Subscribe: L'ENFER
http://enfer-catholique.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
dans  des  dieu  elle  enfer  est  jésus  les  par  pas  peut  pour  qui  sainte  sur  ton  très  une  vous 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: L'ENFER

APRES LA MORT : L'ENFER OU LE PARADIS



FAITES TOUT POUR NE PAS ALLER EN ENFER - PORTEZ TOUS LE SCAPULAIRE DU MONT CARMEL



Updated: 2017-11-18T13:12:31.146-08:00

 




2017-11-08T09:07:01.795-08:00

Je vous dis, en vérité, que mieux vaudrait pour vous subir tous les tourments de mes martyrs  plutôt que passer une seule heure dans les tortures de l’enfer. (Paroles de Jésus à Maria Valtorta)Après la mort l’être humain passe immédiatement en jugement devant Dieu.A la suite de ce jugement l’être humain ira pour l'éternité soit au paradis soit en enfer.L'enfer est un lieu épouvantable ou l’être humain est torturé en permanence et ou sessouffrances ne s’arrêteront jamais.Il est donc très important de savoir comment ne pas aller en enfer après notre mort.C'est la religion catholique qui donne le plus d'informations sur l'enfer et qui offre le plus de moyens pour ne pas y aller.Je vous recommande très vivement de tous porter le scapulaire du mont carmel car laSainte Vierge a promis que tous ceux qui le porteraient n'iraient pas en enfer.Je vous invite pour commencer à lire le chapitre "Présentation du site"Vous trouverez toutes les vidéos sur l'enfer sur ma chaîne YouTube : LienFrancisILS ONT VU L'ENFER allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PLIViSjWuxW98SKnEVukqq18W4_AeLR-bb" width="560"> PERSONNES POSSÉDÉES PAR DES DÉMONS   allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PLIViSjWuxW9-Acn2_K4Go_pdVcbSKal9p" width="560"> LES REPRÉSENTATIONS DE L'ENFER allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PLIViSjWuxW9-QRoWrA7BwNPi8bu1oQCZp" width="560"> LES REPRÉSENTATIONS DES DÉMONS allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PLIViSjWuxW98tJl-uLWf30H5TmjOXQ8h6" width="560"> DOCUMENTS SUR L'ENFER width="560" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PLBAvhK_WRIIs6MG2Din-siVdasPvVgsPf" frameborder="0" gesture="media" allowfullscreen>[...]




2017-03-22T08:22:38.245-07:00

Aujourd'hui très peu de chrétiens croient à l'enfer. Beaucoup de prêtres ne parlent plus de l'enfer.Il existe cependant un certain nombre d'arguments suffisamment convaincants pour ne pas douter de l'existence bien réelle de l'enfer et de toute son horreur :Jésus a dit que l'enfer existait et ceci à quinze reprises.Par la grâce de Dieu,des êtres humains ont visité en esprit l'enfer et en ont rendu compte par des écrits,comme par exemple Sainte Thérèse d'AvilaDes âmes damnées sont apparues à des humains.De nombreux cas de possession diaboliques ont mis en évidence la réalité des démons et donc de l'enfer.La Sainte Vierge lors d'apparitions reconnues comme authentique par l'église,comme à Fatima au Portugal,a montré à des enfants comment est l'enfer.Par diverses façons Dieu a donc permis à l'homme de connaitre la réalité concrète de l'enferDe ces révélations il ressort que l'enfer est un lieu terrifiant ou l’être humain privé de Dieu subit des souffrances épouvantables et qui ne ne s’arrêteront jamais. L'homme doit donc tout faire pour éviter d'aller en enfer.Dieu qui veut que nous soyons tous sauver nous a donné des conseils et des protections pour éviter l'enfer.Il faut les connaitre et s'en servir.(voir chapitre comment éviter l'enfer)Je vous recommande plus particulièrement de porter le scapulaire du Mont Carmel. La Sainte Vierge a en effet promis que ceux qui le porteraient n'iraient pas en enfer.Je vous suggère très vivement de prendre du temps pour méditer sur l'enfer. Je vous conseille pour cette méditation de vous 'imaginer être en enfer,ou une de vos relations que vous aimez (parents,conjoint,enfants,amis..)L'enfer c'est cela :-Souffrir terriblement de la séparation de Dieu-Etre torturé en permanence,sans un instant de repos-Etre entouré de démons affreux-Etre dans un lieu horrible : obscurité complète,cris affreux,odeurs terribles ..-Savoir que cette situation ne changera jamais-Savoir que l'on va souffrir affreusement pendant l'éternité : des milliards et des milliards d'années...Prenez donc le temps de bien réfléchir à la dure réalité de l'enfer et faites ce qu'il faut pour ne pas y aller.N'hésitez pas à parlez de l'enfer, vous pouvez en le faisant éviter à des âmes d'y allerLe but de la vie : sauver son âme et le plus d’âmes possible C'est la religion catholique qui donne le plus d'informations sur l'enfer et qui propose le plus de moyens pour ne pas y aller. Devenez ou demeurer catholique !Francis (Priez pour moi - Merci)[...]




2017-03-22T07:52:31.526-07:00







Je vous dis, en vérité, que mieux vaudrait pour vous subir tous les tourments de mes martyrs   plutôt que passer une seule heure dans les tortures de l’enfer. 
(Paroles de Jésus à Maria Valtorta)






Ma Chaîne YouTube sur l'enfer  :  Lien



Les vidéos du site

allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL69A44E187FEAEC7E&hl=fr_FR" width="560">





Musique chrétienne

allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL123F2B08ADF1485C&hl=fr_FR" width="560">
topmusiquechretienne.blogspot.com





Témoignages chrétiens

allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL065DC1A14C569F17&hl=fr_FR" width="560">
temoignagechretien.blogspot.com



Copyright enfer-catholique.blogsopt.fr




2016-04-27T00:59:02.448-07:00

LES PAROLES DE JÉSUS SUR L'ENFER CLASSÉES PAR THÈMES Les conseils de Jésus pour ne pas aller en enfer01  Matthieu  24  : 44 - 51  Tenez-vous toujours prêts à comparaître devant Dieu02  Matthieu  5 : 27 - 30    Et si ta main peut te faire perdre ton âme03  Marc 9  :  43 - 48   Et si ton œil peut te faire perdre ton âme04  Matthieu  : 10 : 28  Craignez ceux qui peuvent vous conduire en enferJésus parle du jugement dernier05  Matthieu  25 : 31 - 46   Le jugement dernier06  Matthieu  13 : 47 - 50   La parabole du filet de pèche07  Matthieu  13 : 24-30  / 36-43  La parabole du bon grain et de l’ivraie08  Matthieu  22 : 2 - 14  La parabole des noces09  Matthieu  25 : 14 - 30  La parabole des talents10  Matthieu  8 : 5 - 13  Un centurion, modèle de foi11  Matthieu  16 : 13 - 19  Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église12  Luc 16 : 19 - 31 : L'homme riche et le pauvre Lazare13  Matthieu 11 : 20 - 24  Jésus s'adresse aux villes qui ne se sont pas convertiesJésus critique les scribes et les pharisiens14  Matthieu  5 : 20 - 26    Jésus critique les scribes et les pharisiens15  Matthieu  23 : 1 - 15    Jésus critique les scribes et les pharisiens16  Matthieu  23 : 29 - 33  Jésus critique les scribes et les pharisiensLES CONSEILS DE JÉSUS POUR NE PAS ALLER EN ENFER01  Matthieu  24 : 44 - 51  Tenez-vous toujours prêts à comparaître devant Dieu44 "Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.45 Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ?46 Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !47 Amen, je vous le déclare : il le nommera responsable de tous ses biens.48 Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même : "Mon maître tarde",49 et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes,50 alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas,51 il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites ; là,ou il y aura des pleurs et des grincements de dents ."02  Matthieu  5 : 27 - 30   Et si ta main peut te faire perdre ton âme 27 "Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère.28 Eh bien moi je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.29 Si ton œil droit peut causer ta chute (te conduire en enfer), arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne (l'enfer).30 Et si ta main droite peut causer ta chute (te conduire en enfer), coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne "03  Marc  9 : 43 - 48  Et si ton œil peut te faire perdre ton âme 43 "Et si ta main peut te faire perdre ton âme (1), coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer avec une seule main dans la vie éternelle que d'aller dans la géhenne  avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas.44 La ou le ver ne meurt pas et ou le feu ne s'éteint pas45 Si ton pied peut te faire perdre ton âme, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer avec un pied dans la vie éternelle que d'ètre jeté dans la géhenne avec tes deux pieds.46 La ou le ver ne meurt pas et ou le feu ne s'éteint pas47 Si ton œil peut te faire perdre ton âme, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer avec un oeil dans le roy[...]




