://www.fran6art.com/freelance/going-solo-ou-comment-reussir-son-switch-en-tant-que-freelance/feed/
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
article  avec  c’est  dans  des  est  faut  freelance  les  mais  mon  par   pas  pour  qui  son  suis  sur  tout  une 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Commentaires sur : Going Solo, où comment réussir son switch en tant que freelance

Commentaires sur : Going Solo, où comment réussir son switch en tant que freelance



Portfolio et Blog d'un graphiste freelance spécialisé dans la création de logos en lettering et illustrations



Last Build Date: Tue, 14 Nov 2017 11:09:54 +0000

 



Par : aspects est

Sun, 04 May 2014 08:29:24 +0000

Pour utiliser et profiter de Twitter, il faut aimer nike free tilbud ce type d’outil, l’utiliser de manière naturelle



Par : Valérie

Wed, 23 Jun 2010 10:15:11 +0000

Salut Francis, Avant tout... un big merci pour ton article passionnant ! J'ai lu d'une traite et jusque bout ;-) Pour ma part, je suis française vivant en Belgique, je possède une expérience de 15 ans (exclusivement française) en tant que graphiste/webdesigner et je me lance freelance en septembre 2010. La Belgique propose quelque chose de similaire à la MDA et Agessa mais je dirais grossièrement que cela fait plutôt office "d'intérim". On preste et facture librement puis on récupère un montant net sur lequel est retenu +/- 55 %. Cela aide temporairement, bien que je connaisse des gens qui fonctionnent ainsi depuis des lustres mais quand tu atteins un certain CA, il faut quand même songer à te lancer seul(e). La Belgique n'est pas le meilleur pays pour s'installer à son compte et beaucoup (voire de plus en plus) de freelances ont du mal à payer leurs cotisations. Au plaisir de te relire ! Bonne journée à tous.



Par : Valérie

Wed, 23 Jun 2010 10:14:50 +0000

Salut Francis, Avant tout... un big merci pour ton article passionnant ! J'ai lu d'une traite et jusque bout ;-) Pour ma part, je suis française vivant en Belgique, je possède une expérience de 15 ans (exlusivement française) en tant que graphiste/webdesigner et je me lance freelance en septembre 2010. La Belgique propose quelque chose de similaire à la MDA et Agessa mais je dirais grossièrement que cela fait plutôt office "d'intérim". On preste et facture librement puis on récupère un montant net sur lequel est retenu +/- 55 %. Cela aide temporairement, bien que je connaisse des gens qui fonctionnent ainsi depuis des lustres mais quand tu atteins un certain CA, il faut quand même songer à te lancer seul(e). La Belgique n'est pas le meilleur pays pour s'installer à son compte et beaucoup (voire de plus en plus) de freelances ont du mal à payer leurs cotisations. Au plaisir de te relire ! Bonne journée à tous.



Par : khalid

Thu, 07 May 2009 14:55:29 +0000

bonjour; je suis un infographiste au Maroc avec une bonne éxpérience et j'essai de travailler en freelance mais je ne sait pas la meilleur methode commerciale pour avoir des clients et aussi j'en sait comment je peux avoir des clients en france



Par : Un nouveau projet sur le point de naître…

Fri, 07 Nov 2008 07:31:17 +0000

[...] Et puis ma fille est arrivée, j’ai pris quelques mois de vacances et je suis devenu webdesigner freelance à 100%… [...]



Par : actualites

Thu, 19 Jun 2008 12:05:58 +0000

je te remercie bienbpour les vidéos ! :)



Par : Francis

Fri, 06 Jun 2008 12:46:25 +0000

Monsieur Alex > Je te suis entièrement sur ce coup-là. Je me suis peut-être mal exprimé dans mes précédents propos en parlant "d'intermittents du spectacle". Je le prenais un peu comme tu bosses pour pas grand chose, ou faut ramer pour se faire une place confortable... En tout cas, c'est l'impression que j'en ai depuis quelques temps de part les discussions que j'ai avec certaines personnes ou en lisant certains articles. Par contre, en ce qui me concerne, j'ai une vision entièrement identique à la tienne. Le réseau est important. Travailler avec les les agences de comm et autres, c'est important, ça fait partie du business. Faut-il encore avoir cette fibre, et c'est que de nombreux freelancers négligent souvent... Et concernant les compétences, c'est clair, il y a de moins en moins de boulot pour les créatifs purs. Faut élargir. Moi je garde un fond créatif avec notion techniques, tout en sachant qu'à partir d'un moment je vais travailler avec des développeurs par exemple. Et puis, surtout et non négligeable, j'ai une activité conseil. Et ça, en terme de créativité et de revenus, c'est un autre monde que le webdesign. De part mon expérience passée dans le domaine et ma formation de base commerciale, j'essaie de percer de ce côté-là et de vendre des trainings, des activités d'accompagnement. En gros, faut élargir tout en gardant le fil conducteur. Le mien c'est la créativité. Toujours difficile à mettre en oeuvre mais c'est un besoin. Si je le perds, je me perds. Et c'est valable pour tout dans la vie, ce besoin de créer... ;-)



