Subscribe: Criminal Justice
http://www.hrw.org/fr/rss/taxonomy/734
Added By: Feedage Forager Feedage Grade C rated
Language: French
Tags:
aux  candidats masculins  candidats  dans  des  discrimination  d’emploi  femmes  human rights  les  offres  qui  rights watch  sur  une   
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Criminal Justice

Human Rights Watch News





 



Chine : Des offres d’emploi discriminatoires à l’égard des femmes

Tue, 27 Mar 2018 19:39:16 -0400

width="640" height="360" src="//www.youtube.com/embed/cR4qdEv-nLU?width=640&height=360&thumbnail_image=maxresdefault&theme=dark&autoplay=0&vq=large&rel=0&showinfo=1&modestbranding=0&iv_load_policy=1&controls=1&autohide=2&enablejsapi=1&origin=https://www.hrw.org&start=0&wmode=opaque" frameborder="0" allowfullscreen> (VIDÉO, sous-titres via cc) – Quelques exemples de la discrimination sexiste qui est très courante dans les offres d'emploi en Chine, malgré les lois qui l'interdisent et qui devrait être appliquée plus fermement selon HRW.   (Hong Kong) – Le gouvernement et les entreprises du secteur privé chinois devraient mettre fin à l’utilisation généralisée d’offres d’emploi sexistes, a déclaré Human Rights Watch dans un nouveau rapport rendu public aujourd’hui. Les autorités chinoises n’appliquent que rarement les interdictions légales visant la discrimination sexiste dans les domaine de l’emploi et de la publicité. « Près d’un emploi sur cinq de la fonction publique chinoise en 2018 était réservé aux “hommes uniquement” ou aux “hommes de préférence”, tandis que de grandes entreprises comme Alibaba ont publié des annonces de recrutement promettant aux candidats de “belles jeunes femmes” comme collègues de travail », a déclaré Sophie Richardson, Directrice de recherches sur la Chine auprès de la division Asie de Human Rights Watch. « Les autorités chinoises devraient faire respecter les lois en vigueur et mettre fin, au sein du gouvernement et dans le secteur privé, à ces pratiques discriminatoires à l’égard des femmes. » 23 avr 2018 Report “Only Men Need Apply” Gender Discrimination in Job Advertisements in China Download the full report in English Download the appendices of the report in English 下载摘要和建议 Le rapport de 99 pages, intitulé « ‘Only Men Need Apply’: Gender Discrimination in Job Advertisements in China » (« “Seuls les hommes peuvent postuler” : Discrimination sexiste dans les offres d’emploi en Chine »), s’appuie sur l’analyse de 36 000 offres publiées entre 2013 et 2018 sur des sites de recherche d’emploi et des réseaux sociaux chinois. La plupart de ces annonces spécifient une exigence ou une préférence pour les candidats masculins. Certains postes exigent des femmes des attributs physiques – taille, poids, voix ou apparence du visage – sans rapport avec les tâches à accomplir. D’autres annonces louent les attributs physiques des employées de l’entreprise pour attirer les candidats masculins. Parmi les offres d’emplois de la fonction publique chinoise en 2017 examinées par Human Rights Watch, 13 % spécifiaient « hommes seulement », « hommes de préférence » ou « adapté aux hommes ». Par exemple, un poste au sein du département de l’information du ministère de la Sécurité publique précisait : « doit pouvoir effectuer des heures supplémentaires régulièrement, travail soutenu, seuls des hommes devraient faire acte de candidature ». En 2018, 19 % des offres figurant sur la liste des postes de fonctionnaires spécifiaient une exigence ou une préférence pour des candidats masculins. Aucune ne mentionnait « femmes seulement », « femmes de préférence » ou « adapté aux femmes » dans la liste en date de 2017, et une seule indiquait une préférence pour les femmes dans celle de 2018. Des entreprises chinoises privées, dont des géants du secteur technologique, ont également eu recours à des annonces liées au genre. Ainsi, l’entreprise Baidu – qui gère le principal moteur de recherche chinois – a publié en mars 2017 une offre d’emploi destinée à des évaluateurs de contenu qui stipulait que les candidats doivent être des « hommes » et avoir une « forte aptitude à travailler sous p[...]