Subscribe: Le rose et le noir
http://leroseetlenoir.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
dans  des  est  infos »  les  mais  mes  mon  pas  pour  qui  suis  sur  une   plus infos »   plus  ça  était 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Le rose et le noir

Le rose et le noir





Updated: 2018-01-18T13:09:53.458+01:00

 



"Be kind and be useful"

2018-01-16T16:58:54.493+01:00

La semaine dernière, alors que je parcourais le bel album photo consacré à la présidence de Barack Obama, je suis tombée sur ce conseil de vie qu'il avait donné à sa fille aînée Malia: "Be kind and be useful". Autrement dit: "Sois bienveillante et rends-toi utile". En effet, je crois que c'est le mieux qu'on puisse demander à un être humain, le mieux à quoi chacun de nous puisse aspirer. Et si je fais mon propre bilan à l'aune de ces critères... Honnêtement, ce n'est pas brillant. J'ai toujours pensé que la vie n'avait pas de sens particulier, qu'on ne naissait pas pour accomplir quelque destin que ce soit et qu'on n'avait pas à justifier sa présence sur Terre. Personnellement, j'ai choisi de vivre pour moi-même, de ne pas avoir d'enfants et de ne me créer qu'un minimum de responsabilités afin de profiter au maximum des choses que j'aime: voyager, écrire, sortir. Etre aussi libre que possible dans les paramètres de notre société moderne. Faire le moins de mal possible autour de moi, que ce soit à la planète ou aux gens. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose que chercher à faire activement du bien. Et pendant très longtemps, ça m'a suffi. Oh, j'ai bien fait du bénévolat auprès des personnes âgées isolées quand j'étais plus jeune, mais assez vite, la patience et la tolérance m'ont manqué. Depuis, j'étouffe tous mes élans solidaires en me remémorant que je n'aime pas les gens - que j'aime l'idée de les aider dans l'absolu mais ne supporte ni leur présence physique, ni le fait de devoir interagir avec eux. Je ne suis même pas capable d'aller manifester parce que l'idée de me retrouver prise au milieu d'une foule m'oppresse atrocement. Du coup, je fais la seule chose qui ne me coûte guère: je donne des sous. Je m'achète, au sens littéral du terme, un peu de tranquillité de conscience. Oui, je sais, je pourrais aussi ne rien faire du tout. Mais j'ai de plus en plus honte de ne pas faire davantage alors que notre époque l'exige tant. Le problème, c'est que je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus sans que ce soit pour moi une contrainte à laquelle je chercherais tous les prétextes du monde pour me soustraire. Je n'ai pas élevé les grands esprits de demain. Je n'ai pas écrit de brûlot féministe ni de manifeste écologiste propre à éveiller les consciences. Je n'ai pas créé d'entreprise solidaire ou inventé de truc qui facilite le quotidien. Je ne travaille ni dans l'éducation ni dans la santé; je ne produis aucun bien de première nécessité. Je ne fais pas de politique dans l'intention sincère d'améliorer le sort des classes populaire et moyenne. Je ne suis même pas foutue de devenir coach pour transmettre ce que j'ai appris - je le partage sur ce blog, mais même s'il paraît que ça aide parfois certain(e)s d'entre vous, il ne s'agit jamais que d'un effet secondaire accidentel.Alors, je cherche en quoi une quasi-quinquagénaire asociale et qui fuit les responsabilités comme la peste peut bien contribuer de façon positive à la société. Parce que j'ai trop conscience de ma chance pour ne pas ressentir de plus en plus le besoin de "rendre" quelque chose. Si je trouve quoi et comment, je vous fais signe.(Quant à la bienveillance, je dois toujours écrire un billet dessus, poussez pas, ça arrive.)[...]



La semaine en bref #2

2018-01-14T18:43:10.095+01:00




Lundi:
Tombée du lit à 7h20, à 10h45, j'avais fini mon quota de pages de la journée. Si ça pouvait être comme ça tous les jours!
 Du coup, j'ai pris le temps d'un lunch-lecture au Taihon. La cuisine a beaucoup baissé depuis qu'ils ont "rationnalisé" leur carte, mais ça reste acceptable, et c'est l'un des rares restos du quartier ouvert le lundi. 
 En lisant le premier tome d'"Ekhö", je me suis souvenue pourquoi j'avais laissé tomber les bédés de fantasy il y a longtemps déjà: parce que dans la plupart d'entre elles, les héroïnes ressemblent au rêve humide d'un ado boutonneux, et les femmes sont traitées comme des morceaux de viande. 

