Subscribe: My [green] world
http://nwmllec.blogspot.com/feeds/posts/default
Added By: Feedage Forager Feedage Grade B rated
Language: French
Tags:
allowfullscreen frameborder  dans  des  est  frameborder youtube  les  mon  pas  pour  qui  une  vous  youtube embed  ça 
Rate this Feed
Rate this feedRate this feedRate this feedRate this feedRate this feed
Rate this feed 1 starRate this feed 2 starRate this feed 3 starRate this feed 4 starRate this feed 5 star

Comments (0)

Feed Details and Statistics Feed Statistics
Preview: My [green] world

Life as a novel





Updated: 2015-09-17T09:18:54.829+02:00

 



Parce que c'est beau

2014-08-11T11:15:56.300+02:00


allowfullscreen="" frameborder="0" height="270" src="//www.youtube.com/embed/bCM3clq-_c0" width="480">


Joe Hisaishi - Mononoke hime



1 an plus tard

2014-08-09T18:50:33.331+02:00

OMG!

Ça fait plus d'un an que je n'ai pas écrit ici.

Entre temps... Du travail : en librairie de Juin à Août 2013 et un bébé en route.
Celui-ci devrait arriver aux alentours du 14 Octobre. Aurai-je le temps d'écrire après la naissance?
Je l'ignore. Quoiqu'il en soit cette aventure est tout à fait incroyable.

Une douche, du lait hydratant et je serai bien pour ma soirée en solo. Mon amoureux travaille ce soir.
Et oui, les joies d'être serveur! Mais plus pour longtemps, monsieur va se reconvertir! A nous les week-ends et autres soirées...

A dans un an?

Maybe.

Maybe not.



Mood

2013-02-16T14:48:09.476+01:00

Il y a des hauts et des bas. Le chômage me pèse ; cette situation précaire. J'aimerais manifester mais aucun mouvement ne montre sa tête! Me revient le souvenir des manifs ensoleillées à scander des slogans révolutionnaires... Alors un peu de Passion Pit pour repartir de plus belle!


allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/9B-GpKmcL5U" width="420">

Passion Pit - I've got your number



0 commentaires

2012-07-27T10:41:50.128+02:00

Avec des si on referait le monde. N'est-ce pas une phrase que l'on entend souvent lorsque quelqu'un se met à fabuler sur son destin passé?
Pourtant il est vrai que chaque décision change le cours des choses ; et qu'en parsemant quelques si par ci par là on arrive à s'imaginer le meilleur comme le pire.

 Et bien les amis, fabulons! Pour ma part, je vous propose une nouvelle version de ce standard du jazz déjà publié dans mon blog. Et si on changeait la chanteuse?




allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/Qw_zmDcWWLw" width="420">

Betty Carter - Spring can really hang you up the most




L'écriture

2012-05-25T18:47:08.824+02:00

L'écriture comme médicament. Elle me sauve de tous les maux. Même si les pilules restent. Elles. Il y a le chat aussi. Qui aide. Qui aime. Olive.






Pour un trench avec toi

2012-01-12T16:33:08.238+01:00

En ces temps de soldes hystériques, me revient en mémoire l'achat d'un trench coat chocolat dans une enseigne dont le nom commence par Et et finit par am.

Le plus lors de cet achat? Une Cristina Cordula avait fait de ce trench l'Accessoire de ma garde robe en me le nouant, en me faisant tournoyer au milieu des autres clientes et en déclarant devant ma copine et moi-même gênées "magnifiiiiiique" (la dame en question avait un petit accent aussi!)!

Bisous à toutes mes lectrices chéries*.

*A prononcer à la façon Cristina avec son mythique accent solaire.



I like to live

2012-01-11T19:27:55.170+01:00

in

allowfullscreen="" frameborder="0" height="344" src="http://www.youtube.com/embed/Qy6wo2wpT2k?fs=1" width="459">
West Side Story - America

America! 

Faute de billets d'avion, la danse nous fera voyager! Dansez! Dansons!




Farce

2012-07-26T19:39:07.016+02:00

Comme souvent la nuit tombée, mon esprit se lâche et part dans de dithyrambiques conversations avec l'homme. Thèmes principaux : la révolution, l'amour, le sexe, la mort. Le fond est parfois sinistre, voire sordide mais ça reste, dans le fond, élogieux.