2016-04-27T00:57:45.699-07:00

LES PAROLES DE JÉSUS SUR L'ENFER CLASSÉES PAR APÔTRES Matthieu01   Matthieu  5 : 20 - 26   Jésus critique les scribes et les pharisiens02   Matthieu  5 : 27 - 30    Et si ta main peut te faire perdre ton âme03   Matthieu  8 : 5 - 13   Un centurion, modèle de foi04   Matthieu  10 : 28   Craignez ceux qui peuvent vous conduire en enfer05   Matthieu  11 : 20 - 24   Jésus s'adresse aux villes qui ne se sont pas converties06   Matthieu  13 : 24 - 30  / 36-43   La parabole du bon grain et de l’ivraie07   Matthieu  13 : 47 - 50   La parabole du filet de pèche08   Matthieu  16 : 13 - 19   Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église09   Matthieu  22 : 2 - 14   La parabole des noces10   Matthieu  23 : 1 - 15   Jésus critique les scribes et les pharisiens11   Matthieu  23 : 29 - 33   Jésus critique les scribes et les pharisiens12   Matthieu  24  : 44 - 51   Tenez-vous toujours prêts à comparaître devant Dieu13   Matthieu  25 : 14 - 30   La parabole des talents14   Matthieu  25 : 31 - 46   Le jugement dernierMarc15   Marc 9  : 43 - 48    Et si ton œil peut te faire perdre ton âme.Luc16   Luc 16 : 19 - 31  L'homme riche et le pauvre Lazare01  Matthieu  5 : 20 - 26  Jésus critique les scribes et les pharisiens20 "Car je vous le dis, si votre justice ne surpasse pas celle des scribes (1) et des pharisiens (2), vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.21 Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.22 Eh bien moi je vous dis : Tout  homme que se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Celui qui dira à son frère : Raca ! (3) (vaurien) devra passer devant le sanhédrin (4). Celui qui traitera son frère de fou (5) mérite (6) d'être puni par le feu de la géhenne.23 Si donc, au moment de présenter ton offrande à l'autel, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,24 laisse ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande. 25 Arrange-toi vite avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge à l'officier de justice, et qu’on ne te mette en prison. 26 Je te le dis en vérité : tu n’en sortiras pas avant d’avoir remboursé ta dette jusqu’au dernier centime."(1)  Les scribes sont des spécialistes de l'écriture : infos(2)  Les pharisiens sont un parti politico-religieux  : infos   infos(3)  Mot grec : rhaka : infos(4)  Le sanhédrin est le plus haut tribunal et conseil juif  : infos(5)  Mot grec : moros  : insensé,fou  / impie,sans Dieu  : infos02  Matthieu  5 : 27 - 30   Et si ta main peut te faire perdre ton âme 27 "Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère.28 Eh bien moi je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.29 Si ton œil droit peut causer ta chute (te conduire en enfer), arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne (l'enfer).30 Et si ta main droite peut causer ta chute (te conduire en enfer), coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne "03  Matthieu 8 : 5 - 13  Un centurion, modèle de foi05 Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le [...]




2017-01-22T09:06:30.796-08:00

Sainte Faustne Kowalska (1905 - 1938)LA VISION DE L'ENFER DE SAINTE FAUSTINE KOWALSKA Sainte Faustine Kowalka est une religion polonaise qui est aujourd'hui mondialement connue. Elle a vu durant sa vie Jésus à de nombreuses reprises. Jésus lui a notamment demander de peindre l'image célèbre de Jésus miséricordieux (Jésus,J'ai confiance en Toi).Un jour,par la volonté de Dieu,elle fut transportée en enfer. Le texte suivant est le récit de sa visite en enfer.-Informations sur Sainte Faustine Kowalska : Ici-Paragraphe No 740 sur l'enfer du journal de Sainte Faustine : Lien"Aujourd'hui j'ai été dans les gouffres de l'enfer,introduite par un ange.C'est un lieu de grands supplices, et son étendue est terriblement grande.Genres de supplices que j'ai vus :-Le premier supplice qui fait l'enfer c'est la perte de Dieu.-Le deuxième supplice : les perpétuels remords-Le troisième supplice :  le sort des damnés ne changera jamais-Le quatrième supplice : c'est le feu qui va pénétrer l’âme sans la brûler,c'est un terrible supplice,car c'est un feu purement spirituel,allumé par la colère de Dieu.-Le cinquième supplice : ce sont les ténèbres continuelles,une terrible odeur étouffante et malgré les    ténèbres,les démons et les âmes damnées se voient mutuellement et voient tout le mal des autres et le  leur.-Le sixième supplice : c'est la continuelle compagnie de Satan-Le septième supplice : le désespoir terrible,la haine de Dieu,les malédictions,les blasphèmesCe sont des supplices que tous les damnés souffrent ensemble,mais ce n'est pas la fin des supplices. Il y a des supplices qui sont destinés aux âmes en particulier, ce sont les souffrances des sens. Chaque âme est tourmentée d'une façon terrible et indescriptible par ce en quoi ont consisté ses péchés. Il y a de terribles cachots,des gouffres de tortures ou chaque supplice diffère de l'autre; je serais morte à la vue de ces terribles souffrances, si la toute puissance de Dieu ne m'avait soutenue.Que chacun sache : il sera torturé durant toute l'éternité par les sens qu'il a employés pour pécher.J'écris cela sur l'ordre de Dieu pour qu'aucune âme ne puisse s'excuser disant qu'il n'y a pas d'enfer, ou que personne n'y a été et ne sait comment c'est. Moi, Sœur Faustine, par ordre de Dieu, j'ai été dans les gouffres de l'enfer, pour en parler aux âmes et témoigner que l'enfer existe.  Je ne peux en parler maintenant (en 1936), J'ai l'ordre de Dieu de le laisser par écrit. Les démons ressentaient une grande haine envers moi, mais l'ordre de Dieu les obligeait à m'obéir. Ce que j'ai écrit est un faible reflet des choses que j'ai vues.Quand je suis revenue à moi, je ne pouvais pas apaiser ma terreur de ce que les âmes y souffrent si terriblement, c'est pourquoi je prie encore plus ardemment pour la conversion des pécheurs, sans cesse j'appelle la miséricorde divine sur eux. Ô mon Jésus, je préfère agoniser jusqu'à la fin du monde dans les plus grands supplices que de T'offenser par le moindre péché. » allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="https://www.youtube.com/embed/iSM2m4xYrl4" width="560">[...]