Plus d'infos »



Devant la porte

2018-01-12T08:47:44.750+01:00




C'est une tour en bordure d'autoroute. Dix-huit étages, façade crépie en ocre rose et terre de sienne, un nom de rapace et une jumelle cent mètres plus loin. Ma famille y a emménagé en 1980 ou 1981, je ne sais plus trop. J'y ai habité à plein temps jusqu'à ce que je parte faire mes études à Toulouse, puis par intermittence au gré de mes boulots, de mes déménagements et de mes amours. La dernière fois, j'avais 26 ans; je venais de divorcer et je rentrais des USA. Mes parents y sont restés jusqu'en 2006, avant d'aller s'installer en région toulousaine pour se rapprocher de ma soeur et de leurs petits-enfants. Moi, j'y retourne une fois par an pour mes rendez-vous chez l'ophtalmo qui a son cabinet au rez-de-chaussée, celle qui me suit depuis que je porte des lunettes. 

Plus d'infos »



I ♥︎ Instagram

2018-01-11T19:18:22.514+01:00




Hier après-midi, j'ai voulu aller boire un verre dans un de mes points de chute habituels du centre de Toulon: le Chantilly. Par réflexe, je suis entrée m'installer sur une des banquettes en velours vert, où je pensais lire un moment en buvant un thé. Et puis je me suis dit que je faisais toujours le même Instagram, que le compte de mon blog lecture avait besoin d'une plus grande variété. Du coup, comme il faisait très doux, je suis ressortie m'installer en terrasse, face à la fontaine de la Halle aux Grains que j'adore, et j'en ai profité pour prendre un jus de pamplemousse histoire de changer un peu. J'ai modestement bousculé mes habitudes, et ça m'a fait du bien. 

Plus d'infos »



La semaine en bref #1

2018-01-08T20:23:32.930+01:00




Lundi: 
Après trois jours de pluie et de grisaille, il faisait un temps magnifique le matin où on a quitté Cologne. Et - surprise! - une météo de merde quand on a débarqué à Bruxelles. M'en fous, la semaine prochaine, je retourne me mettre au chaud dans le Sud de la France. 
★ J'ai fait des potatoes pour la première fois, et c'était pas mal, mais la prochaine fois, je modifierai le mélange d'épices (aussi: je rachèterai du paprika, le nôtre étant périmé depuis 2010). Cette première velléité culinaire de l'année a coûté la vie à un grand saladier Ikea en verre vieux de dix ans; puisse-t-il reposer en paix au paradis des saladiers. 

Plus d'infos »



A l'aube de 2018

2018-01-05T18:58:09.938+01:00




J'attaque 2018 plus sereine que je pense ne jamais l'avoir été de toute ma vie d'adulte. 

Matériellement, des changements positifs se profilent à l'horizon. Je finis de rembourser mon crédit immobilier à la fin du mois, et les perspectives professionnelles de Chouchou s'améliorent à vue d'oeil. Résultat, moins de pression psychologique sur chacun de nous individuellement, et de tensions entre nous au quotidien; plus de moyens et de liberté pour voyager loin ou souvent. Mine de rien, ça va faire une très grosse différence. 

Plus d'infos »



Envies de janvier

2018-01-04T12:16:26.027+01:00




aller voir l'expo "Synchronizing instances" au Centre Culturel Coréen
racheter des succulentes
...et peut-être craquer pour une monstera
pré-commander le tarot Game of Thrones
m'offrir ce manteau à capuche s'il est soldé
...et ces bottines Art brodées de fleurs, en noir
attaquer le dernier pavé de Paul Auster
me délecter de la nouvelle auto-fiction graphique de Julie Delporte
...et de l'ultime tome de "4 soeurs" en version bédé
m'aventurer dans un supermarché polonais pour acheter des pierogis
tester la recette de soupe portugaise au chorizo
commencer à éplucher guides et blogs de voyage sur Hong-Kong




Intentions en vrac pour 2018

2018-01-05T16:35:07.674+01:00




BOULOT
Changer mon MacBook
Travailler hors de chez moi quand je fais de la relecture
Assister à la soirée d'inauguration de Livre Paris en mars
Aller au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil fin novembre

Plus d'infos »



Décembre 2017

2018-01-01T12:32:36.152+01:00






C'était la semaine où... (#52)

2018-01-02T13:09:05.739+01:00




...on a fêté Noël le 25 au soir chez la soeur de Chouchou. L'aînée de ses nièces, qui était mon Secret Santa, a eu l'excellente idée de m'offrir ce guide de city trips européens. On a bu du champagne belge (oui, ça existe!) et mangé ma première choucroute à la purée, et c'était très sympa.

