Subscribe: Positionnement site internet et Webmarketing
http://koszarek.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
aux  avec  ces  comme  dans  des  est  google  les  liens  mais  marketing  pages  par  pas  pour  site  sont  sur  une 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: Positionnement site internet et Webmarketing

Arnaud Koszarek - Consultant SEO / SEM





Last Build Date: Mon, 28 Aug 2017 12:04:01 +0000

 



Busby SEO Challenge

Fri, 29 Aug 2008 10:49:00 +0000

Le concours Busby seo challenge a été lancé le 1er Juin par une société australienne. Il se termine le 31 aout, et se joue sur Google.

(object) (embed)

La sphère a décidé de participer avec sa page concours seocontest2008 (précédent concours international de référencement, remporté par la team en janvier 2008). Actuellement l'équipe se place 2 ème, 3 jours avant la fin du championnat.

Notre site dispose actuellement d'un nombre record de backlinks, soit environs 188 000 liens pointant vers la page d'accueil. mais malgré nos efforts, d'optimisation, nous n'avons pas la première position sur Busby SEO Challenge.

J'ai donc utiliser une méthode permettant, d'augmenter nos clics depuis Google, et ainsi, améliorer notre pertinence dans le Serp.

Le Seo social engineering.(image)



L'achat de lien texte par Matt Cutts

Mon, 21 May 2007 13:07:00 +0000

Le mois dernier, Matt Cutts incitait à dénoncer les sites ayant recours à l'achat de liens texte.
Le 12/05/07, M.Cutts a modifié son billet sur l'achat de liens
Ces précisions donnent plus de détails sur la façon dont Google interprète l'achat de liens :

- Les sites pratiquant l'achat de liens peuvent perdre leur capacité à transmettre la valeur (PageRank...) de ces liens aux pages ciblées. Pour Google, l’achat de liens doit être fait de telle sorte qu’il ne soit pas transmis de "poids" à la page de destination.

- Google peut utiliser aussi bien des approches semi-automatiques pour ignorer les "paidlink" que des vérifications manuelles, ou encore exploiter les "Spam Report". Google effectue des tests grâce au "Spam Report paidlink" afin d'améliorer son algorithme et automatiser de plus en plus le détection de tels liens.

- Les liens payants ne violent pas systématiquement les directives de Google : seuls, ceux dont l'objectif est d'augmenter le PageRank et le positionnement dans Google, sont considérés comme mauvais. Mais l'achat de liens n'est pas pénalisant si les "paidlink" traitent du même thème ou d'un sujet connexe.
M.Cutts indique, aussi, qu'il est inutile d'essayer de cacher des liens ou de les rendre "indétectables" : Google est capable de les déceler.

- Il spécifie, également, que les annuaires (payants) qui rejettent certaines soumissions d'URL et comportant une liste de sites de qualité sont bons pour le référencement des sites.

- D'autre part, M.Cutts ne dénigre pas les webmasters qui désirent ne pas suivre ces conseils mais stipule que, de la même manière, Google a le droit de faire ce qui lui semble le meilleur pour renvoyer des résultats appropriés. Il remarque, aussi, que cette même philosophie signifierait de ne pas créer de robots.txt, de Sitemap, de meta.(image)



Mise à jour de PR (pagerank)

Sat, 28 Apr 2007 00:03:00 +0000

La Google Dance a débuté cette nuit, après une mise à jour le 27 avril de la commande link: ( une augmentation d'environ 40 % des Backlinks)

Pour suivre l'évolution de votre Pagerank lors de la mise à jours je vous conseille l'utilisation d'un outil qui visualisera le PR sur chaque datacenter.

http://live.sinuscom.org/(image)



Sortir de la Sandbox

Sat, 10 Mar 2007 23:07:00 +0000

les nouveaux sites Internet sont toujours dans une position défavorable quand ils viennent se placer sur Google, en particulier quand le nom de domaine est nouveau. Ce phénomène, est connu par certains comme « Google Sandbox » et par d'autres comme « TrustBox, ».

Pour vous expliquer le phénomène, je prendrai en exemple un site e-commerce.

Deux associés ont enregistré leur domaine en septembre 2006 et ont lancé leur site sur Oscommerce. En décembre, Ils prennent des conseils sur un forum de référencement. Une partie du conseil était bonne et a été prise en compte, comme le changement en URL-rewriting , Le nom de domaine ne correspondait pas aux mots-clés, alors je les ai encouragés à le changer. Bien que ces derniers ont procédé au changement, dans un second temps il fallait pratiquer une redirection 301 plutôt que l'utilisation de balises HREF.

Cependant d'autres aides ont été moins bénéfiques, en effet les propriétaires du site Internet se sont lancés dans l'échange de liens ( A<-> B), et l'ajout de liens dans les annuaires, pour augmenter leur pagerank.

Le site d'E-commerce comportait de nombreuses pages de produits avec des balises bien renseignées, et pourtant en effectuant des recherches approfondies sur ces produits "exclusifs", ils demeuraient introuvables. Ayant des backlinks, un PageRank "moyen", les pages indexées, la seule explication était l' effet sandbox.

J'ai, par conséquent, entamé l'étude et la rectification des pages. J'ai inspecté l'HTML de la page d'accueil, les balises d'images comportaient trop souvent le mot clé visé. Si vous n'avez rien à dire, il vaut mieux rien dire du tout.

Il était nécessaire, de rajouter un contenu riche à chaque page, un descriptif de chaque catégorie en pied de page avec des liens sur les pages plus importantes, et une demi-douzaine de pages de 300 mots sur l'activité de l'entreprise et du secteur sur l'accueil.