2016-03-05T05:57:54.603-08:00

Thérèse D'Avila (1515 - 1582)LA VISION DE L'ENFER DE THÉRÈSE D'AVILA Thérèse d'Avila,par la grâce de Dieu,a visité l'enfer.Dans le texte suivant,elle raconte ce qu'elle a vu. Sa vision de l'enfer est effrayante.Ce récit est tiré du livre : Vision de l'enfer et fondation Saint José chap 32.Informations sur Thérèse d'Avila : Ici"Déjà, depuis longtemps, Notre-Seigneur m’avait accordé la plupart des grâces dont j’ai parlé et d’autres encore fort insignes, lorsqu’un jour, étant en oraison, je me trouvai en un instant, sans savoir de quelle manière, transportée dans l’enfer. Je compris que Dieu voulait me faire voir la place que les démons m’y avaient préparée, et que j’avais méritée par mes péchés. Cela dura très peu  ; mais quand je vivrais encore de longues années, il me serait impossible d’en perdre le souvenir.L’entrée de ce lieu de tourments me parut semblable à une de ces petites rues très longues et étroites, ou, pour mieux dire, à un four extrêmement bas, obscur, resserré. Le sol me semblait être une eau fangeuse, très sale, d’une odeur pestilentielle, et remplie de reptiles venimeux. A l’extrémité s’élevait une muraille, dans laquelle on avait creusé un réduit très étroit où je me vis enfermer. Tout ce qui, jusqu’à ce moment, avait frappé ma vue, et dont je n’ai tracé qu’une faible peinture, était délicieux en comparaison de ce que je sentis dans ce cachot, Nulle parole ne peut donner la moindre idée d’un tel tourment, il est incompréhensible. Je sentis dans mon âme un feu dont, faute de termes, je ne puis décrire la nature, et mon corps était en même temps en proie à d’intolérables douleurs. J’avais enduré de très cruelles souffrances dans ma vie, et, de l’aveu des médecins, les plus grandes que l’on puisse endurer ici-bas  ; j’avais vu tous mes nerfs se contracter à l’époque où je perdis l’usage de mes membres  ; en outre, j’avais été assaillie par divers maux dont quelques-uns, comme je l’ai dit, avaient le démon pour auteur. Tout cela, néanmoins, n’est rien en comparaison des douleurs que je sentis alors  ; et ce qui y mettait le comble, c’était la vue qu’elles seraient sans interruption et sans fin.Mais ces tortures du corps ne sont rien à leur tour auprès de l’agonie de l’âme. C’est une étreinte une angoisse, une douleur si sensible, c’est en même temps une si désespérée et si amère tristesse, que j’essaierais en vain de les dépeindre. Si je dis qu’on se sent continuellement arracher l’âme, c’est peu  ; car dans ce cas, c’est une puissance étrangère qui semble ôter la vie, mais ici, c’est l’âme qui se déchire elle-même. Non, jamais je ne pourrai trouver d’expression pour donner une idée de ce feu intérieur et de ce désespoir, qui sont comme le comble de tant de douleurs et de tourments. Je ne voyais pas qui me les faisait endurer, mais je me sentais brûler et comme hacher en mille morceaux  : je ne crains pas de le dire, le supplice des supplices, c’est ce feu intérieur et ce désespoir de l’âme.Toute espérance de consolation est éteinte dans ce pestilentiel séjour  ; on ne peut ni s’asseoir ni se coucher, car l’espace manque dans cette sorte de trou pratiqué dans la muraille  ; et les parois elles-mêmes, effroi des yeux, vous pressent de leurs poids. Là, tout vous étouffe  ; point de lumière  ; ce ne sont que ténèbres épaisses  ; et cependant, ô mystère  ! sans qu’aucune clarté brille, on aperçoit tout ce qui peut être pénible à la vue.Il ne plut pas à Notre-Seigneur de me donner alors une plus grande connaissance de l’enfer. Il m’a montré depuis, dans une autre vision, des choses épouvantables, des châtiments encore plus horribles à la vue, infligés à certains vices &nbs[...]




2016-03-04T06:11:00.636-08:00

Déjà, depuis longtemps, Notre-Seigneur m’avait accordé la plupart des grâces dont j’ai parlé et d’autres encore fort insignes, lorsqu’un jour, étant en oraison, je me trouvai en un instant, sans savoir de quelle manière, transportée dans l’enfer. Je compris que Dieu voulait me faire voir la place que les démons m’y avaient préparée, et que j’avais méritée par mes péchés. Cela dura très peu  ; mais quand je vivrais encore de longues années, il me serait impossible d’en perdre le souvenir.L’entrée de ce lieu de tourments me parut semblable à une de ces petites rues très longues et étroites, ou, pour mieux dire, à un four extrêmement bas, obscur, resserré. Le sol me semblait être une eau fangeuse, très sale, d’une odeur pestilentielle, et remplie de reptiles venimeux. A l’extrémité s’élevait une muraille, dans laquelle on avait creusé un réduit très étroit où je me vis enfermer. Tout ce qui, jusqu’à ce moment, avait frappé ma vue, et dont je n’ai tracé qu’une faible peinture, était délicieux en comparaison de ce que je sentis dans ce cachot, Nulle parole ne peut donner la moindre idée d’un tel tourment, il est incompréhensible. Je sentis dans mon âme un feu dont, faute de termes, je ne puis décrire la nature, et mon corps était en même temps en proie à d’intolérables douleurs. J’avais enduré de très cruelles souffrances dans ma vie, et, de l’aveu des médecins, les plus grandes que l’on puisse endurer ici-bas  ; j’avais vu tous mes nerfs se contracter à l’époque où je perdis l’usage de mes membres  ; en outre, j’avais été assaillie par divers maux dont quelques-uns, comme je l’ai dit, avaient le démon pour auteur. Tout cela, néanmoins, n’est rien en comparaison des douleurs que je sentis alors  ; et ce qui y mettait le comble, c’était la vue qu’elles seraient sans interruption et sans fin.Mais ces tortures du corps ne sont rien à leur tour auprès de l’agonie de l’âme. C’est une étreinte une angoisse, une douleur si sensible, c’est en même temps une si désespérée et si amère tristesse, que j’essaierais en vain de les dépeindre. Si je dis qu’on se sent continuellement arracher l’âme, c’est peu  ; car dans ce cas, c’est une puissance étrangère qui semble ôter la vie, mais ici, c’est l’âme qui se déchire elle-même. Non, jamais je ne pourrai trouver d’expression pour donner une idée de ce feu intérieur et de ce désespoir, qui sont comme le comble de tant de douleurs et de tourments. Je ne voyais pas qui me les faisait endurer, mais je me sentais brûler et comme hacher en mille morceaux  : je ne crains pas de le dire, le supplice des supplices, c’est ce feu intérieur et ce désespoir de l’âme.Toute espérance de consolation est éteinte dans ce pestilentiel séjour  ; on ne peut ni s’asseoir ni se coucher, car l’espace manque dans cette sorte de trou pratiqué dans la muraille  ; et les parois elles-mêmes, effroi des yeux, vous pressent de leurs poids. Là, tout vous étouffe  ; point de lumière  ; ce ne sont que ténèbres épaisses  ; et cependant, ô mystère  ! sans qu’aucune clarté brille, on aperçoit tout ce qui peut être pénible à la vue.Il ne plut pas à Notre-Seigneur de me donner alors une plus grande connaissance de l’enfer. Il m’a montré depuis, dans une autre vision, des choses épouvantables, des châtiments encore plus horribles à la vue, infligés à certains vices  ; mais comme je n’en souffrais point la peine, mon effroi fut moindre. Dans la première vision, au contraire, ce divin Maître voulut que j’éprouvasse véritablement ces tourments et cette peine dans mon esprit, comme si mon corps les eût soufferts. J’ignore la manière dont cela se passa, mais je compris bien q[...]




2016-03-04T06:41:08.387-08:00

LA VISITE DE L'ENFER DE THÉRÈSE D'AVILA  (1515 - 1582)Thérèse d'Avila,par la grâce de Dieu, a visité l'enfer. Dans le texte suivant elle raconte ce qu'elle a vu C'est effrayant !Récit tiré du livre "Vision de l'enfer et fondation Saint José" de Thérèse d'Avila - chapitre 32Informations sur thérèse d'Avila : IciDéjà, depuis longtemps, Notre-Seigneur m’avait accordé la plupart des grâces dont j’ai parlé et d’autres encore fort insignes, lorsqu’un jour, étant en oraison, je me trouvai en un instant, sans savoir de quelle manière, transportée dans l’enfer. Je compris que Dieu voulait me faire voir la place que les démons m’y avaient préparée, et que j’avais méritée par mes péchés. Cela dura très peu  ; mais quand je vivrais encore de longues années, il me serait impossible d’en perdre le souvenir.L’entrée de ce lieu de tourments me parut semblable à une de ces petites rues très longues et étroites, ou, pour mieux dire, à un four extrêmement bas, obscur, resserré. Le sol me semblait être une eau fangeuse, très sale, d’une odeur pestilentielle, et remplie de reptiles venimeux. A l’extrémité s’élevait une muraille, dans laquelle on avait creusé un réduit très étroit où je me vis enfermer. Tout ce qui, jusqu’à ce moment, avait frappé ma vue, et dont je n’ai tracé qu’une faible peinture, était délicieux en comparaison de ce que je sentis dans ce cachot, Nulle parole ne peut donner la moindre idée d’un tel tourment, il est incompréhensible. Je sentis dans mon âme un feu dont, faute de termes, je ne puis décrire la nature, et mon corps était en même temps en proie à d’intolérables douleurs. J’avais enduré de très cruelles souffrances dans ma vie, et, de l’aveu des médecins, les plus grandes que l’on puisse endurer ici-bas  ; j’avais vu tous mes nerfs se contracter à l’époque où je perdis l’usage de mes membres  ; en outre, j’avais été assaillie par divers maux dont quelques-uns, comme je l’ai dit, avaient le démon pour auteur. Tout cela, néanmoins, n’est rien en comparaison des douleurs que je sentis alors  ; et ce qui y mettait le comble, c’était la vue qu’elles seraient sans interruption et sans fin.Mais ces tortures du corps ne sont rien à leur tour auprès de l’agonie de l’âme. C’est une étreinte une angoisse, une douleur si sensible, c’est en même temps une si désespérée et si amère tristesse, que j’essaierais en vain de les dépeindre. Si je dis qu’on se sent continuellement arracher l’âme, c’est peu  ; car dans ce cas, c’est une puissance étrangère qui semble ôter la vie, mais ici, c’est l’âme qui se déchire elle-même. Non, jamais je ne pourrai trouver d’expression pour donner une idée de ce feu intérieur et de ce désespoir, qui sont comme le comble de tant de douleurs et de tourments. Je ne voyais pas qui me les faisait endurer, mais je me sentais brûler et comme hacher en mille morceaux  : je ne crains pas de le dire, le supplice des supplices, c’est ce feu intérieur et ce désespoir de l’âme.Toute espérance de consolation est éteinte dans ce pestilentiel séjour  ; on ne peut ni s’asseoir ni se coucher, car l’espace manque dans cette sorte de trou pratiqué dans la muraille  ; et les parois elles-mêmes, effroi des yeux, vous pressent de leurs poids. Là, tout vous étouffe  ; point de lumière  ; ce ne sont que ténèbres épaisses  ; et cependant, ô mystère  ! sans qu’aucune clarté brille, on aperçoit tout ce qui peut être pénible à la vue.Il ne plut pas à Notre-Seigneur de me donner alors une plus grande connaissance de l’enfer. Il m’a montré depuis, dans une autre vision, des choses épouvantables, des châtiments encore plus horribles à la[...]