...deux jours plus tard, on a remis ça chez Sunalee avec les Gron-Chevalier et M&M. Cocktails préparés à la demande par notre hôtesse, rillettes tueuses de végétarisme confectionnées par la mère de Gasparde, pizzas à la taille achetées en catastrophe chez Mamma Roma (Eccome no étant fermé contrairement à ce qu'ils m'avaient assuré le samedi précédent), salades variées, Christstollen von Carrefour, discussion qui a fait un détour inattendu par le Hitachi Magic Wand et échange de cadeaux à manger pour prolonger les réjouissances. Une soirée fort réussie de l'avis général. 

Plus d'infos »



Lectures de Décembre 2017

2018-01-02T09:33:30.538+01:00




ROMANS
- Cette lumière que je vois (Sofie Laguna) ♥︎♥︎♥︎
- Christmas at the Little Beach Street Bakery (Jenny Colgan) ♥︎♥︎♥︎
- The dying game (Asa Avdic) ♥︎♥︎♥︎
- A semi-definitive list of worst nightmares (Krystal Sutherland) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- La femme d'argile et l'homme de feu (Helene Wecker) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Turtles all the way down (John Green) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Together (Julie Cohen) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- English animals (Laura Kaye) - en cours

BEDE/MANGA
- Chroniques d'une citoyenne engagée (Muriel Douru) ♥︎♥︎
- Les carnets de Cerise T5: Des premières neiges aux Perséides (Joris Chamblain/Aurélie Neyret) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- March comes in like a lion T7 (Chica Umino) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Flying witch T1 (Chihiro Ishizuka) ♥︎♥︎




2017 dans le rétro

2017-12-26T10:24:32.131+01:00




Janvier et février: Long tunnel de boulot dont la monotonie n'est rompue que par l'effroi de voir Donald Trump prendre ses fonctions et aussitôt tenter d'imposer des mesures iniques telles que le Muslim Ban. Le clavier de mon MacBook, que je viens juste de faire remplacer à grands frais, recommence aussitôt à déconner - d'abord la touche N, puis le 9. 

Plus d'infos »



Les conversations absurdes #22

2017-12-25T13:30:05.016+01:00


MOI: Tu as vu? Je fais l'andouille sur Instagram! Je suis une andouille de Noël. 
CHOUCHOU, pragmatique: A circonférence égale, c'est toujours mieux que d'être un boudin de Noël.




C'était la semaine où... (#51)

2017-12-24T17:05:33.543+01:00




...pour notre dernier escape game de l'année, à Cologne, j'ai voulu réserver une salle à thème "bibliothèque de Harry Potter": c'était 4 joueurs minimum. La salle "cirque steampunk"? 3 joueurs minimum. J'ai fini par trouver une salle faisable à 2 avec un thème pas déjà vu et revu, mais moins excitant que les autres. J'espère que ce sera bien quand même! 

...Sofia Helin a repris un Instagram de Chouchou sans le créditer. Je me doute que c'est par ignorance des usages plutôt qu'autre chose, mais zut.

Plus d'infos »



[BRUXELLES] Avant-première de "Bron/broen" saison 4 au Bozar

2017-12-22T07:20:07.646+01:00




Du 14 au 19 décembre, le Bozar accueillait "Are you series", un festival international dédié aux séries télé. Grands fans de "Bron/broen" (sans conteste ma série préférée des dix dernières années), nous ne pouvions pas manquer cette occasion de voir en avant-première les deux premiers épisodes de la saison 4 qui sera diffusée à partir du 1er janvier, mais aussi de rencontrer les deux acteurs principaux Sofia Helin et Thure Lindhart. Nous nous sommes donc inscrits sur le site pour la projection gratuite de dimanche dernier. A partir de 19h, le Bozar offrait un apéro aux participants à l'événement - enfin, le bar était payant, mais on n'allait pas chipoter. Après avoir déposé nos manteaux au vestiaire, mangé deux bouts de quiche, bu un verre de vin blanc et fait des Photomaton dans la cabine publicitaire, nous sommes allés nous installer dans la salle une demi-heure avant le début pour être sûr d'avoir de bonnes places - j'aime bien être près de l'écran au cinéma, genre au 5ème rang, et là, en plus, c'était nécessaire pour avoir de bonnes photos de l'interview d'avant la projection. 
Plus d'infos »