Vive la révolution!

Vive l'amour!

Vive le sexe!

Vive la mort!

Oui la mort, la vie. Pourquoi toujours la craindre? Pourquoi ne pas rire de tout ça? De cette farce? Alors je lui raconte une anecdote. Et là, l'homme qui converse avec moi (je ne suis pas très adepte du monologue même si, dans ces paroles nocturnes, j'ai l'air emporté...) me suggère de raconter ceci sur mon blog. L'anecdote en question donc. Il paraît que ça colle au ton général. Bon. Soit. Je vais vous la refaire alors. En mode monologue! Cette histoire, c'est encore celle d'un hasard. Notez que c'est bien à cause de ceux-ci que je juge la vie de farceuse. 


Début septembre, j'ai un rendez-vous dans une antenne de Pôle Emploi. Alors que j'attends mon tour, une jeune femme d'à peu près mon âge est assise à quelques chaises de moi et semble tout à fait impatiente. Je me souviens de ses jambes qui ne cessent de s'agiter et du turban dans ses cheveux châtains bouclés, courts. Quelques semaines après, j'attends mon homme qui a rendez-vous dans un restaurent. Je patiente plus d'une heure, passe deux trois coups de fil. Et, d'un coup, qui vois-je traverser la place en face de moi? Cette même jeune femme au turban.  Jusque là tout va bien. Je note l'anecdote sur un bout de papier, assez amusée par cet événement. "La fille au turban, deuxième".

Quelques temps après, un dimanche. Je prends de l'essence. Une voiture est à côté, un homme seul qui se sert. Soudain, une autre voiture déboule du parking vide et qui se trouve à l'arrière du véhicule? Un turban dans les cheveux? Oui, vous l'avez compris, cette même jeune femme.




La ville que j'habite compte plus de 300 000 habitants (sans compter la périphérie) ; pourquoi avoir accompagné l'homme à ce rendez-vous? Pourquoi l'avoir attendu à cet endroit? Pourquoi avoir regardé à l'arrière de cette voiture? En quelques secondes tout est joué.

Ou, disons, le tour est joué!




Employed in winter

2012-09-13T14:11:51.456+02:00

Besoin de bras musclés et d'esprits malléables à souhait. Règne de Nicolas S. bonjour! En tout cas, bye bye Pôle Emploi! Bonjour grande surface commerciale culturelle!

allowfullscreen="" frameborder="0" height="265" src="http://www.youtube.com/embed/t0Ao8l-qPgo" width="390">
Emiliana Torrini - Unemployed in Summertime

Trêve de langue de pute. Nous verrons bien d'ici quelques jours...



Eclat

2011-10-21T21:44:50.690+02:00


J'ai rêvé de Jack Lang. Lors d'une soirée arrosée, sur les coups de trois heures du mat'. Nous étions à table, lui, une ancienne amie, un politique important et moi. Jack, sans crier gare, se met à chanter un tube français un peu pourri (le titre m'a échappé.) Il exécutait sa performance avec brio! Habité l'ancien ministre de la culture!

Et comme je ne fais pas les choses à moitié, plus tôt dans la nuit, j'ai rêvé que j'étais chez Gabrielle Solis, à Wisteria Lane avec les 4 housewifes désespérées les plus connues d'Amérique. Excitée que je suis, je songe alors à prévenir mon amoureux (qui dort à côté de moi donc). Comment sortir du rêve?
"Il faut que je prévienne E.!"  Bree, Gaby, Susan et Lynette me regardent amusées et éclatent de rire. Je me marre avec elles. Le genre de rire onirique qui vous réveille car vous vous demandez s'il est vraiment sorti dans le calme de la nuit! 
Merci l'amoureux pour son témoignage : je lui ai bien déclaré avoir rêvé des D.H, je lui ai demandé s'il avait entendu mon éclat de rire : non.