2016-03-03T09:08:36.488-08:00

LA MÉDAILLE DE SAINT BENOITJe vous recommande très vivement de porter la médaille de Saint Benoit car elle est d'une grandeefficacité pour lutter contre les démons et les tentations de toutes sortes.Les démons sont nos ennemis principaux.Ils veulent nous envoyer en enfer.Il est donc important de se protéger contre eux.La médaille de Saint Benoit est ancienne. Elle a fait ses preuves.De nombreux miracles ont étéconstatés avec cette médaille.Les démons la redoutent beaucoup.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande très fortement de porter la médaille de Saint Benoit pour ne pas aller en enfer.Liens-Lien 1 : Ici-Lien 2 : Ici-Lien 3 : IciLA MÉDAILLE MIRACULEUSEJe vous recommande de porter la médaille miraculeuse pour être protégé durant votre existence par la Sainte Vierge.Les démons qui veulent nous envoyer en enfer redoutent et respectent La Sainte ViergeLa Sainte Vierge a un grand pouvoir au ciel.C'est la reine du Ciel.Elle peut intervenir personnellement pour empêcher qu'un être humain aille en enfer.On dit que son fils Jésus ne peut rien lui refuser.La médaille miraculeuse vous rapprochera de la Sainte Vierge. Ainsi elle pourrait être votre avocate au moment de votre jugement.Rappelez vous l'enfer est terrible,épouvantable..Liens-Lien 1 : Ici-Lien 2 : Ici-Lien 3 : Ici[...]




2016-03-02T10:12:56.339-08:00

Sainte Brigitte de Suède ( 1302 - 1344)LES SEPT PATER NOSTER DE SAINTE BRIGITTE DE SUÈDE Les sept Pater Noster de Sainte Brigitte de Suède peuvent permettre de ne pas aller en enfer.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande très fortement de faire les Sept Pater Noster de Sainte Brigitte de Suède pour ne pas aller en enfer.Les Saints Papes Innocent X (1649) et Clément XII (1736) ont accrédité et encouragé cette dévotion.Le  Pape Innocent X a ajouté que les âmes qui s'en acquittent libèrent chaque vendredi Saint une âme du purgatoire.L'histoireJésus révéla à Sainte Brigitte de Suède la promesse suivante :"Sachez que j'accorderai à ceux qui réciteront, pendant douze ans, sept Notre Père et Je vous salue Marie et les prières suivantes en l'honneur de mon Précieux Sang, les cinq grâces suivantes" :1. Ils n'iront pas au Purgatoire.2. Je les compterai au nombre des martyrs, comme s'ils avaient versé leur sang pour la foi.3. Je conserverai en état de grâce sanctifiante l'âme de trois de leurs parents, au choix.4. Les âmes de leur parenté, jusqu'à la quatrième génération, éviteront l'enfer.5. Ils connaîtront la date de leur mort un mois avant.6. S'ils devaient mourir avant, je considère la chose acquise comme s'ils avaient rempli toutes les conditions.Prière"Jésus, je veux, maintenant, réciter sept fois le Notre Père, en union du même amour par lequel cette prière a sanctifié ton coeur. Prends-la de mes lèvres, en ton Divin Coeur.  Corrige-la et perfectionne-la afin qu'elle apporte autant d'honneur et de joie en la Sainte Trinité que tu nous en a démontré sur la terre ; cette prière devrait submerger ta Sainte Humanité pour glorifier tes Saintes Plaies et le Précieux Sang qui s'en est écoulé."1 - CirconcisionNotre Père + Je vous salue Marie (en méditant sur ce mystère)."Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le Divin Coeur de Jésus, je t'offre les premières plaies, les premières douleurs et la première effusion de sang versé par Jésus pour expier les péchés de l'homme, de la jeunesse, les miens, et pour le renoncement aux premiers péchés mortels, surtout dans ma parenté."2 - Sueur de sangNotre Père + je vous salue Marie (en méditant sur ce mystère)."Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le Divin Coeur de Jésus, je t'offre les douleurs horribles du coeur de Jésus au jardin des Oliviers, et chaque goutte de sa sueur de sang pour expier tous les péchés de coeur, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour l'accroissement de l'amour de Dieu et du prochain."3 - FlagellationNotre Père + Je vous salue Marie (en méditant sur ce mystère)."Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le Divin Coeur de Jésus, je t'offre les milliers de plaies, les douleurs cruelles et le précieux sang de Jésus lors de sa flagellation, pour tous les péchés de la chair, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour la conservation de l'innocence, en particulier dans ma parenté."4 - Couronnement d’épinesNotre Père... + Je vous salue Marie ... (en méditant sur ce mystère)."Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le Divin Coeur de Jésus, je t'offre les plaies, les douleurs et le précieux sang de la tête sainte de Jésus lors de son couronnement d'épines, pour expier tous les péchés d'esprit de l'homme, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour l'extension du règne du Christ sur la terre."5 - Portement de la croixNotre Père + Je vous salue Marie (en méditant sur ce mystère)."Père éternel, [...]