Le plaid islandais

2017-12-21T07:18:10.154+01:00




Trois ans et demi que je n'avais pas touché un crochet. Non que je me sois lassée, mais au bout d'un moment, on ne sait plus trop quoi faire de sa propre production. Et puis, la belle laine revient cher. Et je ne suis pas assez sociable pour me joindre au très actif et très sympathique collectif de yarn bombing qui sévit à Bruxelles. Mais cette année, l'hiver approchant, j'ai eu très envie de me faire un mini-plaid, une petite couverture très douillette à poser sur mes jambes pendant que je lis.

Plus d'infos »



My best of Toulon 2017

2017-12-20T07:07:03.952+01:00




Quand je dis "Best of", entendons-nous bien: je n'ai pas tout testé. Il ne s'agit pas d'un palmarès exhaustif, juste des adresses que j'aime, que je fréquente régulièrement et que je suis prête à recommander les yeux fermés. Toutes se situent dans le centre-ville et sont à distance de marche les unes des autres. J'actualise cette liste d'année en année. 

DEJEUNER
Cuisine italienne sublime; pâtes maison préparées le jour même avec des produits importés d'Italie,  et pizza napolitaine dont la recette figure au patrimoine de l'Unesco. Le restaurant se double d'une épicerie. Personnel adorable. Terrasse aux beaux jours. 
Cuisine fraîcheur avec les produits du marché voisin. Déco fantaisiste et colorée. Plats légers et souvent inventifs. Mais le meilleur, ce sont les desserts de Gilles, que l'on peut également savourer l'après-midi avec un thé Mariage Frères ou un chocolat chaud maison. Terrasse presque toute l'année. 

Plus d'infos »



Les conversations absurdes #21

2017-12-19T09:19:32.259+01:00


CHOUCHOU: D'ailleurs, la bataille de Waterloo a en réalité eu lieu à Braine-l'Alleud. Mais les Anglais n'arrivaient pas à prononcer ce nom-là.
MOI (chantant sur un air d'Abba): Et puis "Braine-l'alleud, I was defeated you won the war", ça sonnait moins bien.




"Dark", la série fantastique qui retourne les méninges

2017-12-18T12:54:11.155+01:00


Dans une petite ville d'Allemagne de l'Ouest perdue au coeur d'une épaisse forêt, plusieurs disparitions d'enfants exacerbent les tensions qui existent depuis toujours entre quatre familles locales. Très vite, il apparaît que le problème se répète tous les 33 ans, et qu'il est probablement lié à la centrale nucléaire voisine sous laquelle passe un dédale de souterrains...

J'ai lu plusieurs articles qui comparaient "Dark" à "Stranger things", alors que franchement, le seul point commun entre les deux séries, c'est qu'une partie de "Dark" se déroule dans les années 80 avec son cortège de tubes sautillants et d'objets emblématiques tels que le Rubik's Cube ou les Raiders. Et, oui, "Dark" aussi est une série fantastique - dans les deux sens du terme. Mais ici, l'élément surnaturel n'est pas une fin en soi: c'est juste un ressort narratif qui permet de mettre en scène un étourdissant ballet psychologique et d'illustrer le principe déterministe selon lequel l'Homme est incapable d'échapper à sa propre nature.

Plus d'infos »



C'était la semaine où... (#50)

2017-12-17T13:08:10.368+01:00




...je suis allée au Serendip Spa pour mon dernier massage de l'année, pas avec M. Oh cette fois mais avec une jeune femme qui, bien que tout à fait compétente, tenait absolument à me parler. Or, même si je n'ai pas eu le coeur de la rabrouer, je ne me détends bien que dans le silence. La prochaine fois, ce sera M. Oh ou rien. 

...comme je passais au Nong Cha me ravitailler en You Zi Hua Cha, j'ai eu une longue et intéressante conversation avec la propriétaire sur les pu'erh vieux, l'impossibilité de dater du thé chinois au-delà de 30 ou 40 ans et la très maigre probabilité qu'il en existe réellement qui ait un siècle. 