Deux registres. Deux voyages. Deux éclats. L'un franchouillard, l'autre ricain.


allowfullscreen="" frameborder="0" height="360" src="http://www.youtube.com/embed/_BRaJ-xgDf0?rel=0" width="480">
Peter, Paul & Mary - Leaving on a Jet Plane



Crise

2011-09-23T13:51:17.855+02:00

Et voilà! Les 40 minutes de soleil quotidiennes sont écoulées. Bienvenu en Bretagne! Comme ça m'avait manqué! Ce crachin royal. Pour ceux qui ignorent cette pluie locale (exclusivité BZH) : munissez-vous d'un brumisateur pour plantes, demandez à une âme charitable de vous vaporiser en continue. Un petit plus : placez-vous dans un courant d'air ou bien à proximité d'un ventilateur. Oui, oui les amis! Le crachin est fourbe! Il arrive de toute part!

Je sortais de ma séance ciné. La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli. Bon, vous avez lu - entendu les critiques, plutôt unanimes (sauf peut-être Pierre Murat de Télérama). J'ajouterai juste que c'est à voir. Un truc à part, esthétique et vivant. Et puis la B.O est géniale. Avec ou sans crachin.

Putain, Olive se met à la religion.



Et moi et moi et moi? J'écoute Holden et joue aux Sims 3 en attendant de trouver la mienne, de religion.

allowfullscreen="" frameborder="0" height="115" src="http://www.youtube.com/embed/OE8Ouyhnmlg" width="260">
Holden - Je dois m'en aller






Mad Men Mania

2011-09-03T14:35:47.893+02:00

Bon, ok, tout le monde en parle.  (Non, non, aucune référence à Ardisson).


Ouais, la série qui connait un succès de bâtard, de ouf, d'enfer! Ouais! D'enfer!  Expression d'une autre époque pour une série d'une autre époque! Allez, deux trois raisons de la découvrir.

Justement parce que nous sommes plongés dans les années 60. Pas besoin de machine à remonter le temps, hop, c'est gratos! (suffit d'une connexion internet pas trop foireuse). Où ça? Aux States, NYC. Effet garanti! Les femmes commencent à se rebeller, les hommes à se calmer. Ou pas. Clopes au bec en toutes circonstances ; et oui, à l'époque, c'était encore bon pour la santé de se griller une petite Lucky Strike (!) Les personnages évoluent de près ou de loin dans une agence de pub New-yorkaise. Un monde. Reflet des tempêtes politiques et sociologiques de son époque et sans doute aussi, de celle à venir. La nôtre les gars.

Mais... attendez... le mieux c'est peut-être de laisser les images parler d'elles-mêmes.

allowfullscreen="" frameborder="0" height="244" src="http://www.youtube.com/embed/m7NChV93LBw?fs=1" width="425">  
 Trailer saison 1 - Mad Men - Matthew Weiner

Et en plus c'est bien filmé, joué, scénarisé. Bonne intrigue, bonne B.O (Intro [d'un sample?] d'Aceyalone et RJD2, le titre : Beautiful mind)... Ok. Je me tais. Votre épisode démarre.



I did it my way

2012-09-13T14:41:38.715+02:00

Je suis officiellement libraire. ça brûle dans mon coeur, de fierté! En témoignent ces particules de courage qui restent en suspend, virevoltent joliment dans mes ventricules.

J'en ai chié. On en a tous chié. La mort qui rodait. On a su rester des rayons de soleils.



I didn't watch.

2011-09-02T12:25:13.583+02:00

T'as pensé quoi de ça? Une réponse au hasard. En fait je n'ai pas regardé. Ailleurs. Loin! Par contre j'ai regardé (vécu) cette pièce. Fortement. Bulle Ogier, puissante. Les corps, le toucher, les vivants et les morts. Le musée aurait pu être une librairie où le sexe et la mort planent. Comme partout après tout.
Tout
Rêve d'automne (Jon Fosse) - Mise en scène Patrice Chéreau
Valeria Bruni-Tedeschi, Pascal Greggory


"[...] Un rêve en automne, des visages qui aiment et souffrent, un désir sexuel inassouvi, érodé par la mort et le suicide. Un homme et une femme qui se sont connus se retrouvent devant nous : qu’est-ce qui existe ou a existé entre cet homme et cette femme ? De quoi sera fait leur futur auquel on assiste déjà ? Et puis : qui est mort ? et qui va mourir ? On parle ici de sexe comme on parle de Dieu parce qu’on ne parle ici que de fin, de dilution : mort des inconnus, mort des proches, mort de l’amour, inassouvi et pourtant perpétuel [...] "

Patrice Chéreau



Mémoire mon amour

2011-09-02T12:26:57.822+02:00

Que faire lorsque son amoureux arrive et qu'un dossier - montage de projet - mémoire doit être terminé? Faire l'amour ou écrire? Ecrire en faisant l'amour? Faire l'amour en écrivant? ... Faire l'amour simplement pour oublier un peu le reste...