2016-03-02T09:50:18.007-08:00

Sainte Brigitte de Suède (1302 - 1344)LES QUINZE ORAISONS DE SAINTE BRIGITTE DE SUÈDE  Les quinze oraisons de Sainte Brigitte de Suède peuvent permettre de ne pas aller en enfer.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande très fortement de faire ces quinze oraisons de Sainte Brigitte de Suède pour ne pas aller en enfer.L'histoireSainte Brigitte a eu de nombreuses apparitions et révélations de Jésus et de Marie, mais c'est dans la Basilique Saint Paul, au Sud de Rome, que Jésus, par un crucifix en bois qui s'anima, dicta les oraisons.Comme il y avait fort longtemps que Brigitte désirait savoir le nombre des coups que Notre Seigneur reçut en sa passion, un jour il lui apparut en lui disant:   « J`ai reçu en mon corps 5480 coups, si vous voulez les honorer par quelque vénération, vous direz 15 Pater et 15 Ave avec les Oraisons suivantes pendant un an entier. L`année étant achevée, vous aurez salué chacune de mes plaies. »Il ajouta ensuite que quiconque dirait ces oraisons durant un an « délivrera du purgatoire quinze âmes de sa lignée, quinze justes de sa même lignée seront confirmés et conservés en état de grâce et quinze pêcheurs de sa même lignée seront convertis. La personne qui les dira aura les premiers degrés de perfection et quinze jours avant sa mort, je lui donnerai mon précieux corps, afin que par celui-ci elle soit délivrée de la faim éternelle ; je lui donnerai mon précieux sang à boire de peur qu’elle n’ait soif éternellement ; et, quinze jours avant sa mort, elle aura une amère contrition de tous ses péchés et une parfaite connaissance de ceux-ci. Je mettrai le signe de ma très victorieuse croix devant elle, pour son secours et sa défense contre les embûches de ses ennemis. Avant sa mort, Je viendrai avec ma très chère et bien-aimée mère, et recevrai bénignement son âme et la mènerai aux joies éternelles et l'ayant menée jusque là, Je lui donnerai un singulier trait à boire de la fontaine de ma déité, ce que je ne ferai point à d'autres ne disant pas mes oraisons. Celui qui dira ces oraisons est assuré d'être joint au suprême choeur des anges, et, quiconque les enseignera à un autre, sa joie et son mérite ne manqueront jamais, mais seront stables et dureront à perpétuité. Là où sont et où seront dites ces oraisons, Dieu est présent avec sa grâce.» -Le pape Pie 9 a approuvé ces oraisons le 31 mai 1862Les promesses de Jésus-15 âmes de sa lignée seront délivrées du purgatoire. (Matthieu pour moi)-15 justes de sa même lignée seront confirmés et conservés en état de grâce.-15 pécheurs de sa même lignée seront convertis.-La personne qui les dira aura les premiers degrés de perfection.-15 jours avant sa mort je lui donnerai mon précieux corps afin que par celui-ci elle soit délivrée de la faim éternelle: je lui donnerai mon précieux sang à boire de peur qu`elle n`ait soif éternellement.-15 jours avant sa mort, elle aura une amère contrition de tous ses péchés et une parfaite connaissance de ceux-ci.-Je mettrai le signe de ma très victorieuse croix devant elle,pour son secours et sa défense contre les embûches de ses ennemis.-Avant sa mort, je viendrai avec ma très chère et bien-aimée Mère. Et recevrai bénignement son âme, et la mènerai aux joies éternelles.-Et,l`ayant menée jusque-là, je lui donnerai un singulier trait à boire de la fontaine de ma Déité, ce que je ne ferai point à d`autres ne disant pas mes Oraisons.-Celui qui dira ces oraisons est assuré d’être joint au suprême cœur des an[...]




2016-03-02T09:30:50.155-08:00

Saint Bernard de Clairvaux (1090 - 1153)LA PLAIE DE L’ÉPAULE DE JÉSUS La dévotion à la plaie de l'épaule de Jésus peut permettre de ne pas aller en enfer.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande très fortement de faire cette dévotion à la plaie de l'épaule de Jésus pour ne pas aller en enfer.Révélation faite par Jésus à Saint Bernard de Clairvaux"J'eus, en portant la Croix, une plaie profonde de trois doigts et trois os découverts sur l'épaule. Cette plaie qui n'est pas connue des hommes m'a occasionné plus de peine et de douleur que toutes les autres. Mais révèle-la aux fidèles chrétiens et sache que quelque grâce qui me sera demandée en vertu de cette Plaie, leur sera accordée. Et à tous ceux qui, par amour pour elle, m'honoreront chaque jour par trois Pater (Notre Père), Ave   (Je vous salue Marie) et Gloria (Gloire au Père), je pardonnerai les péchés véniels et je ne me souviendrai plus des mortels ; ils ne mourront pas de mort imprévue, à l'heure de leur mort ils seront visités par la bienheureuse Vierge et ils obtiendront encore la grâce et la miséricorde."Cette prière et cette dévotion ont été acceptées par le Pape Eugène III.Prière"Très aimé Seigneur,très doux agneau de Dieu,moi pauvre pécheur,j’adore et vénère la très sainte plaie que vous avez reçue à l’épaule en portant au calvaire la très lourde croix qui laissa découverts trois os saints,occasionnant une immense douleur.Je vous supplie,en vertu des mérites de ladite plaie,d’avoir pitié de moi en m’accordant la grâce que je vous demande ardemment,en me pardonnant tous mes péchés mortels ou véniels,en m’assistant à l’heure de ma mort et en me conduisant dans votre heureux royaume. Amen "Promesse-salut-pas de mort imprévue-grâces demandées accordéesConditions-Prière tous les jours :-3 pater - 3 ave - 3 gloria-Prière sur la plaie de l’épaule de JésusLiens-Le blog de lala : Ici-Trinité.1.free.fr : Ici-Seigneurjésus.free.fr : Ici[...]




2016-03-02T08:56:16.882-08:00

LES TROIS BELLES PRIÈRES PAPALESLes trois belles prières papales dont il est question dans ce chapitre peuvent permettre de ne pas aller en enfer.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande très fortement de dire ces prières papales pour ne pas aller en enfer.L'histoireIl y avait à Rome, un Pape qui était accablé par ses nombreux péchés. Il contracta une maladie mortelle. Mais comme il se rendit compte qu’il allait mourir, il convoqua autour de lui, cardinaux, évêques et savants et leur dit : « Mes chers amis ! Quelle consolation pouvez-vous me donner alors que je vais bientôt mourir et que j’ai mérité la damnation éternelle à cause de mes péchés !... » Aucun ne lui répondit. L’un qui était un pieux chapelain, nommé Jean, dit : « Saint Père, pourquoi désespères-tu de la miséricorde de Dieu ? » Le Pape dit alors : « Quelle consolation me donnes-tu à moi qui dois mourir et qui crains d’être damné par mes péchés ? » Sur quoi Jean répondit : « Pour ce faire, je vais réciter 3 prières : j’espère que tu seras consolé et que tu obtiendras la miséricorde du Seigneur. » Sur ce, le Pape ne dit plus rien, le chapelain s’agenouilla et tous ceux qui étaient avec lui : et il dit un « Notre Père » puis les prières suivantes :Première prière"Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu et Fils de la Vierge Marie, Dieu et homme, Toi qui as versé pour nous sur le mont des oliviers, une sueur d’angoisse et de sang, daigne offrir ta sueur de sang à Dieu ton Père Céleste, pour ce mourant présent … et si,par ses péchés, il avait mérité la damnation éternelle, puisse-t-elle être détournée de lui. Daigne l’accorder, O Père Éternel, par Notre Seigneur Jésus Christ, ton Fils Bien- Aimé qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint Esprit, maintenant et éternellement. Amen." Deuxième prière"Seigneur Jésus Christ,Toi qui a daigné mourir pour nous sur le bois de la Sainte Croix en toute soumission à ton Père Céleste, daigne offrir ta très Sainte mort à ton Père Céleste, pour la délivrance de … et pour effacer tout ce qu’il a mérité par ses péchés. Daigne l’accorder,Père Éternel par Notre Seigneur Jésus Christ, ton Fils Bien- Aimé qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint Esprit, maintenant et éternellement. Amen."Troisième prière"Seigneur Jésus Christ, Toi qui a daigné parler par la bouche des prophètes : dans Ton amour éternel je t’ai attiré auprès de moi. Cet amour t’a fait descendre du haut du ciel dans le sein de la Vierge Marie. Cet amour t’a fait sortir du corps de la Vierge Marie dans la vallée de ce pauvre monde. Cet amour t’a fait passer 33 années dans ce pauvre monde. En signe de ce grand amour, tu as donné ton corps sacré en nourriture véritable et ton précieux sang en boisson authentique. En signe de ce grand amour, tu as voulu être fait prisonnier et conduit d’un juge à un autre. En signe de ce grand amour, tu as voulu être condamné à mort, mourir, être enterré et vraiment ressuscité ,Tu as apparu à ta Sainte Mère et à tous les Saints Apôtres. En signe de ce grand amour, tu es monté au ciel par ta propre force et puissance, Tu es assis à la droite de Dieu, Ton Père Céleste et tu as envoyé le Saint Esprit dans le cœur de tous ceux qui espèrent et croient en toi à travers les signes de ton amour éternel. Aussi, ouvre aujourd’hui le Ciel et admets dans le royaume de ton Père Céleste, ce mourant… malgré tous ses péchés, pour[...]




2016-03-02T05:34:01.425-08:00

Saint Benoit





LA PROMESSE DE SAINT BENOIT




Un jour Saint Benoît apparut en vision à Sainte Gertrude et lui dit : 

"Quiconque me rendra hommage pour la faveur dont mon maître a daigné honorer  mes derniers moments, je m'engage à l'assister moi-même à l'heure de sa mort. Je serai pour lui un rempart qui le mettra en sûreté contre les embûches du démon. Fortifié par ma présence, il échappera aux pièges des ennemis de son âme et le ciel s'ouvrira pour lui."