Par : Monsieur Alex

Fri, 06 Jun 2008 12:19:28 +0000

C'est marrant j'ai une vision un peu différente du métier (je ne parlerai que de ce je connais le graphisme interactif). Indépendant à mon sens pour que cela fonctionne ne doit pas ressembler au profil d’un « intermittent du spectacle » mais plutôt a celui d’un mini gestionnaire ou chef d’entreprise. Créatif certes mais qui doit être rigoureux dans sa gestion et en permanente prospection commerciale, savoir placer ses billes. Il faut trouver le juste équilibre entre rêveries créatives et opportunisme du marché. Ni pute ni saltimbanque. Une petite dose de veille éditoriale est un plus (le blog c’est bien ;) ) A mon sens les indépendants ont une certaine cote auprès des agences de com ou de pub, et pour la partie création pure ils sont devenus incontournables, c’est même pour beaucoup la seule façon de rester créatif. Ce qui est clair c’est qu’un indépendant dans une relation client/prestataire n’a quasiment aucune chance, sauf si le client et de petite dimension ou qu’une grosse société décide de se payer les talents de tel ou tel artiste. Je ne parle même pas des appels d’offres qui lui sont totalement hors de portée. Un indépendant en France, à mon sens ne peu s’en sortir qu’un s’associant à des fournisseur tiers réguliers type agence de communication, société d’édition multimédia ou agence de publicité. Chacun y trouve son compte : pour le travailleur indépendant ces intermédiaires lui permettent une certaines stabilité et relative garantie financière. C’est aussi l’occasion pour lui de rompre son isolement d’indépendant (c’est un détail qui sur du long terme a son importance) et de faire partie d’un ou plusieurs réseaux d’intervenants, de participer a des appels d’offres etc . Pour l’intermédiaire (boite de com, pub ou autre) c’est un apport d’air frais indispensable et une garantie de créativité sans nécessairement embaucher a plein temps un couteux D.A et c’est aussi un apport indéniable en recherche et développement. Autre petit constat. Aujourd’hui la multi-compétence semble de rigueur. Un graphiste « pur » semble avoir du mal à s’en sortir sans connaissance en développement et animation, s’associer a des développeurs purs, vidéastes et autres compétences complémentaires est un plus. Pfiouuu



Par : Francis

Fri, 06 Jun 2008 11:26:47 +0000

Monsieur Alex > Merci pour le lien, très intéressante comme analyse mais je suis super outré de voir comment c'est dur d'être indépendant en France... C'est ambiance "intermittents du spectacle"... Mais je le vois de plus en plus dans mon travail. Seuls les prospects français n'ont pas d'argent à mettre dans ce genre de projets. Ce sont vraiment les seuls qui te disent qu'il ont super besoin d'un truc génial mais qu'ils n'ont pas le budget... C'est vraiment différent d'autres pays d'après ce que j'ai pu voir bien entendu... Mais rien que cette reconnaissance... quand on regarde de l'autre côté de la manche...



Par : Monsieur Alex

Fri, 06 Jun 2008 08:30:33 +0000

Hello, Pour compléter mon précédent message voici un peu de littérature La grande enquête sur sur les métiers du design numérique (salaires, répartitions professionnelles etc) http://www.designersinteractifs.com/site/index.php?2008/04/04/396-etude-sur-les-salaires-des-metiers-du-design-numerique-en-france http://www.lulu.com/content/2236649 Globalement après 10 ans de Freelancing je dirai que sous le statut MDA ou Agessa, c’est de loin le statut le plus intéressant car relativement privilégié au niveau des charges sociales. Par contre attendez vous a énormément de paperasses… Avec un peu d’organisation et de contacts on peut gagner sa vie et surtout travailler dans les conditions que l’on souhaite (par exemple face à la mer ) Seul bémol : n’espérez pas faire 35 h  et attention à votre vie familiale si vous travaillez à votre domicile.



Par : Le zapping de l’efficacité - volume 3

Tue, 03 Jun 2008 17:46:14 +0000

[...] Going Solo, ou comment réussir son switch en tant que freelance : un article passionnant de Fran6art qui relate un séminaire pour freelancers du web organisé par [...]



Par : To take away» Blog Archive » Revue de presse

Mon, 02 Jun 2008 09:47:51 +0000

[...] Going Solo, où comment réussir son switch en tant que freelance Going Solo est une conférence à destination des travailleurs indépendants. La première édition a eu lieu ce mois-ci et l’auteur de cet article en profite pour faire un compte rendu de cet événement (avec vidéos à l’appui) qui a abordé différents sujets comme le marketing, l’organisation quotidienne, les taxes, etc. [...]



Par : Fabien

Fri, 30 May 2008 12:16:43 +0000

Voilà... très bon article... je lis beaucoup de choses sur le freelance... car je suis de plus en plus intéressé (pour moi ce sera du coté RIA). Mais bon la dernière chose qui me fait hésiter et bien ce dernier pas.... et ce problème d'être en France et que tout ça ne parrait pas très simple.... Ce qui fait peur au final, ce sont les premiers mois....



Par : Revue de presse | Simple Entrepreneur

Fri, 30 May 2008 06:39:27 +0000

[...] Going Solo, où comment réussir son switch en tant que freelance Going Solo est une conférence à destination des travailleurs indépendants. La première édition a eu lieu ce mois-ci et l’auteur de cet article en profite pour faire un compte rendu de cet événement (avec vidéos à l’appui) qui a abordé différents sujets comme le marketing, l’organisation quotidienne, les taxes, etc. [...]



Par : vymdiesel

Tue, 27 May 2008 07:32:53 +0000

Tres intéressant cet article. Personnellement je vais d'abord travailler quelques années en entreprise pour acquérir de l'expérience et ensuite j'envisagerai, car je vais a peine fini mes études donc ^^