Il fallait ajouter les balises H1 à la catégorie et aux pages de produits et la copie de la description de la categorie aux pages produits de cette même catégorie.

Le logo dans la gauche supérieure, avait un lien vers le magasin, mais chez /index.php au lieu de à/, qui peut mener à une page d'accueil double.

Maintenant, je devais trouver une notoriété pour Google. J'ai alors procédé à des échanges avec des sites bien classés. Mais j'échangais les liens depuis un autre site, afin que le backlink est une bonne valeur(C->B->A). J'ai favorisé les siteweb ayant un sitelinks(c'est-à-dire un classement de leurs rubriques en sous catégories sur Google, exemple : webrankinfo). J'encouragais aussi la mise en place de liens depuis des articles comportant un contenu de la thématique.

Grâce ces modifications le site est sorti de sandbox en un mois et demi.(image)



Les 10 commandements du E-marketing pour 2007

Sat, 10 Feb 2007 00:01:00 +0000

Avec des millions de Français en ligne, dont une bonne part connectée en haut débit, le web devientun champ d’action incontournable pour les responsables marketing et communication. Mieux : ceux-ciont découvert que ce media résolvait quantité de points faibles de leurs outils de communicationtraditionnels. Il est moins dispendieux, il est ultra-ciblé, il autorise des rétro-actions immédiates sur lescampagnes en cours, il est ludique à l’infini, il met en relation directe avec le client et, noix de coco surle gâteau, il peut s’acheter à la performance. Les supports ne facturent que ce qui fonctionne.Mais ce media porte en lui quantités de contraintes : les vecteurs de diffusion sont multiples (lienssponsorisés, bannières, e-mailing, etc.), les stratégies de diffusion très diversifiées (référencement,affiliation, viral, ...) et les outils de pilotage tout aussi indispensables que complexes : « performancemarketing », outils d’analyses et de gestion temps réel, etc.Pour maîtriser ce nouvel espace de communication directe, on retiendra donc une dizaine deprincipes.1. Tous les supports tu essaieras. Sur 100 de budget à répartir pour un lancement de produit,quel vecteur privilégier dans sa stratégie e-marketing ? liens sponsorisés, campagnes debannières, location de bases d’email, campagne d’affiliation ?? Il n’y a pas d’autresalternatives que de tout essayer pour se forger une opinion saine et solide. L’expériences’acquiert là plus qu’ailleurs par la multiplication des tests.2. Confiance aux jeunes tu feras. La génération Nintendo pousse aux portes des entreprises.Leur maîtrise du net est une excellente raison de les y faire rentrer. Ils usent de ces nouveauxmédia comme d’un jeu, une dimension ludique que les vecteurs de communication en ligneleur rendent bien. Autant faire converger toutes ces bonnes énergies sur les nécessairespostes de responsables e-marketing !3. Les nouvelles technos tu chériras. Les précurseurs de l’email video l’ont constaté : les taux detransformation sont 10 fois plus importants que les emailing classiques. Encore fallait-il letenter ! Cette logique de l’innovation permanente doit être une seconde nature du e-marketeur.4. Acquérir tu penseras, mais fidéliser tu n’oublieras pas! Le vaste monde du e-marketing offrequantité de moyens d’acquisition de nouveaux clients. Mais ces mêmes outils, notammentl’emailing, s’affirment comme des vecteurs très solides de fidélisation. Autant ne pas l’oublier.5. Tenter l’impossible tu éviteras. Le réseau a ceci de magique qu’il amplifie à l’infini lesréussites … comme les erreurs. Tout se paie cash en ligne. Et mieux vaut quelquefois tourner7 fois sa « créa » dans son disque dur que de la proposer sans filet aux internautes.6. La création tu adoreras. S’il est un savoir-faire à choyer ces prochains mois, c’est bien lacréation en ligne. Les métiers traditionnels d’agences de communication se dupliquentparfaitement dans ces nouveaux espaces, avec une belle aubaine : le champ de création deces supports en ligne est infinie. Autant en profiter à plein.7. La flexibilité tu privilégieras. Nul besoin de s’engager sur des campagnes de 12 mois enligne : les fluctuations d’audiences, de tendances, de supports bouleversent sans cesse ladonne. Une règle pour contrer ça : constamment préserver sa flexibilité.8. Te former tu songeras. Avec trois grandes modes par an et 15 renversements de tendancespar mois, la flexibilité cérébrale du e-marketeur ne peut s’affirmer qu’accompagnée deformations fiables et compactes. Autant consommer son DIF (Droit Individuel à la Formation)intelligemment !9. Le dataminig tu exploreras. L’un des corollaires du « performance marketing », c’estl’explosion des données quanti et quali. L’univers du e-marketeur ne peut s’envisager sansdes consoles de collecte, contrôle et comparaison de données.10. Les[...]



Le salon E-marketing à la cité des Sciences de Paris.

Sat, 03 Feb 2007 12:17:00 +0000

L’internet capte aujourd’hui 10 à 20 % des budgets marketing, selon les métiers. L'offre n'a jamais été aussi large : liens sponsorisés, publicité en ligne, affiliation, e-mailing, marketing viral, e-mail video, e-marketing 2.0, comparateurs de prix...

Tels sont les sujets phares que couvriront les 250 intervenants aux conférences de ce 1er FORUM E-MARKETING, et auxquelles pourront répondre la centaine d'exposants réunis pour la 1ère fois au Centre de Congrès de la Cité des Sciences de la Villette.
(image)