L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.
Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.
Je vous recommande très fortement de faire la prière suivante de Saint Benoit pour ne pas aller en enfer.


Prière à dire

" O Dieu, qui avez honoré de tant et de si glorieux privilèges la précieuse mort du Très Saint Père Benoît, daignez accorder à nous,qui honorons sa mémoire, la grâce d'être protégés contre les embûches de nos ennemis, à l'heure de notre mort, par sa bienheureuse présence. Par Jésus Christ, notre Seigneur. Amen." 


Liens
-Guérison et délivrance : ici






2016-03-02T04:57:39.617-08:00






LA DÉVOTION DES NEUFS PREMIERS VENDREDI DU MOIS




En 1688 au cours d'une apparition à Sainte Marguerite Marie, Jésus fit la promesse suivante : 
"Je te promets, dans l'excès de la miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis du mois, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu'ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir leurs Sacrements, et que mon divin Cœur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure. "

Par l'insertion intégrale de cette promesse dans la Bulle de canonisation de Sainte Marguerite-Marie le Pape Benoît XV a encouragé la pratique des communions réparatrices des neuf premiers vendredis du mois, en l'honneur du Sacré-Cœur de Jésus.

L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.
Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.
Je vous recommande très fortement de faire cette dévotion réparatrice des premiers vendredi du mois pour ne pas aller en enfer.


Liens
-Spiritualité-chrétienne.com : Ici
-Wikipedia : Ici




2016-03-01T09:37:27.115-08:00

LA DÉVOTION RÉPARATRICE DES PREMIERS SAMEDI DU MOISLes apparitions de la Sainte Vierge à Fatima au Portugal en 1917 ont été reconnues commeauthentique par l'église catholique.En 1925 La Sainte Vierge a promis aux personnes qui feraient la dévotion réparatrice des premiers samedi du mois de ne pas aller en enfer.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande très fortement de faire cette dévotion réparatrice des premiers samedi du mois pour ne pas aller en enfer.Liens-Fatima.be : Ici   Ici-Michaeljournal.org : Ici-Christ-roi.net : Ici-Marie-Julie-Jahenny : IciLa demande de La Sainte ViergeDans la soirée du 10 décembre 1925, Lucie s'étant retirée dans sa cellule, reçut la visite de la Vierge et à côté d'elle, portée par une nuée lumineuse, l'Enfant-Jésus. La Sainte Vierge lui montra un cœur entouré d'épines qu'elle tenait dans sa main.L'Enfant-Jésus dit  : "Aie compassion du cœur de ta Très Sainte Mère entouré des épines que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu'il y ait personne pour faire acte de réparation afin de les en retirer."Puis, notre Mère du Ciel lui dit : "Vois, ma fille, mon Cœur entouré d'épines que les hommes ingrats m'enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que  tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi, se confesseront, recevront la sainte Communion, réciteront un chapelet, et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation,  je promets de les assister à l'heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme."Une présence divine révéla à Lucie qu'il y a cinq espèces d'offenses et de blasphèmes proférés contre le Cœur Immaculé de Marie  :1. Les blasphèmes contre l'Immaculé Conception.2. Les blasphèmes contre Sa virginité.3. Les blasphèmes contre Sa maternité divine, en refusant en même temps de la reconnaître comme Mère des hommes.4. Les blasphèmes de ceux qui cherchent publiquement à mettre dans le cœur des enfants l'indifférence ou la mépris, ou même la haine à l'égard de Notre Mère Immaculée.5. Les offenses de ceux qui l'outragent directement dans les saintes images.La promesse"Je promets d'assister,à l'heure de la mort,avec les grâces nécessaires au salut,tous ceux qui,le premier samedi de cinq mois consécutifs,se confesseront,recevront la sainte communion,réciteront le chapelet et me tiendront compagnie pendant un quart d'heure,en méditant sur les quinze mystères du rosaire,dans le but de me faire réparation."Les conditions-Le premier samedi de cinq mois consécutifs : -confession-communion-chapelet avec prière spéciale-méditation 15 minutes sur les 15 mystères du rosaireLes quatre actes-Dans ces quatre actes on doit demander pardon,miséricorde et réparation pour les péchés commis contre le cœur Immaculé de Marie commis par soi et par les autres-"Il s’agit d’implorer le pardon et la miséricorde contre ceux qui blasphèment contre Notre Dame parce qu’à ces âmes la,la divine miséricorde ne pardonne pas sans réparation. » (Jésus à Lucie de Fatima)-C'est donc à nous de faire réparation à la place des pécheurs qui blasphèment contre la Vierge Marie, en se substituant à eux. La confession-On doit demander pardon [...]




2016-03-01T08:05:55.110-08:00

LE CHAPELET DE LA MISÉRICORDE DIVINEEn 1931, Jésus est apparue à Soeur Faustine Kowalska,une religieuse polonaise.Jésus lui a dit que les personnes qui diront le chapelet de la miséricorde divine n'iront pas en enfer.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande très fortement de dire ce chapelet de la miséricorde divine pour ne pas aller en enfer.Liens-Faustine-message.com : Ici-Faustyna.pl :  Ici-Basiliquemarienthal.fr : IciLES PROMESSES DE JÉSUSSalut -Quiconque dira le chapelet de la miséricorde divine accédera à une grande miséricorde à l’heure de sa mort.-Les prêtres le recommanderont aux pécheurs comme ultime planche de salut; même le pécheur le plus endurci, s’il récite ce chapelet une seule fois, obtiendra la grâce de Mon infinie miséricorde.-Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, J’emplirai leur âme de paix et l’heure de leur mort sera heureuse. Écris cela pour les âmes affligées: Lorsque l’âme verra ses péchés et en mesurera le poids, lorsque se dévoilera à ses yeux tout l’abîme de la misère dans laquelle elle s’est plongée, qu’elle ne désespère pas mais qu’elle se jette avec confiance dans les bras de Ma miséricorde, comme l’enfant dans les bras de sa mère bien-aimée. -(...) Dis-leur qu’aucune âme faisant appel à Ma miséricorde n’a été déçue ni n’a éprouvé de honte. Je me complais particulièrement dans l’âme qui fait confiance à Ma bonté. Écris:  Si l’on récite ce chapelet auprès d’un agonisant, je me tiendrai entre le Père et l’âme agonisante, non pas en tant que Juge juste, mais comme Sauveur miséricordieux.-A l’heure de la mort Je défends comme ma propre gloire chaque âme qui récite  ce chapelet elle-même (...). Quand on récite ce chapelet auprès de l’agonisant, la colère divine s’apaise, une miséricorde insondable s’empare de son âme.Grâces-Je me complais particulièrement dans l’âme qui fait confiance à Ma bonté.-Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, J’emplirai leur âme de paix-Il me plaît de leur accorder tout ce qu’elles me demanderont en disant ce chapelet. Par ce chapelet tu obtiendras tout, si ce que tu demandes est conforme à Ma volonté.-Tu feras de grandes choses si tu t’abandonnes entièrement à ma volonté en disant  :  Qu’il en soit non pas comme je veux, mais selon Ta volonté,ô Dieu  . Sache que ces paroles prononcées du fond du chœur transportent l’âme en un instant au sommet de la sainteté.[...]




2016-03-03T09:57:41.500-08:00


Mgr de Segur (1820 - 1881)




Mgr de Ségur a écrit un remarquable traité sur l''enfer en 1876. Nous vous conseillons de le lire et de le méditer. Vous pouvez l'imprimer et le distribuer autour de vous. Il peut permettre avec la grâce de Dieu le salut de nombreuses âmes.

