Subscribe: La Botte des Sept Lieues
http://7lieues.canalblog.com/rss.xml
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
avec  chocolat  dans  des  est  faire  fait  fromage  les  mais  mon  même  par  pas  pour  qui  sur  très  une 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: La Botte des Sept Lieues

La Botte des Sept Lieues



Blog fourre-tout, mais surtout cuisine.



Last Build Date: Sat, 25 Nov 2017 05:04:28 GMT

 



Menu du Nouvel An: Coquelet farci aux pruneaux et sauce au porto

Sat, 08 Jan 2011 21:29:00 GMT

Que la neige était belle cet hiver! Lors du weekend du dickens festijn, je suis allée faire mes courses à Twello (bcp plus calme que Deventer et ses centaines de milliers de visiteurs!). J'y suis allée notamment pour acheter de la laine pour tricoter encore un bonnet, le même que celui que j'ai fait pour Aurélie, mais pour moi cette fois. Même laine et motif torsadé. Après 3 rudes mois à aller à Utrecht tous les mardis soirs pour un cours technique, j'attendais vaillamment les vacances pour me ressourcer et pour étudier. Je suis rentrée de Hollande plus tôt que prévu (le 23 au lieu du 24) à cause de toute la neige. J'avais même dit à mon papa de ne pas venir le weekend précédent, car j'avais peur qu'il se retrouve bloqué en route, car les trains ne rouleraient peut-être pas. Eh bien mon trajet s'est très bien passé, et j'ai dormi à Bruxelles dans les bras de mon amoureux qui était aussi rentré pour l'occasion. Le 24 il a bravé la neige pour conduire  à la maison. Nous avons terminé le dernier bout de route vers chez mon papa à pied, et c'est là que j'ai passé le soir de noël. Comme papa et moi sommes tous les deux danois, j'ai cuisiné des fricadeller (boulettes de viandes), accompagnées de pommes de terre et choux de bruxelles aux lardons. En dessert, la glace-bûche au café, tradition :) Le reste des vacances, je l'ai passé à Bruxelles-centre, pour limiter les déplacements périlleux (et franchement impossibles en transports publics) dans la campagne enneigée. Nous avons eu la chance d'emprunter l'appart d'un copain parti en vacances, dont nous avons fait notre petit nid douillet pour une semaine. C'est rare d'être juste à deux à Bruxelles. Alors on a choisi de passer le Nouvel An à deux, de se cuisiner un bon petit plat (pas sans avoir courageusement bravé les foules dans le supermarché à 19h le 31!! Epique! Surtout le -50% au rayon pâtisserie, ca valait le coup de passer voir le spectacle-bagarre). J'ai demandé à un homme âgé de me passer son savoir sur la cuisson des coquelets, puisque je n'y connais rien, et apparemment grand expert, il m'a dit que un coquelet = 2-3 cailles en quantité et que au four ça mets environ 50min et qu'il faut commencer à les cuire sur le côté, cad sur la cuisse. Au menu: cailles coquelets farcis aux pruneaux, sauce crèmeuse au porto, et pommes de terre au four. On n'a même pas cuisiné le dessert parce qu'on a été voir le feu d'artifice (mais franchement avec tous les pêtards, on se croirait en temps de guerre, je n'y remets plus les pieds avant une décennie! Et que les petits délinquants en manque d'attention qui tirent des roquettes  comme des cons au-dessus de la foule se fassent mettre en taule pendant 3 semaines pour apprendre leur leçon!! Pas de pitié!). On a quand même fait le dessert le lendemain, pas d'inquiétude! Coquelets aux pruneaux, sauce porto pour 4 (ou 2 gros appétits et une portion en reste pour mon papa) 2 coquelets d'environ 500g 10 pruneaux 1 pomme (jonagold) 1 oignon 1 petit pot de crème fleurette 10cl de porto et prévoir bien plus pour boire durant la préparation ;-) 250gr de champignons de Paris une dizaine de pommes de terre à chair ferme beurre roquette T-2h30. Mettre à tremper les pruneaux dans le porto pendant quelques heures (je suis pas sûre que ça ait changé quelque chose...). T-1h05. Préchauffer le four à 180°C. Couper l'oignon en tout petits cubes. Pareil pour la pomme. Saler et poivrer l'intérieur des coquelets. Farcir les coquelets avec chacun 4 pruneaux, et un quart d'oignon et un quart de pomme. Réserver l'autre demi-oignon et demie-pomme pour la sauce. T-50. Placer les coquelets sur leur cuisse dans un plat allant au four, et deposer une noix de beurre sur chacun. Enfourner pour 50min. Tourner les coquelets d'un quart de tour chaque 15min. Rajouter du beurre à mi-cuisson. T-30. Brosser les pommes de terre et les laisser en robe. Coper les en 2 dans le sens de la longueur. Ajoutez les au plat des coquelets 30min avant la fin de la cuisson au four. Après [...]