Plus d'infos »



Le quizz des autres possibles

2017-12-15T07:07:05.642+01:00




Le prénom que vous auriez voulu porter: Zoé. Ce n'est pas mon prénom préféré (cette palme-là revient à Gabrielle et Héloïse ex-aequo), mais je trouve que j'ai une tête et un caractère de Zoé, ne me demandez pas pourquoi. 

L'époque à laquelle vous auriez aimé naître: Juste après la Seconde Guerre Mondiale, comme mes parents. Le temps de devenir adulte, j'aurais bénéficié de droits corrects, de la pilule contraceptive, d'un confort domestique décent, du plein emploi et du tourisme de masse, sans savoir à me soucier du réchauffement climatique et autres limites de la croissance. 

Plus d'infos »



[MONS] David LaChapelle: After the Deluge aux Beaux-Arts

2017-12-13T09:38:44.476+01:00




De David LaChapelle, je ne connaissais que ses photos les plus célèbres, celles où il mettait des célébrités en scène dans des images ultra-colorées et provocatrices. Mais ça, c'était avant qu'il ne visite la chapelle Sixtine, en 2006, et que son travail ne prenne un tournant radical pour s'orienter davantage vers le mysticisme et la nature. 

Plus d'infos »



En 2017, la vie aura-t-elle eu plus d'imagination que moi?

2017-12-12T09:51:03.909+01:00



Du temps où je tenais un journal papier, j'avais l'habitude, chaque fois que je commençais un nouveau carnet, de l'ouvrir vers le dernier quart et d'y noter mes grandes interrogations du moment en me demandant où j'en serais une fois arrivée à cette page, des mois plus tard. Puis je n'y pensais plus, et chaque fois que j'arrivais à la page en question, je m'émerveillais du chemin parcouru depuis le début de mon carnet, des préoccupations dont je me faisais une montagne et qui s'étaient envolées entre-temps, des choses qui me semblaient sans importance sur le coup et qui avaient pris une place énorme dans ma vie. L'évolution était presque toujours inattendue, parce qu'apparemment, la vie a beaucoup plus d'imagination que moi. 

Plus d'infos »



C'était la semaine où... (#49)

2017-12-10T15:16:08.010+01:00




...j'ai craqué et acheté mon premier guide sur Hong-Kong et Macao pour préparer les vacances de l'automne prochain. Depuis le temps que j'en rêve, je vais le mitonner aux petits oignons, ce voyage!

...la secrétaire de ma dentiste m'a appelée pour me dire de venir à 11h30 plutôt qu'à 11h45 au nouveau cabinet, mais je suis passée à 11h50. La machine à carte ne fonctionnait pas encore et je n'avais pas mon chéquier; j'ai dû payer en liquide. La feuille de soins ne pouvait ni être télétransmise directement à la CPAM, ni même émise tout de suite pour que je l'emporte. Et une fois à l'autre bout de la ville, je me suis aperçue qu'elle avait oublié de me rendre ma carte Vitale. Je n'ai même pas râlé: je suis prête à accepter bien pire que ça pour un détartrage sans douleur. 

Plus d'infos »



Nouveaut(h)é: Chocolat-oranges confites de Maison Bourgeon

2017-12-07T12:55:40.905+01:00




Cette année, j'ai été particulièrement sage dans mes achats de thé, me contentant de renouveler mon stock de Yu Zi Hua Cha et de deux ou trois autres variétés que je bois régulièrement. Pour le reste, j'ai tapé dans mes monstrueuses réserves - qui ont bien baissé mais restent encore trop importantes à mon goût. Et puis, en fin d'année, j'ai un peu craqué. 4 sachets de 50g chez Lupicia en octobre; un calendrier de l'Avent Theodor en novembre, et la semaine dernière, deux nouvelles variétés de la Maison Bourgeon. Mais c'est un fournisseur "de chez moi" (enfin, plus exactement, basé à Salon-de-Provence), et la vendeuse était tellement enthousiaste que je me suis laissée tenter. Je n'ai pas encore goûté l'infusion à droite sur la photo; en revanche, j'ai déjà bien pioché dans le paquet de thé noir chocolat-oranges confites que je m'en vais vous présenter.

Plus d'infos »