Informations sur Mgr de Segur : Ici

Le livre de Mgr de Segur  : Ici




2016-02-28T06:39:29.627-08:00

"Je vous dis, en vérité, que mieux vaudrait pour vous subir tous les tourments de mes martyrs plutôt que passer une seule heure dans les tortures de l’enfer." (Paroles de Jésus à Maria Valtorta)Le scapulaire du mont carmel "Tous ceux qui à l'heure de leur mort porteront le scapulaire du Mont Carmel n'iront pas enfer" (La Sainte Vierge)Aujourd'hui très peu de chrétiens croient en l'enfer.Comment en effet concevoir qu'un Dieu si bon qui prône toujours le pardon pourrait punir éternellement un être humain.Très peu de prêtres croient également au châtiment éternel;beaucoup n'en parlent même plus ou très vaguement dans leurs homélies.Il existe cependant un certain nombre d'arguments suffisamment convaincants pour ne pas douter de l'existence bien réelle de l'enfer et de toute son horreur.-Jésus tout d'abord a dit que l'enfer existait et ceci à quinze reprises lors de son pasage sur terre. Voici une de ses paroles « Si votre pied ou votre œil est pour vous une occasion de chute, coupez-le, arrachez-le, et jetez-le loin de vous : il vaut mieux entrer dans la vie éternelle avec un seul pied ou un seul oeil, que d'être jeté avec vos deux pieds ou avec vos deux yeux, dans la prison de feu éternel où le remords ne cesse point et où le feu ne s'éteint pas."D'autres part un certain nombre de phénomènes surnaturels suffisamment convaincants ont confirmé l'existence bien réelle de l'enfer:-Par la grâce de Dieu,des êtres humains ont visité en esprit l'enfer et en ont rendu compte par des écrits,comme par exemple Sainte Thérèse d'Avila-Des âmes damnées sont apparues à des humains qui en ont fait le récit.-De nombreux cas de possession diaboliques ont mis en évidence la réalité des démons et donc de l'enfer. -La Sainte Vierge lors d'apparitions reconnues comme authentique par l'église comme à Fatima au Portugal,a montré à des enfants comment est l'enfer et a réaffirmé son existence.L'ensemble de tous ces éléments, plus d'autres est suffisamment éloquent pour ne pas douter de l'horrible réalité de l'enfer. Par diverses façons Dieu a donc permis à l'homme de connaitre la réalité concrète de l'enfer.De ces révélations il ressort que l'enfer est un lieu terrifiant ou l’être humain privé de Dieu subit des souffrances épouvantable et qui ne ne s’arrêteront jamais.L'homme doit donc tout faire pour éviter de tomber en enfer.Et c'est le devoir des prêtres de parler de l'enfer comme il convient. Dieu qui veut que nous soyons tous sauver nous a donné des conseils et des protections pour éviter l'enfer.Il faut les connaitre et s'en servir. Je vous recommande plus particulièrement de porter le scapulaire du Mont Carmel. La Sainte Vierge a en effet promis que ceux qui le porteraient seraient sauver de l'enfer. J'espère que les arguments présentés sur ce site vous auront convaincu. Je vous invite à visiter mes autres sites (sites recommandés)Que Dieu vous protège vous et votre famille. FrancisLes vidéos du site allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="http://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL69A44E187FEAEC7E&hl=fr_FR" width="560"> Musique chrétienne allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="http://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL123F2B08ADF1485C&hl=fr_FR" width="560">topmusiquechretienne.blogspot.com Témoignages chrétiens allowfullscreen="" frameborder="0" height="385" src="http://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PL065DC1A14C569F17&hl=fr_FR" width="560">temoignagechretien.blogspot.[...]




2016-02-28T06:18:24.748-08:00

[...]




2016-03-11T02:03:53.147-08:00

L'IMAGE DE JÉSUS MISÉRICORDIEUXLe 22 février 1931, Jésus est apparu à Soeur Faustine Kowalska, une religieuse polonaise.Jésus lui a demandé de peindre un tableau le représentant avec l'inscription :  "Jésus,j'ai confiance en Toi" (Images au dessus)Jésus a ensuite fait un certain nombre de promesses concernant ce tableau. Il a notamment fait la promesse suivante : "Je promets que l'âme qui honorera cette image ne sera pas perdue."L'image de Jésus miséricordieux est aujourd'hui connue dans le monde entier.De nombreux miracles se sont produits grâce à cette image. Ces miracles ont confirmé l'authenticité de l'apparition de Jésus à Soeur Faustine Kowalska.L'enfer est un lieu terrible,épouvantable.Prenez le temps de méditer de ce que peut représenter une éternité de torture ; des milliards et des milliards d'années à souffrir atrocement,sans le moindre soulagement.Je vous recommande vivement de regarder cette image tous les jours en prononçant la phrase "Jésus,j'ai confiance en toi". Répétez dans la journée plusieurs fois cette phrase "Jésus,j'ai confiance en toi". Je vous conseille vivement de mettre cette image sur votre téléphone portable et sur l'écran de votre ordinateur ainsi vous y penserez toujours.Ayez toujours en mémoire la phrase de Jésus : "Je promets que l'âme qui honorera cette image ne sera pas perdue."Faite connaitre cette image miraculeuse autour de vous et ailleurs (Demande de Jésus) "Les âmes qui propagent la vénération de ma miséricorde,Je les protège durant toute leur vie,comme une tendre mère son nourrisson"Liens -Informations sur cette apparition :  Ici    Ici-Informations sur Soeur Faustine Kowalska : Ici(image pour téléphone portable,ordinateur)LES PROMESSES ET DEMANDES DE JÉSUSSalut-Je promets que l'âme qui honorera cette image ne sera pas perdue.-Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis dès ici-bas, et spécialement à l'heure de la mort.  Moi-même, je la défendrai comme ma propre gloire.Protection-Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis dès ici-bas-Les âmes qui propagent la vénération de ma miséricorde,Je les protège durant toute leur vie,    comme une tendre mère son nourrissonGraces-Quand l’âme s’approche de Moi avec confiance, Je la comble de tant de grâces qu’elle ne peut les contenir toutes et qu’elle rayonne sur les autres âmes.-Je me complais particulièrement dans l’âme qui fait confiance à Ma bonté.-Je donne aux hommes un vase, avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la  Miséricorde. Ce vase, c’est ce tableau, avec l’inscription : Jésus, j’ai confiance en Toi-Par ce tableau j’accorderai beaucoup de grâces; que chaque âme ait donc accès à luiDemandes de Jésus-Je désire que l’on honore ce tableau dans le monde entier.-Fais ce qui est en ton pouvoir pour étendre la vénération de Ma miséricorde-Tu dois témoigner aux autres la miséricorde, toujours et partout, tu ne peux pas t'en écarter, ni    t'excuser, ni te justifier.Le Pape François devant l'image de Jésus Miséricordieux  Fond d'écran d'ordinateur[...]




2016-02-27T04:28:40.217-08:00

LES CHÂTIMENTS DE L'ENFERLe texte suivant est tiré d'une vision de Sainte Françoise RomaineInformations sur Sainte Françoise Romaine  :  IciInformations sur le traité de l'enfer  :  IciCHAPITRE 1Du lieu de l’enfer, de son prince, de l'entrée des âmes dans ce lieu d'horreur, et des peines qui leur sont communes."Un jour que la servante de Dieu était très souffrante, elle s'enferma dans sa cellule, pour se livrer en toute liberté à l'exercice de la contemplation, où elle trouvait sa consolation et toutes ses délices. Il était environ quatre heures après midi : elle fut aussitôt ravie en extase, et l'archange Raphaël, qu’elle ne vit pas alors, vint la prendre, et la conduisit à la vision de l'enfer. Arrivée, à la porte de ce royaume effroyable, elle lut ces paroles écrites en caractères de feu : «Ce lieu est l'enfer, où il n'y a ni repos, ni consolation, ni espérance». Cette porte étant ouverte, elle regarda et vit un abîme si profond et si épouvantable, que depuis elle n'en pouvait parler sans que son sang se glaçât d'effroi.De cet abîme sortaient des cris affreux et des exhalaisons insupportables ; alors elle fut saisie d'une horreur extrême ; mais elle entendit la voix de son conducteur invisible, qui lui disait d'avoir bon courage, parce qu'il ne lui arriverait aucun mal. Un peu rassurée par cette voix amie, elle observa plus attentivement cette porte, et vit que déjà fort large à son entrée, elle allait en s'élargissant toujours davantage dans son épaisseur ; mais dans cet affreux corridor régnaient des ténèbres inimaginables ; cependant il se fit pour elle une lumière, et elle vit que l'enfer était composé de trois régions : l'une supérieure, l'autre inférieure, et l'autre intermédiaire. Dans la région supérieure, tout annonçait de graves tourments ; dans celle du milieu, l'appareil des tortures était encore plus effrayant ; mais, dans la plus basse région, la souffrance était incompréhensible.Ces trois régions étaient séparées par de longs espaces, où les ténèbres étaient épaisses, et les instruments de tortures en nombre prodigieux et extraordinairement variés. Dans cet abîme effroyable, vivait un immense dragon qui en occupait toute la longueur : il avait sa queue dans l'enfer inférieur, son corps dans l’enfer intermédiaire et sa tête dans l'enfer supérieur. Sa gueule était béante dans l'ouverture de la porte qu'il remplissait tout entière ; sa langue sortait d'une longueur démesurée ; ses yeux et ses oreilles lançaient des flammes sans clarté, mais d'une chaleur insupportable ; sa gorge vomissait une lave brûlante et d'une odeur empestée.Françoise entendit dans cet abîme un bruit effroyable : c'étaient des cris, des hurlements, des blasphèmes, des lamentations déchirantes, et tout cela mêlé à une chaleur étouffante, et à une odeur insoutenable, lui faisait un tel mal, qu'elle crut que sa vie allait s'anéantir ; cependant son guide invisible la rassura par ses inspirations, et lui rendit un peu de courage : elle en avait besoin pour soutenir la vision dont nous allons parler. Elle aperçut Satan sous la forme la plus terrifiante qu'il soit possible d'imaginer. Il était assis sur un siège qui ressemblait à une longue poutre, dans l'enfer du milieu, et cependant sa tête atteignait le haut de l'abîme, et ses pieds [...]