Media Files:
http://storage.canalblog.com/51/05/237508/60676917.jpg




Epinards à l'indienne

Mon, 15 Nov 2010 15:27:39 GMT

  • 1 paquet d'épinards à la crème surgelés (450-500g)
  • 300g de tomates fraiches
  • 1 oignon coupé en lamelles
  • 1cc de curry anglais
  • 1cc de graines de coriandre moulues
  • 1cc cucurma
  • 1cc cumin
  • pour le fromage 2L de lait entier, le jus de 2 citrons jaune frais

Faites le fromage comme dans la recette précédente. Veillez à le repartir en une couche pas trop épaisse (2-3cm) avant de mettre un poids dessus (grosse casserole d'eau) et laissez reposer 2h.

Faites rissoler l'oignon dans une huile neutre (pas olive) ou du beurre. Avant que les oignons brunissent, rajoutey les tomates coupées en dés. Laissez le jus évaporer presque complètement. Rajoutez les épinards et laissez mijoter. Finalement coupez le fromage en cubes et ajoutez le aussi au épinards.

Servez avec du riz jasmin ou basmati, et du yaourt nature.


Media Files:
http://static.canalblog.com/sharedDocs/images/noPhoto.jpg




Faire son fromage soi-même: premières expériences en photo!

Tue, 08 Jun 2010 20:51:00 GMT

J'ai suivi une marche à suivre pour du fromage frais indien, du paneer. C'est suite à une très chouette expérience à la ferme, en faisant du wwoofing en Toscane chez un fermier-fromager, que j'ai eu envie de tenter la production d'un simple fromage frais maison. Ce fromage se mange directement (pas d'affinage) et on peut le faire avec du lait acheté au supermarché et donc c'est vraiment simplissime. Ingrédients pour un fromage d'environ 250g 2L de lait de vache pasteurisé bio (pas UHT!!) 21 cc de jus de citron (d'une bouteille en plastique en forme de citron, jaune ou vert, les deux sont bien) Préparer son matériel: tissu coton à fromage passoire grand bol grande casserole (acier inoxidable) écumoir, cuiller à égoutter (ici on a utilisé un pilon*=presse-purée manuel) - cf définitions en images *On a bien aimé le pilon pour ses angles droits: pratique pour remuer le lait dans les coins de la casserole! thermomètre jusqu'à 100°C (ou au moins jusqu'à 80°C) D'un côté on prépare le bol dans lequel on emboîte la passoire doublée du coton à fromage. De l'autre côté, la grande casserole dans laquelle on fait chauffer le lait, en remuant avec le pilon. Chauffer jusqu'à ce que la température atteigne 80°C et retirer la casserole du feu. Ajouter le citron, en ne cessant de remuer, mais en remuant doucement, pour ne pas pulvériser le caillé qui se forme. Le citron provoque la coagulation du lait. Le caillé se sépare du petit lait. Ce dernier a une teinte grise-verdâtre. Sur la photo ci-dessus, on n'a mis que 15 cc de jus de citron, et le caillé ne s'est pas encore suffisamment séparé. Sur la photo ci-dessous, le mélange contient 21 cc de citron pour les 2 litres de lait, et on voit que le caillé est bien séparé. Laisser tiédir le mélange, sans remuer, jusqu'à ce qu'il soit à une température où l'on ne se brûle plus (environ 30 minutes). On se prépare alors à séparer le caillé du petit lait, en le versant dans le coton à fromage. Sur la photo du haut, on voit que le caillé est bien séparé. La photo ci-dessous par contre était le permier essai, qui ne contenait pas assez de citron et on voit bien que le mélange est pâteux. Verser délicatement le contenu de la casserole dans la passoire doublée du coton à fromage. On peut récupérer le petit lait pour en faire de la ricotta, d'où l'utilité du bol, mais on ne l'expliquera pas ici. Presser le fromage dans le coton, en essayant de le compacter (ne pas malaxer car cela emietterait les particules de caillé). Le but est de presser le fromage pour chasser l'excédent de liquide et les trous d'air. La passoire sur la photo ci-dessous est souillé de résidu fromager: c'est le premier essai et il n'y avait pas assez de citron. Votre passoire doit être propre. Si le caillé passe à travers les mailles du coton, ce n'est pas bon signe! Ci-dessous, le fromage réussi: le coton à fromage est bien propre, la majorité du liquide à été expulsée. Emballer le fromage dans le coton et le laisser reposer sous un poids (ici un bol rempli d'eau) au frigo pendant toute une nuit (de préférence). Voici le produit fini: Compacté, solide, il ne s'effrite pas, se tranche à la petite cuiller. Il a la consistance de ricotta compactée. On l'a mangé en 2-3 jours, notamment simplement émietté dans des pâtes avec de l'ail des ours frais ciselé. Un régal, au bon goût de lait de vache! De manière générale, on peut le substituer à de la ricotta. Un article en anglais sur la science de la fromagerie.[...]