Le travail justement. Amour vs Travail?

(image)




Fukushima, individualisme à outrance, politique spectacle - et ce néo-libéralisme qui fabrique (?) l'homme [hyper-moderne] et tue la populace qui s'infantilise, a peur (merci M. le Président) et se tait. Se tait. Passe sous silence. Désabusée? Résignée? ça me rappelle un client, jeune ado : "vous auriez le livre Résignez-vous de Stéphane Hessel?"






8 Mai. La Normandie, la plage. Let's make love en ces temps de guerre sourde.
Et un peu d'Art car, vous le savez, l'Art parle, lui. Une "Roberta Doisnel" américaine [Maier de son vrai patronyme, Vivian] . J'aime.










{Cliquez sur les images pour en s-avoir plus!}



Kaputt

2011-09-02T12:25:52.815+02:00

Camée.

Quand je suis épuisée, j'ai l'impression d'être droguée. A quoi? J'en sais rien. L'Art se révèle partout autour de moi. Je me réjouis de faits qui me paraissent, d'ordinaire , insignifiants : cet homme seul qui photographie un paysage et que j'aperçois de la fenêtre du train, les liens entre les arts justement et notamment... le langage.

Le Langage. Kaputt. Camée. Ka. Le "K",[ka] (pour les linguistes accros à la phonétique).


allowfullscreen="" frameborder="0" height="249" src="http://www.youtube.com/embed/enoPgQwy11U?rel=0" title="YouTube video player" width="325">
Sarah Vaughan- Spring can really hang you up the most



Hors (mones)

2011-09-02T12:28:11.261+02:00

Il y a des matins comme celui-ci : les rêves s'évaporent lentement dans la réalité. Pas de cauchemars, mais le genre de rêves qui vous laissent une sensation amère qui vous poursuit toute la journée. Les angoisses cristallisées. Une mygale dans un asile, une chute presque mortelle (ouf!)...

Je préfère quand Morphée me laisse m'envoler. Haut, très haut.


(image)



Je les veux

2011-09-02T12:27:35.615+02:00

Par quoi commencer? Comment commencer? La question est souvent la même. Bon, reprenons : le titre "Je les veux". Qui? Quoi? Ces jumeaux érotiques, ces jobs fabuleux out of Sarkoland, du succès, une voiture, de la vitesse. Et alors comme ça, les coïncidences révèleraient pas mal de choses...(La Prophétie des Andes - James Redfield ; si, si! Il m'arrive de lire du développement personnel) Plus on y prête attention, plus elles apparaissent. C'est assez fascinant. Alors je suis en mode attrape-coïncidences pour le meilleur du pire. Et vous savez pas le mieux - pire - le truc?! Non?! Devinez! ça marche, ça coïncide sans trêve! Essayez, on en reparlera.


(image)
Coïncidence, s.f Dans le langage ordinaire, simulatanéité. La coïncidence de deux événements. Concours de circonstances dont résulte une similitude.



Respire

2012-09-13T14:17:42.094+02:00

Cet album est sensationnel. Méditons - Respirons. Nouveau gourou? Myself! Ego Trip. [C'est même un magazine de Hip-Hop. Vous le saviez-ça?! Merci Google.]

Allez! Listen!

allowfullscreen="" frameborder="0" height="270" src="http://www.youtube.com/embed/RfAvoVDQaAo?fs=1" width="480">
PJ Harvey - Hanging in The Wire



The Greatest

2012-09-13T14:18:30.145+02:00

Oui, nous voulons tous êtres les meilleurs, être infaillibles.
Sans failles, lisses et pures comme des nouveaux-nés.

Tssss.

Société! Si nous acceptions un peu nos faiblesses, le monde danserait.

La superbe Natalie Portman, dans Black Swan (à voir de toute urgence!) illustre parfaitement cette course effrénée vers la perfection.