2016-02-26T07:13:11.625-08:00

L’ÉTERNITÉ DES PEINES DE L'ENFERExtrait du livre de Mgr de Segur "l'enfer"Que l'éternité des peines de l'enfer est une vérité de foi révélée. "DIEU lui-même a révélé à ses créatures l'éternité des peines qui les attendaient en enfer, si elles étaient assez insensées, assez perverses, assez ingrates, assez ennemies d'elles-mêmes pour se révolter contre les lois de sa sainteté et de son amour.Reportez-vous, cher lecteur, aux nombreux témoignages déjà cités dans le cours de ce petit écrit. Presque toujours, en nous rappelant la révélation miséricordieuse qu'il avait daigné faire de cette salutaire vérité à nos premiers parents, le Seigneur notre Dieu parle de l'éternité des peines de l'enfer, en même temps que de l'existence même de l'enfer. Ainsi, par le Patriarche Job et par Moïse, il nous déclare que, dans l'enfer, « règne l'horreur éternelle, sempiternus horror ». Le texte original est même plus fort, le mot sempiternus voulant dire « toujours éternel, » comme qui dirait « éternellement éternel ».Par le Prophète Isaïe, il nous répète ce même enseignement, et vous n'avez pas oublié cette terrible apostrophe, qui s'adresse à tous les pécheurs : « Lequel d'entre vous pourra habiter dans le feu dévorant, dans les flammes éternelles, cum ardoribus sempiternis ? » Ici encore le superlatif sempiternis.Dans le Nouveau-Testament, l'éternité du feu et des peines de l'enfer revient à tout propos sur les lèvres de Notre-Seigneur et sous la plume de ses Apôtres. Ici encore, reportez-vous, cher lecteur aux quelques extraits que nous en avons cités. Je ne rappellerai qu'une parole du Fils de DIEU, parce qu'elle résume solennellement toutes les autres ; c'est la sentence même qui présidera notre éternité à tous : « Venez, les bénis de mon Père, et entrez en possession du royaume qui vous a été préparé dès l'origine du monde ! Retirez-vous de moi, maudits, et allez dans le feu éternel qui a été préparé au démon et à ses anges ». Et l'adorable Juge ajoute : « Et ceux-ci iront au supplice éternel, et ceux-là entreront dans la vie éternelle ; in supplicium aeternum, in vitam aeternarn ».Ces oracles du Fils de DIEU n'ont pas besoin de commentaire. Sur leur clarté lumineuse l'Eglise fait reposer depuis dix-neuf siècles son enseignement divin, souverain et infaillible, touchant l'éternité proprement dite de la béatitude des élus dans le ciel, et des peines des damnés dans l'enfer.Donc, l'éternité de l'enfer et de ses châtiments redoutables est une vérité révélée, une vérité de foi catholique, aussi certaine que l'existence de Dieu. et que les autres grands mystères de la religion chrétienne.Que l'enfer est nécessairement éternel à cause de la nature même de l'éternitéIl y a bien longtemps que la faiblesse naturelle de l'esprit humain fléchit sous le poids de ce terrible mystère de l'éternité des châtiments des réprouvés. Déjà du temps de Job et de Moïse, dix-sept ou dix-huit siècles avant l'ère chrétienne, certains esprits légers et certaines consciences trop chargées parlaient de la mitigation, sinon du terme des peines de l'enfer. « Ils s'imaginent, dit le livre de Job, il s'imaginent que l'enfer décroît et vieillit ».Aujourd'hui, comme dans tous les temps, cette tendance à mitiger et à raccourcir les peines de l'enfer trouve des avocats plus ou moins directement intéressés [...]




2016-02-26T07:01:39.781-08:00

Quels sont ceux qui prennent le chemin de l'enfer ?Ce sont d'abord les hommes qui abusent de l'autorité, dans un ordre quelconque, pour entraîner leurs subordonnés dans le mal, soit par la violence, soit par la séduction. « Un jugement très dur » les attend. Vrais Satans de la terre, c'est à eux que s'adresse, en la personne de leur père, la redoutable parole de l'Ecriture ; « 0 Lucifer, comment es-tu tombé des hauteurs du ciel ? »Ce sont tous ceux qui abusent des dons de l'esprit pour détourner du service de DIEU les pauvres gens et pour leur arracher la foi. Ces corrupteurs publics sont les héritiers des pharisiens de l'Evangile, et ils tombent sous cet anathème du Fils de DIEU : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux. Vous-mêmes vous n'y entrez point, et vous empêchez les autres d'y entrer. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous parcourez la terre et les mers pour faire un prosélyte et quand vous l'avez gagné, vous faites de lui un fils de l'enfer, deux fois pire que vous ». - A cette catégorie appartiennent les publicistes impies, les professeurs d'athéisme et d'hérésie, et cette tourbe d'écrivains sans foi et sans conscience qui, chaque jour, mentent, calomnient, blasphèment sciemment, et dont le démon, père du mensonge, se sert pour perdre les âmes et insulter JESUS-CHRIST.Ce sont les orgueilleux, qui, pleins d'eux-mêmes, méprisent les autres et leur jettent impitoyablement la pierre. Hommes durs et sans coeur, ils trouveront, s'ils ne se convertissent au moment de leur mort, un Juge impitoyable, lui aussi.Ce sont les égoïstes, les mauvais riches, qui, noyés dans les recherches du luxe et de la sensualité, ne pensent qu'à eux-mêmes, et oublient les pauvres. Témoin le mauvais riche de l'Evangile, duquel DIEU lui-même a dit : « Il fut enseveli dans l'enfer ».Ce sont les avares, qui ne songent qu'à amasser des écus, qui oublient JESUS-CHRIST et l'éternité. Ce sont ces hommes d'argent qui, au moyen d'affaires plus que douteuses, au moyen d'injustices accumulées sourdement et de commerces malhonnêtes, au moyen d'achats de biens d'Eglise, font ou ont fait leur fortune, grande ou petite, sur des bases que réprouve la loi de DIEU. Il est écrit d'eux « qu'ils ne posséderont point le royaume des cieux ».Ce sont les voluptueux, qui vivent tranquillement, sans remords, dans leurs habitudes impudiques, qui s'abandonnent à toutes leurs passions, n'ont d'autre Dieu que leur ventre, et finissent par ne plus connaître d'autre bonheur que les jouissances animales et les grossiers plaisirs des sens.Ce sont les âmes mondaines, frivoles, qui ne pensent qu'à s'amuser, qu'à passer follement le temps, les gens honnêtes selon le monde, qui oublient la prière, le service de DIEU, les sacrements du salut. Ils n'ont aucun souci de la vie chrétienne ; ils ne pensent point à leur âme ; ils vivent en état de péché mortel, et la lampe de leur conscience est éteinte, sans qu'ils s'en inquiètent. Si le Seigneur vient à l'improviste, comme il l'a prédit, ils entendront la terrible réponse qu'il adresse, dans l'Evangile, aux vierges folles : « Je ne vous connais point ». Malheur à l'homme qui n'est point revêtu de la robe nuptiale ! Le souverain Juge ordonnera à ses Anges de saisir, au moment de la mort, « le serviteur inutile », pour [...]