Media Files:
http://storage.canalblog.com/65/35/237508/54029657.jpg




Gâteau chocolat-framboise et son merveilleux glaçage au chocolat fondant

Mon, 07 Jun 2010 06:45:00 GMT

J'ai chopé une super bonne recette sur le blog miamourdises. J'ai surtout adoré le glaçage au chocolat, je n'avais jamais réussi à en faire un satisfaisant avant! J'ai fait le gâteau dans des moules à muffins en fait, donc la cuisson est moins longue (15 min) et je pense que ce serait meilleur en grand format, mais on fait avec ce qu'on a...

Gâteau fondant chocolat-framboise (pour 6 muffins)

  • 140g de chocolat (+60g pour le glaçage)
  • 80g de beurre (+33g pour le glaçage)
  • 3 oeufs
  • 50g de sucre
  • 80g de farine
  • 1CS de crème fraîche
  • 65g de framboises (5 par moule à muffins)

Les quantités originales (les précédentes sont réduites aux 3/4)

  • 200g de chocolat noir (+ 100g pour le glaçage)
  • 125g de beurre (+ 50g pour le glaçage)
  • 4 oeufs
  • 70g de sucre en poudre
  • 125g de farine avec levure incorporée
  • 50 ml de crème fraîche
  • 200g de framboises(surgelées, et pas dégelées, c'est plus facile)

(image)

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.
Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
Ajouter les jaunes au chocolat fondu. Mélanger.
Incorporer la farine et bien mélanger.
Ajouter les blancs petit à petit en soulevant la masse.
Chemiser un moule à manquer et verser la moitié de l'appareil.
Eparpiller les framboises (5-6 par muffins) puis recouvrir avec le reste de la préparation.
Faire cuire 30 minutes (15 min si vous faites 6 muffins par manque de moule) dans le four préchauffé à 180°C.
Démouler sur une grille et laisser refroidir.
Glacer le gâteau avec le chocolat et le beurre que vous aurez fait fondre au micro-ondes avant d'y ajouter la crème.

Photo et marche à suivre proviennent direct de Miamourdises.