"If I can make it there, I'll make it anywhere"

2011-09-02T12:29:33.848+02:00

(image) Central Park - New York

Dernier jour de vacances qui n'en étaient pas vraiment ; ça file! Des rebondissements façon les feux de l'amour, une dose de surmenage. Je me pose, j'implose. Et puis je découvre le thriller, américain, the one (?). Les Anonymes. (R.J Ellory) Plus de 600 pages qui transpirent sang-CIA-inspecteurs paumés dans une putain d'Amérique.

Not too bad!



Choix

2011-09-02T12:29:51.698+02:00

Ah oui, j'adore mon travail! J'adore la Littérature. Sans elle je ne serais rien. Pouf! Rien du tout. J'aime les gens aussi. Bien sûr. Les conseiller sur la Littérature justement. Je me rends compte que j'aime bien ouvrir les cartons et découvrir la nouveauté hachettesodisinterforumdilisco* même passer l'aspirateur le matin, ça me déplaît pas.

Vacances.

Je travaille pendant mes vacances. J'aime moins. "Je vous dérange?". Non, je suis en vacances, vous êtes au courant d'ailleurs. Mais est-ce que j'ai vraiment le choix?

Avons nous le choix?! Se barrer au Qatar. Faire l'amour en bord de mer. Organiser une animation sur l'écologie et s'interroger sur ses propres facultés en matière de tri sélectif. Voyager. Voyager. Voyager.
En fait ça me fascinerait de passer ma vie en mouvement.

* Noms de distributeurs



Ho - li - day

2012-09-13T14:39:25.634+02:00

Episode narcissique.

(image)

Parce que je gère, même en réunion devant des putains de professionnels.

Vacances.




Happy New Year!

2012-09-13T14:21:45.564+02:00

✰ Bonne année ✰

Qu'elle vous apporte le meilleur.
En musique...toujours!

allowfullscreen="" frameborder="0" height="344" src="http://www.youtube.com/embed/U9BA6fFGMjI?fs=1" width="459">
Marvin Gaye - Mercy Mercy me



Life vs Life

2012-09-13T15:06:51.752+02:00

J'ai parfois l'impression que ma vie onirique est plus intense que ma vie "réelle" ; ma vie onirique l'est aussi "réelle".


Trip du dimanche matin post-grass' mat' bonjour!

Reprise. En ce moment par exemple, c'est la folie à la librairie : de nombreuses ventes, (même si les chiffres ne suivent pas), l'effet grisant de Noël, la neige, la fin d'année...Une période bilan où on fait un point. Finalement c'était pas si mal 2010! En quelques mots ça donnerait : l'amour, l'amour, l'amour...


D'un homme, d'un pays, d'un métier, de la musique, de la mode, du cinéma (oh! Infiniment!) et de cette pluie fine qui tombe encore! Et des listes encore. Faut croire!


***

Et alors dans l'autre vie là! Putain les gars! Je volais! Avec mes petits bras musclés. Ouais, rien que ça. J'étais aussi la "star" d'un pays (écrivaine, cinéaste, reine?) ; peu importe, la foule se trouvait là, face à ma clique et moi, nous acclamant. Vous voyez : le genre de foule américaine qui se réunit lors de grands événements politiques. Pas de Kennedy en moins. Juste un photocall et la gloire.

Et pour prendre un exemple plus récent ; la nuit dernière, mon petit frère organisait une party lors de laquelle il invitait tous ses amis. Plus la soirée avançait, plus les gens se ramenaient. Parmi eux, une fille riche de mes années lycée. Trop sapée...elle s'approche de moi, sourire émail diamant. Je me retourne vers le petit frère :

"P. tu m'avais pas dit qu'il y aurait des gens de ma génération?!"

Sourire émail diamant bis.

"Salut C., je suis contente de te voir là! Et ton petit frère t'accompagne!!!! Ah! Y. Je suis ravie de te rencontrer...je te connais que par Facebook [ah oui, bilan 2010 is back, 2010 était facebookienne] Ah!!! J'adore ton style! Tu me fais penser à Kurt dans Glee..."

Glee?! Vous connaissez pas Glee?!

Coup d'oeil au vernis blanc aux pieds de C. Classe. Un truc que Jackie Kennedy aurait pu porter. Et là, Y. se transforme en Kurt et me serre dans ses bras genre meilleurs potes du monde.


Vie onirique, je t'aime!






***