Subscribe: Commentaires pour teXtes
http://www.archicampus.net/wordpress/?feed=comments-rss2
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
commentaires sur  commentaires  des  endormi par  epub summit  est  les  par  pas  pour  qui  réveiller votre  son  sur  votre blog 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Commentaires pour teXtes

Commentaires pour



électroniques, imprimés, partagés, distribués, édités, diffusés, propulsés...



Last Build Date: Sun, 04 Jun 2017 13:35:00 +0000

 



Commentaires sur La liseuse a fait son chemin par David

Sun, 04 Jun 2017 13:35:00 +0000

Bonjour ! merci pour ce joli article David http://la-liseuse.fr/



Commentaires sur IDPF et W3C : books and browsers par IDPF (EPUB) dans W3C (Web) | DigitEditLab

Thu, 24 Nov 2016 20:46:42 +0000

[...] Ce qu’en dit Virginie Clayssen, d’Editis mais sur son blog de réflexion personnelle : [...]



Commentaires sur EPUB Summit in Bordeaux, 7 & 8 april 2016 par Epub Summit à Bordeaux |

Sun, 10 Apr 2016 17:04:12 +0000

[...] Les 7 et 8 avril se tenait à Bordeaux, à la librairie Mollat, le 1er EPUB Summit organisé par EDRLab. Je reproduis ici les quelques mots que j’ai prononcés pour introduire les débats, et j’en poste une version en anglais ici.  [...]



Commentaires sur Epub Summit à Bordeaux par EPUB Summit in Bordeaux, 7 & 8 april 2016 |

Sun, 10 Apr 2016 17:01:39 +0000

[...] The first EPUB Summit organized by EDRLab took place in Bordeaux 7 & 8 april 2016. I publish here the speech I pronounced to launch the event. French version available here. [...]






Commentaires sur 10 recettes pour réveiller votre blog endormi par Virginie Clayssen

Thu, 23 Jul 2015 09:22:35 +0000

@Guillaume Bien sûr. Certains cas d'usage requièrent l'exhaustivité, et d'autres non. Ce qui est difficile, du côté de l'éditeur, c'est d'adopter une logique qui est complètement antagoniste à sa culture d'origine, et en fait aussi à son modèle économique d'origine. Celui-ci est fondé sur le fait de disposer des droits que l'auteur lui confie par contrat, de manière exclusive : le travail de l'auteur comme celui de l'éditeur sont rémunérés par les ventes d'ouvrages. Le souci de se réserver l'exclusivité de ces ventes, , de ne pas autoriser la copie, est inhérent au modèle économique qui soutient l'activité. Les métadonnées sont elles aussi considérées comme un bien précieux, le fruit d'un travail (ce qu'elles sont, elles ne tombent pas du ciel...), dont la circulation se fait de manière la plus contrôlée possible et uniquement à des fins de promotion. Le plus difficile est de se représenter les multiples cas d'usages, et ils ne sont pas tous aussi simples à décrire que "fournir des métadonnées Babelio" (qui finalement, préfère avoir un seul interlocuteur...),, ils ne concernent pas exclusivement le catalogue complet, ils peuvent être liées à des segments particuliers de celui-ci, ils peuvent concerner le contenu des livres, les métadonnées, mais aussi potentiellement n'importe quelle information présente dans nos systèmes. Il est peut-être plus simple de se représenter un besoin que l'on a soi-même ( comment obtenir les métadonnées de untel ?) que d'imaginer des propositions que l'on pourrait avoir pour répondre aux besoins supposés d'autres acteurs, ou de laisser d'autres acteurs accéder de manière contrôlée à des données pour en imaginer des usages nouveaux.



Commentaires sur 10 recettes pour réveiller votre blog endormi par Guillaume

Tue, 21 Jul 2015 09:47:45 +0000

Je suis confiant dans le fait que les mentalités vont évoluer et que ce n’est qu’une question de temps. Et pour contrebalancer un peu ce que je disais sur Amazon, et qui pouvait sonner comme le sempiternel discours « ah-les-ricains-ont-tout-compris-en-France-on-est-toujours-en-retard », j’en profite pour citer un acteur pas né de la dernière pluie et qui distribue des données de qualité depuis bien longtemps : la BNF ! Les bibliothèques (enfin, certaines) s’appuient sur la récupération du catalogage BNF pour ne plus avoir à refaire le même travail localement, ce qui libère du temps pour d’autres missions de médiation. C'est une information très qualitative, que nous exploitons également sur Babelio. L’autre souci du côté des « exploitants » potentiels d’API dont Babelio fait partie, c’est qu’il est plus facile de travailler sur des API universelles (Amazon, BNF, SUDOC etc.) que sur des API émanant d’éditeurs ou de groupes d’édition qui ne portent que sur des catalogues spécifiques. On peut produire des choses vraiment intéressantes pour l’utilisateur final avec les data complètes de la RATP ; c’est plus difficile si on n’a les infos que des lignes de métro 1 à 7.



Commentaires sur 10 recettes pour réveiller votre blog endormi par Virginie Clayssen

Mon, 20 Jul 2015 10:03:56 +0000

@Clément Merci pour le rebond sur ton blog . @Christelle Oui, et exposer les métadonnées est une étape importante, comme le souligne @Guillaume dans son commentaire. @Guillaume Bien sûr que l'utilité des APIs est quelque chose de parfaitement compris par des entreprises nées avec le web (bien que les pratiques qui en découlent ne sont pas aussi développées chez toutes...). La difficulté est pour les entreprises traditionnelles - comme tu le soulignes gentiment - qui doivent s'approprier des notions très éloignées de leur culture d'origine, surtout quand cette culture est le soubassement de la part traditionnelle de son activité qui représente encore l'immense majorité de ses revenus. Comme dit l'ami Christian Fauré : Il est préférable d'adopter une technologie, plutôt que de devoir s'y adapter. La difficulté est de démontrer la pertinence de l'adoption, quand l'entreprise fonctionne bien sur l'ancien modèle. L'adaptation s'imposera d'elle-même lorsque le modèle sera trop bousculé, et qu'il ne sera plus temps d'adopter.



Commentaires sur 10 recettes pour réveiller votre blog endormi par Christelle Derda

Mon, 20 Jul 2015 09:17:02 +0000

Le premier niveau de données auquel l'éditeur peut donner accès est effectivement son catalogue de produits. Il n'est pas anodin que HBG ait ouvert une version pro de son site américain, avec la documentation d'implémentation de ses flux en libre accès...



Commentaires sur 10 recettes pour réveiller votre blog endormi par Guillaume

Mon, 20 Jul 2015 08:56:34 +0000

L’intérêt ne manque pas ! Pour dire les choses comme elles sont : Babelio n’existerait pas sans les API d’Amazon, qui constituent le socle de données à partir desquelles nos lecteurs peuvent cataloguer et chroniquer leurs lectures. Amazon a compris depuis bien longtemps tout l’intérêt qu’il pouvait tirer de la mise en place d’API. Mais lorsqu’on essaie de s’en affranchir pour travailler en direct avec les éditeurs, il existe de vrais blocages (chez certains en tout cas.) Même dans un groupe que Clément et toi connaissez bien, contacté pour récupérer ses flux de métadonnées, qui plutôt que de les mettre à disposition pour valoriser son catalogue, nous propose de les acheter au motif qu’ils dépensent de l’argent pour les produire… A se demander s’ils facturent des droits au Magazine Littéraire ou à Télérama lorsqu’ils leur envoient une couverture pour illustrer un article…