Media Files:
http://storage.canalblog.com/34/89/237508/54028719.jpg




Gâteau chocolat et mousse de poires

Sat, 15 May 2010 10:28:00 GMT

Hier nous étions invité à dîner à Zürich, chez un ami qui aime bien mettre les petits plats dans les grands. Je lui ai proposé de m'occuper du dessert. Je voulais faire quelque chose en étages, comme les lagkage danois (lag =couche, kage = gâteau), qui sont un peu les gâteaux de fêtes typiques au Danemark. J'ai trouvé une belle idée sur le blog "Envies d'un Jour" et son gâteau chocolat mousse de poires. J'ai décidé de ne faire qu'un type de génoise, par manque de moule, et j'ai décoré avec des flocons de chocolat plutôt qu'un glaçage. Ca a donné ceci, un gâteau 3-couches, avec une mousse de poires bien fraîche. Je l'avais fait le jour même, dans l'après-midi et on l'a mangé au soir. Je trouvais la génoise trop sèche, trop compacte, trop contrastante avec la légéreté de la mousse. Mais je me suis rendue compte en relisant la recette que j'avais utilisé uniquement les blancs en neige plutôt que d'utiliser les oeufs entiers, ce qui explique la génoise trop compacte et sèche! II restait du gâteau le lendemain, et je le trouve meilleur après une nuit passée au frigo! Gâteau chocolat et mousse de poires (pour 4-6 personnes) Génoise au cacao 4 oeufs 120g de sucre 130g de farine 15g de cacao en poudre 1 grosse cc de poudre à lever Suivez la marche à suivre comme ici. Battez les oeufs à température ambiante et le sucre. Incorporez délicatement la farine et le cacao en le tamisant au-dessus des oeufs. Beurrez un petit moule à manquer (moi je n'avais qu'un petit moule à kugelopf) et versez-y la pâte à génoise. Enfournez 20 minutes à 180°C. Après la cuisson, laissez/faites refroidir. Mousse de poires 460g de poires au sirop, égouttées (2 petites conserves ou 1 grande) 20cl de crème fraîche fouettable (30-40%) 5 feuilles de gélatine Ramollissez les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. Pendant ce temps, hachez les poires en purée grossière et transvasez-les dans une casserole. Faites les chauffer sans les faire bouillir, 40°C c'est suffisant je pense (on peut mettre son doigt dedans sans se brûler). Egouttez les feuilles de gélatine et ajoutez-les auxpoires en remuant, elles doivent se dissoudre instantanément avec la chaleur. Faites refroidir la purée de poires (par exemple dans un bol trempez dans un autre bol d'eau très froide).Battez la crème mais pas trop ferme, il faut qu'elle soit onctueuse. Ajoutez-la aux poires tièdes-froides Le montage Coupez la génoise en 3 disques de même épaisseur. Montez le gâteau en alternant génoise et mousse de poires en finissant par la mousse au dessus (donc 3 couches de chaque). Vous pouvez réutiliser le moule à manquer pour un cercle parfait ou un cercle de pâtisserie, mais vous pourrez aussi couper la mousse qui dépasse au couteau, donc ce n'est pas grave si ce n'est pas (encore) impeccable. Réfrigérez de préférence jusqu'au lendemain (minimum 2h). Après réfrigération, coupez la mousse qui dépasse et décorez joliment avec des flocons de chocolat qui adhéreront facilement à la mousse de poires, sur les côtés et au-dessus. [...]


Media Files:
http://storage.canalblog.com/26/99/237508/53129679.jpg




Stumbling on happiness in Leiden & Haarlem avec des muffins ricotta-framboises

Tue, 16 Mar 2010 19:47:00 GMT

Je lis ce livre, "Stumbling on Happiness" de Daniel Gilbert, et au bout de 140 pages, j'ai trouvé des idées intéressantes. When episodes are sufficiently separated in time, variety is not only unnecessary - it can actually be costly. (p.144) En d'autres mots, on a pas de besoin de varier les plaisirs si les plaisirs sont suffisamment espacés dans le temps. C'est comme ça par exemple quand on emmène les enfants au même endroit à chaque grandes vacances. Là, la variation est plus déstabilisante qu'agréable.Par contre, dans le court terme, la variation a du bon, par exemple, on n'aime pas trop regarder le même film 3 fois d'affilée, mais un bon classique une fois par an plait beaucoup. Brains detect changes and differences, i.e. relative rather than absolute magnitudes, and this is true for just about every physical (weight, brightness, volume) and subjective property (value, goodness, worthiness). (p.152) C'est ça qui fait qu'on compare pleins de dentifrices différents pour économiser 0,20 euro mais qu'on n'hésite pas à dépenser 400 euros pour des vacances tout compris qui sont a -50% et qui nous paraissent être un super bon deal. Il faut réussir à réfléchir en magnitude absolue pour se rendre compte des sous qui restent et qui sortent de notre poche. Une bonne question à se poser c'est "qu'est-ce que je pourrais acheter d'autre avec cet argent?". Par exemple avec 100 euros, on peut se payer un très bon dîner pour 2, une belle paire de chaussure, son assurance médicale complémentaire belge, un aller-retour prem's en train-couchette Amsterdam-Varsovie, 2 semaines de courses au supermarché. Donc même si ces santiags sont en promo et coûtent 100 euros au lieu de 200, avez-vous vraiment envie/besoin de santiags? L'autre côté de la relativité, c'est que les santiags seront nouvelles, donc très différentes de tous les "vieilles" choses que vous possédez déjà, mais dans peu de temps, elles auront perdu l'attrait dû à leur nouveauté, et peut-être même bien leur attrait tout entier.Rather than deciding whether to spend money, you were deciding how to spend money. Les muffins sont sortis du four tout beaux hier soir. Je les ai emballé dans du papier de magazine. J'ai aussi acheté deux dagkaartjes chez Kruidvat. Les magasins en Hollande font souvent des promos avec des cartes d'un jour pour tout le réseau ferroviaire et ce sont des vraiment bons deals. J'ai donc été cherchée mon amoureux à l'aéroport et nous avons visité Leiden et Haarlem! Nous somme d'abord allé à Leiden, et nous sommes arrivés très tôt, vers 9h. Il y a un balade fléchée, très sympa à suivre, la Leidse Lopen (la promenade de Leiden). En suivant les panneaux, on passe dans les jolis vieux quartiers, devant les anciennes maisons avec des panneaux explicatifs qui racontent les anedoctes qui y sont associées. Après 3-4h de balade à Leiden, déjà bien fatigués, nous sommes allés à Haarlem. On m'avait dit que c'était encore plus joli que Leiden, mais peut-être à cause de la fatigue, on a trouvé que Leiden nous avait plus plu. Ce qu'on a adoré à Haarlem, c'est le moulin De Adriaan, qu'on peut visiter de fond en comble avec un guide qui explique tout très bien. Ici, on en apprends des tonnes sur le fonctionnement de divers moulins grâce à des maquettes incroyablement bien faites, construites par des passionnés. On a ainsi appris le fonctionnement des moulins pour moudre le grain, pour pomper l'eau, pour scier du bois, et pour faire de l'huile de lin. En plus, on a rencontré le meunier actuel de De Adriaan, alors qu'il descendait les voiles pour la nuit. Super visite! Voici la recette des délicieux muffins ricotta-framboises qui nous ont accompagné tout au long de cette merveilleuse journée. Elle vient tout droit du blog Une-Deux Senses. Pour 6 muffins 60g beurre ramolli 1/2 tasse sucre dont 1 paquet de sucre vanilliné, plu[...]


Media Files:
http://storage.canalblog.com/55/73/237508/50799661.jpg




Plein d'amour

Thu, 11 Mar 2010 19:46:00 GMT

Une grosse semaine au boulot, cette semaine... Cela fait 4 mois et demi que j'ai rejoint la boîte où je bosse pour l'instant, en tant qu'ingénieure, et ça fait 4 mois et demi que je fais du commercial, relations publiques et autres tâches non-techniques. Ca me fait me sentir diminuée, j'ai l'impression qu'on ne m'emploie pas à ma juste valeur, et en plus, ça m'ennuie, ce genre de boulot ne me motive pas. Bref, j'ai fait quelques remarques, demandé plus de boulot technique sans succès, mais mon chef adoptif (oui, car en plus je suis en expatriation, donc "adoptée" par le bureau de Deventer, mais officiellement, ma place est à Anvers) a vu ma détresse et surtout mon non-pouvoir, lef ait que je ne pouvais pas efficacement faire changer le comportement/la vision des autres. Je ne peux en effet pas forcer les gens à me donner certaines tâches, et à force de demander, je les ennuie et acquiers l'image d'une râleuse plus qu'autre chose. Mon chef a réagit assez fort je pense car, tout d'un coup, en quelques jours à peine, tous les chefs ont commmencé a s'agiter sur mon cas, comme les fourmis d'une fourmilière qui vient d'être drôlement secouée un coup de pied. Et ce n'est pas moi qui ai donnée ce coup de pied, mais c'est moi qui ai tapé du coude dans les côtes de celui qui devait donner ce coup de pied. Maintenant, les chefs ont trouvé une solution, et il est question de me placer sur un projet avec une vraie fonction d'ingénieure. J'ai eu une bonne discussion avec le directeur qui m'a recrutée. Je vois donc beaucoup de positif, mais avant de m'emballer, je veux voir ces intentions se matérialiser en actions. Mon amoureux merveilleux arrive samedi, et j'ai trop hâte de le voir, de le cajoler, de faire des choses ensemble. Je suis méga impatiente. Je me sens pleine d'amour. Je voudrais faire un petit tour dans le coin de la capitale hollandaise, plutôt vers Haarlem, en lui apportant des muffins pour son petit déjeuner (il atterrit de Montréal à 8h). Je voudrais l'emmener au resto, dans une très vieille ville hanséatique médiévale. Peut-être dîner d'une asian noodle salade... Lui préparer un chouette petit déjeuner comme ces toasts remplis d'oeufs au plat en forme de coeur... J'adore! J'ai chipé toutes les photos et les liens-recettes du blog Une-Deux Senses.[...]


Media Files:
http://storage.canalblog.com/02/61/237508/50716870.jpg




La Haye

Sun, 28 Feb 2010 11:04:00 GMT

J'ai acheté des cartes d'un jour pour le réseau ferroviaire hollandais, valable jusqu'à aujourd'hui, mais je ne les avais pas tous utilisé. J'ai donc passé mon samedi à visiter le pays, en allant à Delft et La Haye.

(image)

A La Haye, j'ai été agréablement surprise par le mélange architecture traditionnelle et moderne. Il y a peu de canaux, mais beaucoup de magasins. C'est très sympa comme ville, et j'ai bien aimé le Parlement. J'y ai aussi visité le magasin Woool, sur Westeinde 61, Den Haag (The Hague), tenu par une charmante jeune anglaise qui dispense avec plaisir ses conseils.

(image)

J'ai ainsi appris plusieurs choses...

  1. Le cotton n'est pas extensible donc ne pas l'utiliser pour des chaussettes
  2. Les chaussettes en pure laine seront trouées aprés les avoir portées dans des chaussures 3-4 fois: la laine résiste mal à la friction. Donc il faut choisir un mélange avec de l'acrylique quand on tricote des chaussettes.
  3. Si on trouve qu'un pull est un trop gros ouvrage,on peut commencer par un top sans manche...
  4. Pour éviter que le tricot s'enroule sur lui-même, commencer et/ou finir par un motif de rayure en alternant mailles endroit et envers en 1x1 ou 2x2.

J'ai aussi acheté deux skeins ("écheveaux", dixit google translate) de laine Araucanía.

(image)

J'étais un peu déçue par Delft. Ca ressemble à un mix entre Amsterdam et Deventer, mais Deventer a l'air plus authentique et son vieux centre est mieux défini. Enfin, c'est tout de même très sympa pour une balade, même par temps gris et pluvieux comme hier...
La journée s'est terminée par un arrêt à Utrecht (ville très sympa, étudiante, avec pleins de caunaux et magasins, chaudement recommandé!) pour une tasse de thé et un bout de gâteau avec un ami Portugais... Une très sympathique fin à cette jolie journée.


Media Files:
http://storage.canalblog.com/82/94/237508/50263024.jpg




Tricot et cheminement

Sat, 13 Feb 2010 21:20:00 GMT

Je cuisine toujours tous les jours mais j'ai aussi pas mal tricoté ces dernières années. J'ai une petite liste d'ouvrages à considérer en bas de ma colonne de gauche, et je peux aujourd'hui la mettre à jours en retirant mitaines torsadées "Fetching" et le bandeau en laine *calorimetry". Trés contente du bandeau, moins des mitaines dont les extrémités s'enroulent sur elles-même (sans doute à cause du CO en mailles entières plutôt qu'en passant l'aiguille dans la maille! C'est ce que je croyais, mais en fait c est par manque d'alternance entre mailles envers et endroit! Il faut faire des rayures endroit/envers 1x1 ou 2x2 pour éviter ceci). Je porte mes flip-top mittens (mitaines a capuche) depuis 3 ans, j'ai même dû faire une réparation car elles ont souffert d'un accro dans une clôture. Elles sont quand même un peu petites alors je travaille pour l'instant sur je viens de finir un nouveau modèle, inspiré de Fetching, avec des torsades aux poignets... J'aime beaucoup tricoter, même si je ne fais pas toujours bien attention aux instructions et que je dois souvent défaire et refaire en adaptant/corrigeant...J'ai fait du chemin depuis le début de ce journal... Aujourd'hui je vis aux Pays-Bas et mon amoureux vit en Suisse. Entretemps, j'ai fait le tour du monde en zigzag, dit au revoir à ma maman, j'ai travaillé un peu en Suisse comme livreuse de fruits à bicyclette, avant de trouver mon emploi d'ingénieure actuel. Depuis Novembre 2009 je suis basée dans l'est des Pays-Bas, dans le charmant village de Deventer avec un vieux centre-ville  de rues pavées et de maisons bien typiques, le tout encerclé par des canaux et la rivière Ijssel . Aujourd'hui j'ai même patiné sur un lac gelé :-) Le patinage est un sport très sérieux ici et ils sont contents que l'hiver soit si froid cette année. Je suis logée dans un petit studio sous les toits, et une guirlande de minuscules ampoules encadre ma fenêtre. Ici, j'apprends le néerlandais, que j'ai déjà bien intégré, ayant grandi en Belgique... Mais j'ai un fort accent français! Etre seule, avec un boulot stable, et une vie plus routinière, me permet de me recentrer. Les voyages c'est vraiment ni stable, ni routinier, et j'avais beaucoup de problèmes de mémoire (ma tête était trop pleine!) et je me réveillais parfois la nuit, paniquée parce que je ne me souvenais plus où j'étais... Je me demande si ça arrive aux autres voyageurs... La distance entre moi et mon compagnon m'ouvre les yeux sur le travail que j'ai à effectuer sur moi-même. Je renoue également avec l'art et le toucher en commençant des cours de poterie mercredi. Les Pays-Bas me plaisent beaucoup, certainement plus que l'Angleterre et le Pérou... Ici, on part du bureau à l'heure, on se déplace en vélo, on boit du lait à midi. J'ai l'impression que je suis finalement posée. Finalement, car j'étais fatiguée.[...]


Media Files:
http://storage.canalblog.com/97/56/237508/50262174.jpg




Etoiles à la Cannelle - Zimtstarna

Sun, 17 Jan 2010 13:10:00 GMT

Aussi appelées Zimsterne en Allemand pur, les étoiles a la cannelle sont un petit four typique des noels alsaciens. C'est un grand classique que j'ai essayé pour la première fois avec mon amoureux ce weekend. Il est important, de parfaitement écraser les cerneaux de noix pour qu'elles rendent bien de l'huile et que le mélange ne soit pas granuleux. L'huile, conmtribue au mélange des saveurs, et le goût final en est donc dépendant. J ai trouvé la recette sur La Cuisine de Fabrice, et ne l'ai nullement altérée.

(image) (image)

Ingrédients pour 60 étoiles à la cannelle :

  • 2 blancs d’œufs
  • 270 g de sucre glace
  • 1,5 cuil. à soupe de kirsch
  • 150 g de poudre de noix (ou cerneaux, à défaut)
  • 180 g de poudre d’amandes
  • 1,5 cuil. à soupe de cannelle en poudre
  • Sucre en poudre.

Battre les blancs d’œufs en neige ferme. Ajouter le sucre glace et une ½ cuillère à soupe de kirsch.

Réserver un tiers des blancs pour le glaçage.

Dans le reste des blancs, verser les noix et les amandes en pluie, la cannelle et le reste de kirsch. Sur le plan de travail, saupoudré de sucre en poudre, étendre la pâte sur un ½ cm d’épaisseur. Découper des étoiles à l’emporte-pièce. Les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Glacer les étoiles à la cannelle avec le blanc d’œuf réservé. Laisser sécher toute une nuit à température ambiante.

Cuire au four à 200°c (th. 6-7) pendant 5 minutes. Laisser refroidir avant de débarrasser.

Verdict: Délicieux, très "noël". Un peu écoeurant à la longue, car très sucré.


Media Files:
http://storage.canalblog.com/74/00/237508/48663037.jpg